Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

83 jours à Holiday Inn, 140 à Mac Do. Comment une grève peut-elle tenir aussi longtemps ?
mercredi 10 janvier 2018 - 18h30 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 185.3 ko

Déjà 83 jours de grève pour une douzaine de salariés travaillant à Holiday Inn et 140 jours pour 5 équipiers du Mac Donald de Villefranche-de-Rouergue. Avant eux, en 2016, une douzaine de factrices et facteurs de Rivesaltes avaient enchaîné sept mois de grèves. Comment font-ils ? Comment tiennent-ils ?

 

Les femmes de ménage et plongeurs de l’Holiday Inn de Clichy sont aujourd’hui à Bruxelles. C’est leur Européen Tour, après Barcelone fin novembre, puis Londres mi-décembre. Deux actions sur deux hôtels appartenant à Intercontinental Hotels group (IHG), propriétaire de l’enseigne Holiday Inn, sont au programme, ainsi qu’une rencontre avec des membres du groupe apparenté communiste du Parlement européen.

Depuis le 19 octobre, les femmes de chambre et plongeurs de l’hôtel tiennent un piquet de grève quotidien devant les portes de l’enseigne. De nombreuses actions ont rythmé leur mouvement depuis bientôt trois mois. C’est une des clefs de la réussite pour des grèves de cette longueur, avec l’unité des grévistes et la solidarité financière, selon Étienne Deschamps, cheville ouvrière du syndicat du nettoyage de la CNT-SO animant la grève. « La capacité de nos organisations à proposer ou recevoir les propositions des grévistes sur des actions d’occupation ou d’interpellation est essentielle », rappelle-t-il. Vendredi dernier, les grévistes ont occupé l’hôtel Holiday Inn Crimée. Après le voyage à Bruxelles, une remise de fond aux salariés en grève est organisée demain, puis lundi, ce sera la création d’un comité de soutien à la Bourse du travail de Paris.

Les cinq salariés du Mac Do de Villefranche-de-Rouergue en grève depuis le 23 août ont également ponctué leur mouvement par une série d’action. En plus d’opérations de tractages réguliers, ils ont été présents à toutes les mobilisations sociales des mois de septembre et octobre dans leur département. À compter du mois de novembre, ils délocalisent certaines actions sur Toulouse, comme le blocage d’un centre de distribution, avec l’aide de l’UD CGT de Haute-Garonne. Depuis le 3 janvier ils se réunissent deux fois par jour devant le restaurant, à midi et le soir, « pour alerter les citoyens et les clients », déclare Quentin Leyrat, délégué du personnel chez Mac Do et militant CGT.

Une importance des actions et des piquets de grève que confirme Alexandre Pignon, facteur militant à la CGT et animateur d’une grève victorieuse de sept mois en 2016, au bureau de distribution de Rivesaltes, dans les Pyrénées-Orientales. « Nous étions tous les jours sur le piquet de grève. Ce qui est primordial, c’est d’être toujours en mouvement et de mener des actions qui maintiennent la pression et occupent les camarades  », confie le syndicaliste.

 

Unité, solidarité et détermination dans la grève

 

« Sur les piquets, nous discutions beaucoup et nous prenions des décisions collectives », se rappelle le facteur de Rivesaltes. Pour lui, c’est ce qui a permis de garder intacte la cohésion de groupe la détermination et le moral des 12 factrices et facteurs en grève pendant de si longs mois. À Clichy, Étienne Deschamps admet qu’en plus de 80 jours de conflit, il y a eu des hauts et des bas. « C’est [la grève] un moment dur ou il y a des conflits bien sûr, mais c’est aussi un grand moment de prise de conscience. Il se passe des choses très fortes sur un piquet de grève ». Le militant de la CNT-SO reste confiant pour la suite du mouvement : «  Nous avons un bloc de grévistes stabilisés qui ne devrait plus bouger ». Cette unité crée une forte solidarité entre les grévistes.

Un moment qui a marqué Alexandre Pignon, le facteur de Rivesaltes, est son conseil de discipline intenté par La Poste vers la fin du conflit. « Ce jour-là, 90 % des collègues sont sorties en grève  ». Au bout de cinq mois de grève, la plupart des revendications avaient abouti. Les 12 factrices et facteurs ont tenu deux mois de plus jusqu’à la réintégration du militant de CGT, malgré des fiches de paye à zéro depuis plusieurs mois.

 

Le soutien financier est essentiel pour la grève

 

Pour les femmes de ménage comme pour les salariés de Mac Do, les bas salaires sont la règle. Un poil mieux lotis, les postiers n’ont pourtant pas des payes extraordinaires, autour de 1300 € net en moyenne. Difficile dans ces conditions de tenir financièrement sur la durée. La grève à l’Holiday Inn, mené par la CNT-SO et soutenue par la CGT, bénéficie du soutien financier de ces deux organisations. Elles ont mis en place un soutien par internet sur le pot commun. Le tout a permis de verser l’intégralité du premier mois de salaire et une grande partie du second. Une série de cartes postales vient d’être éditée pour les soutenir. « Si les salariés restent trois mois sans salaire, cela sera compliqué  », explique Étienne Deschamps pour rappeler que le soutien financier est incontournable.

Pour les salariés de Mac Do, l’enjeu est le même. « Nous arrivons à payer nos loyers, mais c’est tout. Nous survivons. En même temps, avant nous ne roulions déjà pas sur l’or », confie un gréviste. Sans cette solidarité financière, ni les uns ni les autres ne pourraient tenir. Lors du conflit des facteurs de Rivesaltes, les dons et les actions pour récolter de l’argent ont permis de distribuer entre 60 et 70 % des salaires pendant sept mois. «  Nous avons fait des tombolas, des soirées de soutien. Il y a eu des dons de la CGT et SUD, et même du Secours populaire et des Restos du cœur. Sans cela, nous n’aurions pas tenu si longtemps avec nos payes à zéro ».

Mais le soutien n’est pas que financier. Les Mac Do cherchent l’appui de la population de Villefranche-de-Rouergue, en plus de celui de l’union locale et départementale de leur syndicat. Pour les postiers de Rivesaltes, le soutien de la population a été extrêmement important. À Holiday Inn, un comité de soutien va se créer officiellement la semaine prochaine. Une nouvelle étape importante, mais délicate. « Dans un conflit long, si les soutiens sont réguliers, il faut qu’ils aient un espace d’expression pour faire des propositions et donner leur avis », recommande Étienne Deschamps. Avant de préconiser une limite : « cela ne doit pas polluer les décisions des grévistes et la démocratie syndicale ». Chacun devant pour lui rester dans son rôle : «  les grévistes décident, les syndicats exécutent, les soutiens soutiennent  ».

 

« Une grève longue vous change »

 

« Au début, nous pensions être en grève quelques jours, maximum un mois après l’échec des premières discussions avec la direction. Mais plus les jours passent, plus on a de raison de continuer », affirme Quentin Leyrat, un des cinq grévistes de Mac Do. Pour lui comme pour ses quatre jeunes camarades, c’est un peu le baptême du feu : « c’est très formateur, il faut sans cesse se dépasser ».

La durée du mouvement a modifié les revendications des femmes de chambre d’Holiday Inn. Dans les premiers jours du conflit, elles se seraient contentées de l’annulation du déplacement de deux de leur collègue par leur employeur. Plusieurs semaines plus tard, leur vision des problèmes a changé. Leurs revendications aussi. Elle réclame maintenant la fin de la sous-traitance et leur intégration dans les effectifs d’Holiday Inn. Même constat lors de la grève de Rivesaltes : «  au bout d’un moment, tu as plus d’exigences. Une fois sorti du travail, du lien de subordination, tu ouvres les yeux. Alors qu’au début certains avaient peur qu’on demande trop, les revendications ont pris corps et sont devenues légitimes ».

« Je ne me suis jamais senti aussi vivant qu’à ce moment-là  », vibre Alexandre Pignon en se souvenant de cette expérience de grève. Un moment qui change la vie. À Holiday Inn, Étienne Deschamps souligne aussi ce « grand moment de prise de conscience », qu’il explique par leur médiatisation et toutes les discussions avec des collègues de différents horizons. « L’une disait à un collègue gréviste : vous vous mettez les pieds sous la table en rentrant, nous ont fait notre deuxième journée de travail pour préparer le repas  », rapporte le syndicaliste pour appuyer son propos.

En tout cas, la grève se poursuit à Holiday Inn comme à Mac Do. Les grévistes font face à deux mastodontes, et ont le désavantage de ne peser que sur un hôtel pour les uns et un restaurant pour les autres. Une situation qu’ont connue les factrices et facteurs Rivesaltes face au groupe La Poste. Cette dernière a laissé durer le conflit, étant peu touchée économiquement par une grève sur un seul bureau, compte tenu de son poids économique. Malgré cela, au bout de sept mois, la victoire était là. Il ne reste qu’à souhaiter la même fin heureuse aux salariés d’Holiday Inn et de Mac Do.

 

https://rapportsdeforce.fr/classes-...



Imprimer cet article





Moins Une
vendredi 19 - 16h07
Politique économique : les Français jugent sévèrement Macron
vendredi 19 - 15h33
de : Grégoire Normand
Journée d’action des Ehpad le 30 janvier
vendredi 19 - 15h17
de : CGT Santé et action sociale et Services publics
1 commentaire
#RDLS51 : LACTALIS, PRISONS, LE MÉDIA, NEUTRALITÉ DU NET (video)
vendredi 19 - 10h08
de : Jean-Luc Mélenchon
2 commentaires
Et puis peut-être que si j’aime Ferré, j’aime aussi Pasolini et Bernanos...
vendredi 19 - 09h49
de : Philippe Guillard
Racistes des années 80, mais racistes vraiment très crétins.
jeudi 18 - 18h31
de : L’iena rabbioso
" Tous les syndicalistes dans la chambre à gaz "
jeudi 18 - 12h40
de : Jeanne Blanquart
1 commentaire
Emission de m . . . . / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 18 - 10h07
de : Hdm
1 commentaire
OFFSHORE - Paradis fiscaux et souveraineté criminelle
jeudi 18 - 07h34
de : Ernest London
Communiqué commun du mouvement anti-aéroport, suite à la décision du gouvernement
mercredi 17 - 20h08
Restriction du droit de grève en Grèce : Tsipras remporte le Thatcher d’or 2018
mercredi 17 - 16h25
de : Stéphane Ortega
Scandale Lactalis : l’enquête de Cash Investigation (video)
mercredi 17 - 10h15
de : Mathieu Ait Lachkar
Maraîchage, boulangeries, entraide : les vrais visages de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes
mercredi 17 - 09h12
de : jean 1
2 commentaires
Expulsion de Notre-Dame-des-Landes : Serons-nous à la hauteur ?
mercredi 17 - 08h13
de : jean 1
1 commentaire
LE PREMIER JOURNAL DU MEDIA (video)
mardi 16 - 11h39
1 commentaire
Revue de la semaine 50 : Écologie, libéralisme, fake news, législatives partielles (video)
lundi 15 - 16h00
de : Jean-Luc Mélenchon
LE RAPPORT DONT VOUS ÊTES L’OBJET
lundi 15 - 12h16
de : Ernest London
2 commentaires
Macron met fin à l’assurance chômage - Quelles conséquences pour les travailleurs ?
lundi 15 - 11h13
de : CGT chômeurs rebelles 56
LE PROJET DE LOI ANTI-IMMIGRATION DE MACRON-COLLOMB : ARRÊTER, REFOULER, TRIER, EXPULSER
lundi 15 - 10h47
de : Sept Jours Debout
Emmanuel Besnier, premier de cordée de l’agro-industrie
lundi 15 - 10h07
de : club médiapart
Particularité du moment de renforcement patriarcal : venu de femmes, choquant des hommes !
dimanche 14 - 22h52
de : Christian DELARUE
3 commentaires
Le droit d importuner le patriarcat
dimanche 14 - 20h19
de : Martine lozano
2 commentaires
Réforme de l’assurance-chômage : « Les chômeurs ne peuvent pas donner leurs points de vue »
dimanche 14 - 17h29
de : Stéphane Ortega
NOUS d’Evgueni Zamiatine
dimanche 14 - 12h53
de : Ernest London
Appel d’un collectif d’artistes « Le Temps de la Palestine »
dimanche 14 - 12h33
de : Collectif 69 Palestine
La compétitivité libérale : cancer de l’économie !
dimanche 14 - 12h01
de : LE BRIS RENE
Dossier spécial : La dimension marxienne de l’anarchisme
samedi 13 - 17h52
de : Alternative Libertaire
3 commentaires
LE SILENCE DE MACRON AU SUJET DES PROPOS RACISTES DE TRUMP.
samedi 13 - 14h17
de : LKP - LIYANNAJ KONT PWOFITASYON
Ignoble émission Envoyé Spécial sur France2 sur le VENEZUELA ! Communiqué de Association France-Cuba
samedi 13 - 11h45
de : JO
4 commentaires
LA NUIT DE TLATELOLCO - Histoire orale d’un massacre d’État
samedi 13 - 09h55
de : Ernest London
D’oubli poème de Fabrice Selingant
samedi 13 - 02h17
de : le Rouge-gorge
Affaires LEVOTHYROX, LACTIVIA : Patrons voyous, suite et pas fin !
vendredi 12 - 20h21
de : JO
La vidéo qui rend justice à la ZAD de Notre-Dames-Des-Landes
vendredi 12 - 16h53
de : jean 1
Jeudi 18 janvier à Nîmes : Débat AL 30 "Les anarchistes et la Révolution russe de 1917"
vendredi 12 - 13h55
de : AL 30
1 commentaire
« Fake news » : à quoi joue l’Elysée ?
vendredi 12 - 09h43
de : SNJ-CGT
2 commentaires
La taxe d’habitation serait remplacée par un autre impôt
vendredi 12 - 09h16
In Memoriam
jeudi 11 - 18h38
de : L’iena rabbioso
CHINE : Macron y roule à son tour des mécaniques ! Mais qui paiera la casse du nucléaire ?
jeudi 11 - 16h38
de : JO
Shiva Mahbobi (PCOI) : « Les Iraniens n’ont pas besoin d’une superpuissance pour venir les sauver »
jeudi 11 - 16h08
de : W.R.
MARIA NIKIFOROVA, LA RÉVOLUTION SANS ATTENDRE
jeudi 11 - 14h39
de : Ernest London

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

C'est de l'enfer des pauvres qu'est fait le paradis des riches. Victor Hugo

LE JOURNAL DU MEDIA à 20 heures

Facebook Twitter Google+
Info Com-CGT.jpg

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
Bonne année 2018 !!! Soutenez Bellaciao !!! :-)
mardi 2 janvier
de Bellaciao
https://bellaciao.org/souscription (transaction sécurisée) Bellaciao souhaite une bonne année 2018 à toutes celles et tous ceux qui luttent contre le capitalisme et qui se battent pour leur dignité et leur émancipation. Bonne santé, vive la liberté, vive l’amour et vive le communisme ! La lutte continue, on les aura ! Soutenez Bellaciao :) Le serveur et la bande passante coûtent cher, nous ne bénéficions d’aucun financement public, mais exclusivement de financements (...)
Lire la suite
Ça n’arrête pas !
mardi 26 décembre
de Jean-Luc Mélenchon
Et toc ! J’avais prévu mon coup. Mon post du lendemain de Noël est prêt. Mes amis Jean-François et Antoine le publient aussitôt. Que l’adversaire se le dise : nous ne dormons jamais que d’un œil. Voici donc des lignes qui vagabondent sur des sujets de la semaine passée. Je n’en rajoute pas. Je me suis fait reprocher à l’Assemblée nationale d’annoncer des désastres comme si je les souhaitais. À mon invitation à nous rendre maîtres de nos destins, on (...)
Lire la suite
Argentine : plus de 160 blessés lors d’une action contre la réforme des retraites (videos)
mercredi 20 décembre
Impressionnante vue de la marche en #Argentine ce lundi 18 décembre en rejetant la coupe des de la #reformaprevisional que le gouvernement mauricien macri pousse au congrès national, pour modifier la façon dont les retraites et les pensions sont calculées. Le bilan des violents affrontements entre police et manifestants provoqués suite à une mobilisation contre une réforme du régime des retraites s’est alourdi à 162 blessés, selon Todo Noticias. La chaîne de télévision argentine (...)
Lire la suite
LOI TRAVAIL : LE CONSEIL D’ÉTAT ANNULE LE DECRET SUR LE RÉFÉRENDUM D’ENTREPRISE + Conférence de presse (videos)
jeudi 7 décembre
de Info’Com-CGT
3 commentaires
Conférence de presse du 8-12-2017 : Suite à la procédure engagée par une quarantaine de syndicats CGT contre les décrets d’application de la Loi Travail, la décision du Conseil d’Etat vient de tomber : le décret sur les référendum est annulé ! :) :: : Le point de vue de Fiordor Rilov, l’avocat des syndicats ayant engagé cette procédure, lors de l’audience publique du 4 décembre :: : Liste des syndicats CGT à l’initiative de cette démarche juridique : (...)
Lire la suite
Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
samedi 25 novembre
Souscription ici : https://www.helloasso.com/associati... C’est vraiment sympa, de lancer un journal... « Ben voilà, c’est comme d’hab’, les petits-bourgeois ont pris le contrôle du canard. » C’était un peu après, ça. Un peu après les débuts tonitruants de Moins Une, Laurent, plombier, syndicaliste, membre fondateur, tirait à vue sur les journaleux du collectif, confondus dans l’opprobre de la réaction, de la bourgeoisie, de l’intellectualisme (...)
Lire la suite
Télévision. «  Pour le Che, la guérilla devait avoir ses propres médias  » (vidéo)
lundi 9 octobre
de Laurent Etre
1 commentaire
Un documentaire Che Guevara, naissance d’un mythe, qui met l’accent sur le rapport du guérillero-ministre à sa propre image et le rôle potentiellement révolutionnaire des outils d’information. Entretien avec son auteur, Tancrède Ramonet. Votre documentaire s’intitule Che Guevara, naissance d’un mythe. Qu’entendez-vous par «  mythe  »  ? Tancrède Ramonet Je l’entends au sens de Roland Barthes, qui définissait le mythe comme un « (...)
Lire la suite
Video live : grève générale, la foule est immense à Barcelone
mardi 3 octobre
Le cortège, immense, impossible d’en distinguer le début ou la fin. Plus des 87% des travailleurs sont en grève générale, affectant tous les secteurs d’activités.
Lire la suite