Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

enquete sur la misére et les sdf a paris
de : Ac
mardi 26 avril 2005 - 00h42 - Signaler aux modérateurs
6 commentaires
JPEG - 13.9 ko

Enquête sur les Sdf à Paris Germinal et les raisins de la colére en bas de chez nous dans la rue ou au coin de votre rue.

Encore une fois contrairement aux images véhiculées par certains médias et "politiques" haineux on ne devient pa Sdf par vocation , ou pour "ne pas travailler" enore moins par "fainéantise ou pour ne rien faire" mais bien parce qu’on est victime d’accidents de la vie, pertes d’emplois, expulsions de logements ou de squatts, licenciement et fin de droits ou radiation des assedic dont les résultats les plus voyants sont la précarisation et la paupérisation généralisée de l’emploi.

Contrairement aux autres idées recues et véhiculée par une certaine presse et certains "politiques" et élus beaucoup de Sdf travailent sauf qu’ils sont victime de la précarité, petits boulots sans lendemain, cdd, intérims, temps partiels imposés "tout" le miracle "economique" anglo saxon dont nous rebattent les néo libéraux français et leurs "experts" médiatiques autoproclemmés.

Enquête sur les SDF à Paris

Au terme de l’enquête, on estimait selon l’insee à environ 8.000 le nombre de personnes vivant dans la rue à Paris. [1]

Les causes de"rupture de vie" les plus fréquentes Les SDF sont séparés très précocement de leur famille d’origine , environ 1 SDF homme sur 10 avait perdu son père ou sa mère avant l’âge de 16 ans. (c’est beaucoup moins vrai pour les femmes).

37% des hommes SDF ont connu au moins un événement marquant avant l’âge de 18 ans, essentiellement des problèmes de famille, (mauvais traitements...). Les autres causes possibles : maladies, migrations, guerres...

Ainsi, 61 % des SDF hommes de plus de 18 ans déclarent avoir connu un événement "important et marquant" les ayant entraîné dans la chute et la rue.

Pour la majorité des femmes de plus de 18 ans, cet événement marquant concerne le couple et/ou les enfants (rupture, décès).

1 SDF sur 4 ne vivait à 16 ans ni avec son père, ni avec sa mère.

Catégories socioprofessionnelles des parents de SDF 1 SDF homme sur 5 ne peut préciser le métier de son père, soit qu’il ne l’ait pas connu, soit que les liens avec lui aient été rompus très tôt. Pour les 4 SDF hommes restants, 49% ont un père ouvrier.

Les moins de 34 ans ont plus souvent que leurs aînés un père artisan ou commerçant.

L’âge moyen des SDF à Paris

Les SDF à Paris ont une structure par âge assez différente du reste de la population parisienne, avec par exemple beaucoup moins de personnes âgées de plus de 60 ans.

 22% des hommes SDF à Paris ont entre 18 et 30 ans.
 57% des hommes SDF à Paris ont entre 31 et 50 ans.
 19% des hommes SDF à Paris ont entre 50 et 64 ans.
 2% des hommes SDF à Paris ont 65 ans et plus.

 48% des femmes SDF à Paris ont entre 18 et 30 ans. -45% des femmes SDF -à Paris ont entre 31 et 50 ans.
 6% des femmes SDF à Paris ont entre 51 et 64 ans.
 1% des femmes SDF à Paris ont 65 ans et plus.

La proportion de femmes SDF

17% des SDF de Paris, tout comme aux USA d’ailleurs, sont des femmes.1 femme SDF sur 3 à PARIS est accompagnée d’enfants, avec ou sans conjoint.

La situation matrimoniale des SDF à Paris 57 % des SDF sont célibataires. 8% sont mariés. Plus de 1 SDF sur 3 a divorcé ou est veuf.

La situation professionnelle

28% des hommes SDF ont déclaré avoir eu, avant la rue, une profession itinérante, les conduisant à se déplacer de ville en ville durant des années (ouvriers bâtiment, routiers, déménageurs, mariniers, représentants commerce, restauration, spectacle). Environ 25% des hommes SDF déclarent travailler, soit en CDD, intérim ou CES ou autre petit boulot. 17% des concernés sont en CDI.

NB : 24% des hommes SDF sont nés en Ile de France, 37% dans le reste de la France et près de 40% à l’étranger.

Problèmes de santé

Les SDF connaissent beaucoup plus de problèmes de santé physique ou mentale liés à l’alcool et à la drogue que dans le reste de la population.

15% des SDF parisiens ont connu des troubles liés à l alcool. Les hommes qui utilisent les centres d’hébergement ont plus de problèmes d’alcool que les autres.

Les moins de 25 ans souffrent plus d’une intoxication aux drogues dures et de troubles de la personnalité.

Les problèmes d’alcool et de toxicomanie touchent plus les hommes que les femmes.

Les femmes souffrent davantage de maladie mentale et de dépression. (19% des hommes SDF ont déjà séjourné en hôpital psychiatrique contre 27% pour les femmes ; quand elles ont un enfant, ce taux chute à 8%).

20% des SDF ont des troubles psychiques (13% chez population "normale" domiciliée).

7% des SDF ont des pathologies respiratoires (5% de la populatio "normale").

La nourriture 59% des hommes et 78 % des femmes mangent tous les jours à midi (souvent un sandwich).

16% des hommes et 10% des femmes n’ont jamais pris de repas à midi au cours de la semaine précédant l’enquête.

Le logement Deux tiers des hommes SDF ont été locataires ou propriétaires d’un logement.

Les autres déclarent n’avoir connu que des logements précaires caravanes. voitures personelles squatts aussi vite ouverts que fermés par les autorités , hotel " sociaux " foyers d’herbergement souvent hélas trés provisoires

Un tiers des hommes SDF ont perdu leur logement soit suite au décès d’un proche, soit pour raisons financières (autant l’une que l’autre de ces deux raisons).

Pour les femmes, un peu plus de 1 sur 2 invoque l’une ou l’autre de ces deux raisons.

Niveau scolaire 69% des SDF sont sortis de la scolarité avant la terminale. 5% n’ont jamais été scolarisés. 41 % sont sans diplôme (pas de différences hommes/femmes). 17% a un diplôme supérieur ou égal au bac.

Evolution des structures d’accueil Il est très difficile d’évaluer le nombre de structures existant sur la France entière aujourd’hui (une enquête de la Fédération Nationale des Structures d’Accueil (FNARS) est en cours).

On sait que les femmes sont moins nombreuses à aller en structure collective ou en famille d’accueil (INED).

(Source : ined/insee- 95)

Agir ensemble contre le Chômage ! 23 rue Mathis 75019 Paris Tel : +33 1 40 09 27 49 - Fax : +33 1 40 05 05 10

Web : http://www.ac.eu.org


Notes :

[1] précisons que ce chiffre de l’insee est loin de couvrir le nombre de Sdf et de mals logé(es) sur paris et qu’on semble loin du compte



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> enquete sur la misére et les sdf a paris
27 avril 2005 - 14h41

Le temps des "enquêtes" est révolu. Mettre à jour les statistiques de ce qui est déjà depuis longtemps connu peut même être un travail vain (d’autant qu’il faudrait critiquer la méthodologie même de ce type d’enquête et de discours (l’enquête c’est moins une "inquiry" que le discours de soi à propos de l’autre). La "tache" de l’heure (ce qu’il faut effectuer matériellement et par première priorité logique (au moins chronologique)) demeure bien plutôt de l’agir, de l’action, le mise en oeurvre reconstruction par les exclus, sdf, sans abris, sans papiers, CLD/rmistes... eux-mêmes et par eux-mêmes. Et comment les "normaux" et les "inclus" ( y compris donc les braves militants et les intellectuels des institutions) pourraient avoir éventuellement quelques rôles dans ce processus ? (Jusqu’à présent ces derniers ont surtout joué le rôle et assumé la fonction d’exclure des exclus, puis de gagner de l’argent et des galons "sociaux" au "traitement social" des exclus.).
La rencontre authentique entre l’humanité souffrante et l’humanité savante ne se fait jamais que dans les grandes périodes révolutionnaires, avaient écrit en substance Rosa Luxemburg au début du XXème siècle. L’examen des "longues périodes historiques" par les grands historiens des XiX ème et XXème siècle (Immanuel Wallerstein, pour ne citer qu’un nom contemporain, pour illustrer ce à quoi il est fait ici allucion), semble avoir étayé et fondé cette conjecture.
Et nul doute alors que nous soyions alors encore très loin d’une situation pré-révolutionnaire, à l’aune de ce "sismographe" (ou "compteur geiger) de l’histoire.



> enquete sur la misére et les sdf a paris
27 avril 2005 - 14h48 - Posté par

Mais cela arrivera tot ou tard, c’est une "loi" du genre. On la constate périodiquement. La perception ou non de sa réalité, n’est facteur de l’échelle-temps retenue dans le système de coordonnées à l’intérieur duquel se "produit" la perception. Mais il est indubitable que tout système de civilisation, inclu dans une histoire qui l’englobe, naît, croît, puis un jour disparaît. La naissance, comme la mort, sont la forme paradigmatique du fait "révolutionnaire". Les insitutitons humaines appraissent, se développent, se transforment, puis un jour progressivement, sans que l’on puisse réellement dater l’évènement, elles disparaissent...


> enquete sur la misére et les sdf a paris
8 avril 2008 - 21h11 - Posté par vincent

Bonjour,

Je trouve sa extraimement vraie !!!

Et cela donne vraiment à réfléchir quand on sait que l’on pourer tous finir comme sa !

Cordialment

Vincent

Pourquoi pas vous ?
http://www.qilin.ws


> enquete sur la misére et les sdf a paris
27 avril 2005 - 20h37

A ce sujet LIRE :"les naufragés" de Patrick Declerck chez Terre Humaine. A LIRE ABSOLUMENT.
ALAIN



> enquete sur la misére et les sdf a paris
8 avril 2008 - 21h12 - Posté par vincent

De quoi sagit il ?
L’avait vous lue ?

Cordialment

Vincent

Pourquoi pas vous ?
http://www.qilin.ws


enquete sur la misére et les sdf a paris
9 janvier 2010 - 16h21 - Posté par CG

BONSOIR, je suis entrain de réaliser une expertise pour la validation d’un diplome de cadre et je voudrais savoir le taux de SDF qui retournent à la rue après un passage en CHRS. Merci de me répondre
CG






Ce qu’a déclaré Gaspard Glanz, repris par Pierrick Tillet, impressionnant de lucidité et de courage
mercredi 24 - 13h33
de : nazairien
1 commentaire
Grande fête du livre Paris samedi 27 avril 2019
mercredi 24 - 11h10
de : Frank
Nous sommes tous des débiles profonds
mardi 23 - 23h37
de : irae
Mobilisation de soutien pour Michel, éleveur, le 30 Avril 2019 TGI Dijon
mardi 23 - 22h34
de : Hors norme via Jyp
1 commentaire
Contre le travaillisme patronal
mardi 23 - 21h35
de : Christian DELARUE
2 commentaires
AP-HP : la grève cherche à s’étendre en l’absence de nouvelles propositions de la direction
mardi 23 - 19h44
de : Stéphane Ortega
Force et Honneur, pour le Journaliste Gaspard Glanz, toute sa détermination et sa volonté, dans le regard (vidéo)
mardi 23 - 14h39
de : nazairien
4 commentaires
Gal Tauzin, Permettez que je vous donne ici ma vision de votre révolte, que je considère comme très saine dans le fond.
mardi 23 - 12h50
de : nazairien
2 commentaires
« Ne vous suicidez pas ! Rejoignez-nous ! » : le slogan oublié par les géants du journalisme
mardi 23 - 08h06
de : Frédéric Lemaire, Henri Maler
1 commentaire
Toulouse : “Ne vous suicidez pas, rejoignez nous ! ” lance au mégaphone une Gilet jaune aux policiers (video)
mardi 23 - 07h55
de : Laurent Dubois
À Lyon, des gilets jaunes isérois ont chanté "Ne vous suicidez pas, rejoignez-nous" aux forces de l’ordre (video)
mardi 23 - 07h49
1 commentaire
Un oligarque, "ça ose tout" Carlos Ghosn aurait dépensé l’argent de Nissan dans des boutiques de luxe
lundi 22 - 20h29
de : nazairien
1 commentaire
Les Gilets Jaunes de France. « Nous ne lâcherons rien ». CQFD !
lundi 22 - 16h49
de : JO
Violences policières acte 23 : des scènes de guerre civile, des propos excessifs et un communiqué inopportun LA PEUR CHANGE DE CAMP" (vidéo)
lundi 22 - 13h29
de : Pierrick Tillet
7 commentaires
Nouvelle polémique suicides policier bel enfumage.
lundi 22 - 09h11
de : irae
3 commentaires
Acte 23 Gilets Jaunes samedi 20 avril 2019
lundi 22 - 08h35
de : jean 1
2 commentaires
Enquètes sur pratiques policières !
dimanche 21 - 16h54
de : JO
1 commentaire
LA RECOMPOSITION DES MONDES
dimanche 21 - 10h52
de : Ernest London
1 commentaire
Acte 23, forte mobilisation à Paris, Les Gilets jaunes chantent leurs carmagnoles
dimanche 21 - 10h06
de : nazairien
1 commentaire
Le gouvernement sous arrestation.
samedi 20 - 18h29
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Gilets Jaunes : Lavilliers vire casaque
samedi 20 - 12h22
de : Stafed
4 commentaires
Y-a-t-il eu fichage des « gilets jaunes » blessés lors des manifestations ?
samedi 20 - 08h15
de : François Béguin
Fortes restrictions du droit de manifester : Un Etat de droit en dérive !
samedi 20 - 07h03
de : Chrstian DELARUE
2 commentaires
« VIVRE L’ANARCHIE » film documentaire de Michel Mathurin
vendredi 19 - 22h31
de : Nemo3637
Grande action de désobéissance civile en cours à Paris (video)
vendredi 19 - 15h26
de : JO
1 commentaire
VIVE LA LIBERTÉ DE MIGRER !
vendredi 19 - 12h09
de : BERNARD DUPIN
NOTRE-DAME : OU VA LA GENEROSITE ?
vendredi 19 - 10h38
de : Nemo3637
5 commentaires
Un capitaine de police, mère de famille, s’est donné la mort avec son arme de service Récit d’un ancien flic (vidéo)
jeudi 18 - 14h48
de : nazairien
6 commentaires
Carré Blanc sur Fond Blanc
jeudi 18 - 10h39
de : Marc ARAKIOUZO
3 commentaires
Toulouse : « il y a une volonté politique d’interdire les manifestations »
jeudi 18 - 08h35
1 commentaire
Gilets Jaunes : motion de soutien de la FIJ aux journalistes français
jeudi 18 - 08h25
de : FIJ
Un caillou dans sa chaussure / C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 18 - 07h53
de : Hdm
Manifestation potagère le samedi 18 Mai à Sainte-Pazanne contre les multiples projets de grandes surfaces dans le 44 !
jeudi 18 - 06h52
de : Collectif Terres Communes
Wauquiez sera sûrement d’accord pour un EPR en lieu et place de NDDP
mercredi 17 - 23h58
de : Quasimodo de NDDL à Quasimodo de NDDP via jyp
2 commentaires
Aucune fermeture selon Macron. « Un hôpital sans chirurgie, sans maternité ni urgence, ce n’est plus un hôpital », réagit Christophe Prudhomme
mercredi 17 - 17h31
Les bâtiments peuvent être reconstruits mais la nature ne peut pas se reconstuire aujourd’hui !
mercredi 17 - 11h54
de : Shepered Gaïa
1 commentaire
Rencontre débat sur les violences policières ici et là-bas
mercredi 17 - 11h48
CGT, France insoumise, « gilets jaunes »... Appel à l’union pour une « grande mobilisation » sociale le 27 avril
mercredi 17 - 08h26
1 commentaire
SANS FEU, NI FLAMME ..
mercredi 17 - 08h13
de : Mickael Wamen
1 commentaire
Bordel, quelle hypocrisie !
mercredi 17 - 08h09
de : anti-k
4 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Nier la religion, ce bonheur illusoire du peuple, c'est exiger son bonheur réel. Exiger qu'il abandonne toute illusion sur son état, c'est exiger qu'il renonce à un état qui a besoin d'illusions. La critique de la religion contient en germe la critique de la vallée de larmes dont la religion est l'auréole. Karl Marx
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite