Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Pétition : STOP aux atteintes aux libertés ouvrières et syndicales dans le groupe PSA
de : Jean-Pierre MERCIER
jeudi 5 octobre 2017 - 10h11 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 123.8 ko

Signez et partagez la pétition de soutien au comité : https://www.change.org/p/carlos-tav...

Les signataires de cette pétition dénoncent les violations constantes des libertés ouvrières et syndicales dans le groupe PSA. Ils exigent le respect de ces libertés et l’arrêt de la politique de criminalisation de l’action syndicale.

Les signataires soutiennent la constitution par Gérard Filoche du Comité pour la défense des libertés ouvrières et syndicales à PSA, dont l’appel figure ci-dessous.

Pour la constitution d’un comité de défense des libertés ouvrières et syndicales à PSA

À une époque où de très nombreux discours ont lieu sur la nécessité de l’existence des syndicats, une des plus grandes entreprises de ce pays renoue avec son passé de répression, d’attaques contre les militants syndicaux principalement de la CGT, mais aussi d’atteintes aux libertés fondamentales des salariés qui osent revendiquer  : il s’agit de l’entreprise PSA Peugeot-Citroën. Son passé, nous l’avons tous en mémoire avec ses officines telles la CFT, puis CSL chez Citroën et de ses commandos, notamment à Peugeot-Sochaux dans les années 1970. Il aura fallu de nombreuses grèves au début des années 1980, pour que Peugeot et Citroën renoncent à ces méthodes.

Or, depuis quelques mois, les militants syndicaux subissent une répression organisée sur plusieurs sites du groupe PSA. Sont utilisées des méthodes classiques de provocations, de mises en scène organisées, de mensonges pour sanctionner lourdement de journées de mise à pied, multiplier les demandes de licenciement de salariés protégés, toutes refusées par les inspections du travail mais dernièrement avec poursuite de la procédure par PSA auprès du ministère du Travail.

Et puis maintenant, avec le développement d’une nouvelle technique de série de plaintes déposées au Pénal et traînant les militants devant les tribunaux. Nous sommes dans la criminalisation de l’action syndicale la plus radicale. Le site de Poissy paye le plus lourd tribut  : en ce moment, 14 syndicalistes cumulent 61 journées de mise à pied, 9 autres militants, après neuf heures de garde à vue au commissariat, sont appelés à comparaître en Correctionnelle, et le secrétaire général du syndicat CGT, Farid Borsali, a déjà été appelé à comparaître devant le tribunal correctionnel.

À Mulhouse, 6 militants viennent d’être mis en examen pour avoir diffusé un tract syndical.

Cette volonté de détruire toute forme de résistance, de détruire une organisation syndicale, en passant par les êtres humains qui la composent, est insupportable et dangereuse pour les libertés fondamentales dans ce pays. C’est pourquoi, nous prenons ensemble la décision d’appeler à la constitution d’un comité de défense des libertés ouvrières et syndicales chez PSA Peugeot Citroën, ayant pour tâche de connaître, de faire connaître, de dénoncer les atteintes aux libertés fondamentales commises par la direction de cette société à l’encontre des salariés de cette entreprise et notamment des militants syndicaux.

Je m’adresse plus particulièrement à tous ceux qui sont les défenseurs des libertés fondamentales, de la démocratie, du respect des femmes et des hommes qui, par leurs engagements, contribuent à la richesse de notre société. Je m’adresse à tous ceux qui constituent la société civile dans leurs activités diverses – syndicalistes, artistes, scientifiques, professeurs, écrivains – à se joindre à nous pour constituer ce comité de défense des libertés ouvrières et syndicales.

Gérard Filoche

Premiers signataires : Frédéric Sanchez (secrétaire de la Fédération CGT de la Métallurgie) • Cécile Gondard-Lalanne et Éric Beynel (co-délégué-es de l’union syndicale Solidaires) • Jean-Luc Mélenchon (député FI) • Pierre Laurent (secrétaire national du PCF) • Philippe Poutou (NPA) • Nathalie Arthaud (LO) • François Ruffin (député de la Somme) • Zoé Desbureaux (Députée suppléante PCF de la Somme) Éric Coquerel (député FI) • Frédéric Lordon (économiste) • Monique et Michel Pinçon-Charlot (sociologues) • Stéphane Peu (député PCF) • Sébastien Jumel (député PCF) • Marie-Christine Vergiat (députée européenne FDG) • Edwy Plenel (journaliste) •Jacqueline Balsan (MNCP) • Françoise Davisse (réalisatrice) • Marie-Laure Dufresne-Castets (avocate) • Bernard Friot (sociologue) • Michel Husson (économiste) • Jean-Pierre Mercier (délégué syndical central CGT PSA) • Pascal Joly (secrétaire de l’URIF CGT) • Karl Ghazi (CGT) • Mathias Dupuis (secrétaire de l’UL CGT de Dieppe) • Marc Tzwangue (secrétaire syndicat SUD Renault Guyancourt) • Francine Bavay (EELV)

Claire Etcherelli (écrivaine) • Erri De Luca (écrivain) • Francis Pornon (écrivain) • Jean-Jacques Marie (historien) • Juliette Arnaud (comédienne et scénariste) • Esther Jeffers (économiste) • Michel Pigenet (professeur émérite d’histoire contemporaine • Éric Fournier (maître de conférence en histoire) • Fabrice Bensimon (enseignant-chercheur) • Stéphen Bouquin (sociologue, directeur du Centre Pierre-Naville) • Patrick Saurin (Attac) • Xavier Vigna (professeur d’histoire contemporaine) • Maël Dif-Pradalier (sociologue) • Julie Claustre (SNESup-FSU) • Jeanne Moisand (enseignante-chercheuse) • Frédérique Leblanc (maître de conférence en sociologie • Emmanuel Blanchard (historien) • Anne Steiner (sociologue) • Fanny Bugeja-Bloch (maîtresse de conférence en sociologie) •Michèle Riot-Sarcey (historienne) • Michelle Zancarini-Fournel (professeure émérite) • Claude Pennetier (chercheur CNRS) • Alexis Spire (directeur de recherche au CNRS) • Marcel Bouju (retraité) • Julian Mischi (sociologue INRA) • Christophe Charle (historien) • Vanessa Caru (chercheuse) • Laurent Colantonio (universitaire)

Pour soutenir financièrement les militants syndicaux sanctionnés et/ou assignés en justice par PSA et les aider à payer les frais que cette situation entraîne : En ligne : https://www.colleo.fr/cagnotte/7387... Par chèque : Envoyer un chèque (à l’ordre de CGT PSA Poissy) à : Syndicat de site CGT PSA Poissy, 45, rue Jean-Pierre Timbaud, 78300 Poissy.

BILAN DES DERNIÈRES ATTAQUES CONTRE LES MILITANTS SYNDICAUX

A Poissy :

Un jeune militant licencié pour non-respect du règlement (janvier 2017) 14 militants sanctionnés pour un total de 61 jours de mise à pied et une mutation disciplinaire. 1 100 salariés ont tenu à collecter 4 800 € afin de rembourser les 61 jours de mises à pied des militants.

5 demandes de licenciement refusées en bloc par l’Inspection du travail sur la fausse accusation de séquestration.

Pour l’un de ces 5 militants, PSA menace de faire appel au ministère du Travail. Farid Borsali, secrétaire du syndicat comparu en Correctionnelle le 23 juin : jugement rendu le 7 juillet pour fausse accusation de violence : 6 mois de prison avec sursis et 2600 € d’amende

9 militants mis en garde à vue pendant 9 h chacun et appelés à comparaitre en Correctionnelle le 16 novembre pour fausse accusation de séquestration.

A Mulhouse :

6 militants mis en examen pour distribution d’un tract syndical en mars 2016. Un militant sanctionné de 10 jours de mise à pied suivie d’une demande de licenciement.

Un syndiqué mis à pied conservatoire à effet immédiat en vue d’un licenciement sur simple parole du bras droit d’un chef.

A Valenciennes :

Pressions physiques et courriers de menaces de sanction pour empêcher les distributions de tracts syndicaux aux postes de travail.

2 militants menacés de licenciement puis sanctionnés de 10 jours au total pour une fausse accusation de séquestration

Un militant menacé de licenciement puis sanctionné 5 jours pour une fausse accusation de violence.

Dominique Danquoins, syndiqué CGT, licencié et accusé injustement d’avoir volé 3 morceaux de caoutchouc (procédure en cours).

A Charleville :

Politique systématique d’imposer aux militants à capacité restreinte des postes de travail non adaptés sous peine de licenciement.

Dans toutes les usines du groupe :

Pressions physiques et courriers de menaces de sanction pour empêcher de distribuer des tracts syndicaux et de faire signer des pétitions aux postes de travail.

Signez et partagez la pétition de soutien au comité ! : https://www.change.org/p/carlos-tav...



Imprimer cet article





"Emmanuel 1er" à Chambord : Qui paie ? Les Français spéculent !
samedi 16 - 19h35
de : JO
1 commentaire
PENDANT QUE LA PLANÈTE FLAMBE - 50 gestes simples pour continuer à nier l’évidence
samedi 16 - 10h54
de : Ernest London
La fin de la neutralité d’Internet et la poussé vers la censure
vendredi 15 - 21h56
de : Andre Damon
1 commentaire
Les geignards, députés En marche pas assez payés !
vendredi 15 - 20h07
de : JO
1 commentaire
Les faucheurs ont semé du blé chez LIMAGRAIN
vendredi 15 - 18h53
de : Peillard JY
PALESTINE : Qui arrêtera les mains de l’Etat Hébreux terroriste ?
vendredi 15 - 17h29
de : JO
Tentative de suicide d’un enseignant en Dordogne
vendredi 15 - 15h40
de : Jean Roussie
"petite-bourgeoisie marxiste" : insulte aux "cadres" syndicaux marxistes
jeudi 14 - 22h01
de : Christian Delarue
HONDURAS : Manifestation géante contre l’ingérence frauduleuse Nord-Américaine !
jeudi 14 - 18h36
de : JO
Migrants : De Menton à Nantes, regain de mobilisation sur fond de restrictions d’accès à l’asile
jeudi 14 - 17h38
Un million, dix jours, un siècle / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 14 - 10h16
de : Hdm
Hold-up social : comment le droit du travail a été démantelé en Europe, sans aucun bénéfice sur l’emploi et les gens
jeudi 14 - 07h15
de : jean 1
Ich bin ein banlieusard.
mercredi 13 - 20h44
de : L’iena rabbioso
Nouveau triomphe chaviste aux élections municipales du Venezuela
mardi 12 - 10h39
de : Thierry DERONNE
2 commentaires
« En un mot, anéantir tout ce qui ne rampera pas à nos pieds comme des chiens.  »
lundi 11 - 18h27
de : Louise Vallés
4 commentaires
Amazon : Pour livrer tous leurs colis, des livreurs anglais urinent dans des bouteilles en plastique
lundi 11 - 15h58
2 commentaires
APRÈS LA CATASTROPHE
lundi 11 - 14h13
de : Ernest London
HONDURAS :L’OEA pose ses conditions à l’opposition, pour cesser son ingérence ?
lundi 11 - 12h05
de : JO
Pendant que Macron organise son sommet climat, l’Etat continue de financer allègrement le réchauffement planétaire
lundi 11 - 11h36
de : jean 1
1 commentaire
HONDURAS : L’OPPOSITION DEMANDE L’ANNULATION DES ÉLECTIONS !
dimanche 10 - 16h50
POPULISME « people » : J HALLIDAY et LA CRÉTINISATION DES FOULES
dimanche 10 - 15h35
de : Christian DELARUE
5 commentaires
Des cailloux dans les mains !
dimanche 10 - 11h36
de : LE BRIS RENE
À TRAVERS LES LIGNES
dimanche 10 - 11h12
de : Ernest London
Grèce : Pour le 9ème anniversaire de l’insurrection – Emeutes contre les assassins de l’Etat à Athènes et à Thessaloniqu
dimanche 10 - 10h20
de : jean 1
Anti-trump... vous êtes des antisémites !
dimanche 10 - 02h15
de : Philou’s Off
MANIFESTATION A PARIS : Nous sommes tous Palestiniens !
samedi 9 - 19h21
de : JO
GAZA : Halte au génocide Palestinien !
samedi 9 - 09h57
de : JO
"Tri" des migrants : les associations claquent la porte du ministère de l’Intérieur
samedi 9 - 09h57
Humus poème de Fabrice Selingant
samedi 9 - 02h43
de : le Rouge-gorge
INTERDIRE HYPERTEXTILE ET SEXYMANIA AUX FILLETTES
vendredi 8 - 22h27
de : Christian DELARUE
pleurer sur un tueur d’enfant...seul un journaleux peut le faire
vendredi 8 - 21h02
de : irae
PALESTINE ! Le Liban, les pays Arabes, appellent à d’importantes manifestations !
vendredi 8 - 16h57
de : JO
HONDURAS : Le Peuple uni contre la fraude ne saurait être vaincu !
vendredi 8 - 14h23
de : JO
Un roi sans divertissement.
jeudi 7 - 22h28
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Gouvernement : La guerre contre le SMIC fulmine-t-elle sous roche ?
jeudi 7 - 20h28
de : JO
2 commentaires
Cinquantième jour de grève à Holiday Inn : « Nous pensons fêter Noël en famille »
jeudi 7 - 18h02
LOI TRAVAIL : LE CONSEIL D’ÉTAT ANNULE LE DECRET SUR LE RÉFÉRENDUM D’ENTREPRISE + Conférence de presse (videos)
jeudi 7 - 17h57
de : Info’Com-CGT
2 commentaires
Jérusalem : heurts à Bethléem (videos live)
jeudi 7 - 15h25
1 commentaire
CEUX QUI EXECUTENT LES ORDRES
jeudi 7 - 14h03
de : frances13
Crépuscule / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 7 - 13h04
de : Hdm
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

A vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes. John Fitzgerald Kennedy
Facebook Twitter Google+
Info Com-CGT.jpg

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
LOI TRAVAIL : LE CONSEIL D’ÉTAT ANNULE LE DECRET SUR LE RÉFÉRENDUM D’ENTREPRISE + Conférence de presse (videos)
jeudi 7 décembre
de Info’Com-CGT
2 commentaires
Conférence de presse du 8-12-2017 : Suite à la procédure engagée par une quarantaine de syndicats CGT contre les décrets d’application de la Loi Travail, la décision du Conseil d’Etat vient de tomber : le décret sur les référendum est annulé ! :) :: : Le point de vue de Fiordor Rilov, l’avocat des syndicats ayant engagé cette procédure, lors de l’audience publique du 4 décembre :: : Liste des syndicats CGT à l’initiative de cette démarche juridique : (...)
Lire la suite
Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
samedi 25 novembre
Souscription ici : https://www.helloasso.com/associati... C’est vraiment sympa, de lancer un journal... « Ben voilà, c’est comme d’hab’, les petits-bourgeois ont pris le contrôle du canard. » C’était un peu après, ça. Un peu après les débuts tonitruants de Moins Une, Laurent, plombier, syndicaliste, membre fondateur, tirait à vue sur les journaleux du collectif, confondus dans l’opprobre de la réaction, de la bourgeoisie, de l’intellectualisme (...)
Lire la suite
Télévision. «  Pour le Che, la guérilla devait avoir ses propres médias  » (vidéo)
lundi 9 octobre
de Laurent Etre
1 commentaire
Un documentaire Che Guevara, naissance d’un mythe, qui met l’accent sur le rapport du guérillero-ministre à sa propre image et le rôle potentiellement révolutionnaire des outils d’information. Entretien avec son auteur, Tancrède Ramonet. Votre documentaire s’intitule Che Guevara, naissance d’un mythe. Qu’entendez-vous par «  mythe  »  ? Tancrède Ramonet Je l’entends au sens de Roland Barthes, qui définissait le mythe comme un « (...)
Lire la suite
Video live : grève générale, la foule est immense à Barcelone
mardi 3 octobre
Le cortège, immense, impossible d’en distinguer le début ou la fin. Plus des 87% des travailleurs sont en grève générale, affectant tous les secteurs d’activités.
Lire la suite
Avec ses ordonnances Travail, Macron a réussi à nous refourguer… le CPE pour tous
dimanche 1er octobre
de Thomas Vampouille
Les ordonnances voulues par Emmanuel Macron pour réformer le code du travail facilitent sensiblement le licenciement d’un salarié en CDI ayant moins de deux ans d’ancienneté. Et les indemnités prévues ne sont pas lourdes. Finalement, Marianne a calculé que cela revient au même que le fameux CPE que la rue avait fait enterrer. En pire, même… C’est la ministre du Travail elle-même qui nous mis la puce à l’oreille. Si vous ne l’avez pas vu, Muriel Pénicaud (...)
Lire la suite
Travail : ton univers impitoyable - Cash investigation (video intégrale)
jeudi 28 septembre
Les enquêtes de l’émission présentée par Élise Lucet se sont concentrées sur Lidl France et Free, mettant en avant la souffrance au travail et les licenciements avec des séquences parfois choquantes.
Lire la suite
Oui tous ensemble le 28 septembre avec les retraité-e-s
jeudi 28 septembre
de UCR Union Confédéral des Retraités
Parce qu’une fois de plus le gouvernement s’attaque à leur pouvoir d’achat, aux services médicaux et sociaux, neuf organisations appellent les retraité-e-s à se mobiliser dans les départements sous des formes diverses le 28 septembre. Haro sur le pouvoir d’achat des retraités Au printemps dernier plus de 12 000 retraité-e-s se sont exprimé-e-s dans une enquête lancée par nos organisations. 80 % des personnes retraitées indiquent que leur situation financière (...)
Lire la suite