Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

LA FORFAITURE

de : Serge Rivron
mardi 7 juin 2005 - 19h49 - Signaler aux modérateurs
7 commentaires
JPEG - 7.7 ko

de Serge Rivron

Dimanche 29 mai 2005, 55% des Français se prononcent contre la ratification du Traité Constitutionnel européen.

Lundi 6 Juin 2005, la nouvelle ministre française des affaires européenne, Catherine Colonna, déclare officiellement que la France trouve souhaitable que la processus de ratification continue.

C’est apparemment ce qu’on appelle représenter son pays. En d’autres temps, on appelait ça un crime de haute trahison.

Alors que la médiature fait mine de s’inquiéter du fossé qui la sépare de plus en plus évidemment de l’écrasante majorité des Français, alors qu’elle tente par tous les moyens de justifier ses privilèges et sa morgue par des pseudo-analyses consternantes d’aveuglement sur les résultats du référendum, et soulage ses angoisses charlatanesques par l’annonce des remèdes en peau de lapin qu’elle ne croit même plus de taille à endiguer la Colère que son assourdissant mépris fait mûrir depuis des années, sa bêtise fondamentale est entrain de solder les comptes de la démocratie, et elle ne s’en aperçoit même pas.

La médiature : je n’ai trouvé que ce terme pour désigner le conglomérat de privilèges économiques, politiques et surtout médiatiques qui rassemble ce qui s’auto-proclame encore les "élites" de notre pays (et de la plupart des pays d’Europe occidentale) : une grande majorité des élus des collectivités territoriales, nationales et des instances de l’Union européenne en font évidemment partie, mais également la plupart de leurs techniciens-technocrates, des haut fonctionnaires et bien sûr l’écrasante majorité des "communicants" de tout bord qui jouent sans cesser à lrenvoyer la balle en attendant que l’ascenseur revienne, sondeurs, marketeurs, publicitaires, journalistes.

La médiature n’est pas innombrable, et elle est unie dans une suffisance d’elle-même qui dépasse largement ses clivages économiques internes et ses divergences de méthodes et quelquefois idéologiques. C’est elle qui nous repaît depuis des années d’une "opinion" dont elle ne dissocie plus la mesure de la fabrication, qu’elle saucissonne par pragmatisme en "segments" et autres CSP qui salopent l’esprit et désespèrent le c¦ur. C’est elle aussi qui nous repaît de "Démocratie" sans jamais questionner ni le concept, ni les moyens mis en ¦uvre par la République pour le réaliser, ni surtout l’adéquation du fonctionnement réel de nos institutions et du pouvoir en général avec le premier principe de la démocratie, celui de la délégation majoritaire du pouvoir des citoyens à leurs représentants et de la légitimité de ceux-ci en tant qu’ils agissent conformément à ce mandat.

En omettant depuis les temps déjà lointains de l’utopie fondatrice de questionner et d’évaluer régulièrement le concept et le fonctionnement de la démocratie, la médiature, dont le règne se confond à peu près avec elle, a d’abord imposé le principe démocratique comme meilleur (jusque là on peut être d’accord, Monsieur Churchill), puis comme seul principe possible de gouvernement d’une société. Puis, plusieurs guerres récentes dont celle d’Irak en sont le résultat, comme fin en soi, épuisant du même coup sa fragile nature dans cette aporie qu’il est dès lors possible d’imposer la démocratie à un peuple.

Pendant les quelques semaines où, la médiature prenant soudain la mesure de la rébellion inattendue de la majorité des Français, elle fit assaut de toutes les intimidations, de tous les anathèmes, de tous les trucages et de toutes les divisions pour tenter d’endiguer la vague du NON, c’est en même temps cette évolution du principe démocratique vers sa fin qu’elle consacrait, vidant le concept de ses dernières forces en ne cessant de l’invoquer pour mieux le ternir, et d’une façon d’autant plus définitive qu’elle s’y employait devant ce peuple même qui l’avait fait renaître.

Les Français ont majoritairement dit NON à la ratification du traité constitutionnel. Au lieu, comme on l’attendrait, que nos représentants s’emploient à faire respecter par l’Union cette décision pourtant très claire, on nous propose des emplâtres à base de priorité à l’emploi et de remaniement ministériel bidon, pendant que nos analystes appointés se font frissonner le clapoir sur le thème "ne serions-nous pas en situation pré-révolutionnaire ?". La trahison patente et assumée de la dernière volonté démocratique de ce peuple par un Président de la République en état de forfaiture sonne bel et bien le glas de l’espérance démocratique. Il reste à espérer que le peuple Français trouve dans la force et la patience de son histoire la volonté de construire, par-delà la tempête qui s’annonce, des lendemains qui ne désenchantent que ceux qui l’auront poussé à bout.

http://srivron.free.fr


Catherine Colonna estime que la Constitution européenne est toujours « en vie »

STRASBOURG (AP) — La ministre française des Affaires européennes Catherine Colonna a déclaré mardi à Strasbourg que la Constitution européenne était toujours « en vie », et elle a exhorté les membres de l’Union européenne à poursuivre le processus de ratification.

« La réponse est ’oui’, la Constitution est en vie », a-t-elle affirmé après avoir rencontré des responsables de la Commission européenne et du Parlement européen. « Il n’appartient pas à un seul pays de décider pour les autres », a-t-elle souligné, en rappelant que seuls 12 pays s’étaient exprimés jusqu’à présent.

Concernant la décision de Londres de geler son processus de ratification de la Constitution européenne, elle a affirmé que la position britannique n’était « pas complètement inattendue ». AP

http://permanent.nouvelobs.com/etra...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
> LA FORFAITURE
7 juin 2005 - 23h14

Enfin le mot qui convient, oui, c’est une FORFAITURE, un refus flagrant de prendre en compte la volonté clairement exprimée du peuple.

Une fois de plus, les médias sont en dessous de tout et c’est pourtant énorme. 55% de Français on refusé de ratifier la Constitution et les commentateurs disent tout naturellement et logiquement que la France demande à ce que le processus de prise en compte de la Constitution continue... C’est quand même dingue, je n’ai pas vu le moindre journaliste ou éditorialste s’insurger... Pire même, certains semblent s’enthousiasmer de la relance française...

Le premier ministre hollandais a au moins la pudeur d’être beaucoup plus discret. On ne s’étonnera qu’un ou plusieurs des 24 rabatte le caquet à Chirac, il est plus que jamais une tête à claques.



> LA FORFAITURE
8 juin 2005 - 00h17 - Posté par

Elle parle bien sur du processus de ratification dans les autres pays ou le référendum n’a pas encore eu lieu...Ce n’est pas parce que 55% des français disent non que les autres pays n’ont plus le droit de donner leur avis sur la constition...

Vous n’avez pas tout à fait compris ce qu’elle voulait dire...le processus doit continuer..les autres pays qui n’ont pas encore donné leur avis, doivent le faire.
A croire que parce que 55% des français se prononcent pour le non, tous les autres référendum dans les pays européens doivent s’arreter...


> LA FORFAITURE
8 juin 2005 - 00h56 - Posté par

Quels référendums dans tous les pays ? Justement, il faudrait que les peuples s’expriment partout, ce qui est loin d’être le cas. Il faut l’unanimité, la constitution est caduque. Le France ne peut évidemment pas décider pout tout le monde, mais personne ne peut décider pour lé France.

helge


> LA FORFAITURE
8 juin 2005 - 09h38 - Posté par

La France demande aux autres pays de continuer le processus de ratication, elle est pour ("Oui"), alors que le peuple français s’est clairement opposé à sa ratification, il est contre ("Non"). C’est donc bien une FORFAITURE, il n’y a pas de problème de compréhension.


> LA FORFAITURE
7 juin 2005 - 23h26

Quel dommage que le "oui" l’ait emporté, ce 29 mai ! Du coup, chirac est resté, il a tout de même changé de premier ministre mais, c’était prévu, Hollande a pu virer tranquillement tous les partisans du non du parti et les nouveaux ministres ont maintenant la voie libre pour promouvoir ce traité scélérat.

Pourtant, on vous avait bien prévenu, mais vous avez eu peur, c’est clair ! Celà dit, je vous comprends un peu, un "non" victorieux, c’était quasiment la révolution, il aurait fallu revoter pour le président, les députés et je ne sais quoi encore et ben ouf, on l’a échappé bel !

M2



> LA FORFAITURE
8 juin 2005 - 00h44 - Posté par

M2....est-ce un anarchiste qui nous fait la leçon pour la einième fois en nous chian dessus et en nous disant qu’on à rien compris une fois de plus, comme ce que nous disent à l’unissons : le PS, l’UMP et touti quanti ?

une chômeuse qu’en à strictement rein à foutre des avis de ceux qui ont raison en toute circonstance.


> LA FORFAITURE
8 juin 2005 - 07h34 - Posté par

Ouhlà, du calme, c’était simplement un peu d’humour ! Peut-être une petite séance de relaxation ?
M2






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite