Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Jeld-Wen : la nouvelle n’a pas fait grand bruit et pourtant…


de : md
lundi 23 février 2015 - 16h38 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires

La nouvelle n’a pas fait grand bruit lorsque celle-ci est parue il y a seulement 4 jours dans la Dépêche du 18 février : Jeld-Wen ferme un site et supprime 5 postes dans le Gers. L’information aurait pu rester confidentielle si ce n’est que Jeld-Wen, n’est dans le Gers que le siège social d’une entreprise américaine qui emploie plus de 20 000 salariés dans le monde.
Jeld-Wen est entré sur le marché européen en 1993.

JPEG - 78.3 ko

Depuis cette date, Jeld-Wen n’a cessé de croître en rachetant différentes marques sur tout le continent. En 2006, Jeld-Wen rachète la société danoise Vest Wood, un des principaux fabricants de portes sur le marché européen. En 2012, tous les produits de Jeld-Wen Europe seront commercialisés et vendus sous une seule et même marque Jeld-Wen. Auparavant, Jeld-Wen Europe était connue sous une variété de marques locales : Swedoor en Scandinavie, Dana en Autriche, Kellpax en Suisse, France Portes en France. En France, l’histoire de Jeld-Wen débute en mai 1998 avec le rachat de l’entreprise France Portes, leader du marche français de la porte isoplane et postformée. Le groupe Jeld-Wen possède aujourd’hui 3 sites, Argentré-sur-Plessis en Ille et Vilaine, Ussel en Corrèze et regroupe plus de 650 employés. Le siège social se situe à Eauze dans le Gers.

Pour justifier le projet de fermeture (« de réorganisation » !) du site d’Argentré-sur-Plessis, la direction explique que le « projet est dicté par des difficultés sur le marché de la construction ».

La nouvelle à Argentré-sur-Plessis (Ille et Vilaine) était tombée comme un coup de massue le 10 février à l’issue du Comité central d’entreprise (CCE).

« Un couperet qui est tombé » ; « un coup de massue » ; « une annonce brute. Catastrophique » pour Patrick Haleux, secrétaire du comité central d’entreprise (CCE). Ainsi le site devrait fermer le 1er juillet prochain.

Sous le choc de cette annonce, les salariés ont décidé de stopper la production de l’entreprise, ce matin.

Dans un communiqué de presse, le groupe poursuit : « Le projet présenté consiste à transférer les activités du site de production d’Argentré-du-Plessis sur les deux autres sites français (Eauze, dans le Gers, et Ussel, en Corrèze), ce qui aurait pour conséquences l’arrêt de l’activité du site d’Argentré-du-Plessis (105 postes concernés) et la suppression de cinq postes de fonctions supports sur le site Administration, à Eauze (où se trouve aussi le siège social) ».

“Tous les salariés d’Argentré-du-Plessis se verront proposer un poste à Eauze ou Ussel. Les modalités d’accompagnement des salariés seront prochainement discutées avec les représentants du personnel dans le cadre de la procédure d’information-consultation”, informe également le groupe dans ce communiqué de presse. La faute à la baisse de construction de logements neufs et la loi Dufflot ?

En réalité ces remarques de Pierre Méhaignerie faites à Ouest France relèvent plus de la politique politicienne en période d’élection que d’une analyse de la situation.

Pour comprendre il faut un peu revenir en arrière dans l’histoire de cette multinationale. Jeld-Wen a été racheté par un fond de pension américain, Onex en 2007, au moment de la crise immobilière américaine qui amena Jeld-Wen au bord de la faillite. Celle-ci qui opérait dans 25 pays, ferma à ce moment-là 21 sites industriels et s’est débarrassé de 25 % de sa main-d’œuvre depuis 2008.

Globalement l’entreprise n’ a pas la réputation de faire dans la dentelle : en Australie, les travailleurs, déjà très mal payé•e•s, avaient été forcés d’accepter des baisses de salaires pour des promesses vagues d’un rattrapage après la crise. Le syndicat en avait averti Onex lors de l’acquisition.

Avec 3 milliards de dollars de chiffre d’affaire, Onex n’est pas sans le sou. Retour sur investissement

Il est bien entendu que cette rationalisation n’a pas trop à voir avec le marché, celui de la rénovation étant en passe de repartir à la hausse. La réalité est un classique du capitalisme mondialisé contemporain : ces fonds américains n’ont que faire de ceux et celles qui travaillent dans leurs usines. Ils ne sont là que pour faire augmenter les dividendes et ces groupes internationaux ont besoin de racler des bénéfices maximum dans un laps de temps le plus court possible. Offres de reclassement :

Comme des kleenex jetables, la direction murmure dans un communiqué de presseque “tous les salariés d’Argentré-du-Plessis se verront proposer un poste à Eauze ou Ussel. Les modalités d’accompagnement des salariés seront prochainement discutées avec les représentants du personnel dans le cadre de la procédure d’information-consultation”.

Ces propositions de reclassement qui deviennent aujourd’hui monnaie courante (quand on ne vous propose pas d’accepter une filiale en Pologne sont typiques d’un style de “management” à l’américaine où les employé-es ne sont que des pions que l’on peut déplacer sur un échiquier dans un bureau d’études. On se fout et contrefout des familles, de leurs situations, de leurs vies. Après la stupeur, la grève et la mobilisation

Après la grève à Argentré-du-Plessis, la mobilisation ne fait que commencer avec la descente jeudi 26 février des salariés bretons sur le site d’Eauze, dans le Gers à l’occasion de la réunion du CCE et un pique-nique devant l’entreprise. Pour sa part F.O. présente sur le site d’Eauze annonce des débrayages dans la journée.

En effet peut-on vraiment croire les communicants de l’entreprise qui voulant rassurer répondent aux questions que « 1,5 million d’euros seraient investis en 2015 sur les deux sites restants, à Eauze et Ussel. La volonté est réellement de conserver la production des portes en France. »

En tant que parti politique, qui se place encore et toujours dans le camp des travailleur•e•s et des exploité•e•s, nous exprimons notre solidarité avec les salarié•e•s, qui ont appris de façon brutale ce projet de fermeture du site d’Ille et Vilaine et de réorganisation de leur entreprise. Nous trouvons absolument scandaleux la proposition de délocalisation des familles et nous soutiendrons vigoureusement la mobilisation qui se dessine dans le groupe.

Face aux méthodes purement comptable et barbares de la direction, les salarié•e•s doivent refuser la mise en compétition d’un site contre un autre et montrer que la solidarité de tous et de toutes est une exigence primordiale.

Marc Ducassé (Comité NPA du Gers) http://www.npa32.fr/spip/spip.php?a...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Jeld-Wen : la nouvelle n’a pas fait grand bruit et pourtant…
23 février 2015 - 20h31 - Posté par JO

Merci l’Ami de cet autre catastrophe capitaliste ! C’est ce que les imbéciles , les égoïstes appellent sans honte " Les délices du capitalisme" ! Les grands bêtâs jubiles encore dans les pays industrialisés d’y avoir une sociologie majoritaire qui leur assure ce qu’ils appellent "démocratie" Mais dans ce monde nouveau qui tarde à naître il y a quand même de grands espoirs sur le continent Latino-Américains. Parce que dans les pays Progressistes et Révolutionnaires les pro-capitalistes sont beaucoup moins respectueux de la démocratie comme ils ont été mis dans l’opposition par des majorités qui baignaient antérieurement sous le vieux régime capitaliste, dans une misère et pauvreté effroyables !Alors, ces pros, sortent de leur dogmatique leurs ultimes cartouches la violence , subversion, complots, etc. ! Parce que il n’est pas vrai que le capitalisme soit l’avenir de l’Homme La lutte continue ! DUR/DUR !



Jeld-Wen : la nouvelle n’a pas fait grand bruit et pourtant…
23 février 2015 - 23h28 - Posté par Rouge le quasar

Si je comprends tout, il n’y aura pas de réduction d’effectif, donc de licenciement sur cette opération (du moins sur le papier) ?
Le problème serait juste de la (dé et )relocalisation en France de combien de personnes au juste ?
Et dans quelle mesure l’entreprise a prévu d’accompagner les salariés et leur famille (aide à retrouver un logement, prise en charge du déménagement, aide à retrouver du travail sur le nouveau lieu pour le conjoint, places en école/crêche pour les enfants, etc...) ?
Et ma foi, Eauze c’est la capitale de l’armagnac et Ussel c’est un peu plus au nord et il y a un très grand abattoir de bovins.
En tout cas les deux destinations sont bien plus sud que Péta-ouchnoque en Bretagne, donc certainement un meilleur climat.



Jeld-Wen : la nouvelle n’a pas fait grand bruit et pourtant…
14 mars 2015 - 23h08 - Posté par

Il va y a avoir au maxi 1% des salaries a ce deplacer. Dur de ce deplacer avec sa sa famille lorqu on a un Smic. Au risque de se faire virer dans 1 ans....
Un ex salarie Jw Argentre





SEXYPHOBIE AU MUSEE d’ORSAY
lundi 21 - 01h28
de : Christian Delarue
1 commentaire
Premiers de corvée, premiers oubliés ! Des sans-papiers marchent vers l’Élysée
dimanche 20 - 17h03
CHILI/VENEZUELA : une superbe historique, afin que nul n’en ignore !
dimanche 20 - 16h31
de : joclaude
CUBA : courrier au Canard Enchaîné
dimanche 20 - 16h12
de : joclaude
Amérique Latine : Démocratie contre blocus !
dimanche 20 - 15h19
de : joclaude
1 commentaire
Racket sur les retraités et les personnes en perte d’autonomie : le rapport Vachey
dimanche 20 - 15h04
de : joclaude
1 commentaire
Entre droit de critique du voile et nécessaire respect des personnes
samedi 19 - 23h25
de : Christian Delarue
2 commentaires
Le néocolonialisme d’ENGIE au Brésil
samedi 19 - 21h53
de : Mr Mondialisation
SEXYPHILIE anodine d’Instagram et SEXYPHOBIES agressives ailleurs
samedi 19 - 17h02
1 commentaire
journée internationale pour la paix : visio-conf. ce 18 septembre 2020
jeudi 17 - 23h32
Le désempuissantement populaire participe de la perte de démocratie.
jeudi 17 - 20h50
de : Christian Delarue
4 commentaires
Pourquoi beaucoup de salariés ont la tête ailleurs
jeudi 17 - 12h16
1 commentaire
Des papiers pour tous ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 08h17
de : Hdm
De la lutte des masques à la lutte des classes
jeudi 17 - 07h58
de : Bruno Guigue
2 commentaires
Si à 5 ans un gosse n’as pas eu au moins deux leucémies, c’est qu’il a raté sa vie
mercredi 16 - 23h29
de : Dr Seguelasse de Santé publique rance
SEPARATISME
mercredi 16 - 19h48
de : Nemo3637
5 commentaires
l’Etat providence... ! Pour qui ?
mercredi 16 - 16h41
de : joclaude
VENEZUELA : On ne nous dit pas tout !
mercredi 16 - 10h37
de : joclaude
1 commentaire
La nouvelle grenade de désencerclement reste une arme de guerre
lundi 14 - 07h23
1 commentaire
Les trois secteurs de résistance du peuple-classe
dimanche 13 - 14h47
de : Christian Delarue
1 commentaire
Le séisme idéologique est plus important que le virus lui-même
dimanche 13 - 05h35
de : Michaël Verbauwhede et Seppe De Meulder - Solidaire
4 commentaires
MRAP : Droit et "séparatisme islamique" (lettre ouverte)
samedi 12 - 16h29
de : Christian Delarue (mrap)
Le MRAP assure le Maire de Stains de sa solidarité
samedi 12 - 10h48
de : Christian Delarue (mrap)
Agression antisémite à Aubervilliers
samedi 12 - 10h43
de : Christian Delarue (MRAP)
Génération désenchantée
vendredi 11 - 22h11
de : paris lutte info
Oussama et CIA copains comme cochon
vendredi 11 - 21h56
de : globalResearch
quel "homme" de petite taille ce darmanin
vendredi 11 - 18h14
1 commentaire
Le moment paranoïaque (le déferlement totalitaire) face à la dialectique du maître et de l’esclave Par Ariane Bilheran,
vendredi 11 - 11h21
de : pierrot
2 commentaires
CHRONIQUES NOIR & ROUGE N° 2 Septembre 2020
mercredi 9 - 22h26
de : frank
ELEVES ET PROFS A L’ABANDON
mercredi 9 - 18h16
de : Nemo3637
Séance de déplacement collectif
mercredi 9 - 12h43
de : jean1
République et démocratie : dérives et instrumentalisations
mercredi 9 - 00h08
de : Christian Delarue (Fondation Copernic)
1 commentaire
Rentrée scolaire "bleu marine" !
dimanche 6 - 16h33
de : joclaude
Mali : une solution est-elle possible sans remise cause des règles du jeu ?
samedi 5 - 16h57
de : Eve76
Rentrée, plan de relance, luttes…
samedi 5 - 09h40
Regard marxiste sur la catastrophe écologique et perspectives - Chrismondial
samedi 5 - 08h38
de : Christian Delarue
1 commentaire
RÉUNION ET REPAS DE SOLIDARITÉ ORGANISÉS PAR LA CAMPAGNE UNITAIRE POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH - 12/09/20
vendredi 4 - 17h40
de : Jean Clément
RÉUNION ET REPAS DE SOLIDARITÉ ORGANISÉS PAR LA CAMPAGNE UNITAIRE POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH - SAMEDI 12 SEP
vendredi 4 - 17h37
de : Jean Clément
Mali : Dans quel but s’y maintient l’Armée Française ?
vendredi 4 - 17h29
de : joclaude
Guy KONOPNICKI : 2005 - 2020 . Christian DELARUE
vendredi 4 - 17h14
de : Christian.Delarue
3 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite