Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Marche du 23 septembre contre le coup d’État social (vidéo)
dimanche 24 septembre
de Jean-Luc Mélenchon
Le samedi 23 septembre 2017, 150 000 personnes se sont rassemblées place de la République pour s’opposer au coup d’État social d’Emmanuel Macron. Jean-Luc Mélenchon a expliqué que la bataille contre les ordonnances de Macron ne faisait que commencer et a appelé la jeunesse à se mobiliser. Il a lancé un appel aux organisations syndicales pour qu’elles prennent la tête d’une ample mobilisation à laquelle les insoumis apporteront leur (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Nous qui voulons rompre avec le K
de : DADA
jeudi 13 juillet 2017 - 14h17 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

date 11/07/17 22:59 objet Nous qui voulons rompre avec le K

Chères et chers camarades,

Une note du bureau de l’ANC (dont je ne suis pas membre) et des

commentaires qu’elle a suscités m’ont été adressés dans un courriel

intitulé "Nous qui voulons rompre avec le K". Mes préoccupations sont

peut-être éloignées de ces camarades mais, au risque de surprendre,

voilà ce qui, aujourd’hui, me semble important.

Quand plus de 90 % du peuple de France vit de la vente de sa force

de travail —même si c’est au titre d’« entrepreneur »—, quand

l’intelligence artificielle se prépare à prendre sa place en grand dans

l’activité humaine, c’est que la base matérielle est mûre pour changer de

mode de production.

Un mode de production c’est, tout à la fois, une base matérielle et une

superstructure, les idées. Or la superstructure, les hommes et les femmes

qui forment le peuple de France, est elle aussi en pleine évolution.

Avec l’élection présidentielle, le clivage gauche-droite (dont chacun

constatait l’inanité) a été remplacé par le clivage base-sommet, autrement

dit : exploités-exploiteurs.

En refusant de prendre part à l’élection présidentielle, le peuple de

France a signifié à l’« élu » qu’il n’avait aucune légitimité pour le

représenter. Sauf à refuser de faire de la peine à l’« élu », ne serait-il pas

juste que les luttes prennent bien en compte cette donnée capitale ? Peut-

on oublier que le « non » du peuple français en 2005 a été transformé en

« oui » par nos élites de droite et de gauche ?

L’expérience du peuple c’est que les élections sont le moyen de mettre

des oligarchies au pouvoir. Il serait peut-être bien de réserver les

votations pour choisir les idées, la Constitution, les lois, et de tirer au

sort les représentants du peuple : réglés les problèmes de quotas femmes,

hommes, ouvriers, employés, patrons, actifs, retraités, rentiers, etc., avec

le tirage au sort la représentation est proportionnelle.

Alors que la politique austéritaire de nos gouvernants vise à faire

supporter au peuple de France la baisse du taux de profit chère à Marx,

les communistes peuvent-ils aider le peuple à adapter la superstructure

à la base économique pour sortir du mode de production capitaliste ?

Sans doute. A condition de voir la nouveauté de la situation et ce dont

elle est porteuse, à condition de de ne pas rester obnubilé par les élections

et de vouloir y enfermer le peuple : il ne faut pas confondre voie

démocratique au changement et voie parlementaire.

Les communistes pourraient essayer de se rassembler, d’affiner leur

réflexion sur la situation, de se mettre au service du peuple de France

(de parti de la classe à parti de la société ?). Ils peuvent aussi continuer

ce que certains font depuis plus de 2 décennies : écarter ceux qui ne

partagent pas leur point de vue et vendre les derniers vestiges

immobiliers comme ils ont vendu l’outil de formation des militants. Le

peuple de France écrira alors son Histoire sans eux... Malgré eux ?

En vous remerciant d’avoir pris le temps de me lire, je vous prie de

croire, chères et chers camarades, à mes sentiments communistes.

Jean-François Autier,

ex-membre du PCF 33 (ex-responsable départemental),

cheminot retraité, hémiplégique et aphasique. marquer comme non lu



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Nous qui voulons rompre avec le K
16 juillet 2017 - 23h22 - Posté par Eschyle 49

A l’attention de Monsieur Jean-François Autier , ex-membre du PCF 33 (ex-responsable départemental) , cheminot retraité , hémiplégique et aphasique :
Bien que je ne partage pas toutes les options philosophiques de Bellaciao , je le consulte régulièrement , car la diversité et la qualité des interventions de ses internautes m’émerveille toujours . Cher Monsieur , permettez-moi de vous féliciter pour la qualité de votre texte , et plus encore pour sa longueur ; j’imagine le courage qu’il vous a fallu pour rédiger dans une typographie parfaite , avec votre handicap . Je suis d’autant plus en colère , que je viens de participer , sans jamais pouvoir me faire entendre , aux travaux de l’AFNOR , uniquement pour replâtrer le clavier AZERTY : c’est le projet de norme dénommé « Pr NF Z71-300 - interfaces utilisateur - dispositions de clavier bureautique français » .
Or , quand le clavier que vous utilisez quotidiennement a-t’il été inventé ? En 1873 , année de la mort de Napoléon III .
C’est dans ce contexte qu’un ingénieur français, s’apercevant de l’aberration conceptuelle du clavier Azerty, eut l’idée de se faire communiquer la fréquence des lettres dans quatre langues latines, à savoir le français, l’anglais, l’allemand et le néerlandais. Ensuite, il posa devant lui , à plat sur la table, ses deux mains grandes ouvertes, les pouces et index se touchant. Comme, précisément, la silhouette des mains posées à plat est un standard universel, il ne restait plus qu’à concevoir un clavier dans lequel les touches tombent naturellement sous les doigts, et où, selon les langues, les lettres les plus fréquentes viennent naturellement sous les doigts les plus habiles, à commencer par les index.
C’est ainsi qu’il conçut un clavier ergonomique, dont la seule différence, d’une langue à l’autre, était l’optimisation des lettres plus fréquentes, par exemple le A en français, le E en anglais, etc.
Pour ce faire, il déposa un brevet, fit enregistrer une norme expérimentale, réalisa des expériences avec la gendarmerie, etc …
Rien n’y fit, le brevet tomba dans le domaine public, la norme fut déclassée, et l’inventeur mourut de la maladie de Parkinson.
Cependant, jamais les caractéristiques de ce clavier n’ont été sérieusement étudiées ; en voici les principales :
1) avec ce clavier, on multiplie par un facteur six la vitesse de saisie dactylographique ;
2) avec ce clavier, on divise par un facteur cinq la fréquence des fautes de frappe, ce qui est beaucoup plus important pour la productivité que la première caractéristique ;
3) avec ce clavier, on maîtrise en huit heures d’entraînement la vitesse de dactylographie que l’on acquiert en deux années de saisie intensive de l’Azerty (les mythiques sténodactylos) ;
4) avec ce clavier, l’on réduit drastiquement l’algodystrophie du coude et de l’épaule, ainsi qu’au niveau du poignet, le redoutable « syndrome du canal carpien » : faites-vous communiquer les statistiques, d’abord, des ATMP (accidents du travail et maladies professionnelles), ensuite, des TMS (troubles musculo-squelettiques), enfin, du syndrome du canal carpien, vous vous apercevrez qu’en souffrance humaine, l’inventeur a été qualifié par ses collaborateurs de « bienfaiteur de l’humanité », et qu’en coût financier, cela se chiffre en milliards d’euros ;
5) avec ce clavier, l’inventeur avait développé une version pédagogique à seulement 10 touches, dite « ESANITRULO », ressemblant à un jouet, et pouvant se glisser dans le cartable d’un élève de CE1, afin de le familiariser à la dactylographie ; ensuite, en CE2 ( dernière classe du cycle primaire ) , l’élève passait au clavier complet, qu’il maîtrisait à l’entrée au collège ;
6) l’inventeur avait de surcroît développé une version mono manuelle, destinée à dactylographier un texte de la main droite, tout en manipulant de la main gauche des bordereaux de saisie ; il avait même précisé qu’il était possible, avec un bon ergothérapeute, de réaliser un clavier utilisable à partir de seulement trois doigts valides, ce qui est le cas de nombre de tétraplégiques incomplets ; si l’on peut proposer à ceux que l’on appelle crûment des « légumes », un minimum d’autonomie, tant sur le plan de la dignité humaine, que sur celui du retour à l’emploi, le bénéfice se chiffre, ici aussi, en milliards d’euros.






Insoumission au Parlement et dans la rue, partout !
lundi 25 - 00h48
de : Christian DELARUE
Bastille !
dimanche 24 - 21h47
de : Gilles
manif rassemblement mardi 26 septembre devant sous préf Montargis 17h30 pour les contrats aidés EVS des écoles
dimanche 24 - 18h12
de : le Rouge-gorge
Sénatoriale , Macron et du Cynisme !
dimanche 24 - 14h05
1 commentaire
Marche du 23 septembre contre le coup d’État social (vidéo)
dimanche 24 - 11h07
de : Jean-Luc Mélenchon
Et maintenant ?
dimanche 24 - 10h43
de : LE BRIS RENE
Alors, Laurent Joffrin : Le Pen ou Le Che ?
vendredi 22 - 21h49
1 commentaire
Loi travail : la contestation cherche un second souffle
vendredi 22 - 17h39
Contre le coup d’état social
vendredi 22 - 15h40
Et si la presse se portait plus mal encore que ce qu’on pouvait l’imaginer…
vendredi 22 - 15h13
de : Jacques Cotta
La France Insoumise doit se glisser dans tous les interstices de la société – Entretien avec Manuel Bompard
vendredi 22 - 12h51
Un ex-dirigeant de Lafarge reconnaît des versements d’argent à Daech en Syrie
vendredi 22 - 12h39
Rappel : 8 français sur 10 n’ont pas voté pour Macron : Une autre analyse des résultats
vendredi 22 - 12h36
de : clab
Stop à la dispersion des manifestations (pétition)
vendredi 22 - 12h13
de : Front Social
Stéphane Sirot : « Les syndicats devraient reconsidérer les vertus des grèves reconductibles »
vendredi 22 - 12h00
VENEZUELA - Journée mondiale - Plan d’action
vendredi 22 - 09h36
de : Jo Hernandez
Quand Pierre Laurent appelait à voter Najat Valaud Belkacem
jeudi 21 - 19h59
de : Stafed
Mutuelle ex-Audiens et MRSCC : un devoir de transparence
jeudi 21 - 17h23
de : Observateur bien informé
Manif Soutien aux Catalans, Pau Vendredi 22 sept. 19h
jeudi 21 - 07h35
1 commentaire
Coup d’état social / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 21 - 02h47
de : Hdm
LA RÉVOLTE DES TERRES
mercredi 20 - 17h04
de : Ernest London
Code du Travail : FO accusé d’avoir réprimandé des militants ayant manifesté
mercredi 20 - 14h38
Emmanuel Macron, un mauvais président pour 56% des Français
mercredi 20 - 12h10
Coup d’État en Catalogne : la Guardia Civil prend d’assaut le gouvernement catalan (video)
mercredi 20 - 11h59
de : Antoine Gasquez
Le généreux cadeau à 300 millions d’Emmanuel Macron aux banquiers et assureurs les plus riches
mercredi 20 - 11h07
de : Hadrien Mathoux
1 commentaire
VENEZUELA : Les Etats-Unis ne sont pas les Maîtres du monde
mercredi 20 - 10h44
de : JO
23 septembre à la Bastille : la marche contre le coup d’État social
mercredi 20 - 07h59
de : Pierrick Tillet
LA SOCIÉTÉ CONTRE L’ÉTAT
mercredi 20 - 07h36
de : Ernest London
La semaine du sursaut
mercredi 20 - 00h00
de : Jean-Luc Mélenchon
1 commentaire
Loi Travail : la CGT services publics prévoit trois semaines de grève
mardi 19 - 23h08
VENEZUELA : UN PLAN POUR NEUTRALISER LA GUERRE MEDIATIQUE !
mardi 19 - 18h20
de : JO
3 commentaires
Pour le respect des droits humains, en particulier du droit à l’autodétermination, à la République bolivarienne du Venez
mardi 19 - 18h13
de : Ambassade du Venezuela
VIVE LE "CHE" par Jean ORTIZ
mardi 19 - 17h45
de : JO
État de droit : C’est l’histoire d’une démocratie qui tombe d’un immeuble de 50 étages
mardi 19 - 16h17
FO et CFDT : la base met la pression sur les chefs
mardi 19 - 14h11
de : Luc Peillon
Force ouvrière : Jean-Claude Mailly en sursis ?
mardi 19 - 12h52
Code du travail : les métallos CDFT taclent la direction de leur syndicat
mardi 19 - 12h49
Economies : des milliers de postes dans le viseur à Pôle emploi
mardi 19 - 12h46
de : Aurélie Lebelle et Matthieu Pelloli
Quatennens : "Laurent a beaucoup trop parlé de Mélenchon" (video)
mardi 19 - 12h43
Fête de l’Humanité : après avoir annoncé son ralliement à Emmanuel Macron, Patrick Braouzec annonce son retour au PCF
mardi 19 - 11h43
3 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

L'homme le plus heureux est celui qui fait le bonheur d'un plus grand nombre d'autres. Denis Diderot
Facebook Twitter Google+
Info Com-CGT.jpg
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
Marche du 23 septembre contre le coup d’État social (vidéo)
dimanche 24 septembre
de Jean-Luc Mélenchon
Le samedi 23 septembre 2017, 150 000 personnes se sont rassemblées place de la République pour s’opposer au coup d’État social d’Emmanuel Macron. Jean-Luc Mélenchon a expliqué que la bataille contre les ordonnances de Macron ne faisait que commencer et a appelé la jeunesse à se mobiliser. Il a lancé un appel aux organisations syndicales pour qu’elles prennent la tête d’une ample mobilisation à laquelle les insoumis apporteront leur (...)
Lire la suite
Contre le coup d’état social
vendredi 22 septembre
Samedi 23 septembre 2017, donnons-nous rendez-vous à 14h00, place de la Bastille à Paris pour une marche contre le coup d’État social d’Emmanuel Macron, qui veut détruire le code du travail à coup d’ordonnances.
Lire la suite
Stop à la dispersion des manifestations (pétition)
vendredi 22 septembre
de Front Social
Signez cette pétition ici : https://www.change.org/p/stop-%C3%A... À travers cette pétition, nous proposons la tenue d’une table ronde permettant à tous les acteurs du mouvement social de s’entendre et proposer au plus vite une feuille de route unique et des actions communes... Amis et camarades, Comme vous, nous constatons que le programme de Macron n’épargne personne, des étudiants aux retraités, des jeunes bénéficiant de contrats aidés aux assurés sociaux, des (...)
Lire la suite
Stéphane Sirot : « Les syndicats devraient reconsidérer les vertus des grèves reconductibles »
vendredi 22 septembre
À la veille de la présentation des ordonnances, les syndicats opposés à la réforme du code du travail ont manifesté et appelé à la grève. Ces mobilisations traditionnelles sont-elles encore efficaces ? L’éclairage de Stéphane Sirot, historien du mouvement ouvrier. Regards. Après 1936 et 1968, la France est le pays de la grève générale, mais en pratique, depuis 1995, on évalue le rapport de forces dans la rue, en comptant le nombre de manifestants… La manifestation a-t-elle (...)
Lire la suite
FÊTE DE L’HUMANITÉ : 3 JOURS POUR AGIR ET SE FAIRE PLAISIR
jeudi 14 septembre
de Info’Com-CGT
Venez échanger, débattre, discuter partager, vous amuser, partager un verre sur le stand d’Info’Com-CGT à la Fête de l’Humanité, avenue Lousie-Michel. :: : Concerts Roadmaster Officiel, Paul Exploit, Damien Accordémon, Palabre, Boris Pelosof :: : Débats Samedi 10 h 30 Inauguration du journal Moins Une, suivi du débat : Faire sauter le verrou médiatique : quelles initiatives pour une information indépendante ? Premiers invités : Pierre Souchon, rédacteur en chef (...)
Lire la suite
Les rendez-vous secrets de Berger et Mailly au ministère et au Château
jeudi 7 septembre
C’est le Canard enchaîné qui révèle les rencontres cachées aux travailleurs comme aux militants de leurs propres organisations de Berger et Mailly avec Macron le 28 août dernier, ce dernier ainsi que le premier ministre voulant " s’assurer qu’ils tenaient bien leurs troupes" !!! Afin de faire accepter la démolition du Code du travail contre de soit-disant contre-parties ! Des raisons supplémentaires pour que les travailleurs expriment leur colère et leur détermination le (...)
Lire la suite
LE 12 SEPTEMBRE, TOUS EN GRÈVE ET DANS LA RUE CONTRE LA LOI TRAVAIL XXL
jeudi 7 septembre
de Info’Com-CGT
Le gouvernement a présenté, ses ordonnances qui vont supprimer ou fragiliser de nombreux droits et continuer à déconstruire le Code du travail. L’heure n’est pas à baisser les bras ! Soyons déterminés dans cette lutte qui doit être la plus importante de ces dernières années car celles et ceux qui défendent ces ordonnances libérales veulent en réalité en finir avec nos acquis et conquis. Cette régression sociale ne se limite d’ailleurs pas qu’au Code du travail. Le (...)
Lire la suite