Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Italie : référendum sur le nucléaire, l’eau et la justice

de : Rome
lundi 13 juin 2011 - 11h31 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

Les Italiens ont commencé à voter, dimanche 12 juin, pour trois référendums simultanés concernant l’immunité pénale de Silvio Berlusconi, un éventuel retour au nucléaire et la privatisation de l’eau. Ce nouveau scrutin, qui se clôt lundi midi, constitue un nouveau test pour le chef du gouvernement italien après sa récente déroute aux élections municipales.

Enjeu essentiel de ces scrutins lancés par l’opposition, le taux de participation : il doit atteindre 50 % plus une voix pour que ces référendums, abrogatifs de lois en vigueur, soient adoptés. Ce quorum n’a jamais atteint depuis 1995 pour ce type de vote. Dimanche soir, à la fermeture des bureaux de vote, le taux de participation s’établissait à 41 %.

Pour le Cavaliere, 74 ans, actuellement poursuivi dans trois affaires — pour corruption de témoin, fraude fiscale et faux en bilan, prostitution de mineure et abus de pouvoir —, l’abolition de la loi dite "d’empêchement légitime" serait problématique. Car elle permettait jusqu’ici d’éviter de se présenter à ses procès en raison de ses obligations de premier ministre.

"PRÉPARER LE TERRAIN"

"Si nous arrivons à obtenir le quorum sur l’empêchement légitime, cela montrera que les gens ne veulent plus du système Berlusconi", a expliqué à l’AFP Margherita Lodoli, 28 ans, travailleuse humanitaire à Rome, au sortir du bureau de vote. "Malheureusement, il s’en tirera, comme toujours, mais ça préparera le terrain pour les prochaines élections", a-t-elle ajouté.

En stoppant son programme nucléaire en avril dernier, clame l’opposition, le chef du gouvernement a voulu vider le scrutin de sa substance. Une manœuvre qui pourrait dissuader les Italiens de se déplacer pour voter sur l’empêchement légitime.

L’Italie, qui comptait une poignée de centrales, avait en effet abandonné le nucléaire par référendum en 1987, dans la foulée de la catastrophe de Tchernobyl. Mais le gouvernement Berlusconi avait fait du retour à l’atome l’un de ses projets-phares. Cependant, en avril dernier, il avait donné un coup d’arrêt provisoire à ce programme.

Les résultats sur la question nucléaire, qui concerne précisément la construction de quatre nouvelles centrales, ne bouleverseront donc pas dans l’immédiat la donne sur l’atome civil en Italie. Mais ils constitueront un bon indicateur de l’opinion publique sur cette énergie après la catastrophe de Fukushima au Japon et l’abandon du nucléaire par l’Allemagne.

"EFFETS IMPRÉVISIBLES" DU SCRUTIN

Le troisième référendum porte sur la libéralisation du secteur de l’eau. Cette ressource restera un bien public, mais sa gestion et sa tarification pourraient évoluer.

Une forte participation, qui signifierait un échec du camp Berlusconi, viendrait affaiblir encore le gouvernement. Il y a quinze jours, la coalition au pouvoir a déjà été fragilisée par le revers qu’elle a subi aux municipales partielles, perdant entre autres son fief de Milan.

Pour Eugenio Scalfari, cofondateur du quotidien de gauche La Repubblica, un tel résultat aurait des "effets imprévisibles". "J’exclus la démission de Berlusconi mais je n’exclus pas l’implosion du PDL [Peuple de la liberté, le parti de M. Berlusconi] et de la Ligue du Nord", son allié crucial au gouvernement, estime l’éditorialiste.

Les partisans du référendum ont multiplié concerts, spectacles et manifestations, dimanche, pour inciter les gens à aller voter. Les initiatives allaient du rabais dans des bars, restaurants ou bijoutiers à des massages ou des cours de yoga. Voire, comme à Naples, des prix sur les locations de transats à la plage pour les habitants munis de leur carte électorale estampillée.

http://www.lemonde.fr/europe/articl...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Italie : référendum sur le nucléaire, l’eau et la justice
13 juin 2011 - 18h47 - Posté par Peppe

Viva L’Italia ! Finalmente uno scatto d’orgoglio, adesso liberiamola da Berlusconi !!







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite