Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Pour un congrès anticipé
de : UD CGT 94
samedi 13 décembre 2014 - 12h27 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires

La commission exécutive de I’UD 94, réunie le 9 décembre 2014 a débattu sur la situation économique sociale que vivent les salariés de notre département et sur les résultats des élections récentes, toutes ou presque toutes enregistrant un recul de la CGT.

Si, nous pouvons nous féliciter de rester la première OS, c’est uniquement grâce au travail de terrain des militants, qui ont donné le meilleur d’eux-mêmes alors qu’ils étaient confrontés aux attaques consécutives aux multiples « révélations » de la presse. Les militants ont tour à tour été surpris, choqués et scandalisés. Si tous ont fait front avec courage, défendant leur organisation en réservant leur colère pour l’exprimer dans les structures CGT, il 11’empêche que ce climat d’offensive contre la CGT ne peut masquer une situation anormale, créant un doute sur le fonctionnement interne.

Ces doutes viennent s’ajouter à ceux déjà exprimés durant notre récent congrès départemental sur la stratégie de la CGT face aux attaques de plus en plus graves portées aux salariés, aux citoyens.

La question qui se pose est : De quelle CGT avons-nous besoin ? Certainement pas d’une CGT divisée, affaiblie par des pratiques douteuses et des décisions non démocratiques.

Quel syndicalisme CGT pour affronter les défis posés ? Nos camarades dans les entreprises, mais aussi la population, n’en peuvent plus et sont en attente d’une réaction forte à tous les coups qui leur sont portés et qui rendent leur vie de plus en plus difficile.

II est de la responsabilité de la Direction confédérale d’impulser, d’aider ses militants, ses syndicats à organiser, à renforcer le rapport de forces avec une feuille de route claire, visible, avec des mobilisations massives et coordonnées qui donnent confiance dans les luttes et dans la volonté de les élargir et de les renforcer.

Or dans ce contexte, nous voyons émerger de la Direction Confédérale des décisions équivoques.

Ainsi la décision du Bureau Confédéral du 3 novembre dernier, concernant l’avenir des Prud’hommes (laissant entendre que la CGT abandonnerait les élections), n’est pas de nature à favoriser les actions, déjà bien difficile à impulser.

Les positions CGT portées dans les négociations sont, souvent, le fait d’un cercle d’initiés et non le fruit d’un débat démocratique, comme le confirment, malheureusement, celles liées au « dialogue social » qui met en cause les conventions collectives, le syndicat à l’entreprise de moins de 50 salariés et les conseillers du salarié.

Avancer des propositions qui impactent les seuils sociaux actuels, dans un contexte d’absence de rapport de forces CGT, sachant que le MEDEF est vent debout pour supprimer les seuils des IRP, est-il seulement une faute ?

Cette question des seuils sociaux et des propositions CGT portées dans le cadre de la négociation sur le dialogue social questionne sur deux points :

 Les propositions portées ne s’ opposent-elles pas aux décisions des congrès précédents qui portent la nécessité d’organiser les salariés à l’entreprise (ou à défaut au plus près), avec les moyens d’intervention que représentent les institutions représentatives du personnel ?
 Qui a validé la feuille de route et le contenu revendicatif de cette négociation ?
 Le CCN n’en avait-il pas la compétence ?
 La situation actuelle met en évidence une perte de valeurs CGT, de savoir-faire et de respect des règles de vie. Nous refusons toute dérive vers un syndicalisme de renoncement.

La seule aIternative possible se situe dans le respect intégral de nos statuts en particulier son préambule.

Pour toute réponse aux réactions des militants, une réunion des secrétaires généraux des fédérations et des unions départementales va avoir lieu dans les jours qui viennent. Or, cette réunion ne pourrait prendre aucune décision n’étant pas statutaire. Pire nous apprenons qu’une réunion a été organisée en catimini avec 5 fédérations (sur les 31 existantes).

Aucun représentant du champ interprofessionnel... Qui a choisi les organisations à convier ?

Pourquoi celles-ci et pas les autres ?

Nous sommes indignés par de telles pratiques qui ne peuvent qu’aggraver les clivages dans la CGT.

Aussi, la Commission exécutive de l’Union départementale CGT 94 demande conformément à l’article 28 des statuts confédéraux, que soit organisé un CCN extraordinaire, avant celui de février 2015.

L’ordre du jour pourrait porter sur :

 Identifier les dysfonctionnements actuels ;
 Repréciser les rôles du BC, de la CEC et du CCN ... ;
 Analyser nos capacités de mobilisation, l’impulsion confédérale et débattre de la stratégie CGT. ;
 L’ organisation d’un congrès anticipé.

En effet, seule la tenue d’un "CCN convoqué à le demande du tiers de ses membres sur un ordre jour précis", conformément à nos statuts, garantirait l’exercice démocratique dont le débat constitue la richesse de notre organisation seule capable de construire le rapport de force, tant nécessaire dans la période.

Notre demande s’appuie sur l’incapacité du Bureau Confédéral, de la CEC, ainsi que de la Commission Financière de Contrôle à répondre efficacement à l’aggravation de la situation.

Elle va au-delà du logement du secrétaire général, de la transparence de l’utilisation des moyens de la CGT.

Ces affaires ne sont que la résultante de ces dysfonctionnements et non la cause.

L’avenir de la Cgt passe par la capacité de ses organisations à se réapproprier le Comité Confédéral National, tels que défini statutairement.

Nous en appelons à la responsabilité et à la lucidité de la Commission Exécutive Confédérale, afin que soient prises en compte nos propositions.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Pour un congrès anticipé
13 décembre 2014 - 15h03

La CGT a besoin de redevenir un véritable outil de lutte de classe et non d’un syndicat réformiste qui déjeûne avec le Patronat ou le gouvernement . La rupture avec toutes les compromissions actuelles serait sûrement plus utiles pour renforcer la popularité de la CGT et développer l’action contre les capitalistes exploiteurs . Pour cela il faut que les militants renforcent la collégialité autogestionnaire des syndicats et en finissent avec la délégation de pouvoir qui s’exprime par un Bureau Confédéral et un Secrétaire Général dépassés par la crise actuelle du capitalisme qui met en jachère des millions de travailleurs .

La remise en cause des habitudes passées est absolument nécessaire pour séduire la nouvelle génération prête au combat de classe ...

Le Serpenseur



Pour un congrès anticipé
13 décembre 2014 - 18h44 - Posté par Davesnes

Oui mais le problème c’est que l’indépendance, ça a un coût. Ce qui fait vivre les syndicats, c’est les dotations publiques, l’argent des formation, l’argent des participations dans les caisses sociales où la CGT, comme les autre syndicats, est un "partenaire social" du MEDEF. Le paritarisme, ça s’appelle.
Renoncer à être un "un partenaire social" du MEDEF pour (re)devenir un syndicat de lutte, ça veut dire moins d’argent dans les caisses.
En plus, le pouvoir d’état ne va pas apprécier. Si les syndicats sont subventionnés, c’est pour qu’ils se tiennent tranquilles.
On part vraiment de très, très loin. Est-ce que la première étape ne serait pas de mener un combat pour dénoncer le paritarisme bidon ? Après tout, les cotisations sociales, c’est du salaire. Au nom de quoi on devrait gérer l’argent des salariés avec le patronat ?


Pour un congrès anticipé
13 décembre 2014 - 16h59

Pour bloquer l’offensive GATTAZ-MACRON-ROTSCHILD-VALLS il faut une grève générale qui, idéalement, devrait commencer au début mars 2014 et se terminer par une victoire style juin 36...en juin 2014 !!!
Pour mobiliser il faut distribuer gratuitement du vin chaud, tous les samedis après-midi et tous les dimanches matin, sur les marchés populaires et autres rues piétonnes...
Une GREVE GENERALE se prépare par une intense propagande sur la place publique loin des bureaux super-cleans où sévissent les mémères autoritaires néo-puritaines et les moustachus à gilet beige qui roulent en FIAT Multipla !!






Delevoye et le think tank "Parallaxe"
lundi 9 - 13h59
de : Mat
1 commentaire
Les liaisons troubles de Jean-Paul Delevoye avec le milieu de l’assurance !
lundi 9 - 11h43
de : lullal
3 commentaires
Emission - Grève SNCF : Cheminots et cheminotes luttent pour tout le monde !
lundi 9 - 11h14
de : Emission Polémix et La Voix Off
(video) Pour gagner : « reconduction, auto-organisation, généralisation » de la grève
lundi 9 - 07h13
2 commentaires
Grève : le scénario catastrophe d’un "lundi noir" se précise, la RATP et la SNCF alarmistes
dimanche 8 - 19h08
de : nazairien
Le labyrinthe.
dimanche 8 - 16h14
de : L’iena rabbioso
(video) « Nos camarades de la SNCF et la RATP ne veulent pas de chèques, ils veulent qu’on fasse grève avec eux »
dimanche 8 - 16h06
Convergence des luttes : 5 décembre : les manifs dans plus de 45 villes en France ! à suivre... (vidéos)
dimanche 8 - 11h37
de : nazairien
6 commentaires
LA TERRORISATION DÉMOCRATIQUE
dimanche 8 - 11h31
de : Ernest London
Jamais 2 sans 3
samedi 7 - 18h14
de : jean1
3 commentaires
Un peu plus de musique
samedi 7 - 18h08
de : jean1
UN PEU DE MUSIQUE
samedi 7 - 17h58
de : jean1
Suppression des régimes de retraites des parlementaires ?
samedi 7 - 09h08
de : Jean-Marie Défossé
Reportage photo : Manifestation à Paris pour les retraites- jeudi 5 décembre 2019
vendredi 6 - 21h39
de : jean1
Grève de la destruction du monde à Saint-Victor
vendredi 6 - 18h36
de : AMASSADA
Comment Maduro, a t il pu laisser faire cela, livrer « Stan Maillaud » au psychopathe macron (vidéo)
vendredi 6 - 17h07
de : nazairien
2 commentaires
Verdi, ancien « vrai journaliste », nous fait, une analyse extremement détaillée de cette puissante mobilisation du 5-12
vendredi 6 - 15h44
de : nazairien
1 commentaire
Quand les riches détruisent des bâtiments publics, avec le soutien de la justice
vendredi 6 - 13h00
de : Louisette
1 commentaire
Les Etats-Unis se hasardent-ils à considérer la CHINE comme une République bananière ?
jeudi 5 - 22h46
de : JO
Le principe de continuité du mouvement de grève
jeudi 5 - 20h03
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Grève du 5 décembre : manif monstre à Saint-Nazaire
jeudi 5 - 13h12
de : naairien
6 commentaires
LREM, Macron, farandole de casseroles : A mettre dans le livre des records (document Médiapart)
mercredi 4 - 23h53
de : nazairien
1 commentaire
Un mouvement de grève ne nous empêche pas de vous proposer nos programmes, bien au contraire ! C’est l’heure de l’mettre
mercredi 4 - 22h07
de : Hdm
VIOLENCE D’ETAT, VIOLENCE REVOLUTIONNAIRE
mercredi 4 - 19h55
de : Nemo3637
Pas d’argent pour les Retraites ?
mercredi 4 - 17h49
1 commentaire
Spectacle ’Du Gabon à la Russie’ le 7 décembre à Nantes : exil, amour, justice
mercredi 4 - 00h41
Retraites des fonctionnaires : ça va saigner pour les enseignants, les paramédicaux et les agents territoriaux
mardi 3 - 14h01
« Rassemblement non stop » : les pompiers veulent occuper la place de la République une semaine entière (vidéo)
lundi 2 - 20h25
de : nazairien
4 commentaires
En grève jusqu’à la retraite !
lundi 2 - 12h47
de : jean1
2 commentaires
Acte 55 Gilets Jaunes à Toulouse ! Témoignage d’un vrai REPORTER !
dimanche 1er - 20h40
de : JO
CRITIQUE du TRAVAIL salarié et de la RELIGION
dimanche 1er - 15h49
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Vous avez dit : Un monde multipolaire ? Autre démonstration !
samedi 30 - 10h58
de : JO
1 commentaire
EPO et Hamster chinois.
vendredi 29 - 18h03
de : L’iena rabbioso
L’éruption de la faim - C’est l’heure de l’mettre !
vendredi 29 - 12h44
de : Hdm
1 commentaire
CONVERGENCE DES LUTTES : Contribution !
vendredi 29 - 12h14
de : JO
BOLIVIE : La succession d’EVO Morales assurée et organise la Résistance !
vendredi 29 - 11h25
de : JO
Un 5 décembre fort ou exceptionnel ! L’état de la mobilisation secteur par secteur
vendredi 29 - 07h36
1 commentaire
Xavier Kemlin, star déchue de la complosphère d’extrême-droite
jeudi 28 - 17h21
de : Blanqui75
1 commentaire
BOLIVIE : suite du complot contre EVO MORALES + corruption à la clé !
jeudi 28 - 11h57
de : JO
1 commentaire
Rafael Correa (ancien président de l’équateur) reçoit Evo Morales, (coup d’état et lutte de classes) (vidéo)
jeudi 28 - 11h32
de : nazairien
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Si tu vis dans l’ombre, tu n’approcheras jamais le soleil. Jacques Mesrine.
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite