Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Alerte à la censure : le CRIF n’a pas à faire sa loi ! (video)
de : patrice bardet
mardi 11 octobre 2011 - 10h59 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

Communiqués de l’UJFP : COMMUNIQUE COMMUN le 10/10/2011 22:50:00

Alerte à la censure : le CRIF n’a pas à faire sa loi !

Suite à la diffusion de l’émission « Un œil sur la Planète » diffusée par la chaîne France 2, le lundi 3 octobre 2011, le CRIF s’est lancé dans une campagne sournoise de diffamation à l’endroit des journalistes de la chaîne publique. Excédé par le traitement rigoureux de l’information et par la qualité du travail mené, le CRIF et l’ambassade israélienne ne supportent apparemment pas qu’une chaîne du service public ne reprenne pas la propagande israélienne. Les pressions dont l’objet France 2 depuis la diffusion de cette émission sont sidérantes : traitée de « petits nazillons », assaillie de messages menaçants, la direction de la chaîne s’est sentie obligée de répondre à ce qui s’apparente à une véritable convocation de la part du CRIF et de l’ambassadeur israélien.

Il est consternant de voir qu’en 2011 une organisation communautaire et une ambassade étrangère puissent faire pression sur un service public pour orienter le traitement médiatique d’un sujet. Ces tentatives d’intimidations sont inacceptables. Aujourd’hui en France, une chaîne du service public peut être soumise à des tentatives de censure sans que cela suscite l’indignation de la classe politique étrangement silencieuse sur cette atteinte monumentale au droit d’informer.

La liberté de la presse est aujourd’hui en danger. Il faut répondre à la diffamation, à la censure et à l’arrogance par le droit et la détermination. Nos associations condamnent ces pratiques et appellent les autorités publiques à ne pas souscrire à ce chantage insupportable. Elles appellent l’ensemble des citoyens à manifester leur indignation et à soutenir la direction de France 2 pour le travail remarquable qu’ont pu entreprendre les journalistes de l’émission « Un œil sur la planète ».

PARIS, LE 10/10/2011

Collectif des Musulmans de France (CMF)

Union Juive Française pour la Paix (UJFP)

Association des Travailleurs Marocains en France (ATMF)

Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives (F.T.C.R.)

ATMF - FTCR - CMF – UJFP

Site web : www.ujfp.org


sur le même sujet, sur la liste asswara ( diffusé avec l’aimable autorisation de la rédaction)

"Un État palestinien est-il encore possible ?" Quand France2 fait du travail sérieux, le Crif s’insurge.

"Un État palestinien est-il encore possible ?" Quand France2 fait du travail sérieux, le Crif s’insurge.

lundi 10 octobre 2011, par La Rédaction

C’est une émission qui enflamme les passions. La diffusion lundi 3 octobre sur France 2 en deuxième partie de soirée du documentaire "Un oeil sur la planète" intitulé "Un État palestinien est-il encore possible ?", a déchaîné une vague de réactions indignées de la part du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif). Ce document "a entraîné au sein de la communauté juive une intense émotion et une stupéfaction écoeurée (...) sans éviter les insinuations à la limite des théories conspirationnistes antisémites", s’est ému le président du Crif, Richard Prasquier, dans une lettre ouverte à Rémy Pflimlin, président de France télévisions. Les deux hommes se rencontreront cette semaine en présence de l’ambassadeur d’Israël en France, et de Thierry Thuillier, le directeur de l’information de la chaîne.

"La moindre excuse sonnerait comme un désaveu pour la rédaction, et serait très mal vécue", prévient à la sortie d’une assemblée générale Loïc de la Mornais, président de la société des journalistes de France 2, qui rappelle "qu’aucune erreur n’a été relevée par le Crif dans le documentaire". Magazine phare de la chaîne depuis une dizaine d’années, le numéro incriminé proposait plusieurs reportages entièrement consacrés aux territoires palestiniens, à l’heure où la demande d’adhésion de la Palestine est toujours discutée au Conseil de sécurité de l’ONU. D’après le rédacteur en chef de l’émission, Patrick Boitet, "il s’agissait de montrer ce qui faisait obstacle à cette demande de reconnaissance". Un numéro entièrement consacré à Israël avait déjà été diffusé en 2004.

Le documentaire se divise en plusieurs parties. Le sujet le plus sensible concerne Le lobby pro-israélien aux États-Unis. Dans cette enquête, les journalistes Estelle Youssouffa et Christophe Obert montrent comment les organisations juives et chrétiennes conservatrices pèsent sur la politique étrangère américaine, permettant à l’État hébreu de s’affranchir de certaines résolutions onusiennes. Ancien de l’AIPAC, le plus important groupe de pression pro-israélien aux États-Unis, M. J. Rozenberg raconte comment des organisations comme "Camera" traquent les journalistes "déviants".

"Le lobby, dit-il, rend la vie difficile aux journalistes qui ne sont pas perçus comme pro-israéliens. Ils auront du mal à trouver un job ou, s’ils en ont un, à garder un poste. Lorsque je travaillais à AIPAC, il y avait des listes, des dossiers sur chaque reporter". Des révélations saisissantes, qui n’ont pas convaincu Richard Prasquier. "On ne sait même pas pourquoi cet homme a quitté l’AIPAC et quel compte il a à régler avec eux", argumente le président du Crif. "La moindre des choses aurait été de préciser que les lobbys existent aux États-Unis, mais aussi en France. Regardez le lobby pharmaceutique. Il ne faut pas laisser croire que le lobby pro-sioniste est en train de détourner la démocratie américaine". "J’attends que le Crif nous amène une preuve que ce que nous avançons est faux", se contente de répondre Patrick Boitet.

Une semaine après la diffusion du documentaire, c’est sur Internet que les partisans d’Israël ont mené la contre-attaque. En plus des menaces publiées sur le profil Facebook des journalistes de l’émission, le réseau social a vu la création d’un groupe baptisé "Boycott France Télévisions". Ses membres demandent à France 2 de revenir sur leur émission et de présenter des excuses au nom de tout le groupe". Un site pro-israélien a également proposé sa contre-émission, renommée "Deux yeux sur leur planète" et censée démonter point par point les révélations de l’émission originelle. Outre les lettres d’insultes et de menaces physiques, les responsables d’"un Oeil sur la planète" ont également reçu nombre de messages de soutien, émanant cette fois de Juifs français. "Ils insistent sur le fait que l’action du Crif leur porte préjudice. Que cette organisation ne représente qu’elle-même, et surtout pas la communauté juive de France", affirme Patrick Boitet.

De son côté, le président de la société des journalistes de France 2 s’étonne que ce soit le Crif, et non l’ambassade d’Israël, qui ait réagi, alors que le sujet concernait la Palestine. "C’est moi qui ai répondu car beaucoup de personnes de la communauté juive ont été absolument choquées", se défend Richard Prasquier. "Les manifestations antisémites se font aujourd’hui sur la base des attaques contre Israël. Présenter une telle émission est irresponsable, car c’est courir le risque qu’elle déclenche des actions violentes contre les Juifs en France."

"On fait uniquement notre travail de journaliste avec sérieux", rappelle le rédacteur en chef de l’émission. "On aurait pu réaliser un reportage beaucoup plus sévère, mais on n’a rien dit sur les incendies contre les mosquées, et la profanation de tombes chrétiennes et musulmanes par des colons extrémistes israéliens". Un avis que partage Charles Enderlin, correspondant de France 2 à Jérusalem depuis trente ans, qui a lui aussi subi les foudres d’organisations pro-israéliennes lors de l’affaire Mohammed al-Durah (du nom de cet enfant palestinien tué lors d’un échange de tir à Gaza). "On comprend la raison pour laquelle les organisations pro-israéliennes ne veulent pas qu’une chaîne publique montre cette situation scandaleuse", explique le journaliste sur son blog. "Il ne faut rien montrer qui soit défavorable à la politique israélienne d’occupation. Cela s’appelle de la censure et c’est une atteinte intolérable au droit d’informer". Richard Prasquier n’en démord pas et dénonce un travail "déséquilibré et biaisé".

(Lundi, 10 octobre 2011 - Avec les agences de presse)

Pour vous inscrire à notre liste de diffusion "Assawra" faites la demande à l’adresse : inscription@assawra.info

Pétition Non au terrorisme de l’Etat d’Israël http://www.aloufok.net/spip.php?article2


Le reportage de France2 :

http://oeil-sur-la-planete.france2....



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Alerte à la censure : le CRIF n’a pas à faire sa loi ! (video)
11 octobre 2011 - 14h10

Mince, y’en a déjà plus de reportage...
Ca veut dire qu’il ne faut plus tarder à demander aux primates des primaires de donner leur avis tranché sur la question suivante : " êtes vous plus attaché(e) à l’avenir de la France qu’à celui d’Israël ?"

Alors quand on se retrouve face à un flipper plein de couleurs et de bruits bizarroïdes, c’est qu’il est prêt à faire tilt...et que la France est déjà occupée !



Alerte à la censure : le CRIF n’a pas à faire sa loi ! (video)
11 octobre 2011 - 14h13 - Posté par Oime

Mince, y’en a déjà plus de reportage...

il est toujours en ligne, c’est l’encodage au début qui merdouille

sinon il est aussi sur le site de france2...





Comment Benalla a fait interpeller sa victime
lundi 23 - 00h07
de : Bousier
Benalla place de la Contrescarpe : une nouvelle vidéo accablante (video)
lundi 23 - 00h02
Affaire Benalla : François de Rugy a réponse à tout !
dimanche 22 - 16h27
de : JO
SYRIE : Israël évacue 800 casques blancs (traduisez : mercenaires de l’OTAN)
dimanche 22 - 13h14
de : JO
’Je suis Gabon’ ou ’C’était à Port-Gentil’ ?
dimanche 22 - 01h38
Au Sénégal auchan terrifie les petits commerçants (boycott en cours)
samedi 21 - 20h50
de : André
1 commentaire
Incontrôlables, violents, intouchables : les 7 racailles de l’Elysée
samedi 21 - 12h53
de : nazairien
2 commentaires
Affaire Benalla : Des photos qui embarassent l’Elysée
samedi 21 - 10h31
de : JO
A.Benala et le retraité
vendredi 20 - 21h37
de : jean 1
2 commentaires
Palestine : Qui enfin fera stopper les mains criminelles de l’Etat hébreux ?
vendredi 20 - 19h15
de : JO
L’extrême droite et l’extrême centre se valent pas mal. On le savait. On n’a pas voté pour Hamon ou Macron, à aucun tour
vendredi 20 - 18h17
de : Deeplo
3 commentaires
20/07/2001 - 20/07/2018 : Carlo Giuliani
vendredi 20 - 15h44
de : Roberto Ferrario
L’été est là, la mer est belle, les migrant-es ...
vendredi 20 - 14h04
de : Antoine (Montpellier)
Affaire Benalla : (dernière minute) l’Elysée annonce le licencier ?
vendredi 20 - 12h08
de : JO
2 commentaires
Il ne s’agit pas seulement d’Alexandre Benalla et de Vincent Crase. Il y a un troisième homme.
vendredi 20 - 11h35
de : Raquel Garrido
2 commentaires
Pour ne pas mourir au travail ? Finalement le vent se lève à l’Est… !
vendredi 20 - 07h13
de : Lepotier
1 commentaire
Nutella champion du monde.
jeudi 19 - 18h57
de : L’iena rabbioso
21 juillet 2018, marche à Beaumont-sur-Oise : 2 ans de la mort d’Adama Traoré
jeudi 19 - 15h20
Quand Alexandre Benalla était présent avec les Bleus et à la panthéonisation de Simone Veil (video)
jeudi 19 - 12h49
de : Matthieu Jublin
5 commentaires
Vincent Crase, un deuxième collaborateur de l’Elysée visé dans l’affaire Benalla
jeudi 19 - 12h10
de : Alexandre Boudet
1 commentaire
Alexandre Benalla, collaborateur de Macron, identifié en train de frapper un manifestant le 1er mai à Paris (videos)
jeudi 19 - 00h08
5 commentaires
les entreprises font leur loi en influant sur le Conseil constitutionnel et le Conseil d’État
mercredi 18 - 22h30
de : Olivier Petitjean BASTAMAG
1 commentaire
Second bras d’honneur de l’exécutif sur fond de coupe du monde et même la vraie gôche tombe dans le panneau
mercredi 18 - 21h36
Le XXIVème Forum de Sao Paulo s’est achevé mardi après trois jours de solidarité latino-américaine à La Havane
mercredi 18 - 15h58
de : JO
L’Assemblée nationale disjoncte
mercredi 18 - 12h03
de : Jean-Luc Mélenchon
1 commentaire
Un pognon de dingues sans compter de l’impérialisme pour se perdurer coûte que coûte !
mercredi 18 - 11h26
de : JO
MALGRE UNE COM’ DECHAINEE, MACRON RECULE APRES LA COUPE DU MONDE !
mercredi 18 - 09h46
de : Jacques Cotta
2 commentaires
Rassemblement pour Gaël : 3ème Convoc au comico !
mercredi 18 - 09h43
SAMEDI 21 JUILLET : FÊTE DES POSTIÈRES ET POSTIERS GRÉVISTES DU 92
mercredi 18 - 08h48
DE TOUT BOIS #9 - Revue de lutte contre le Center Parcs de Roybon
mercredi 18 - 07h42
de : Ernest London
LA HAVANE : Ouverture du 24ème Forum des Mouvements Sociaux de Sao Paulo
mardi 17 - 20h54
de : JO
SYRIE : Un menteur nommé Macron !
mardi 17 - 20h35
de : JO
1 commentaire
Nous au Red Star de St Ouen !
mardi 17 - 13h28
de : Un vrai rouge
MORTS PAR LA FRANCE - Thiaroye 1944
mardi 17 - 07h35
de : Ernest London
Adieux aux armes : à Deraa, des radicaux remettent des dizaines de chars à l’armée syrienne
lundi 16 - 14h55
de : JO
3 commentaires
Foot-identitaire : un make-up BBR pour femmes et hommes... en luttes !
dimanche 15 - 16h18
de : Delarue Christian
6 commentaires
OTAN : La guerre qu’ils ne pourront jamais gagner : celle contre les Peuples !
dimanche 15 - 10h40
de : JO
NATIONALISME FESTIF ! VRAIMENT ? ...
dimanche 15 - 09h16
de : philippedechatillon
2 commentaires
Déconnexion massive avant la coupe du monde
dimanche 15 - 01h20
de : CLAP‎
Le sénat Irlandais vote l’interdiction des produits issus des colonies israéliennes
samedi 14 - 20h24
de : JO

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Si tu ne participes pas à la lutte, tu participes à la défaite. B. Brecht
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
https://www.facebook.com/MARCELINEL... Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINEL...
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite