Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 février
de Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
Lettre ouverte à #RomainAltmann, secrétaire général d’#Info’Com-CGT Directement, sans contour, permets-nous de trouver ton commentaire hallucinant ! Comme à l’accoutumée, des généralités mais jamais de fond. Ce sens perpétuel du raccourci passe peut-être devant une commission exécutive (CE)… beaucoup moins lorsque des camarades apprennent les méthodes, les mensonges et les calomnies que tu couvres dans notre syndicat. Ce n’est pas digne d’une direction (...)
Lire la suite, commenter l'article...

un article de l’HUMA : Eric TOUSSAINT


de : gb26100
vendredi 17 juillet 2015 - 10h19 - Signaler aux modérateurs
8 commentaires

Eric Toussaint : « La BCE a déstabilisé l’économie pour soumettre la Grèce aux exigences des créanciers » Entretien réalisé par 
Rosa Moussaoui Vendredi, 17 Juillet, 2015 L’Humanité

Éric Toussaint est universitaire 
et porte-parole du CADTM

Maître de conférences à l’université de Liège, porte-parole du Comité pour l’annulation de la dette du tiers-monde (CADTM), Éric Toussaint est le coordinateur scientifique de la Commission pour la vérité sur la dette grecque.

Avons-nous assisté ces dernières semaines, à Athènes, à un coup d’État financier, comme l’affirment nombreux observateurs, en Grèce et à l’étranger  ?

Éric Toussaint Oui et non. Ce qui était décisif ici tenait à des décisions politiques, prises par des instances politiques complices, bien sûr, des intérêts financiers. Ce n’est pas un coup d’État mené directement par la finance, mais par les institutions, la Commission européenne, les chefs d’État et de gouvernement des pays de la zone euro. L’Allemagne n’est pas seule impliquée. Il est clair que l’Espagnol Mariano Rajoy ou le Portugais Pedro Passos Coelho, sans parler des gouvernements finlandais ou letton, dévoués aux politiques néolibérales, tenaient à démontrer à leurs peuples respectifs que l’option présentée aux Grecs et aux peuples d’Europe par Syriza ne pouvait pas fonctionner. Il s’agit donc bien de décisions d’abord politiques. Il est clair que les grandes banques privées, les multinationales voulaient aussi obtenir la démonstration qu’il est impossible de tourner le dos à l’austérité. Mais il faut rappeler que les principaux créanciers de la Grèce sont aujourd’hui des créanciers publics. Les banques ne sont plus aux premières loges, elles l’étaient jusqu’en 2012, avant de se défaire des créances qu’elles détenaient. La restructuration de la dette en 2012 leur a permis de s’en tirer à bon compte. Aujourd’hui, la Commission européenne, la Banque centrale européenne et les États de la zone euro veulent absolument, en dépit de l’échec des politiques économiques imposées à la Grèce, que le pays reste sur les rails du néolibéralisme. Le FMI aussi, bien entendu, qui est aussi une instance politique.

Alexis Tsipras espérait, en contrepartie de sa capitulation sur les politiques d’austérité, obtenir des engagements sur un allégement de la dette. Les créanciers, eux, concèdent tout juste l’ouverture en 2015 d’une discussion sur un éventuel réaménagement de la dette à partir de 2022. Pourquoi cette intransigeance, alors que le FMI lui-même juge désormais la dette insoutenable  ?

Éric Toussaint À mon avis, il pourrait y avoir une restructuration de la dette avant 2022. Les créanciers disent «  pas avant 2022  » parce qu’ils savent que ce plan ne va pas fonctionner, que le paiement de la dette sera insoutenable. Ils la restructureront, cette dette. Mais en conditionnant cette restructuration à la poursuite de réformes néolibérales. La dette est un moyen de chantage, un instrument de domination. Fondamentalement, dans le cas grec, ce n’est pas tellement la rentabilité qui compte pour les créanciers, même si elle existe. Ce qui les motive, c’est de démontrer à leurs propres peuples et à ceux des autres pays périphériques qu’il n’est pas question de dévier du modèle. 
Pour Hollande, pouvoir dire  : «  Regardez, même Tsipras, même la gauche radicale ne peut sortir du carcan  !  », c’est a posteriori et dans le débat français la justification de sa propre abdication, en 2012, sur la promesse de renégocier le traité européen sur la stabilité budgétaire.

Devant la violence de l’offensive des créanciers, Tsipras avait-il d’autres choix  ? L’alternative se résumait-elle à la sortie de l’euro  ?

Éric Toussaint Non, je ne le crois pas. Le choix n’est pas entre le Grexit et le maintien dans la zone euro assorti d’un nouveau plan d’austérité, en continuant à payer la dette. Il était possible de rester dans la zone euro en désobéissant aux créanciers par l’invocation du droit. Des violations de droits humains sont en jeu, ici. Il fallait suspendre le paiement de la dette  ; prendre le contrôle de la Banque de Grèce dont le gouverneur, nommé par Antonis Samaras, joue contre les intérêts du pays et peut-être, aussi, lancer une monnaie électronique complémentaire qui aurait pu aider à faire face à l’assèchement organisé des liquidités, tout en restant dans la zone euro.

La BCE, instrument du coup d’État, inonde les marchés financiers de liquidités, dopant la machine à spéculer. Peut-on mettre la création monétaire au service de l’économie réelle, des besoins sociaux, du développement humain  ?

Éric Toussaint Bien sûr  ! Mario Draghi n’est pas «  indépendant  ». Il est l’interface entre les grandes banques privées et les gouvernements de la zone euro. La BCE a déstabilisé l’économie grecque de façon délibérée, pour soumettre la Grèce à ses exigences et à celle des autres créanciers.

Éric Toussaint, Universitaire 
et porte-parole du CADTM



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
un article de l’HUMA : Eric TOUSSAINT
17 juillet 2015 - 18h40 - Posté par Aspaar

Je partage l’excellente analyse d’Eric Toussaint qui confirme l’implication directe des grandes banques privées, des multinationales mais aussi la Commission européenne, les chefs d’État et de gouvernement des pays de la zone euro dans ce "coup d’etat financier" contre la Grece .

Un coup d’etat , une capitulation avec trahison et une justification pour maintenir Tsipras au pouvoir .
En effet la Commission européenne , les multinationales et les US ,estiment qu’ il vaut mieux que ce soit un gouvernement soit disant « de gauche » (du genre PS avec Hollande -Valls & Macron) , qui gère le mémorandum & la capitulation en Grèce ,plutôt qu’un gouvernement imposé par le FMI et les créanciers qui, comme dans le passé, prenait ses ordres directement à Bruxelles.

Ainsi l’UE , le FMI et les financiers peuvent prétendre que c’est un gvt démocratique qui applique la privatisation , l’austérité & notre Elstine grec Tsipras pourrait aussi arguer qu’ il serait comme Holande " l’ennemi de la finance " !!

N’est ce pas le summum de la manipulation & du libéralisme !



un article de l’HUMA : Eric TOUSSAINT
19 juillet 2015 - 08h42 - Posté par

notre Elstine grec Tsipras

 ???????

 !!!


un article de l’HUMA : Eric TOUSSAINT
19 juillet 2015 - 09h54 - Posté par Aspaar

Vous avez raison et je corrige.

Quel Héro , quel surhomme ce Tsipras !
Il applique une austérité cent fois pire que les précédentes ,pire que la droite la plus dure , mais notre super boy grec tient toujours la barre avec un gvt de collaborateurs !

Vraiment Quelle résistance et Quel courage !!


un article de l’HUMA : Eric TOUSSAINT
18 juillet 2015 - 09h39

Pas trop d’accord.

Invoquer le respect du droit pour s’opposer à la zone euro, c’est un peu léger, un peu naïf, non ?
Quel droit ?

On est dans des rapports de force, pas dans autre chose, pas dans le conflit simplement "idéologique".

Par ailleurs, si le gouvernement grec commençait à émettre une nouvelle monnaie, si en plus il prenait le contrôle de la Banque centrale de Grèce, c’était à coup sûr provoquer l’interruption des liquidités en provenance de la BCE, c’est-à-dire l’accélération de l’étranglement financier du pays et donc la rupture avec la zone euro.

La zone euro veut discipliner les populations, les travailleurs, les Etats... Si tu désobéis, il faut assumer la rupture et pas faire croire que cela n’aura pas de conséquences.

La gauche dite "radicale" veut un capitalisme moins injuste, plus redistributeur, plus "productif"... mais pas la rupture avec le logique du régime d’accumulation actuel. C’est là aussi le problème.



un article de l’HUMA : Eric TOUSSAINT
18 juillet 2015 - 17h29 - Posté par Aspaar

Le nouveau mémorandum signé par Tsipras et sa bande est dans la prolongation des décrets pris par un pouvoir militaire le lendemain d’un putsch.

Très similaire au coup d’état de Pinochet pour l’application du programme de Hayek .
A la seule différence que Allendé a résisté au prix de sa vie . Mais Tsipras n’avait aucune stratégie de bataille , comme Hollande ou Valls ,il ne desire que le pouvoir .

Il a ainsi capitulé avec sourire , en rendant la Grece une colonie aux mains du capital.


un article de l’HUMA : Eric TOUSSAINT
18 juillet 2015 - 19h44 - Posté par Alain Chancogne

Veuillez m’excuser, je ne comprends pas trop votre raisonnement

d’un côté, je partge l’affirmation

Pas trop d’accord. Invoquer le respect du droit pour s’opposer à la zone euro, c’est un peu léger, un peu naïf, non ? Quel droit ? On est dans des rapports de force, pas dans autre chose, pas dans le conflit simplement "idéologique".

mais la suite, je pige pas

Vous écrivez

par ailleurs, si le gouvernement grec commençait à émettre une nouvelle monnaie, si en plus il prenait le contrôle de la Banque centrale de Grèce, c’était à coup sûr provoquer l’interruption des liquidités en provenance de la BCE, c’est-à-dire l’accélération de l’étranglement financier du pays

surlignage perso A.C
Il y a encore beaucoup à débattre entre nous sur cette façon que nous avons de surdimensionner la question de la"MONNAIE" , y compris de l’"UNION EUROPENNE" (dont certains Etas ne sont pas de la zone Euro)

Sans vouloir trop, un samedi de canicule, alourdir les échanges -j’ai cette sale habitude- , je rappelle quand même que , Y COMPRIS avec le cadre fit des traités europées, PERSONNE n’interdisait à SYRISA de "nationaliser" (je prédère parler d’appropriation sociale", les BANQUES....

Ni de prendre le contrôle des industries liées au trafic maritime, y compris donc d’opérer un véritable droit de rétension sur les Milliards du Capitalisme grec..(y compris les armateurs)
Ces deux seules mesures, sortie ou pas de l’euro créaient un rapport de force différent

N’oublions jamais que l’EURO est un simple OUTIL d’échanges..

Or le "roulement d’épaules" de l’Allemagne ne sauraitt faire oublier que la taux de croissance dans ce pays provient de ses EXPORTATIONS..notamment en EUROPE..

Saigner des peuples et des pays pays qui ne peuvent plus CONSOMMER crée des nouvelles contradictions intercapitalistes

(Sans parler, géopolitiquement, du fait que le capital et son chef de file impérialiste US...savent qu’un axe RUSSIE-pays du"Sud", c’est autre chose que à affronter que centaines de milliards de"dettes")

Pour faire court, la question , selon moi n’était donc pas de "frapper du drachme" lundi 13, mais de FRAPPER" le CAPITAL avanta d’avoir à "négocier" la couleur de la corde qui étrangle les travailleurs, , la jeunesse, les retraités grecs

TSIPRAS sait cela mieux que moi qui n’ai pas ses connaissances de marxiste

C’est pour cela que je dis que c’est un SALAUD , et pas un "traitre"

Cordialement


un article de l’HUMA : Eric TOUSSAINT
18 juillet 2015 - 21h06 - Posté par quelqu’un quelque part

sans compter que tsipras aurait très bien pu lors de son discours devant le parlement européen égrener le nom des évadés fiscaux grecs et les sommes placés au Luxemburg et EXIGE de junkers que le Luxemburg rende l’argent .........

mais voilà tsipras n’est qu’un nième crapaud petit bourgeois qui se croit un bœuf révolutionnaire


un article de l’HUMA : Eric TOUSSAINT
19 juillet 2015 - 10h51 - Posté par Aspaar

@ 31.**.107.***

Le réformisme n’a aucun avenir en Grèce ou ailleurs. C’est juste de l’abime avec au bout , de l’impasse politique .

Parler de rapport de force quand en face il y a des types comme Tsipras ou Hollande , serait aussi une illusion !





"Semaine morte" des Vies Scolaires à partir du 22 mars | Communiqué de presse
jeudi 25 - 22h31
de : Coordination Nationale des Collectifs d’AED
France : Troisième appel de mobilisation contre la réintoxication du monde
mercredi 24 - 21h31
de : jean1
1 commentaire
L’OMS n’a rien vu à Wuhan
mercredi 24 - 21h02
de : Pangolin Malencontreusement Offensé (PMO)
Bravo à Cédric Herrou et à sa famille pour le lien ci-dessous.
mercredi 24 - 19h21
de : jean1
Venezuela : L’Union Européenne sanctionne 19 fonctionnaires alors que l’ONU demande la levée des sanctions ?
mercredi 24 - 16h49
de : joclaude
1 commentaire
COVID-19 : Vaccin Cubain Soberana 02, porteur d’espoir !
mercredi 24 - 16h29
de : joclaude
2 commentaires
Dixit Macron : les impôt n’augmenteront pas, et puis les taxes c’est pas des impôts !
mercredi 24 - 16h18
de : joclaude
Essai : faire sauter la banque
mardi 23 - 18h50
de : jean1
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 - 18h03
de : Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
François Ruffin, COVID-19 : Un vaccin pour le bien public !
mardi 23 - 17h36
de : joclaude
Coup de poker d’Uber pour imposer son modèle à l’Europe
mardi 23 - 15h17
Bataille dans le CAC40 à coups de milliards au-dessus de nos têtes !
mardi 23 - 10h58
de : joclaude
Procès Farida C. infirmière en colère !
mardi 23 - 10h31
de : joclaude
Recommandation sur les propos de Frédérique Vidal annonçant demander une enquête sur l’islamo-gauchisme à l’Université
mardi 23 - 00h12
de : CS de l’InSHS
Italie, Rome : 22 févr. 1980 Valerio Verbano était assassiné (video)
lundi 22 - 18h15
de : Roberto Ferrario
Communiqué CGT : une loi scélérate pour les travailleurs !
lundi 22 - 16h42
de : joclaude
1 commentaire
demandons votre vigilance quant à la véracité de vos sources avant de publier vos articles : la communauté tamoule de Fr
lundi 22 - 13h11
de : TGTE media France
Petite fête du livre de Noir et Rouge
lundi 22 - 12h38
de : Frank
Jérôme Rodrigues Gilet Jaune :la réalité d’une police politique et non de Droit !
dimanche 21 - 17h05
de : joclaude
Covid-19 : Cuba en alerte suite à l’augmentation soutenue des infections 21 Février 2021
dimanche 21 - 15h39
de : nazairien
1 commentaire
En hommage aux héros de l’Affiche Rouge
dimanche 21 - 08h58
de : UJFP
2 commentaires
Interpellation de Jérôme Rodrigues - video
samedi 20 - 15h37
de : joclaude
1 commentaire
Pas de licenciement à la Maison pour tous de Pen-ar-Créac’h (Brest)
vendredi 19 - 13h56
de : azard
Stop à la Désinformation des Médias sur les Tamouls de France
vendredi 19 - 13h16
de : Bharathi CCFT
2 commentaires
C’est beau l’Europe ! Après la France, l’Espagne aussi !
vendredi 19 - 11h52
de : joclaude
1 commentaire
Vaccins : effets secondaires détectés !
jeudi 18 - 17h17
de : joclaude
Jérôme Rodrigues, Gilet Jaune s’exprime, ENFIN !
jeudi 18 - 16h28
de : joclaude
La dissolution de Génération Identitaire fait débat chez les opposants à l’extrême droite
jeudi 18 - 14h41
Urgent ! Appel à l’aide et communiqué des retenus du CRA de Oissel à Rouen
jeudi 18 - 02h11
de : sôs Soutien ô Sans papiers
1 commentaire
Au sujet de la honte
mercredi 17 - 22h35
de : Jean-Yves Peillard pour Survie
L’IRAN aidera le VENEZUELA dans les dérivés du pétrole !
mercredi 17 - 17h59
de : joclaude
1 commentaire
Le séparatisme ? La Fracture sociale, voilà la question !
mercredi 17 - 17h28
de : joclaude
Madama : près de 800 manifestants pour qu’il reste au Puy-en-Velay
mercredi 17 - 17h12
Le virus et son variant, C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 17 - 16h09
de : Hdm
Concessions d’autoroutes : l’ART veut rendre le débat audible
mardi 16 - 15h51
de : Michel
Un PSE : c’est quoi, comment ça marche ?
lundi 15 - 08h07
Les amoureux et le pouvoir de la honte
dimanche 14 - 22h08
de : Jean-Yves Peillard
Comité de solidarité avec les peuples du Chiapas en lutte
dimanche 14 - 18h57
de : jean1
Bretagne, un maraîcher bio se pend, scène ordinaire en dictature.
dimanche 14 - 18h43
de : jean1
Vous avez dit "séparatisme" ? Commentaires !
dimanche 14 - 18h09
de : joclaude

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 février
de Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
Lettre ouverte à #RomainAltmann, secrétaire général d’#Info’Com-CGT Directement, sans contour, permets-nous de trouver ton commentaire hallucinant ! Comme à l’accoutumée, des généralités mais jamais de fond. Ce sens perpétuel du raccourci passe peut-être devant une commission exécutive (CE)… beaucoup moins lorsque des camarades apprennent les méthodes, les mensonges et les calomnies que tu couvres dans notre syndicat. Ce n’est pas digne d’une direction (...)
Lire la suite
Lettre ouverte au secrétariat Info’Com-CGT
mercredi 3 février
de Sidi Boussetta
2 commentaires
Au secrétariat Info’Com-CGT Vous êtes venu me chercher il y a 4 ans suite à cet article dans l’Humanité car vous "aviez besoin de militants". Par conviction, j’ai lâché le CDI et l’appartement qui m’attendaient à Nantes. J’ai fait ça pour rejoindre vos rangs. Vous m’avez proposé un emploi au Journal Officiel. Vous avez fait des réunions pour proposer mon nom comme futur CDI au Journal officiel. Suite à un "refus", vous m’aviez dit que le (...)
Lire la suite
Discrimination "anti-syndicale" à Info’Com-CGT finalement dénoncée dans un livre...
mercredi 27 janvier
4 commentaires
NDLR de Bellaciao : le (nous) employé par Mickaël Wamen fait référence aux (punitions) infligées par InfoCom-CGT à trois camarades : 15 jours de suppression de salaire pour Mickaël Wamen et pour Sidi Boussetta (actuellement Secrétaire adjoint UL CGT Blois) et non renouvellement (licenciement) du contrat de travail de Mickaël, Sidi et de Roberto Ferrario (membre fondateur du site Bellaciao.org) pour avoir exprimé leur désaccord avec ces méthodes discriminatoires... Au royaume de la CGT. La (...)
Lire la suite
ON A BRÛLÉ DES PNEUS ET ON EN EST FIERS ....
vendredi 22 janvier
de Un ex du pneu
1 commentaire
Où peut être la fierté de pouvoir annoncer ne pas avoir lutté et avoir permis en un temps record la fermeture d’une usine ? Les seuls qui peuvent aujourd’hui s’en féliciter sont les patrons de Bridgestone mais aussi les acteurs politiques qui gravitent autour du dossier et un avocat payé à 100% par le tôlier qui était donc celui du tôlier et non des salariés ... Jamais dans l’histoire une usine de cette taille n’aura été fermée aussi rapidement, si il y a un (...)
Lire la suite
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite