Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Sortir de l’Élysée pour entrer à Clairvaux (4ème partie)
de : Jean-Yves Peillard
jeudi 8 mars 2012 - 16h35 - Signaler aux modérateurs

Sur la propagande en plus du retard mental

« Les technologies de la communication et des réseaux offrent les possibilités d’un nouveau monde de libertés. Mais elles permettent aussi la surveillance et le contrôle dont n’osaient rêver les dictatures du passé. »
Père du logiciel libre, gourou pour les uns, visionnaire pour les autres, Richard Stallman

http://www.regards.fr/idees/richard...

JPEG - 32.3 ko
"Nuclear GMO Geld über alles" La enième trahison des "élites"

« Pas d’autres possibilités, en conséquences, que d ’élargir coûte que coûte les usages de l’électricité, de ’forcer’ artificiellement leur diffusion, pour l’instant relativement réduite, guère plus d’un quart des énergies primaires commerciales dans le monde aujourd’hui. La logique des producteurs commande obligatoirement celle de la consommation. L’offre détermine la demande. Ce n’est plus la production d’énergie qui répond à la consommation globale de la société, c’est la société qui doit obéir au mouvement de la production. »
« La durée nécessaire de cet amortissement (par la nature de ces nuisances) ne relève plus du temps ’économique’ qu’est aujourd’hui le temps social, mais de l’échelle des temps géologiques. »
« Développer le nucléaire, c’est opérer sur tous les registres à la fois : celui de la guerre et des rapports de puissance mondiaux, celui de la production d’énergie et des rapports de force économiques mondiaux. Impossible d’échapper à cette inéluctable nécessité. Il n’y a pas un atome ’bon’, le pacifique, et un atome ’nuisible’, le militaire, il y a l’atome et sa rationalité totalisante. » « Genèse et servitudes du nucléaire » Jean-Claude Debeir, Jean-Paul Deléage et Daniel Hémery : Les servitudes de la puissance. Une histoire de l’énergie (1986)

On se moque aisément des coréens qui pleuraient à chaudes larmes leur défunt dictateur, fruit d’un conditionnement qui date de l’enfance mais c’est la même chose au sujet de l’imposture nucléaire et autres manipulations dans les pays soi-disant démocratiques ; la propagande a commencé au berceau. La plupart de la population est formatée aussi depuis l’enfance à la croissance, consommation, PIB, vitesse, distance, le respect des institutions, de l’État etc.

p137« Ce système d’interdictions (parentales et sociales) tend à créer des automatismes contrôlant l’affectivité instructive, et s’élabore progressivement sous l’emprise des éléments indispensables à la survie, à la protection du groupe social. C’est l’emprise des morales, des lois, des préjugés, du sens commun, tout ce qui fait l’honnête homme. En ce sens, l’honnête homme n’a plus à « choisir » car il ne pourrait vivre en société sans obéir à ces règlements. Ce qu’il appelle son choix, c’est la soumission à ces automatismes plutôt qu’à ses pulsions instinctuelles. »[...] « La société ne se borne pas à interdire, elle raisonne ses interdits. Elle les rend cohérents, et quand elle ne le peut vraiment pas elle fait appel aux pulsions instinctives, mais en les « sublimant ». Ce qui est un crime dans un cas, devient acte de courage dans l’autre. » [...]
p139 « D’une part, les sociétés nous proposent un sacrifice individuel au nom d’un humanisme qu’elles contredisent chaque jour dans la moindre de leur décision, et dans leur structure même. Comment l’individu pourrait-il se laisser prendre au grand sentiments, aux idéaux, quand tout les nie autour de lui ? Quand il assiste à une lutte sans merci pour la domination des individus, des groupes, des classes sociales, des nations, des races ? Et comment pourrait-il en être autrement tant que subsisteront ces sous-ensembles qui obéissent à des lois primitives, inscrites dans la chair préhumaine de leur origine animale et qu’il les justifie avec le logos raisonnant que ces lois ignorent ? D’autre part, ayant donc de plus en plus de peine à convaincre l’individu de sacrifier son égoïsme instinctuel pour le bien d’un ensemble dont il ne voit pas, et pour cause, les limites, alors qu’il en voit parfaitement les subdivisions, les classes, ceux qui en profitent et ceux qui en sont les exploités, les sociétés se tournent alors vers la coercition en invoquant la volonté du plus grand nombre. Or le plus grand nombre est entièrement automatisé au profit de la conservation de ladite société, ici ou là.
Henri Laborit « L’agressivité détournée ».(1970)

L’OMS absente à Tchernobyl et également à Fukushima , le terrain étant principalement occupé par les stratèges en (non)-communication de l ’AIEA.
Passons sur les politiciens-avocats qui se disputent le prix de celui qui arrivera à mentir et s’enrichir avec le plus d’aplomb, d’une ignorance crasse, la plupart ne savent rien de ces techniques de destruction massive. Plus intéressant est le cas de ces ingénieurs techniciens de haut niveau ; polytechnicien etc qui eux ont un minimum de bagage (en tout cas sur le papier) pour savoir qu’ils collaborent à l’imposture, à la trahison comme il y a 70 ans, les Jean Bichelonne sont toujours là.
Il faut casser le moule. C’est cela le plus grave. Pas seulement que l’on mette un idiot nombriliste devant un bouton rouge, mais que ce bouton rouge existe encore et avec l’approbation de centaines de cadres technocrates formés à cela ; détruire l’humain, par volonté de puissance, cupidité, avidité... pour régner ? Pour régner sur un monde irradié ?

Ici quelques scientifiques honnêtes et acteurs de la société civile qui refusent cette barbarie :
« Témoignage de M. Hirado NORIO technicien chaudronnier rédigé en 1996 (mort du cancer en 1997) »
http://resosol.org/Gazette/2011/260...

Et là le 4 avril 2011 « Je crois que (l’éventail des) experts charlatans", a déclaré Busby, "sont pénalement irresponsables, car leurs conseils mèneront à des millions de morts .... J’espère qu’ils seront envoyés en prison où ils pourront avoir beaucoup de temps pour lire les preuves scientifiques (montrant) que leur avis était fondé sur l’analyse mathématique de l’air léger. "
Il a cité le regretté professeur John Gofman, un grand expert responsable américain de l’énergie atomique à la Commission, qui a démissionné, en disant :"L’industrie nucléaire est une guerre contre l’humanité." Jusqu’à présent, en fait, il a gagné. On est entré dans un "endgame" qui décidera si oui ou non l’humanité survivra.
’’Pas d’une soudaine guerre nucléaire", a déclaré Busby. "Mais d’une guerre nucléaire en cours et progressive qui a commencé avec les rejets dans la biosphère au cours des années 60 par toutes les retombées des essais atmosphériques, et qui s’est continué inexorablement depuis (à ce jour), accompagnée par un accroissement parallèle des taux de cancer et la perte de fertilité de la race humaine. "
Fukushima Meltdown Confirmed by Stephen Lendman

http://www.progressiveradionetwork....

« Comme le dit Arnie Gundersen, ingénieur en chef en matière de nucléaire, la quantité de radioactivité relâchée par Fukushima est en train de battre des records dans l’histoire du nucléaire. »

Ici le 3 Mai 2011 « Le professeur Toshiso Kosako est conseiller spécial du premier ministre japonais Nato Kan. Il vient de démissionner à la suite de l’annonce par le gouvernement d’un assouplissement de la dose limite annuelle de radiation pour les enfants des écoles. Cette dose, jusque là de 1 mSv (millisievert) par an a été relevée à 20 mSv, soit la dose maximale admissible pour les travailleurs du nucléaire en France. Le gouvernement justifie cette mesure par la nécessité de laisser les enfants jouer à l’extérieur des écoles dans des zones, non évacuées, mais contaminées par la catastrophe nucléaire de Fukushima.
Lors d’une conférence de presse, vendredi dernier, le professeur Kosako, en larmes, a expliqué que des doses de 20 millisieverts par an était extrêmement rares, même pour des professionnels du nucléaire "il est tout à fait inacceptable d’appliquer une telle limite de dose à des enfants en bas âge, et à des élèves de classe primaires, et il est urgent de revenir sur cette décision"

http://www.ddmagazine.com/201105032...

Et là Le Raimbow Warrior de l’ONG Greenpeace est empêché de faire les mesures en mer par les autorités japonaises trop désastreuses sans doute.
http://www.sciencesetavenir.fr/actu...

Ici le 27 mai 2011 « Ceci signifie qu’au moins 13,8 kg de matière ont été fissionnés par tonne de carburant pour un burnup putatif moyen d’environ 13 GwJ/t. Dans cette hypothèse, les 6 cœurs « actifs » de Fukushima contiennent 80% des produits de fission et d’activation engendrés par les explosions atomiques atmosphériques de fission.
Fukushima, en outre, dispose de 3 fois plus de carburant que Tchernobyl et 4 fois plus de produits de fission. Si l’on tient maintenant compte de l’ensemble « cœurs » -577 tonnes- + le carburant « éteint » -2800 tonnes- [Inventaire détaillé des 2800 T de matières radioactives du site nucléaire de Fukushima DaiIchi] c’est 8 fois plus de produit de fission et d’activation que l’ensemble des essais atmosphériques de fission et 39 fois plus que Tchernobyl.
En terme de doses létales potentielles par inhalation (multiplier les Bq de chaque élément par le facteur de dose et diviser le tout par 5), calculées avec les facteurs de doses OFFICIELS les plus bas fournis par l’AIEA, celles-ci correspondent au chiffre apocalyptique de plus de 3000 milliards de doses létales potentielles dont un pourcentage indéfini est déjà équitablement réparti dans l’hémisphère nord.
 » Paolo Scampa Presidente dell’AIPRI http://aipri.blogspot.com

Et là le15 juin 2011. « Chers amis, Nous sommes dans la ville de Fukushima à seulement 60 km de la centrale nucléaire de Fukushima. Maintenant, la condition physique de nos enfants est en danger. Nous voyons des symptômes tels qu’une augmentation de volume de la thyroïde, des saignements de nez, de la diarrhée, de la toux, de l’ asthme, etc .Nous, les mères de ces enfants, pensons que c’est une situation très grave et nous sommes inquiètes des effets des rayonnements ionisants sur la santé de nos enfants.
Notre gouvernement a annoncé qu’il n’y a aucun effet des rayonnements sur notre santé.
Nous ne croyons pas plus aux normes de sécurité de notre gouvernement. Nous ne pouvons pas attendre que nos enfants aient un cancer suite aux risques élevés d’exposition.
Nous avons décidé de lancer une organisation afin de protéger nos enfants. Nous prévoyons des recherches sur ces questions de santé par nous-mêmes avec les savants et les experts en coopération avec notre propre réseau indépendant Le 19 Juin, nous allons inviter une équipe de médecins pour des sessions de conseils en santé.
S’il vous plaît, nous avons besoin de plus de médecins et d’experts. _ S’il vous plaît, nous avons besoin de plus de vos conseils, S’il vous plaît aidez- nous à protéger nos enfants contre les effets des rayonnements pour notre et votre avenir !
Cordialement, Aya MARUMORI Représentant de Fukushima Centre d’information pour sauver les enfants du rayonnement »

Commentaires  : 15 juin 2011 Michel Fernex :
« Pour la prévention, éviter les aliments contaminés. Il faudrait mesurer soi-même, ce que chacun ne peut pas faire. Ce que chaque maman peut réaliser, c’est nourrir les enfants avec des caroténoïdes riches en vitamine A : des végétaux, comme des carottes rouges, tous les fruits rouges ou baies, cassis, framboises, les betteraves rouges, cuites ou crues. La pectine accélère l’élimination de la radioactivité. »
http://blog.goo.ne.jp/kodomofukushi...

Ici le 15 juin 2011 « Frustrés par le manque d’information sur ce que sont devenus tous les isotopes radioactifs libérés à partir de la centrale nucléaire ravagée de Fukushima, des groupes de citoyens et des particuliers surveillent les rayonnements de leur propre chef. Collectivement, ils ont produit une inquiétante image de la contamination dans l’Est du Japon, avec quelques points chauds situés étonnamment loin des réacteurs abîmés.…Des parents de Koto, un quartier de Tokyo, ont demandé l’aide de Tomoya Yamauchi, un physicien du rayonnement à l’Université de Kobe, pour mesurer le rayonnement dans leur quartier. Les fonctionnaires de l’administration locale ont ensuite rejoint le mouvement, ordonnant des tests de rayonnement des cours d’école et autres lieux publics et l’affichage des résultats sur leurs sites Web. Un bénévole anonyme a récemment tracé les 6300 points de données disponibles sur une carte. Et Yukio Hayakawa, un volcanologue à l’Université de Gunma, a transformé ces points en une carte de courbes de rayonnement. Il montre une large ceinture de rayonnement qui atteint 225 km au sud des réacteurs vers Tokyo et une autre s’étendant vers le sud-ouest. Au sein de ces ceintures sont repérés des points chauds, y compris un ovale qui enferme le nord-est de Tokyo et Kashiwa et les villes voisines dans la préfecture de Chiba »Dennis Normile.

Et là le 15 septembre 2011. « Selon Hiroaki Koide, enseignant à l’université de Kyoto et expert dans le domaine nucléaire, la situation est encore loin d’être sous contrôle. « Sans information pertinente sur ce qui se passe à l’intérieur des réacteurs, il est nécessaire de considérer plusieurs scénarios, écrit Koide dans Mainichi du 9 septembre. A l’heure actuelle, je crois qu’il existe une possibilité que des quantités massives de matières radioactives soient à nouveau relâchées dans l’environnement. » En effet, selon Koide, on ne peut pas exclure que du combustible fondu se soit échappé du réacteur n°1 et se soit répandu dans le sol. « Nous sommes confrontés à une situation à laquelle l’humanité n’a jamais eu à faire face auparavant »,estime Koide. Hiroaki Koide est l’un des 2 scientifiques japonais avec Tatsuludo Kodama qui ont été écartés par le gouvernement japonais du symposium international des experts à Fukushima. »
http://blogs.mediapart.fr/blog/mich....

Ici "S’adressant à la Chambre Basse de la Diète (Parlement), le professeur Tatsuhiko Kodama, président du Centre des Radio-isotopes de l’université de Tokyo, dresse un bilan alarmant de la situation, au 27 juillet 2011. Ne masquant pas sa colère à l’égard des institutions gouvernementales et de TEPCO, le professeur Kodama met en évidence la désastreuse gestion de la catastrophe nucléaire de Fukushima. Sans manquer de souligner le fait que la centrale nucléaire de Fukushima est une source constante de radioactivité et que par conséquent la radioactivité va décroître d’un millième par an contre un dixième pour une bombe atomique, il expose les mesures urgentes à appliquer dans le cadre des opérations « Protéger les enfants » et de décontamination au-delà du périmètre de sécurité autour de la centrale, avec des niveaux de radiations très variables d’une région à une autre. Tatsuhiko Kodama est aussi professeur au Centre de Recherche pour l’avenir de la Science et de la Technologie ».
http://www.dailymotion.com/video/xk...

Et là le 5 Novembre 2011. (courriel) « Si vous écoutez les informations, vous savez que l’entreprise d’État japonaise TEPCO, responsable de la centrale nucléaire de Fukushima, a diffusé mercredi 2 novembre un communiqué de presse annonçant que du gaz xénon 133 et 135 avait été détecté à l’intérieur du réacteur n°2.
Or, malheureusement, le xénon 133 et 135 se forme à partir de l’uranium radioactif lorsque le noyau de celui-ci est brutalement cassé par un neutron, autrement dit lorsqu’il se produit une fission nucléaire.
La fission nucléaire est ce phénomène extraordinaire – et extraordinairement dangereux - décrit pour la première fois en 1938 par les chimistes allemands Otto Hahn et Fritz Strassmann, et qui donna naissance à la bombe atomique.
L’apparition de xénon dans le réacteur supposé éteint et « sous contrôle » de la centrale de Fukushima est le signe incontestable qu’il n’est ni éteint, ni sous contrôle, et qu’un phénomène de fission s’est déclenché.
C’est un grave problème parce que la fission nucléaire, si elle se déclenche « en chaîne », dégage une énorme quantité de chaleur, tellement énorme qu’elle permettrait sans problème à l’uranium radioactif en fusion de faire fondre le sol de la centrale, puis de descendre dans la terre.
Une fois dans la terre, cette masse brûlante touchera inévitablement la nappe phréatique, qui se mettra à bouillir sous le sol. Des dégagements de vapeur radioactive, totalement incontrôlables, se produiront alors un peu partout autour de la centrale. Il n’est pas impossible que ces vapeurs se retrouvent des kilomètres, ou des dizaines de kilomètres plus loin, contaminant des zones immenses et aujourd’hui extrêmement peuplées. »

Ici le 31 Novembre 2011 « Au moment où l’on apprend que 8% du territoire Japonais, soit 30 000 km2, est perdu pour des dizaines d’années, et que les scientifiques profitent de l’opportunité offerte, pour découvrir ce qui va arriver avec le corium, le directeur de la centrale de Fukushima, malade, se refuse à imaginer que la catastrophe y soit pour quelque chose. En effet, Masao Yoshida âgé de 46 ans, a dû quitter son poste le 28 novembre 2011 pour être hospitalisé ; TEPCO refuse de confirmer la cause exacte de sa maladie, mais comme il est présent sur le site depuis le 11 mars, il est facile d’en comprendre la raison.
3 ouvriers sont déjà morts depuis l’accident, et là aussi TEPCO se refuse à l’imputer à l’exposition aux radiations... »

http://www.agoravox.fr/actualites/e...

Et là "On estime que plus de 14.000 décès aux États-Unis sont liés aux retombées radioactives de la catastrophe des réacteurs nucléaires de Fukushima, selon un important article de l’édition de décembre 2011 du Journal International des Services de Santé. C’est la première étude spécialisée publiée dans un journal médical à faire connaître les risques sanitaires de Fukushima. Les auteurs Joseph Mangano et Janette Sherman ont écrit que leur estimation des 14.000 décès d’américains dans les 14 semaines après les fusions des réacteurs de Fukushima peut se comparer aux 16.500 décès dans les 17 semaines après la fusion de Tchernobyl en 1986. L’augmentation de décès rapportés après Fukushima a surtout été constatée chez des enfants américains de moins d’un an. L’accroissement de décès infantiles 2010-2011 a été de 1,8%, comparé à la diminution de 8,37% des 14 semaines précédentes. » Mangano est directeur exécutif du projet Radiations et Santé Publique...Le Dr Sherman est professeur adjoint à l’université du Michigan et co-éditrice de »Tchernobyl – conséquences d’une catastrophe pour les gens et l’environnement », publié en 2009 par l’Académie des Sciences de New York, et auteur de "Exposition chimique et maladie et Le délicat équilibre de la vie – Causes et prévention du cancer du sein."
http://www.marketwatch.com/story/me...

Ici le 1er juillet 2011 « Après Fukushima les citoyens doivent prendre le contrôle de la recherche en santé
http://www.llrc.org/fukucitizenepid...
« L’étude de Fukushima 5000
Comme nous l’avions prédit depuis le début de la catastrophe de Fukushima, les responsables disent que l’impact à long terme sur la santé humaine ne sera pas grave. Ceci est le début d’une dissimulation de longue durée destinée à priver les citoyens de recours juridique pour l’échec du Gouvernement et le devoir de soins de TEPCO.
Nous conseillons aux citoyens de créer leur propre étude,
- de recruter un groupe d’étude de 5000 personnes vivant dans la zone contaminée.
- de surveiller leur santé avec un questionnaire.
- d’utiliser le même questionnaire d’enquête de santé en 2014
- de le faire à nouveau en 2016. Voici un rapport sur la méthode... Tondel M, Hjalmarsson P, Hardell L, Carisson G and Axelson A (2004) Increase in regional total cancer incidence in Northern Sweden. J Epidemiol. Community Health. 58 1011-10. »(source AWEB2U)

Et là « Pr Rosalie Bertell a abordé la question du vieillissement accéléré du point de vue épidémiologique. Elle a étudié les effets de faibles doses de rayons X médicaux à haut débit de dose par rapport à la composante du rayonnement de fond naturel sur le vieillissement. Elle a trouvé, entre autres, qu’il n’y a pas de réduction de taux de dose acceptable pour les faibles doses. Elle suggéré que l’effet était dû à la rupture de la communication intercellulaire en raison de petites mutations accumulées au fil du temps à cause du rayonnement de fond, ou rapidement par les rayons X médicaux. Les mutations ne sont pas perçues par les individus jusqu’à ce qu’ils les accumulent. Comme référence, Bertell a utilisé le taux naturel d’augmentation de la leucémie non lymphatique dans une grande population (3 millions suivis sur trois ans dans l’enquête américaine US Tri-State leukemia survey). Sa question était : combien faut-il d’exposition aux rayons X pour augmenter le taux de leucémie non lymphatique de la même quantité qu’une année de vieillissement naturel ? Les deux valeurs d’exposition se sont avérés être égales, bien que le débit de dose de rayonnement de fond soit beaucoup plus lent. La notion de vieillissement accéléré est étayée par la découverte des phénomènes épigénétiques associées à l’instabilité génomique. »(source AWEB2U)

Ici "L’épidémiologie dévoyée. Constituée sur la base des études des victimes de Hiroshima et Nagasaki, la radioprotection est devenue au cours des quarante dernières années la pierre angulaire d’un système sophistiqué qui, faute de pouvoir véritablement protéger, tend souvent à minimiser les conséquences des rayons ionisants sur la santé humaine, par le biais d’une grille de normes qui n’a cessé d’être révisée à la baisse depuis sa création, ou encore, en aplatissant la complexité de la cancérogenèse. Les ouvriers en sont les premières victimes. Et d’autres suivent,...Au côté de la radioprotection, l’épidémiologie peut être elle aussi dévoyée de sa vocation initiale pour devenir un outil complémentaire dans le dispositif de minimisation des conséquences des rayonnements sur la santé humaine. »
Paul Jobin http://fukushima.over-blog.fr

Et là « Dans cette vidéo sous-titrée en français, on voit entre autres le Dr Masamichi Nishio, chef du centre anti-cancéreux d’Hokkaïdo commenter le livre de Yablokov et Nesterenko et témoigner que la CIPR (Commission Internationale contre les rayonnements) a renoncé à étudier les effets des radiations internes car cela aurait gêné le développement de l’industrie nucléaire. »
http://fukushima.over-blog.fr

Ici le 2 Février 2012 (Courriel) « Il semblerait que 30% des enfants de certaines zones de la préfecture de Fukushima présenteraient déjà des lésions thyroïdiennes notables. Voir l’étude de 3765 enfants de moins de 18 ans des villages de Namie, Itate et Yamakiya =1143 enfants = anomalie de la thyroïde, dont 26 = protubérances thyroïdienne supérieure à 5 mm, pour les 1117 avec protubérances inférieurs à 5 mm, l’État a décidé de ne rien faire...(source = quotidien local Fukushima Minpo) »

Et là Février 2012 « après guerre jusqu’à la fin des années 60, il y avait beaucoup de manifestation[...] mais elles ont été toujours violemment réprimées par les forces de l’ordre, celles-ci étant contrôlées par la politique américaine. Les deux premiers ministres des années 50-60 étaient des agents de la CIA. La CIA a aussi « acheté » Shoriki, magnat des médiats japonais de l’époque, afin qu’il fasse la propagande pronucléaire au Japon. » Kolin Kobayashi Silence N°399.

JPEG - 17.5 ko
à suivre


Imprimer cet article





L’internationale chanté pour la première fois le 23 juillet 1888
mardi 23 - 11h40
de : jean 1
Les gilets jaunes face à la répression : réécoutez l’émission de l’assemblée de Montpellier contre les violences d’État
mardi 23 - 11h33
de : jean 1
Les gilets jaunes face à la répression : réécoutez l’émission de l’assemblée de Montpellier contre les violences d’État
mardi 23 - 11h23
de : jean 1
Cette grave affaire qui met en cause Emmanuel Macron !
lundi 22 - 19h10
de : JO
1 commentaire
Les médias : ceux qui n’entendent qu’une cloche, n’entendent qu’un son !
lundi 22 - 17h49
de : JO
1 commentaire
Gauche homard et gauche caviar : Débat pour en sortir !
dimanche 21 - 10h48
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Mort d’Adama Traoré : le « J’accuse ! » de sa sœur Assa (repris par le yéti blog)
samedi 20 - 17h52
de : nazairien
1 commentaire
les deux actions du 18 juillet
jeudi 18 - 23h19
de : Jean-Yves Peillard
À LA LIGNE - Feuillets d’usine
jeudi 18 - 19h09
de : Ernest London
Pourquoi je suis gilet jaune
mercredi 17 - 22h52
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Un américain à Paris (sans Gene Kelly) : LE REGARD D’UN AMÉRICAIN SUR LES GILETS JAUNES (vidéo)
mercredi 17 - 22h32
de : nazairien
2 commentaires
Ni République de l’apparat, ni moine-soldat
mercredi 17 - 21h24
de : Christian D et Monique D
1 commentaire
JUSQU’À RAQQA : AVEC LES KURDES CONTRE DAESH
mercredi 17 - 11h51
de : Ernest London
Révolution algérienne : « l’auto-organisation constitue la clef de la suite du mouvement »
mercredi 17 - 11h38
1 commentaire
L’ANARCHISME N’EST NI UNE MODE NI UNE POSTURE
mercredi 17 - 11h28
de : jean 1
1 commentaire
Exigeons la libération de la chercheuse franco-iranienne Fariba Adelkhah arrêtée en Iran
mercredi 17 - 08h40
de : Christian DELARUE
14 Juillet 2019, est ce un "galop d’essai" , avant la "prise de la Bastille" ? (vidéo)
mercredi 17 - 00h26
de : nazairien
3 commentaires
Manon Aubry Députée Européenne (LFI), balance du lourd, envers, Ursula von der Leyen, candidate à la sucession de Junck
mardi 16 - 17h06
de : nazairien
4 commentaires
"Homard m’a tué" François de Rugy démissionne du gouvernement
mardi 16 - 15h21
de : nazairien
9 commentaires
Gauche homard du capitalo-écologisme
mardi 16 - 00h26
de : Christian DELARUE
12 commentaires
Le NICARAGUA inaugure la plus grande centrale solaire d’Amérique-Latine
lundi 15 - 17h57
de : JO
Gilets Jaunes 14 juillet, Champs-Elysées : Une femme serait éborgnée !
lundi 15 - 17h42
de : JO
Hommage des Gilets jaunes d’Angers aux révoltés de 1789
lundi 15 - 16h27
de : Le Cercle 49
macron au firmament
lundi 15 - 14h06
de : jean 1
Saïd Bouamama censure post-coloniale
dimanche 14 - 23h49
de : UJFP LMSI via jyp
2 commentaires
14 juillet, Champs-Élysées, Paris : les Gilets jaunes humilient « l’éborgneur » (vidéos)
dimanche 14 - 15h46
de : nazairien
11 commentaires
Alain Damasio : « Créer une pluralité d’îlots, d’archipels, est la seule manière de retourner le capitalisme »
samedi 13 - 14h51
de : jean 1
Courant continu : C’est l’heure de l’mettre, avec entre autres Youssef Brakni, et Alexandre Chantry
samedi 13 - 12h22
de : Hdm
PLUTÔT COULER EN BEAUTÉ QUE FLOTTER SANS GRÂCE - Réflexions sur l’effondrement
samedi 13 - 11h17
de : Ernest London
Affaire De Rugy : l’exemplarité pour tous !
samedi 13 - 09h29
de : JO
alerte gilets noirs
vendredi 12 - 19h06
1 commentaire
Cela suffit
vendredi 12 - 13h46
de : jean 1
1 commentaire
BURQINI de droit bien que contestable !
jeudi 11 - 22h15
de : Christian DELARUE
3 commentaires
LA HORDE et le Député François Ruffin revisitent "La Marseillaise" ! (video)
jeudi 11 - 22h07
de : jean 1
« Chute catastrophique » du niveau scolaire en France : une prof torpille l’Éducation nationale (vidéo)
jeudi 11 - 15h38
de : nazairien
2 commentaires
Lettre ouverte à Emmanuel Macron : non, la grève n’est pas une « prise d’otage »
jeudi 11 - 08h01
de : Cédric Maurin
1 commentaire
Le RIC des gueux ( que l’on nomme RIC Campagnard) est de retour.
mercredi 10 - 18h33
de : Arnaud
2 commentaires
COEUR DE BOXEUR - Le Vrai combat de Christophe Dettinger
mercredi 10 - 08h24
de : Ernest London
1 commentaire
Décrocheuse de portrait
mardi 9 - 23h51
de : Jean-Yves Peillard
Message publié par le Collectif Autonome de Dockers de Gênes
mardi 9 - 18h38
de : jean 1

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Dans n’importe quel travail physique, même le plus mécanique et le plus dégradé, il existe un minimum d’activité intellectuelle. Antonio Gramsci
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite