Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Mekhissi et la sanction
vendredi 15 août 2014 - 10h07 - Signaler aux modérateurs
> Sports
7 commentaires

Affaire Mekhissi : l’hypocrisie de la décision du jury

Et voilà comment, en moins de temps qu’il n’en faut pour enlever un maillot, Mahiedine Mekhissi a réussi à mettre le feu, jeudi 14 août, à ces championnats d’Europe de Zurich. La mythique piste du Letzigrund avait l’habitude des records, mais la "performance" du Français avait le goût de l’inédit. Habitué de frasques divers et variés, dont une originale propension à malmener les mascottes – celles de l’Euro 2010 à Barcelone et de l’Euro 2012 à Helsinki –, le Rémois a bâti encore un peu plus sa drôle de légende.

Les amateurs de polémiques s’en frottent les mains, les débatteurs en tout genre fourbissent leurs arguments. Au-delà du bien fondé de la disqualification qui s’en est suivie, le geste de Mahiedine Mekhissi soulève au moins débat intéressant : les coureurs de demi-fond ou de fond ont-ils le droit de chambrer ?

Il suffit de voir certaines courses de la star du sprint Usain Bolt, tirant la langue, souriant ou tournant la tête ostensiblement avant la ligne d’arrivée, afin de montrer sa supériorité, pour constater que ce type de comportement n’est pas rarissime sur les pistes. On peut toutefois observer que si ce jeu d’esbroufe est particulièrement apprécié sur les courtes distances, il l’est traditionnellement moins sur les épreuves de fond, comme si l’humilité croissait au fil des mètres avalés.

Les fondeurs devraient être plus humbles que leurs homologues du sprint. Avec sa pitrerie, Mahiedine Mekhissi est venu chambouler ces images, même si lui assure qu’il voulait simplement célébrer sa victoire comme le font certains footballeurs – on remarquera que le ballon rond est d’ailleurs connu pour exceller dans la pratique du "chambrage".

Pour certains, chambrer son adversaire, et il est difficile de leur donner tort, est une forme de manque de respect. Le Finlandais Jukka Kiskaselo a ainsi interpellé Mahiedine Mekhissi à l’arrivée du 3 000 m steeple : "Si tu étais autant dominateur, tu aurais dû enlever aussi ton short !" Pour d’autres, cela fait partie du sport et il faut accepter ces "grains de folie", pour reprendre l’expression du directeur technique national de l’athlétisme français, Ghani Yalouz. Le débat est ouvert.

La décision de disqualifier Mekhissi est en revanche éminemment critiquable sous un autre angle : en invoquant notamment l’article 143.7 du règlement de l’IAAF, relatif aux "dossards", le jury de Zurich voudrait nous faire croire que Mekhissi a été disqualifié simplement pour avoir enlevé son maillot. Mais personne n’est dupe. En réalité, et c’est un savoureux paradoxe, il semble bien que les juges aient détourné un texte qui n’avait pour but que d’éviter les erreurs de classements ou de comptage de tours en imposant le fait que les dossards restent visibles pendant la course.

Or, dans le cas présent, ils sont parvenus à l’effet inverse, en appliquant à la lettre le règlement, afin de faire primer "les valeurs de l’athlétisme", ils ont pénalisé un gagnant incontesté pour un perdant, l’Espagnol Mullera. Lorsque l’on ajoute que ce dernier a dû avoir recours au Tribunal arbitral du sport pour participer aux JO de Londres, car son propre comité olympique portait sur sa personne de forts soupçons de dopage, l’ironie de l’histoire est cruelle. La justification de la sanction à l’encontre de Mekhissi peut apparaître d’autant plus pour le moins hypocrite.

Mais au moins, les athlètes sont avertis. Pour chambrer leurs adversaires, les coureurs pourront parcourir les cinq derniers mètres de la course à quatre pattes ou à cloche-pied, mais ils savent désormais qu’ils ne pourront pas retirer leur maillot.

Yann Bouchez et Anthony Hernandez

http://zurich2014.blog.lemonde.fr/2...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Mekhissi et la sanction
16 août 2014 - 10h22

Il semble y avoir deux poids ,deux mesures. En effet , l’athlète allemand du marteau ou du disque avait l’habitude d’arracher son maillot à la fin de l’épreuve. Il ne l’a pas fait cette fois -ci. Qu’arriva-t-il ? Rien.
Vous me direz : c’est une compétition individuelle ? Il l’a fait une fois la compétition finie ? Alors dans ce cas son geste est-il anti-sportif ?
Il n’en reste pas moins que la décision des juges de disqualifier Mehkissi est inique, même si au regard du règlement qui a été épluché par les dirigeants de l’équipe espagnol, elle est envisageable.Quant à ses dirigeants espagnols , isl devraient être disqualifiés pour anti-sportivité.
Je note,de façon étrange d’ailleurs , que personne n’a relevé que Mahiedine a crié après avoir franchi la ligne : one ,two , three, viva Maihedine ! cela s’est vu et entendu sur le direct. Pourquoi ?



Mekhissi et la sanction
16 août 2014 - 11h16 - Posté par RICHARD PALAO

Dans l’absolu les règlements sont faits pour être appliqués sinon c’est la porte ouverte au n’ importe quoi , imaginons que tous les athlètes enlèvent leur maillot qui comporte le numéro servant aux juges à les identifier , avant la fin de l’épreuve , on fait comment pour le classement , surtout s’ils arrivent en peloton !!

ceci dit autant je comprends la disqualification de BASCOU sur le 110 M haies , puisqu’il a mordu le couloir adverse , autant la disqualification de MEKHISSI est disproportionnée , car il a gagné avec plus de dix mètres d ’avance , n ’a géné aucun autre concurrent et vu son avance , était parfaitement identifiable par les juges , le carton jaune initial était donc une sanction suffisante .

Faire appel à la bonne conduite sportive pour justifier la sévérité de la sanction , est totalement ridicule et déplacé quand on sait que l’espagnol qui a porté réclamation pour obtenir la médaille de bronze , a été suspendu deux ans pour dopage !!!

la tolérance fait partie de la morale sportive et en l’occurence les juges qui ont privé MEKHISSI de sa médaille d’or ont oublié cette vertu .


Mekhissi et la sanction
17 août 2014 - 10h38 - Posté par

Pourquoi émettre l’hypothèse que tous les coureurs enlèvent leur maillot ?
mehkissi l’a fait parce qu’il était (largement) premier et qu’il avait course gagnée.
On peut imaginer effectivement que tous les autres enlèvent leur maillot..... par dépit ou tristesse de ne pas être arrivé premier. Hypothèse ridicule et irréfléchie....


Mekhissi et la sanction
17 août 2014 - 12h29 - Posté par RICHARD PALAO

"HYPOTHESE RIDICULE ET IRREFLECHIE" parce que le geste de MEKHISSI est censé et intelligent ?

Ce qui est ridicule ce sont les explications qu’il a donné , il a comparé son geste à celui des footeux qui retirent leur maillot APRES AVOIR MARQUE UNE BUT , alors que lui a retiré son maillot AVANT D AVOIR FRANCHI LA LIGNE , il aurait pu chuter et ne pas gagner ...

Ces sportifs ont de curieuses manière de fêter leur succés , je suggère à l’ajusteur de chez RENAULT de faire trois fois le tour de son atelier à poil après avoir réussi une pièce ....NON JE DECONNE ...MEKHISSI gagnerait en notoriété et en estime en ayant la victoire un peu plus SOFT ...ceci dit je réitère que la sanction est trop sévère mais il ne faut pas en faire une affaire d ’état et victimiser MEKHISSI qui n en est pas à sa première "bourde" ...


Mekhissi et la sanction
17 août 2014 - 12h44 - Posté par Romulus87

Après avoir marqué un but

... OK, mais ça ne veut pas dire que le match est fini.
Comme avoir 10m d’avance ne signifie pas que la course est finie ...

Ceci dit, j’aime bien la suggestion pour l’ajusteur de Renault ... et pourquoi pas la secrétaire de direction, à chaque fois qu’elle a fini de taper un courrier ???

:oD


Mekhissi et la sanction
17 août 2014 - 15h14 - Posté par RICHARD PALAO

dimanche 15H10 , MEKHISSI vient de gagner brillament le 1500M sans enlever son maillot à l ’arrivée !!!

bravo !!!


Mekhissi et la sanction
17 août 2014 - 18h08 - Posté par

Cela m’amuserait beaucoup de voir , au cours d’une compétition de demi-fond, tous les compétiteurs enlever, un à un leur maillot, avant la ligne d’arrivée et de passer la ligne , tous bras dessus , bras dessous. Ca serait cocasse et ça ferait parler Landerneau...
Mais cela resterait un petit fait de rien du tout , sauf pour le monde médiatique du sport.
On peut rêver et"déconner" un peu n’est-ce pas ?





Erreur de Pôle emploi en votre défaveur : garder des nerfs d’acier
lundi 21 - 09h48
Appel du non lieu dans la mort de Rémi Fraisse
dimanche 20 - 23h30
de : desarmons-les
Voilophobie : tentative de compréhension et d’explication.
dimanche 20 - 00h18
de : Christian DELARUE
9 commentaires
Canal Seine-Nord : la catastrophe écologique et économique en route !
samedi 19 - 19h08
de : Eve
5 commentaires
Reconnaissance faciale dans les lycées
samedi 19 - 11h02
de : quadrature du net
LA RAGE CONTRE LE RÈGNE DE L’ARGENT
samedi 19 - 08h44
de : Ernest London
Points de vue sur les Gilets jaunes
vendredi 18 - 16h35
de : jean 1
Yankees et son larbin français, effacent les preuves, de leur "implication terroriste" en syrie
vendredi 18 - 11h59
de : nazairien
"Gôôôche" démocratique et républicaine ou TRAHISON ?
vendredi 18 - 10h45
de : jean-marie Défossé
2 commentaires
Badgeophobie ou syndicalistophobie
jeudi 17 - 23h45
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Est-ce que oui ou non castaner va dégager ?
jeudi 17 - 20h22
de : jean 1
VERS LA BANLIEUE TOTALE
jeudi 17 - 14h12
de : Ernest London
Est ce la panique, en macronie ? Le gouvernement envisage de retarder la réforme des retraites (vidéo)
jeudi 17 - 12h49
de : nazairien
3 commentaires
Le Crédit Mutuel prépare une vague de licenciements massifs
jeudi 17 - 11h23
de : PDUROC
Suspicion délation répression ... et agressions impérialistes
jeudi 17 - 10h56
de : Chantal Mirail
Sous le voile, une femme !
jeudi 17 - 10h36
de : Chantal Mirail
2 commentaires
Sociale vigilance / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 10h28
de : Hdm
Droit d’informer : Nous ne devons pas nous habituer aux intimidations, aux gardes à vue et aux poursuites judiciaires
jeudi 17 - 09h58
Barcelone : des manifestants indépendantistes affrontent les forces de l’ordre pour la troisième nuit consécutive (vidéo
jeudi 17 - 00h53
de : nazairien
1 commentaire
Une personne porte ici un signe religieux ostensible !
mercredi 16 - 22h29
de : Christian DELARUE
9 commentaires
La manifestation des pompiers dégénère : incidents et tensions (15 octobre 2019, Paris) (vidéo)
mercredi 16 - 16h24
de : nazairien
2 commentaires
Des scènes de guérilla urbaine dans le centre de Barcelone, après la condamnation des dirigeants séparatistes (vidéo)
mercredi 16 - 16h09
de : nazairien
1 commentaire
Retraites : la CGT, FO, Solidaires et la FSU appellent à la grève le 5 décembre
mercredi 16 - 07h54
1 commentaire
15 Octobre 1987 THOMAS SANKARA
mardi 15 - 17h29
de : CADTM
De qui se moque t on ? Les frais d’hébergement des députés à Paris vont être davantage remboursés
mardi 15 - 17h11
de : nazairien
2 commentaires
ZOMIA ou l’art de ne pas être gouverné
mardi 15 - 14h20
de : Ernest London
Grande Fête du livre de Noir et Rouge
lundi 14 - 23h10
de : Frank
Nucléaire : le danger qui nous menace s’accroît
lundi 14 - 23h03
de : pierre peguin
Emission - Sabotage de l’école – Un peuple éclairé serait-il incontrôlable ?
lundi 14 - 20h03
de : Emission - Polémix et La Voix Off
Rojava : « La révolution ne doit pas disparaître »
lundi 14 - 17h10
de : jean 1
1 commentaire
Pascale Locquin
lundi 14 - 15h45
de : locquin
Les "gilets jaunes, bleus, verts, oranges" dans le VIéme ar, pour la "défense des victimes de l’amiante
dimanche 13 - 14h17
de : nazairien
Le voile ... dévoile une fois de plus sa stratégie de dislocation des valeurs républicaines
dimanche 13 - 11h56
de : Jean-Marie Défossé
18 commentaires
Toulouse, les baqueux toujours aussi dérangés, les CRS sous "captagon" ? et les gedarmes veulent faire aussi bien (vidéo
dimanche 13 - 02h25
de : nazairien
Rencontre débat « L’anarchisme pour les nuls »
samedi 12 - 21h15
de : jean 1
Le crépuscule de l’OTAN.
samedi 12 - 20h56
de : L’iena rabbioso
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h18
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h14
N’abandonnons pas les Kurdes et les populations de Syrie - Tribune collective sur Libération
samedi 12 - 16h33
de : Christian DELARUE
3 commentaires
GAZ ET FLOUZE À TOUS LES ÉTAGES - C’est l’heure de l’mettre
vendredi 11 - 15h08
de : Hdm

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

C'est de l'enfer des pauvres qu'est fait le paradis des riches. Victor Hugo
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite