Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Pour l’égalité, la justice sociale et la solidarité Marée populaire le samedi 26 mai
jeudi 17 mai
1 commentaire
Un constat s’impose, Emmanuel Macron, son gouvernement et le Medef sont décidés à imposer coûte que coûte une restructuration en profondeur de la société française : politique d’austérité, destruction des droits des salarié.es, introduction de la sélection à l’entrée de l’université, casse des services publics, aggravation du sort des sans emplois, réorganisation aggravant les inégalités en matière d’accès à la justice, réforme fiscale favorable aux plus (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Obama à Cuba. Une victoire, des espoirs et des pièges
de : JEAN ORTIZ
lundi 21 mars 2016 - 07h06 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires

Après sa visite historique à Cuba les 21 et 22 mars, le président états-unien se rend en Argentine les 23 et 24 mars. Mais le rétablissement des relations diplomatiques entre La Havane et Washington ne signifie pas que les capitalistes nord-américains ont renoncé à leur main mise sur l’Amérique latine.

Alors que Cuba organise des mutations économiques et sociales malgré un blocus toujours en vigueur, l’objectif des États-Unis reste le même : venir à bout, consumérisme aidant, de la révolution cubaine.

Nous n’allons pas bouder notre plaisir. Les luttes ne sont jamais vaines. La visite du président Obama à Cuba, hier encore « dictature castriste », révolution satanisée, constitue pour le peuple cubain une énorme victoire.Victoire de la dignité, de la résistance. Le président de l’arrogant « empire » est contraint de reconnaître de fait l’échec de la « politique cubaine » des ÉtatsUnis. Mais s’il veut entrer vraiment dans l’histoire, il devra annoncer des actes forts dont la levée du criminel blocus, ce cordon sanitaire qui étouffe l’île depuis 1961. Cet état de siège économique viole le droit international, il a coûté plus de 750 milliards de dollars à l’économie cubaine. Barack Obama devra solennellement le déclarer caduc, et user immédiatement de ses prérogatives pour commencer à le démanteler, sans se retrancher derrière le « refus du Congrès ».

Donner la fausse impression que « tout est réglé », alors que blocus et sanctions demeurent, relèverait de la plus coupable hypocrisie. Le président Obama devra également se déclarer pour la restitution à Cuba du territoire de Guantanano, occupé illégalement depuis 1902 par une base navale nordaméricaine. Toute autre attitude relèverait d’une opération cosmétique au service d’un sombre marché de dupes destiné à l’opinion internationale. Pour entrer dans l’histoire, Barack Obama devra présenter des excuses pour « crime contre l’humanité » : affamer un peuple afin de renverser un régime souverain, mais endeuillé par plus de 5 000 attentats terroristes (3 478 victimes). Les impérialistes n’ont jamais pardonné à la révolution cubaine son existence, à quelques encablures de la Floride.

UN BRAS DE FER HISTORIQUE

Cuba n’est pas une situation virtuelle, ni un petit morceau de l’ex-URSS qui s’obstine à survivre. Il est impossible de comprendre la révolution en contournant le contexte, le bras de fer historique entre La Havane et Wash i ng ton. La révolution cubaine constitue le prolongement des guerres d’indépendance, du nationalisme révolutionnaire, d’un processus de libération nationale. Peu de pays ont payé aussi cher leur liberté et résisté à 55 années de siège, de déstabilisations multiples, de sabotages, d’attentats, d’étranglement. Barack Obama se trouve au pied du mur.S’agit-il pour les États-Unis de renouveler leur leadership dans les Amériques, comme il l’a déclaré à plusieurs reprises, ou d’un vrai changement de politique ? En juillet 2015, lors du rétablissement des relations diplomatiques avec Cuba, il déclarait : « Des décennies d’isolement ne nous ont pas permis d’atteindre l’objectif permanent : promouvoir l’émergence d’une Cuba démocratique. » Insupportable ingérence ! Cuba ne demande pas aux États-Unis de renoncer au capitalisme. En voulant isoler ce territoire, Washington s’est « isolé de ses voisins de l’hémisphère », a reconnu Barack Obama. Si le fusil change d’épaule, l’objectif final reste le même : en finir avec cette révolution qui résiste contre tempêtes et cyclones.

UNE VRAIE NORMALISATION ?

Qui a donc le plus à gagner ? On parle de « gagnant-gagnant »... Aujourd’hui en crise avérée, la révolution cubaine, engagée dans un processus difficile « d’actualisation du modèle », vit dans un climat de tension sociale le changement le plus important depuis 1959. Il faut remédier à une économie peu productive, à un système trop centralisé, trop étatisé, inefficient, à une crise de valeurs préoccupante, à un égalitarisme paralysant, à un dynamisme et à des contre-pouvoirs émoussés... Raul Castro et son équipe mettent en place une nouvelle donne économique, introduisent des mécanismes d’offre et de demande, stimulent l’initiative individuelle dans le cadre d’une planification souhaitée plus participative, moins bureaucratique. Près de la moitié de la population a accès au dollar... Cela crée des inégalités mal supportées dans une révolution qui les avait bannies. Aux commandes depuis février 2008, Raul Castro oeuvre à une réactivation politique et économique devenue absolument vitale ; elle passe par des réformes structurelles. Pas à pas, Raul Castro jette les bases d’un « socialisme » avec des mécanismes de marché. Cuba a besoin d’investissements étrangers, d’entreprises mixtes (à participation majoritaire cubaine) et qui embauchent aux conditions négociées avec Cuba, d’accéder à des financements à des taux normaux (lire l’« HD »du 8 octobre 2015).

Seulement 25 % des Nord-Américains considèrent désormais cet État comme une menace ; la grande majorité souhaite que les familles séparées puissent se retrouver, voyager... Dans ce contexte, contraint de rétablir les relations diplomatiques, le président Obama ira-t-il jusqu’au bout de la normalisation attendue ? Si la politique de Washington a changé, l’objectif final reste le même : liquider la révolution cubaine. Et le marché, le dollar, l’« invasion » de touristes, les vols désormais quotidiens des compagnies aériennes, l’apologie du consumérisme lui paraissent aujourd’hui plus efficaces que les GI et les marines. On connaît la fable du renard libre dans le poulailler libre.

JEAN ORTIZ

SAMEDI, 19 MARS, 2016 HUMANITÉ DIMANCHE

http://www.humanite.fr/obama-cuba-u...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Obama à Cuba. Une victoire, des espoirs et des pièges
21 mars 2016 - 08h25 - Posté par Aspaar

Merci à Jean Ortiz pour sa contribution .

Ajoutons que même les medias capitaliste tel que , 24matins.fr , avouent :

"L’idée (de M. Obama) est de promouvoir une transition progressive, d’encourager un atterrissage en douceur à Cuba en évitant une éruption de la violence ou une crise migratoire majeure", souligne Richard Feinberg, de la Brookings Institution à Washington.

"C’est une stratégie sur le long terme, il regarde au-delà des dirigeants actuels", ajoute-t-il, évoquant le départ de Raul Castro, 84 ans, qui doit se retirer en 2018.

Solidarité avec le Cuba et le peuple cubain , afin qu’on puise dépasser une fois de plus les pièges de l’empire étatsunien !



Obama à Cuba. Une victoire, des espoirs et des pièges
21 mars 2016 - 14h45 - Posté par JO

Le propre d’une Révolution est de savoir toujours aller dans la démonstration de la supériorité du Socialisme sur le capitalisme ! Et pour ce faire comprendre le réel pour toujours aller à l’idéal (Jean Jaurès) ! Et, je dirai sauver l’idéal coûte que coûte afin que soit banni tôt ou tard le capitalisme de cette planète ! Car il n’est pas vrai, il n’est pas possible que les monstres du capitalisme puissent perdurer à tromper des consciences sous prétexte que de société meilleure que la domination d’une caste privilégiée sur une majorité sociologiquement exploitée et volée !



Obama à Cuba. Une victoire, des espoirs et des pièges
24 mars 2016 - 16h20

C’est une blague ?

Quelle victoire ? les historiques cubains se vendent, savent très bien qu’ils vont devoir jetter à la poubelle tout ce qu’il restait encore d’acquis sociaux, ils ont juste négocié que ça va se faire moins brutalement qu’en Europe de l’Est, pour garder le contrôle et garantir des retours sur investissements sans accros aux capitalistes US.

Ils font des présentations hagiographiques de la carrière d’Obama qui se bornent presque à dire qu’il a un prix nobel de la paix, ils ont invité le pape dernièrement, tout ça pour donner d’autres idéaux à défendre à leur jeunesse qui pourrait être tentée de vouloir relancer une vraie révolution...

Non mais franchement.






Intervention militaire sur la ZAD NDDL : suivi du 22 mai 2018
mardi 22 - 12h50
de : nazairien
2 commentaires
Aude Lancelin répond à RSF (video)
mardi 22 - 10h42
de : La Luciole Mélenchantée
La Lega italienne, laboratoire politique de la droite d’après ?
mardi 22 - 09h46
de : Jan Bediat
SYRIE : L’armée aurait fait 300 prisonniers Français+des Officiers de l’OTAN !
lundi 21 - 22h11
de : JO
Il est urgent de faire basculer le rapport de force – n° 20 – mai 2018
lundi 21 - 17h32
de : jodez
Venezuela : La couverture des élections présidentielles par les médias
lundi 21 - 17h20
de : jodez
VENEZUELA : Seuls Washington et ses alliés s’opposent au Peuple Venezuelien !
lundi 21 - 16h50
de : JO
Le Sacré Choeur raisonne au rythme de la Fanfare Invisible, afin que refleurisse la Commune
lundi 21 - 14h55
de : nazairien
5 commentaires
Services publics : les agents malmenés par la perte de sens et la souffrance au travail
lundi 21 - 10h25
Nicolas Maduro est réélu Président de la République avec 68 % des voix (photos)
lundi 21 - 08h46
de : Thierry Deronne
2 commentaires
Nous demandons l’annulation de la saison France-Israël
lundi 21 - 05h00
Selom, Matisse, Fives : Un maximum de bruit - Témoignages
dimanche 20 - 22h08
de : André
MANIFESTATION NATIONALE UNITAIRE POUR LA LIBERATION DE GEORGES IBRAHIM ABDALLAH - PARIS, SAMEDI 23 JUIN, 15h00,
dimanche 20 - 20h05
Espagne. Vers une gauche "d’adaptation" soluble dans le régime...
dimanche 20 - 14h31
de : Antoine (Montpellier)
Caméra, pourquoi sans répit m’épies-tu ?
dimanche 20 - 14h14
de : jean 1
Le syndicat contre l’affichage religieux identitaire ostensible
dimanche 20 - 11h52
de : Christian DELARUE
2 commentaires
L’ONU vote l’envoi d’une mission Internationale à GAZA ! Enfin !
dimanche 20 - 11h36
de : JO
1 commentaire
Après les destructions, les matraques et les lacrymos, sur la ZAD de NDDLon ne manque pas d’humour
dimanche 20 - 01h12
de : nazairien
4 commentaires
Entretien avec Laurent BRUN, secrétaire général de la CGT Cheminots #greveSNCF #jesoutienslagrevedescheminots
samedi 19 - 18h59
de : Jodez
Migrants : une fillette kurde de deux ans tuée par balle par la police belge
samedi 19 - 08h21
2 commentaires
Internationalisation du voile crypto-fasciste, drapeau de l’islamisme et plus largement de l’intégrisme musulman.
vendredi 18 - 21h22
de : Christian DELARUE
2 commentaires
SUR LE FRONT DES GREVES : Les agents de l’ONF face aux mauvais coups Macron !
vendredi 18 - 18h11
de : JO
Assemblée Générale anti-autoritaire, illégitime et sauvage
vendredi 18 - 16h30
de : jean 1
Ils sont fiers,sur la manche du Gal Lizurey, commandat l’opération de destruction sur la Zad
vendredi 18 - 12h10
de : nazairien
6 commentaires
Le MRAP condamne l’ignominieux message publié sur les réseaux sociaux du CRIF le 15 mai 2018
vendredi 18 - 11h28
de : MRAP
L’ÉQUIPE : La répression patronale en marche ! Rassemblement vendredi 18 mai 14 heures
vendredi 18 - 07h47
de : Info’Com-CGT
1 commentaire
VENEZUELA : Enfin , une vrai décision Révolutionnaire !
jeudi 17 - 16h01
de : JO
SYRIE : 60 militaires Français capturés !
jeudi 17 - 15h07
de : JO
1 commentaire
Pour l’égalité, la justice sociale et la solidarité Marée populaire le samedi 26 mai
jeudi 17 - 13h49
1 commentaire
La ZAD est de nouveau attaquée
jeudi 17 - 11h59
de : jean 1
3 commentaires
15 000 suppressions de postes dans les hôpitaux attendues cette année
jeudi 17 - 07h58
de : jean 1
Briançon • Chronique d’une mort annoncée
jeudi 17 - 00h33
de : chez jesus
Israël, 200 armes nucléaires pointées sur l’Iran
mercredi 16 - 22h14
de : Manlio Dinucci
2 commentaires
CHEZ NOUS, À GAZA / C’est l’heure de l’mettre
mercredi 16 - 21h50
de : Hdm
POUR SAUVER LE PLANÈTE, SORTEZ DU CAPITALISME
mercredi 16 - 18h43
de : Ernest London
EPR : plus fort que le survol des drones, le super-vol de cadenas !
mercredi 16 - 17h11
de : Patrick Samba
Enquête : la complaisance de Gérard Collomb envers les identitaires remonte à Lyon
mercredi 16 - 12h43
Ce que tout révolutionnaire doit savoir de la répression
mercredi 16 - 11h43
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
78 organisations CGT d’accord pour participer à la marée humaine du 26 mai
mercredi 16 - 07h01
2 commentaires
Le juste nombre de mort.
mardi 15 - 20h14
de : L’iena rabbioso

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La musique exprime ce qui ne peut être dit et sur quoi il est impossible de rester silencieux. Victor Hugo
LE JOURNAL DU MEDIA de 20H
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris dans la salle de la Coupole. C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris dans la salle de la Coupole. Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris dans la salle de la Coupole. C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite
SOIXANTE DIX SEPT - LA REVOLUTION QUI VIENT
mardi 13 mars
de Roberto Ferrario
NOUS NOUS RETROUVONS COMME CHAQUE ANNEE POUR NOUS RAPPELER CE JOUR OU FRANCESCO LORUSSO MOURUT... LE JOUR OU LE POUVOIR FICHA UN PIQUET DE FRÊNE DANS LE CŒUR ROUGE D’UN RÊVE... LE RÊVE D’UNE SOCIETE EN COULEURS... FAIBLE FLAMME QUI COUVE SOUS LA CENDRE !!! SOIXANTE DIXSEPT - LA REVOLUTION QUI VIENT sous la direction de Sergio Bianchi et Lanfranco Caminiti 432 pp -20,00 euros 88-88738-57-6 En Italie, le mouvement politique, social, culturel, existentiel de 1977 n’a (...)
Lire la suite