Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

L’altergouvernement réunit ses ministres d’un jour
de : Jeannine
samedi 18 février 2012 - 19h10 - Signaler aux modérateurs
5 commentaires

LIVRE - Imaginez que, deux mois avant la présidentielle, se forme le Mouvement indépendant pour une réelle alternative citoyenne (Mirac). Et que, emporté par une véritable ferveur populaire, son candidat remporte la course à l’Elysée. Vendredi soir à Paris, ce nouveau gouvernement a tenu son premier conseil des ministres. Récit.

"Et nous voilà sous les lambris dorés de l’alter-ministère du logement qui vous accueille." Le ton de la soirée est donnée. Et le premier conseil des ministres lancé. Une rencontre pas comme les autres entre des ministres-citoyens, qui ne se sont jamais rencontrés, et des citoyens "tout court" intéressés par la démarche. Vendredi soir, au siège du DAL (association Droit au Logement), dans le 12e arrondissement de Paris, onze des 18 contributeurs du livre Altergouvernement se sont retrouvés autour d’une table pour débattre de leurs propositions. Pour remettre en question "nos manières de gouverner, de produire, de vivre ensemble, avec un retour aux valeurs d’humanité, de responsabilité et de solidarité".

Alors, à tour de rôle, chaque ministre - de "simples citoyens qui ont des choses à dire", selon l’éditeur - a pris la parole. A commencer par Susan George, confondatrice et présidente d’honneur d’Attac, dans la peau de la ministre des Affaires étrangères. Elle a annoncé que la France va reconnaître la Palestine, annuler la dette de l’Afrique et sortir de l’Otan car "on sera ami avec tout le monde mais dirigé par personne". "On va peut-être en discuter un peu", a réagi dans la foulée son homologue de la Défense, Philippe Leymarie, collaborateur au Monde diplomatique et rédacteur du blog Défense en ligne, assis à ses côtés.

Les ministres prennent la parole

Côté justice, la présidente du Syndicat de la magistrature, Clarisse Taron, a proposé de mettre en place une "vraie justice indépendante, ouverte, lisible et proche des gens". "Une condition sine qua non pour une vraie démocratie". Même combat pour le ministre du Logement, le porte-parole du DAL, Jean-Baptiste Eyraud, qui s’est également prêté au jeu. "Le pays n’est pas capable de loger convenablement la population (...) à cause des politiques publiques conduites depuis les années 80", a-t-il dénoncé. Dans les locaux de son ministère, il a appelé à l’application des lois existantes et au renforcement de l’arsenal législatif, avec l’inscription du droit au logement dans la Constitution.

Et si les ministres de l’Économie et même de l’Intérieur avaient fait l’école buissonnière pour leur rentrée ministérielle, leurs collègues n’ont pas hésité, eux, à avancer les mesures qu’ils entendent mettre en oeuvre dans les semaines à venir. La ministre de la Santé, Claude Egullion, gynécologue et coordinatrice médicale à la maternité des Bleuets, dans le 12e arrondissement parisien, a annoncé l’interdiction des dépassements d’honoraires. Celle des Solidarités, Nathalie Péré-Marzano, la déléguée générale du Centre de recherche et d’information pour le développement (Crid), a défendu la création d’un revenu maximal acceptable et la mise en place d’un conseil interministériel des solidarités. "C’est à ma demande et je remercie mes collègues d’avoir accepté", a-t-elle lancé, satisfaite. Une transversalité également prônée par la ministre de l’Ecologie, Geneviève Azam, membre d’Attac.

"Il y a plus de femmes. C’est déjà une différence avec les gouvernements orthodoxes", a pour sa part ironisé le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Jacques Testart, de la Fondation Sciences citoyennes. Le biologiste qui a permis la naissance du premier bébé éprouvette en 1982 en a vu une autre, majeure : "Il n’y a pas de Premier ministre, ni de chef de l’Etat. Comme quoi, on pourrait se passer de ces gens-là !"

"Tout ce qu’il y a de plus concret"

Quid du degré d’utopie d’un tel gouvernement ? "Les propositions faites sont tout ce qu’il y a de plus concret", a assuré l’éditeur - le "chef du protocole" - repris en choeur par ses ministres-citoyens. "Ce sont des mesures humaines, de base", a déclaré Jean-Baptiste Eyaud (Logement). "Elles sont utopiques dans l’idéologie dominante actuelle (...) mais nous avons recherché des alternatives pratiques", a renchéri Claude Egullion (Santé). "Il y a des trucs pas utopiques (...) Plein de choses qui ne coûtent rien", dixit Clarisse Taron (Justice).

Mais, si l’on repasse dans la réalité, aucun ne souhaiterait intégrer un véritable gouvernement. Reste qu’ils ont passé un bon moment, même si c’était "un exercice très nouveau" pour certains. "On n’est pas d’accord sur tout mais il y avait une cohérence. La ligne tient le coup", s’est félicité Clarisse Taron. Un avis que ne partage pas Jacques Testard, qui a vu dans ce gouvernement, une opposition entre une "alternative politique" et une "continuité gestionnaire". "Il y a des ministres avec qui je pourrais travailler, d’autres avec qui j’aurais plus de mal", a expliqué le biologiste, qui regrette que ce gouvernement "différent" ne soit pas "homogène dans l’opposition au système". Comprendre pas assez à l’extrême-gauche.

"C’est intéressant. Après, il faut voir la concrétisation", a jugé Françoise, 62 ans, à la sortie. "Je suis sensible à ces questions qui nous touchent au quotidien", a ajouté Gisèle, âgée de 84 ans, qui espère que "cela aura une suite pour approfondir et actualiser" les choses. Ce qui n’est pas prévu. Alors, après plus de deux heures d’échanges, la réalité a repris sa place. "Merci beaucoup mesdames et messieurs les ministres". Fermez le ban.

* Altergouvernement. 18 ministres-citoyens pour une réelle alternative. Editions Le Muscadier. 286 pages. 14 euros

Anne-Charlotte Dusseaulx - leJDD.fr
samedi 18 février 2012

article ==> http://www.lejdd.fr/Politique/Actua...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
L’altergouvernement réunit ses ministres d’un jour
18 février 2012 - 20h12 - Posté par manouchian

On est bien le 18 Fevrier ?

Pas le premier Avril ?



L’altergouvernement réunit ses ministres d’un jour - Et mon cul ?
18 février 2012 - 21h18 - Posté par Ozu

J’ai écouté les trois ou quatre épisodes de cette affaire sur France-Inter, diffusés ces derniers jours dans le temps d’antenne de Mermet.

Que dire... (que dire ?)

 On a eu droit au couplet "citoyen", bien propre sur lui, avec sa participation à la vie de la Nation (avec un "N" majuscule)

 On a eu droit à l’humanisme de gauche, revendiquant une éducation (encore une fois) citoyenne, toujours citoyenne.

 Bref, on a eu du citoyen et citoyennes à la pelle, de la Kultur ( sic ! ) à l’Economie en passant par divers ministères inchangés...

Mais on n’a jamais eu droit à une analyse des rapports sociaux de production, ni à une analyse du salariat devenu précaire, ni à une analyse de la crise qu’on ne doit pas payer, nous les prolétaires. Bref, ce fut un brouet sans aucune analyse de classe, comme Mermet le fait si bien à longueur de temps d’antenne.

Cette émission et son MIRAC laxatif s’adressent au bobos et aux gens de gôche oscillant entre le PS et le FdG.

Pas aux prolos qui subissent chaque jour le joug du capitalisme.

Ozu



L’altergouvernement réunit ses ministres d’un jour - Et mon cul ?
18 février 2012 - 21h43 - Posté par jeannot

Le plus fort avec cet alter-gouvernement, c’est qu’il s’est formé par la voie électorale, sans mobilisation populaire apparente.


L’altergouvernement réunit ses ministres d’un jour - Et mon cul ?
18 février 2012 - 22h17 - Posté par Ozu

C’est assez normal qu’il n’y ait pas eu de mobilisations ni de grèves : le MIRAC c’est MIRAC-uleux. Il n’y a qu’à voter pour des "citoyens" z-ordinaires et l’affaire nous tombe toute cuite dans le gosier. Bref, c’est pitoyablement propre sur soi et sans aucun souci des réalités de classes, et des luttes qui vont avec.

Ozu.


L’altergouvernement réunit ses ministres d’un jour - Et mon cul ?
19 février 2012 - 10h30 - Posté par Cop

Bon, ça part d’un bon sentiment mais avec toujours les salades sur la nation et les citoyens.

Et sur ce dernier terme il est curieux de l’utiliser en matière de logement car il est excluant pour ceux qui ne sont pas citoyens.





LA QUESTION KURDE
mardi 20 - 20h26
de : Ernest London
OR GRIS
mardi 20 - 19h23
de : MARTINE LOZANO
Confirmation de la crétinisation du monde
mardi 20 - 19h19
de : PMO viaJYP
Italie. Ils veulent redonner le pouvoir au peuple
mardi 20 - 11h12
de : Gaël De Santis via FR
Ses Camarades qui ont été fusillés le 21 février 1944 au Mont Valérian (video)
mardi 20 - 10h37
de : Bernadette Leydier
Les fréquentations antisémites de la droite israélienne
mardi 20 - 10h02
de : CAPJPO-EuroPalestine
Comment 200 000 représentants du personnel vont perdre leur statut de salariés protégés
mardi 20 - 08h31
DE L’ESCLAVAGE : PLAIDOYER POUR JOHN BROWN
lundi 19 - 16h54
de : Ernest London
Potere al Popolo : la nouvelle gauche en Italie qui renaît des cendres de Gramsci
lundi 19 - 15h16
de : Marco Cesario via FR
Forfaiture sur le forfait-jour
lundi 19 - 11h55
de : Ugict-CGT
LA SNCF A CRÉÉ DES CENTAINES DE FILIALES POUR MIEUX PRÉPARER LE DÉMANTÈLEMENT DU TRANSPORT FERROVIAIRE
lundi 19 - 10h57
de : Stéphane Ortega
1 commentaire
Le 22 mars 2018 : le retour des cheminots à Paris
lundi 19 - 10h48
de : CGT des Cheminots de Saint-Denis
FORD S’ACHARNE… CONTRE NOUS MAIS PAS POUR L’USINE !!!
lundi 19 - 10h44
de : CGT FORD
VENEZUELA : 55% de la population approuve une réélection de Maduro !
dimanche 18 - 21h13
de : JO
Jann Halexander rend hommage à la chanteuse canadienne Pauline Julien le 9 mars
dimanche 18 - 19h19
VENEZUELA : la Colombie recrute des mercenaires Vénézueliens
dimanche 18 - 16h25
de : JO
LA JOIE ARMÉE
dimanche 18 - 15h12
de : Ernest London
À Naples, rencontre avec Potere al Popolo (vidéo)
dimanche 18 - 12h29
de : Jean-Luc Mélenchon via RF
Augmenter la pression contre le licenciement de Gaël Quirante
dimanche 18 - 11h26
de : olivier
Mirages 2000, chars Leclerc, canons Caesar : la France et ses entreprises, fournisseurs officiels de la guerre au Yémen
dimanche 18 - 03h37
de : stef131
El votán Zapata
samedi 17 - 16h36
de : Georges Lapierre
Après NDDL : des ZAD partout ?
samedi 17 - 13h59
de : JO
Rennes : Deux enseignantes convoquées au rectorat pour avoir organisé une sortie scolaire à La Maison de la Grève
samedi 17 - 11h44
1 commentaire
TROIS OPTIONS POUR L’EUROPE !
vendredi 16 - 23h05
de : LE BRIS RENE
LE VRAI SCANDALE DES GAZ DE SCHISTE
vendredi 16 - 19h12
de : Ernest London
LE ROI NE MARCHE PLUS IL VOLE....
vendredi 16 - 18h56
de : Mickael Wamen
3 commentaires
Ivry, Vendredi 16 février dès 19h jusqu’à 23h Nuit de la liberté : Free Salah Hamouri
vendredi 16 - 17h50
de : Roberto Ferrario
Potere al Popolo, ou l’optimisme de la volonté
vendredi 16 - 14h48
de : Marco Cesario via FR
Pouvoir d’achat : les Français déçus par Macron
vendredi 16 - 14h42
de : Grégoire Normand
3 commentaires
Samedi 24, une grande manifestation en solidarité avec nos amis Kurdes à Paris
vendredi 16 - 14h35
Solidarité avec la ville d’Afrin et les territoires kurdes du nord de la Syrie (video)
vendredi 16 - 11h56
de : Roberto Ferrario
Départ de la mutuelle uMen : tout ça pour ça ?
vendredi 16 - 10h44
de : Tagazog
UN RAZ-DE-MAREE DE LA MISERE : selon le Secours Populaire
vendredi 16 - 10h40
de : JO
Amazon veut équiper ses salariés de bracelets électroniques
vendredi 16 - 10h27
Michelin, exemplaire pour Emmanuel Macron, suspend les contreparties de son plan de départs volontaires
vendredi 16 - 09h36
1 commentaire
Vidéo 3’ - Pôle emploi, contrôle tes offres au lieu de cliquer les chômeurs
vendredi 16 - 06h49
de : CGT chômeurs rebelles du Morbihan
Pour Muriel Pénicaud, "le burn-out n’est pas une maladie professionnelle"
jeudi 15 - 14h31
de : Tiphaine Thuillier
1 commentaire
LE MONDE DIPLOMATIQUE N°767
jeudi 15 - 13h34
de : Ernest London
LE MYTHE DE L’IMMIGRATION MASSIVE
jeudi 15 - 13h11
de : Nemo3637
Gérald Darmanin visé par une nouvelle plainte : le trouble envahit l’hémicycle
jeudi 15 - 11h48
de : Louise Bodet
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire. Albert Einstein, 1921.
LE JOURNAL DU MEDIA à 20H
Facebook Twitter Google+
Info Com-CGT.jpg

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
Italie. Ils veulent redonner le pouvoir au peuple
mardi 20 février
de Gaël De Santis via FR
Communistes, écologistes et militants des centres sociaux autogérés partent ensemble aux élections législatives italiennes du 4 mars . La gauche qui ne s’est pas rendue aux sirènes néolibérales reprend espoir en Italie. Et si elle retrouvait le chemin du Parlement  ? Depuis le mauvais score des communistes, en 2008, elle n’est en effet plus représentée dans les institutions nationales. Cette année, le monde militant antilibéral a retrouvé le chemin de l’unité, sous (...)
Lire la suite
Potere al Popolo : la nouvelle gauche en Italie qui renaît des cendres de Gramsci
lundi 19 février
de Marco Cesario via FR
Les élections législatives approchent en Italie et dans un pays ravagé par une extrême droite toujours plus agressive et rampante qui prend comme cible les migrants et toute sorte de minorité ethnique ou religieuse, une nouvelle force politique voit le jour : Potere al Popolo ! (Pouvoir au peuple, en français) un mouvement de jeunes, ouvriers, précaires, étudiants, militants, résistants. “Nous sommes les sans emploi - lit-on dans le programme - nous sommes les (...)
Lire la suite
Italie. Elections du 4 mars 2018. Et programme du mouvement Potere al Popolo
lundi 12 février
de Jean-marc B via RF
Nous présentons, ci-après, une version française intégrale et annotée du programme de Potere al popolo[1] pour les élections législatives nationales italiennes du 4 mars 2018 (renouvellement des 630 membres de la Chambre des députés et des 315 membres du Sénat)[2]. Elles se dérouleront selon la nouvelle loi électorale adoptée en novembre 2017. C’est un système alambiqué, difficile à saisir dans son fonctionnement (à quel candidat sont finalement attribuées les voix exprimées ?[3]) et (...)
Lire la suite
Potere Al Popolo
vendredi 9 février
de Mathieu Dargel via RF
Point culminant d’une initiative lancée cette automne, la première Assemblée Nationale de la liste « Potere al Popolo » s’est tenue à Rome le dimanche 17 décembre. Plus de 1000 personnes issues de collectifs militants, centres sociaux, associations, mouvements écologiques, syndicats et partis politiques, se sont réunies pour adopter le principe d’une liste unique de la gauche antilibérale et anticapitaliste aux prochaines élections législatives du printemps 2018, après (...)
Lire la suite
Italie, POTERE AL POPOLO : Manifeste pour une liste populaire aux prochaines élections.
mercredi 7 février
de via Roberto Ferrario
1 commentaire
Nous avons trop attendu…. Maintenant nous nous portons candidats ! Nous sommes les jeunes qui travaillons au noir, les précaires à 800 euros par mois et qui en ont besoin, qui souvent émigrent pour trouver mieux. Nous sommes les travailleu(r)ses soumis chaque jour et des chantages plus lourds et offensants pour notre dignité. Nous chômeuses, en chômage partiel ou en pré-retraite. Nous sommes les retraités qui vivent de peu, même s’ils ont peiné toute leur vie et qui maintenant (...)
Lire la suite
Sognavamo cavalli selvaggi
jeudi 1er février
de Luca Visentini via RF
Il est enfin sorti en version papier comme e-Book. https://www.amazon.it/Sognavamo-cav... https://www.amazon.it/Sognavamo-cav... Ce sont cent contes courts ou très courts qui, dans l’ensemble, reconstruisent, en une seule affaire, la Milan de 1968 à 1977 d’un garçon de la nouvelle gauche. Un compagnon de base, pas un dirigeant, ni un repenti. On ne parle pas d’analyses politiques ou de querelles idéologiques, mais d’amour, d’amitiés, de famille, de luttes (...)
Lire la suite
PROCÈS DES 7 DE GOODYEAR : LA COUR DE CASSATION CASSE LES SALARIÉS
jeudi 25 janvier
de Info’Com-CGT
1 commentaire
Le syndicat Info’Com-CGT est scandalisé par la décision de la Cour de Cassation d’Amiens : elle vient de confirmer le verdict de la Cour d’appel condamnant 7 salariés de Goodyear à des mois de prison avec sursis (pour certains 24 mois), 5 ans de mise à l’épreuve et l’inscription au casier judiciaire B2 ! Cette décision est hallucinante étant donné que la position du procureur était de valider notre recours et ...d’appuyer la démarche de casser le (...)
Lire la suite