Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Second bras d’honneur de l’exécutif sur fond de coupe du monde et même la vraie gôche tombe dans le panneau

mercredi 18 juillet 2018 - 21h36 - Signaler aux modérateurs

Pendant la coupe du monde la destruction du modèle social, entamé par celui du service public ferroviaire, continue.

On aura connu le représentant de la France Insoumise plus prudent et rétif aux sirènes du capitalisme-neo-libéral-mondialo-heureux. La coupe du monde de football, vitrine éclatante de la marchandisation de tout, y compris des joueurs objets de spéculations sur un « mercato » comme à la foire aux bestiaux, à peine achevée que les prédictions de lendemains qui déchantent se concrétisent. Alors qu’une partie des merdias continue de nous maintenir sous soporifique à coup de « que vont faire les joueurs » et autres reportages élogieux au plus près de l’action et tandis que l’autre partie nous promène à coup de mise en examen du très honnête homme de convictions solère ou d’un sujet qui doit bien concerner allons 1 % voire moins de la population (ha ces questions sociétales de droits individualo-individualistes, comme le mariage pour tous, qu’elles détournent bien les foules des vraies préoccupations), la casse du modèle social à la française issu du CNR continue à coups redoublés.

Alors qu’une personne aussi avisée que JL Mélenchon, se laisse imprudemment aller à l’euphorie sur-faite et spontanée comme un discours de l’énarque-président, ambiante, les « pisse-vinaigre », accusés d’être anti footeux, voient leurs avertissements près de se confirmer. Comme Kaa dans le livre de la jungle, la victoire des joueurs français en Russie, a hypnotisé ceux qui seront les premiers à subir la destruction du service public français où chacun accède à titre gratuit aux mêmes prestations quelques soient la situation ou les revenus. Tandis que les 3000 familles les plus riches, après la suppression de l’ISF et de l’exit-tax, se frottent les mains, ce gouvernement composé d’un ramassis de traites opportunistes de tous bords, mais tous assurément convaincus du bien-fondé de l’individualisme, de l’égoïsme, de rêves d’enrichissement et des bienfaits du néo-libéralisme mondialisé heureux, continue méthodiquement son œuvre de destruction de tout le système public français.

Ainsi que nous l’apprend capital sur des indiscrétions publiées dans le Figaro, non seulement la DGFIP devra rendre des effectifs (et quoi de mieux pour limiter les capacités d’action de ceux qui luttent contre la fraude fiscale) mais nombre de missions et non des moindres (la surveillance des frontières qui protège contre les trafics de stupéfiants, d’armes, d’humains, de produits impropres voire dangereux), vont se voir attribuées à des agences privées. Opérateurs privés qui comme chacun le sait sont particulièrement efficaces, comme l’a démontré le système bancaire lors de la crise des subprimes, qui ne détourne en aucun cas la plus importante partie de la création de richesses pour la dissimuler dans les paradis fiscaux ou qui comme telle grande société du secteur laitier jamais ne privilégiera le chiffre d’affaires à la santé des nourrissons. Nous voilà ainsi rassurés sur ce qui nous attend. Des économies budgétaires dont nous ne verrons jamais la couleur puisqu’elles viendront couvrir les manque à gagner des suppressions de l’ISF et autres aberrations type CICE ou CIR, qui ont coûté un pognon de dingue pour une création minable d’emplois de merde. Pour ce qui est des sectaires du capitalisme-neo-libéral et mondialisation heureuse, après la propulsion à la tête d’un Etat d’un médiocre mu par l’unique ambition de soi, une seconde victoire du dispositif de manipulation de masse merdiatique sur les esprits.

Tandis que des décérébrés s’imprègnent à la bière en agressant sexuellement des dindes, tandis que la colère populaire qui a trouvé à s’exprimer sur les champs sous une prompte et brutale répression policière toujours empressée à défendre les biens des puissants, la casse continue pour le plus grand plaisir de ceux qui jouissent de voir à quel point nous pouvons être sots et désunis. Eux ont une conscience aiguë de classe et de ses intérêts. Nous nous en sommes à un représentant de la « vraie gôche » traitant ceux qui n’ont pas perdu toute lucidité sur ce qui s’est joué là dans cette « victoire » de pisse-vinaigre, sans qu’on ne comprenne trop s’il est réellement transporté (mais par quoi) ou prêt tout pour ramasser des voix.

En attendant, rendez-vous pour une rentrée qui déchante.


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite