Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

LES PAYSANS ONT-ILS ENCORE LEUR PLACE A LA CAMPAGNE ?


de : P.M
lundi 21 mai 2012 - 17h49 - Signaler aux modérateurs
8 commentaires

C’est une histoire de village, de voisinage. C’est un petit village apparemment sans histoire, loin des circuits touristiques et des grands mouvements de notre société. Pourtant ces lieux de vie, qui « ne font jamais parler d’eux », connaissent aussi des drames, des situations conflictuelles, des moments d’intolérance et d’absurdité.

C’est à un de ces moments dramatiques, qui sans être fatal – mais sait-on ou peut conduire le désespoir - que ce texte invite à réfléchir… Un de ces moments qui pourrit la vie. Un de ces moments qui nous interroge sur le devenir de notre société dans ce qu’elle a de plus profond… le travail de la terre.

Le village concerné est Plagne,… au milieu des collines, pas loin de Cazères et du Plan, à 60 km de Toulouse, en Haute Garonne.

Depuis des générations vivent là Josette et Aimé BOUE, agriculteurs et depuis 1966 sont éleveurs de canards gras… une spécialité de la région o combien appréciée.

Aimé, victime d’un accident de tracteur est invalide à 80 %.

Ils sont par ailleurs membres de la CUMA (Coopérative d’Utilisation de Matériel Agricole) des producteurs de foie gras du Volvestre située à Montesquieu Volvestre.

Leur maison est à l’entrée du village, mais l’élevage des canards est dans le village, et cela depuis plus de vingt ans !

La vie s’écoulait paisiblement jusqu’à fin 2010, date à laquelle, la grange qui jouxte la salle de l’élevage des canards, est achetée par un nouveau voisin qui souhaite l’aménager en habitation. Il a d’ailleurs obtenu un permis de construire, malgré les avis défavorables de la Direction Départementale des Territoires et de la Chambre d’Agriculture de la Haute-Garonne. Mais le Maire de la commune a le droit d’en faire fi et donner tout de même son accord, ce qu’il a fait.

Dés lors la vie de Josette et Aimé va basculer dans le cauchemar.

Le nouvel arrivant, cordialement accueilli par ses nouveaux voisins a très vite imposé sa manière de concevoir la vie dans une collectivité villageoise.

Après avoir installé – sans les prévenir et en contradiction avec la législation en vigueur - son circuit d’évacuation des eaux usées sans aucun traitement au préalable, s’écoule directement chez ses voisins, il s’en est pris directement à ces mêmes voisins dans leur propre activité. Séparé par un mur de la salle d’élevage des canards, il n’a de cesse de dénoncer cette activité pour « le bruit et l’odeur ». Insulte, agression physique et même menaces de mort (plainte a été déposée à la gendarmerie) sont devenues le lot quasi quotidien de Mr et Mme BOUE.

L’Agence Régionale de Santé (ARS) a la demande du Maire a contrôlé les installations et n’a rien trouvé à redire pour cet élevage, tout comme les services vétérinaires. Elle a même donné un avis favorable en mars 2012 ; reconnaissant au passage le harcèlement dont sont victimes Mr et Mme BOUE de la part de leur voisin.

Le maire du village qui, dans de telles circonstances, devrait jouer les médiateurs et apaiser les conflits, a pris fait et cause, pour des raisons inconnues ( ?), pour l’agresseur et ne fait rien pour régler le contentieux.

Les gendarmes qui se sont déplacés cinq fois chez Mr et Mme BOUE n’ont, non seulement pas trouvé une solution à cette situation, mais rajoutent de l’angoisse et de l’absurdité à cette situation.

Mr et Mme BOUE disposent de nombreux témoignages de voisins du village les soutenant dans cette situation qui tourne à l’absurde.

Cette situation n’a que trop duré. Les travailleurs des campagnes ont autre chose à faire que de répondre à des fantasmes urbains de personnes qui se croient tout permis dés qu’elles sont à la campagne.

Après le chant du coq, les passages de vaches dans d’autres affaires et autres régions,… voici chez nous la présence de canards qui indispose des narines trop sensibles qui y préfèrent l’odeur des moteurs d’automobiles.

Faut-il que les travailleurs des campagnes cessent leurs activités pour plaire à des « touristes » qui viennent s’implanter dans leurs villages ? Est-ce ainsi que l’on va maintenir et revaloriser l’activité dans nos campagnes ?

Jusqu’où faudra-t-il que cette situation dégénère pour que les autorités compétentes, dont certaines font complètement défaut, interviennent ?

Les paysans ont-ils encore leur place à la campagne ?

PLAGNE 24 avril 2012

LES PAYSANS ONT-ILS ENCORE LEUR PLACE A LA CAMPAGNE ? ACTE 2

Le scandale de l’atteinte au travail de Madame BOUE, productrice de canards gras à PLAGNE, prend une nouvelle dimension.

La publication dans la presse locale de cette affaire a fait réagir le maire de ce village : loin de lui d’apaiser la situation, il a tout simplement mis en demeure Mme BOUE de cesser sous quinzaine toute activité,… autrement dit exige d’elle l’abandon de ce qui est son gagne pain.

L’affaire est certes dans une phase judiciaire mais, dès à présent la mobilisation s’organise.

Il est bien entendu qu’il est hors de question que Mme BOUE se retrouve seule et démunie. La solidarité s’organise et nous sommes de plus en plus nombreux à la soutenir et l’accompagner dans sa résistance à l’arbitraire, l’abus de pouvoir et la bêtise.

L’ASSOCIATION POUR LA DEFENSE DE L’ACTIVITE PAYSANNE appelle toutes celles et tous ceux qui n’acceptent plus de voir les campagnes se déserter, sous des prétextes fallacieux, de soutenir l’action engagée.

ASSOCIATION POUR LA DEFENSE DE L’ACTIVITE PAYSANNE

PLAGNE 17 mai 2012

Exprimez votre indignation en renvoyant ce texte ou en écrivant à la Mairie de PLAGNE

Email : Mairie.plagne ypL wanadoo.fr



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
LES PAYSANS ONT-ILS ENCORE LEUR PLACE A LA CAMPAGNE ?
21 mai 2012 - 19h51 - Posté par joël

D’accord avec vous, cette situation est indigne : mais avant de s’attaquer à des "étrangers" au village, coupables de ne regarder que leur propre intérêt, il faudrait aussi se demander qui a vendu ce bâtiment et dans quelles conditions. L’opposition entre gens des villes et gens des campagnes est facilitée par une certaine duplicité du vendeur souvent agriculteur natif du lieu, d’ailleurs ,qui dissimule pas mal de défauts pour faire monter le prix de vente.
Les autorités : préfecture, mairie, chambre d’agriculture, et autres institutions agricoles ont de graves responsabilités dans des cas de ce genre et de complaisances en favoritisme, de tolérances en dérogations, on débouche sur des conflits déplorables.
Ce malheureux résultat ne peut se résumer en une quelconque lutte du pot de terre contre le pot de fer." C’est un conflit résultant d’une même logique d’affrontements d’ordre privé.
Je ne vois pas pourquoi et comment des citadins ordinaires pourraient expulser de leur propre chef des paysans de leur campagne.
Quant à l’odeur des canards, j’aime en manger, mais je n’aimerais pas habiter près d’un élevage. Il y a des normes à respecter que tous les éleveurs connaissent.



LES PAYSANS ONT-ILS ENCORE LEUR PLACE A LA CAMPAGNE ?
21 mai 2012 - 20h20 - Posté par

"Il y a des normes à respecter que tous les éleveurs connaissent".

Dans ce cas, ils les connaissent et elles sont respectées et reconnues officiellement.


LES PAYSANS ONT-ILS ENCORE LEUR PLACE A LA CAMPAGNE ?
24 mai 2012 - 08h43 - Posté par marino

quand on aime pas l odeur des canards on habite en ville !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

on peut tout faire quand on a les autorisations de mairie demandez a michel drucker et sa villa dans les alpilles un site protégé


LES PAYSANS ONT-ILS ENCORE LEUR PLACE A LA CAMPAGNE ?
25 mai 2012 - 09h05

Dans cette affaire, il y a trois responsables, pour ne pas dire coupables !
En premier, le maire, en abusant de son pouvoir, au lieu de se placer en conciliateur, favorise des interêts particuliers. Pour agir de la sorte, ça ne peut être qu’un petit gros plein de soupe, prêt à en pêter, par sa méchanceté.
Le deuxième, le nouveau propriétaire : il arrive de je ne sais où, en pays conquis, pour imposer sa loi dans ce village. Ce doit être un pas clair, un déphasé, pour en arriver à des agréssions physiques.
Le troisième, l’ancien propriétaire, il a dû raconter n’importe quoi pour vendre sa grange, au détriment des liens qui lient les agriculteurs entre eux. là aussi, ça ne peut être qu’un traitre, un lâche.



LES PAYSANS ONT-ILS ENCORE LEUR PLACE A LA CAMPAGNE ?
25 mai 2012 - 21h37 - Posté par Jean jacques Pages

J’adore la description plus que realiste du

personnage

Mais je la trouve encore trop sympa pour se triste individu
Si son conseil municipal av
ait des Corones je les invitent a le destituer et a demisionner

Jean-jacques Pages


LES PAYSANS ONT-ILS ENCORE LEUR PLACE A LA CAMPAGNE ?
25 mai 2012 - 09h16

Suite à l’article paru dans le journal "La Dépêche" je suis allé visiter le village de Plagne, situé à une trentaine de kilomètres de mon domicile. La première chose qui saute aux yeux, c’est le chantier de l’énorme batiment, au stade de la finition !
Il est d’une dimension impressionnante, et l’église, bien restaurée à l’extérieur, semble bien petite à coté.
A quoi pourra bien servir un tel édifice, jamais vu dans la région ?
Encore une affaire à paraître dans l’émission de Jean-Pierre Pernaud sur TF1 "Où va votre argent"
Par contre, de l’autre coté de la route, le cimetière est grand ouvert et les chiens peuvent y vagabonder à leur aise, les deux portails jonchent à terre depuis pas mal de temps semble-t-il !
Encore l’exemple d’un maire qui a la folie des grandeurs, mais avec quelles complicités ?



LES PAYSANS ONT-ILS ENCORE LEUR PLACE A LA CAMPAGNE ?
26 mai 2012 - 20h32

Aux dernières nouvelles, le Maire planque les mails. La secrétaire de Mairie n’y a plus accès. C’est donc que la mobilisation marche, il faut continuer à envoyer et amplifier.

En plus ce n’est pas la seule affaire de ce genre dans le village... on monte un dossier que l’on va rendre public.

Mobilisation en préparation. Information suivra.



LES PAYSANS ONT-ILS ENCORE LEUR PLACE A LA CAMPAGNE ?
29 mai 2012 - 16h59 - Posté par

Je suis née dans ce petit village de Plagne, au centre aujourd’hui d’une polémique qui défraie la chronique et embrase la population du canton.
S’il y a des personnes que je connais bien, ce sont Aimé et Josette BOUE.
Outre, des qualités de cœur, ils ont au fil des ans développé l’exploitation agricole familiale à la sueur de leur front.
Le travail est leur carburant.
C’est toujours avec plaisir qu’au delà de travailler pour faire bouillir la marmite, ils se lèvent malgré l’âge pour encore et encore travailler, transmettre leur savoir faire sans jamais défaillir, sans compter leurs heures et leurs efforts.
Même si le poids des ans, l’invalidité font courber l’échine, le moral était au beau fixe, le plaisir de travailler intégral avec comme tous les entreprenants de ce secteur des hauts et des bas.
J’écris « était » car depuis quelques semaines, quelques mois, on veut leur supprimer ce carburant, en quelque sorte les empêcher de fonctionner, de vivre.
On les humilie en remettant en cause une vie de labeur (tout à déjà était évoqué dans les diverses chroniques, mails...)
Je veux aujourd’hui verser ces quelques lignes au dossier comme je verse quelques larmes discrètes mais sincères en voyant ces personnes déstabilisées, atteintes moralement et financièrement.
Je veux aussi au travers de ces quelques lignes leur apporter mon soutien, celui de leur fille Marie-Line, les inviter à poursuivre la bataille du bon sens paysan qui est le leur et dont ils peuvent être fiers.
Je veux aussi remercier toutes les personnes qui les soutiennent et qui comprennent leur désarroi.





Injustice mondiale : le schéma de la coupe de champagne
vendredi 7 - 21h29
de : Christian DELARUE
1 commentaire
La France en passe d’être sous-développée !
vendredi 7 - 12h02
de : Claude Janvier
3 commentaires
Contre RTE et EDF, rencontrons nous
jeudi 6 - 21h40
de : amassada Pas res nos arresta
RTS : Suisse, la mortalité 2020 inférieur à celle de 2019, malgré le covid !
jeudi 6 - 14h06
de : RTS - Suisse
2 commentaires
LIBAN : LA FSM EN SOLIDARITÉ AVEC LES TRAVAILLEURS ET LE PEUPLE DU LIBAN APRÈS LES EXPLOSIONS
jeudi 6 - 09h47
de : jodez
Trois quart de siècle plus tard…
mercredi 5 - 22h49
de : Pierre Péguin
A Sara Dura ! Un été de mobilisation contre le TAV en Val Susa
mercredi 5 - 22h42
de : No TAV
LE SOUVERAINISME AU SERVICE DE QUI ?
mercredi 5 - 19h42
de : Nemo3637
2 commentaires
Desabrahamisation de l’anthropologie pour la PMA
mardi 4 - 01h26
de : Christian DELARUE
Désabrahamisation de l’anthropologie : ouverture hors dogmes
mardi 4 - 01h12
de : Christian DELARUE
2 commentaires
FATIGUÉE
samedi 1er - 18h47
de : jean1
6 commentaires
BLACK AND WHITE
samedi 1er - 16h21
de : Nemo3637
Pénurie de gants ? La honte de ce régime ripoux !
vendredi 31 - 17h26
de : joclaude
VENEZUELA : L’IRAN ouvre à CARACAS son premier supermarché !
vendredi 31 - 16h48
de : joclaude
Report des élections Présidentielles en Bolivie.
vendredi 31 - 11h00
de : joclaude
Des personnalités appellent Darmanin à « soutenir » le policier « lanceur d’alerte »
jeudi 30 - 23h31
de : Christian DELARUE (MRAP)
1 commentaire
ATTAC : Gisèle Halimi n’est plus, Attac est en deuil
jeudi 30 - 00h06
de : Christian DELARUE (ATTAC)
Gisèle HALIMI, une grande militante - MRAP
mercredi 29 - 21h19
de : Christian DELARUE (MRAP)
BOLIVIE : La Centrale Ouvrière Bolivienne déclare une grève générale illimitée
mercredi 29 - 16h01
de : joclaude
29 juillet 1900 : un ouvrier anarchiste tue le roi d’Italie
mercredi 29 - 15h14
de : jean1
PLAN DE RELANCE EUROPÉEN : L’ARNAQUE MACRON
mardi 28 - 16h34
de : joclaude
1 commentaire
Fin des prospectus : les c…, ça ose décidément tout !
mardi 28 - 11h10
de : Michel B.
5 commentaires
Ceux qui doivent vivre et ceux qui doivent mourir ; la sélection
mardi 28 - 00h41
de : Jean-Yves Peillard
Affaire Girard-Coffin : Un effet Obono
lundi 27 - 23h03
de : Christian Delarue
4 commentaires
Un policier révèle des centaines de cas de maltraitance et de racisme dans les cellules du tribunal de Paris
lundi 27 - 19h31
de : jean1
1 commentaire
OMISSION, DÉFORMATION, DÉSINFORMATION
lundi 27 - 17h32
COLOMBIE:L’Ambassadeur de Cuba en ce pays sollicité pour l’envoi de médecins !
lundi 27 - 15h37
de : joclaude
CASTEX : "Monsieur T2A", casseur de l’Hôpital
lundi 27 - 14h43
de : joclaude
L’Espagne se propose de rééduquer les prisonniers politiques
dimanche 26 - 22h51
de : Antoine (Montpellier)
3 commentaires
Le Covid-19 frappe plus durement les pauvres !
dimanche 26 - 16h36
de : joclaude
1 commentaire
NICARAGUA:Le président Daniel Ortega, a commémoré le 41e anniversaire de la révolution.
vendredi 24 - 11h21
1 commentaire
MEXIQUE:Certains devraient y réfléchir puisque apparemment, c’est possible !…
vendredi 24 - 10h48
de : joclaude
Séparatisme désormais !
jeudi 23 - 23h17
de : Christian Delarue
4 commentaires
LE MONDE CHANGE, l’impérialisme ne va pas tarder à s’en apercevoir !
jeudi 23 - 18h00
de : joclaude
Je n’ai qu’un cri : scandaleux !
jeudi 23 - 11h34
de : joclaude
LE SEGUR DE LA HONTE !
jeudi 23 - 11h08
de : joclaude
Tensions au Caucase : une diversion opportune pour Nikol Pashinyan ?
mercredi 22 - 20h58
2 commentaires
HONG-KONG : Pour savoir de quoi on parle !
mercredi 22 - 15h02
de : joclaude
3 commentaires
LIBÉRONS GEORGES IBRAHIM ABDALLAH
mercredi 22 - 09h46
de : jodez
MACRON PUTAIN, ENCORE 600 JOURS
mardi 21 - 21h05
de : joclaude

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite