Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
180 ans ? Ça se fête…
jeudi 21 mars
de Info’Com-CGT
Le syndicat Info’Com-CGT (prolongement de l’historique syndicat des typographes, la Chambre Syndicale Typographique Parisienne) est heureux de vous convier à fêter ses 180 ans. Une telle continuité syndicale unique est due, à son animation, des décennies durant, par des militantes et militants CGT qui ont à cœur de lutter pour l’émancipation sociale des travailleurs et travailleuses. Un tel anniversaire tombe à pic pour réaffirmer notre attachement à un syndicalisme (...)
Lire la suite, commenter l'article...

SYNDICALISME – A LA POSTE LE FACTEUR SONNE DEUX FOIS…
de : Nemo3637
mercredi 21 septembre 2011 - 22h58 - Signaler aux modérateurs

Représentativité et droits syndicaux niés en Martinique.

L’histoire pourrait débuter le 27 janvier 2006. Un accord signé entre des organisations syndicales françaises FO, CFDT, CFTC ; CFE/CGC et UNSA-POSTES et la direction de la Poste, qui entérine les droits syndicaux dans cette institution. La CGT et SUD, les organisations syndicales les plus représentatives, ne signent pas néanmoins ledit accord mais s’abstiennent aussi de le dénoncer haut et fort !

Quel est en réalité le but poursuivi par la direction de la Poste et les signataires ? Il s’agit en réalité d’assurer « une place » à certains et de tenter d’éliminer des « gêneurs ». En France la CNT, et, dans l’outremer français les syndicats libres et anti colonialistes, et ce si nécessaire en violation avec le droit syndical le plus élémentaire. En Martinique, un groupe de postiers, conscients des compromissions, du manque de résultats, de l’aliénation produite par une adhésion aux syndicats français, avait décidé comme d’autres, de réagir, en constituant ainsi dès 2003 un syndicat indépendant, la FNSA-PTT. Cette nouvelle organisation vit immédiatement ses membres victimes de persécutions et de harcèlement de la part de la direction de la Poste. On lui déniait principalement toute représentativité et par extension, en toute illégalité, son droit même à l’expression syndicale.

Un combat sans concession contre des pratiques issues du colonialisme

Le syndicat, s’appuyant sur les textes, mène un combat sans concession, cherchant à faire valoir les droits des travailleurs. Et ceux-ci, malgré la répression affichée de la direction, lui garde une confiance avérée.

Dès 2005 le secrétaire Poste du syndicat FNSA PTT, Hervé Pinto, sous un prétexte fallacieux, est l’objet d’un blâme.

En avril 2006, il est suspendu pour avoir permis l’accès aux locaux du centre postal, d’un « étranger » au service. Il s’agissait simplement du Secrétaire Général du syndicat FNSA PTT. L’affaire n’en reste pas là et Hervé Pinto, face à des manœuvres à caractère colonialiste, la portera devant des instances de justice internationale. La pression s’accentue sur tous les membres du syndicat qui a ainsi perdu sa force et ses membres . Un autre Syndicat voit le jour, affilié à la Centrale CDMT de la Martinique. A l’instar du Syndicat FNSA PTT, les membres du Syndicat CDMT-POSTES voient individuellement leurs conditions de travail se dégrader, le harcèlement anti syndical se généraliser.

Les manifestations pour le droit d’expression syndical et le mieux être des salariés n’en continuent pas moins. Ainsi le 1er mai 2011 la résidence du directeur régional de la Poste est encerclée dès 8 heures du matin, avec banderoles et au son des tambours…

Manœuvres de la direction de la Poste et pouvoir colonial.

Mais à la Poste le facteur sonne deux fois.

Sans aucun respect, comme à l’habitude, pour les droits des salariés. Ainsi, pour ce qui concerne les élections professionnelles du 18 octobre 2011, on a établi les dates limites de dépôt des listes sans attendre le moindre décret. Celui-ci est parvenu APRES que la direction ait décidé d’ouvrir un créneau pour lesdites inscriptions sur les listes entre le 23 août et le 5 septembre 2011. Elle s’est arrangée pour révéler le plus tard possible ces dates impératives. Une façon de porter entrave à certain syndicat auquel on dénie la représentativité. Ainsi le secrétaire de la CDMT-Postes Hervé Pinto, déjà sanctionné pour fait syndical, n’a pu lui-même se présenter sous le prétexte tout à fait illégitime que la sanction dont il a fait l’objet l’empêcherait de faire partie d’une liste aux dites élections. C’était illégal…mais pas grave : un miraculeux décret formalisant l’exclusion de Pinto - et d’autres - a été pondu et est arrivé le 07 septembre 2011 (date limite de dépôt des listes) !

Contre vents et marées la CDMT Postes se présente.

Et c’est avec une pugnacité bien connue que la CDMT-Postes, malgré toutes ces difficultés, a réussi néanmoins a constituer six listes dont celle du secrétaire général qui, elle, a été refusée sous prétexte dudit décret de dernière minute.

Rappelons que le secrétaire de la CDMT Postes, qui a fait l’objet en 2008 d’une répression acharnée du fait de son engagement aux côtés des salariés, a toujours riposté coup pour coup, n’hésitant pas, devant les dénis à la liberté syndicale, à manifester chaque fois que l’occasion s’est présentée, et à demander justice devant le Bureau International du Travail (ONU).

L’équité n’existe pas entre les syndicats rattachés aux grandes centrales françaises et ceux qui sont purement martiniquais.

La direction de la Poste ne manque donc pas d’arrogance dans ses interprétations de la liberté syndicale en Martinique. Elle n’hésite pas à dénier le droit de se présenter à d’autres employés (eux aussi sur la liste menée par le Secrétaire Général) sous prétexte d’être rattachés à une direction parisienne. Sont même mis en avant des textes… imaginaires. Ainsi celui destiné à empêcher Hervé Pinto de se présenter. A la lecture d’un article 66 que le directeur départemental de la Poste, par courrier, met en avant, on s’aperçoit que l’article de loi avancé par directeur départemental n’indique en rien une prétendue inélligibilité du secrétaire de la CDMT Postes. Tout est donc bon pour écarter les travailleurs CDMT de la Poste et le syndicat CDMT -POSTES lui même de ces élections soit disant démocratiques.

Quant aux syndicats français on attend toujours de leur part un geste de solidarité. A part la CNT et SUD, on risque d’attendre longtemps…

Les salariés de la Poste apprécieront. Tout comme les citoyens conscients d’une nécessaire justice sociale.

Info en ligne sur http://cdmt-postes.wifeo.com



Imprimer cet article





L’activisme de la CFDT locale fait polémique chez Casino, à Saint Etienne
lundi 25 - 19h08
de : Mathieu Nicolas
1 an de grève : concert de soutien aux postier-e-s du 92 (video)
lundi 25 - 11h33
Du 29 au 31 mars 2019, bloquons l’usine Alsetex et toutes les usines d’armement des forces de l’ordre ! (video)
lundi 25 - 08h47
de : jean 1
4 commentaires
SOS Démocratie en péril
lundi 25 - 08h37
de : Christian DELARUE
L’Oberfuhrer Lallement et le Gauleiter Castaner, n’ont pas entamé la combativité des "gilets jaunes" (vidéo)
dimanche 24 - 23h57
de : nazairien
1 commentaire
VIVE LA LIBERTÉ DE MIGRER !
dimanche 24 - 22h25
de : DUPIN Bernard
2 commentaires
Georges Moréas, ancien commisaire principal, parle de déontologie, Gilets jaunes et ménage de printemps à la PP
dimanche 24 - 12h30
de : nazairien
Un chiffre absolument spectaculaire : 39% des Français favorables à une nouvelle Révolution !
dimanche 24 - 12h03
de : JO
2 commentaires
ACTE 19 GILETS JAUNES : Témoignages Toulouse/Nice (videos)
dimanche 24 - 11h51
de : JO
2 commentaires
Commune libre jaune de Montmartre et de France
samedi 23 - 19h24
de : Alina Reyes
4 commentaires
Bonne nuit les petits (video)
samedi 23 - 11h09
Dans une démocratie on parle d’élection pas de répression !!!
vendredi 22 - 20h41
de : JO
3 commentaires
Café d’histoire critique et d’études marxistes, 23 mars 2019 : mouvement syndical et moyens d’action …
vendredi 22 - 17h19
de : Jo.dez
Podemos, Podemos, qui t’a vu et ne te reconnaît plus ...
vendredi 22 - 17h07
de : Antoine (Montpellier)
L’ARMÉE MANIPULÉE PAR UN POUVOIR À LA DÉRIVE !
vendredi 22 - 16h43
de : Info’Com-CGT
Et bientôt grâce à l’Europe qui protége la précarité énergétique
vendredi 22 - 13h17
de : Irae
Sentinelle pour l’acte 19 : pas d’accord, « mon fils militaire se mettra en maladie » (video)
vendredi 22 - 10h56
de : JO
Omnes vulnerant , ultima necat.
vendredi 22 - 10h55
de : L’iena rabbioso
François RUFFIN : Je ne viendrai pas à l’Elysée !
vendredi 22 - 10h40
de : JO
Gilets jaunes : a Montpellier, les policiers détestent être surveillés
vendredi 22 - 07h48
La bande des faux monnayeurs de la République
jeudi 21 - 21h19
de : Alina Reyes
1 commentaire
Intervention militaire : C’est en un mois de mars 1871 que la Commune de Paris y vit se rallier la Garde Nationale
jeudi 21 - 17h18
de : JO
La monarchie absolue, les sondages semblent bien dire : ça suffit !
jeudi 21 - 16h52
de : JO
Casino : quand des syndicats font le jeu du capitalisme sauvage
jeudi 21 - 15h29
de : François
180 ans ? Ça se fête…
jeudi 21 - 12h10
de : Info’Com-CGT
JACOU : UN PROJET DE BUDGET SANS AMBITION ET DANGEREUX POUR LA VIE DÉMOCRATIQUE DE LA COMMUNE
jeudi 21 - 12h01
GILETS JAUNES : ACTE 19 SAMEDI 23 MARS
jeudi 21 - 11h44
de : JO
7 commentaires
La presse porte parole du pouvoir - instauration de la loi martiale ? (video)
jeudi 21 - 08h17
de : Irae
1 commentaire
Chiens de garde aux basques d’une gilets jaune (video)
jeudi 21 - 00h08
de : Irae
Le "Sanglier Jaune" , qui va à la rencontre de la France en jaune, était à Paris pour sa 12 ème étape, acte 18 (video)
mercredi 20 - 23h20
de : nazairien
1 commentaire
Les Faucheurs OGM de Colmar Acte 2
mercredi 20 - 22h42
de : Jean-Yves Peillard
Pensée émue pour la famille des vitrines... / C’est l’heure de l’mettre
mercredi 20 - 22h32
de : Hdm
0%.
mercredi 20 - 18h39
de : L’iena rabbioso
Verdi, lance, un nouveau "coup de gueule" salutaire, Violence d’Etat, merdias infâmes : la révolte jaune s’enracine (video)
mercredi 20 - 16h23
de : nazairien
2 commentaires
Amandine : « Passée à tabac par les flics, j’ai une commotion cérébrale mais ils ne me feront pas taire ! »
mercredi 20 - 13h48
de : nazairien
3 commentaires
APPEL PROPOSE PAR LES ELU-E-S FRONT DE GAUCHE ET ADOPTE A L’UNANIMITÉ DU CONSEIL MUNICIPAL
mercredi 20 - 12h00
de : BERNARD DUPIN
2 commentaires
19 mars : une grève interprofessionnelle très forte dans les écoles
mardi 19 - 20h29
de : Stéphane Ortega
1 commentaire
Acte 18, Le "Média" donne la parole à ceux à qui on l’a confisquée : Paroles de "gilets jaunes" (video)
mardi 19 - 20h21
de : nazairien
1 commentaire
Les enseignants sont-ils des frelons asiatiques ? Honte à la police ! (video)
mardi 19 - 19h42
de : jean 1
l’Algérie est libre.
mardi 19 - 19h06
de : L’iena rabbioso

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Tout compromis repose sur des concessions mutuelles, mais il ne saurait y avoir de concessions mutuelles lorsqu'il s'agit de principes fondamentaux. Gandhi
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite