Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
LUTTE CONTRE LE RACISME ET L’ANTISÉMITISME - Conférence de presse (video)
mardi 19 février
de JEAN-LUC MÉLENCHON
12 commentaires
Conférence de presse de Jean-Luc Mélenchon et des députés de la France insoumise le 19 février 2019 à l’Assemblée nationale. Le président du groupe « La France insoumise » a dénoncé les actes antisémites commis, notamment contre M. Finkielkraut. Il a expliqué que la lutte contre l’antisémitisme et le racisme était au fondement de l’engagement humaniste des insoumis et qu’il était « impossible d’être raciste et membre de la France insoumise ». Jean-Luc (...)
Lire la suite, commenter l'article...

De la guerre commerciale à la guerre monétaire : l’été en pente « douce » du Yuan chinois
de : Lepotier
lundi 30 juillet 2018 - 12h53 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 85.9 ko

En résumé et pour ne pas trop surchauffer votre cervelle douillettement endormie à l’ombre d’un parasol, Trump, qui avait violemment attaqué la guerre commerciale en taxant tout ce qui bougeait en direction des USA, fulmine à présent de ce que la monnaie de ses « amis » chinois fond comme un glaçon dans un de gobelet de coke light éventé…

JPEG - 85.9 ko
JPEG - 11 ko

Du même coup, l’effet de ses mesures protectionnistes se dilue dans le cours des changes et avec lui, la rentabilité des capitaux US investis en Chine, alors même que les exportations chinoises qu’ils financent en grande partie, et y compris vers les USA, ne se trouvent même pas sérieusement ralenties par cette salve de taxes supposées meurtrières…

Ses « amis » chinois lui auraient-ils jouer un mauvais tour en « représailles » ?

C’est ce que n’hésite pas à avancer « La Tribune », parmi d’autres publications financières françaises… Un petit air de règlement de compte ? Les chinois, peu désireux de faire grimper la température de ce wok estival n’ont de cesse de protester de leur bonne foi… « Nous ? Manipuler notre monnaie nationale ? Est-ce notre faute si Trump fait « remonter » le dollar ? » etc…

Et il n’ont pas tout à fait tort, loin de là… En effet, la chanson US, reprise jusqu’ici par le chœur de ses « alliés », était déjà depuis très longtemps celle d’une sous-évaluation du yuan et un encouragement constant au pouvoir chinois à maintenir arbitrairement et autoritairement un cours élevé du yuan, à travers le système particulièrement rigide du « cours pivot » autour duquel le yuan ne peut pas graviter à plus de 2% d’écart.

Un déni absolu du « libéralisme » prétendu de l’Occident, mais qui arrangeait bien tout le monde, jusque là… « Tout le monde », c’est à dire surtout les financiers US et les bureaucrates « communistes » du PC chinois, dont la pompe à finance « nationale » est alimentée par l’épargne et le boursicotage frénétique de sa nouvelle « classe moyenne », eux mêmes provenant des salaires « améliorés » par les multinationales, principalement US, implantées en Chine…

La chute du yuan permet donc le maintient des exportations chinoises, mais il en baisse la rentabilité… La guerre commerciale peut donc y faire de victimes, mais qui sont d’abord les bureaucrates « amis communistes » de la finance US dans la place chinoise… Des victimes relatives, puisque si les bénéfices sont entamé, les parts de marché, elles, le sont nettement moins, et c’est bien ce qui déclenche la rage fulminante de Trump… De plus, l’économie endogène chinoise, jusque là bridée par la domination du commerce extérieur, pourrait enfin en profiter pour reprendre la main en Chine…

Tout le problème de la surévaluation de la monnaie et des finances chinoises, voulue et presque imposée par les USA, au départ, c’est bien, finalement, celui de l’atterrissage, avec plus ou moins de « douceur » et/ou de casse relative…

Les chinois n’ont donc pas à « manipuler » leur monnaie, pour qu’elle baisse, mais simplement à lui laisser suivre son cours « naturel ». Mais vu la pente imposée par l’Occident, en fait, c’est avec prudence qu’ils continuent d’utiliser le système du « cours pivot » pour simplement contrôler cette descente naturelle et éviter qu’elle ne devienne un cours torrentueux et sauvage, et ne fasse trop de dégâts au passage. De temps à autre, un petit largage de dollars surnuméraires puisés dans les réserves chinoises peut même faire office de contre-courant… provisoire…

Au bout du compte, de la guerre commerciale à la guerre des monnaies, Trump n’a pas fini de grimacer et de fulminer…

Ou de l’art de se tirer une balle dans le pied et de creuser le lit de la prochaine crise, au lieu de résoudre la présente…

Lepotier

.

PS : voici donc, à la suite, l’excellent article de « La Tribune », sauf pour son ton inutilement vindicatif...

A rappeler également que les causes de cette situation et leurs effets actuels, étaient déjà analysés et prévus dès les premières études sur ces questions, en 2014, du blog TML… Elles sont, même si de façon encore édulcorées, confirmées par ce constat du FMI, aujourd’hui :

WASHINGTON (Reuters) – Le dollar est surévalué mais le yuan est en ligne avec les fondamentaux de l’économie chinoise tandis que près de la moitié des excédents de balances courantes sont désormais excessifs, ce qui accentue les risques de tensions commerciales et peut compromettre la croissance, estime le Fonds monétaire international (FMI).

https://www.usinenouvelle.com/artic...

***************************************************

Le yuan faible, « meilleure arme protectionniste » de la Chine face à Trump

Par Gabrielle Thin

La devise chinoise s’est beaucoup dépréciée jusqu’à atteindre son plus bas niveau depuis un an face au dollar. Une baisse alimentée par les autorités chinoises qui s’appuient sur le taux de change pour répliquer face aux Etats-Unis dans le contexte de tensions commerciales accrues.

Pékin a choisi ses armes dans la bataille commerciale que les Etats-Unis ont déclenché contre la puissance chinoise. Le yuan a atteint son plus bas niveau depuis plus d’un an ce vendredi en séance : la monnaie chinoise a baissé de 0,28% par rapport à la veille, à 6,7943 yuans pour un dollar. En tout, elle s’est dépréciée de 7,6% face à la devise américaine depuis la fin mars.

« La dépréciation du yuan face au dollar [constitue] la meilleure arme protectionniste de l’Empire du milieu [et] la meilleure réponse des autorités chinoises à l’augmentation des droits de douanes des Etats-Unis sur les produits exportés par la République populaire » analyse Marc Touati, du cabinet ACDEFI.

La Banque populaire de Chine (BPC) a abaissé le taux pivot autour duquel le yuan est autorisé à fluctuer dans une fourchette de 2% pour la septième séance consécutive à 6,7671 yuans pour un dollar, soit son plus faible niveau depuis le 14 juillet 2017. La devise n’est plus qu’à 0,11 yuan de son record de mars 2011 qui n’avait pas vu la monnaie aussi basse depuis le printemps 2008.

« Le yuan a perdu plus sur les trois dernier mois que sur les 12 mois qui ont suivi la dévaluation de 2015. Cela donne une idée des dégâts » relèvent les stratégistes de La Banque Postale Asset Management.

change dollar yuan

JPEG - 35.2 ko

Ayant connu des fluctuations très importantes face au dollar depuis une décennie, le phénomène ne suscite pas encore d’inquiétude généralisée.

« D’un point de vue fondamental, nous pensons que le yuan est comme beaucoup d’autres devises, il peut monter ou baisser en fonction des perspectives macroéconomiques et d’autres éléments comme cela », précise M.K. Tang, économiste chargé de la Chine chez Goldman Sachs interrogé par l’agence Reuters.

D’ailleurs, la baisse continue du yuan ne va pas à l’encontre des anticipations de marché puisque les autorités chinoises ne semblent pas encore désireuses de l’enrayer comme en témoigne le comportement de la banque centrale chinoise.

« S’il arrive que les responsables monétaires [chinois] soient gênés parce qu’ils trouvent que cela devient excessif alors il est très probable que les autorités trouveront les moyens de stabiliser la devise », ajoute M.K. Tang.

Une arme au cœur des tensions commerciales

Le contexte de tensions commerciales aggravées entre la Chine et les Etats-Unis, avec l’imposition de droits de douane de 25% sur des produits chinois correspondant à 34 milliards de dollars d’importations annuelles, à laquelle la Chine a répliqué en visant le même montant d’importations américaines est sans doute à l’origine de la décision des autorités chinoises.

Cette réponse est ainsi considérée comme « une compensation non négligeable aux exportateurs chinois pour leur perte de compétitivité liée à la hausse des droits de douane américains », d’après Rajiv Biswas, économiste du cabinet IHS Markit sollicité par l’AFP.

Donald Trump s’est d’ailleurs inquiété à la télévision américaine de cette « chute libre » de la devise asiatique qui défavorise largement l’économie américaine au dollar fort.

« La Chine, l’Union européenne et d’autres manipulent leurs devises et taux d’intérêt à la baisse, tandis que les Etats-Unis relèvent leurs taux, alors que le dollar est de plus en plus fort à chaque jour qui passe – retirant notre important avantage concurrentiel. Comme d’habitude, pas une situation équitable » a réagi le président américain sur Twitter .

Cependant, à plus long terme, la poursuite de la baisse pourrait engendrer un climat d’incertitude préjudiciable aussi à l’économie chinoise puisqu’il sera plus difficile de maintenir la confiance des investisseurs étrangers dans l’achat d’actifs libellés en yuan. Elle alimente les craintes d’une diffusion des tensions commerciales au marché des changes. D’autant que la dévaluation a déjà produit des effets de contagion à nombre d’économies émergentes, comme en témoigne l’indice MSCI devises émergentes dont le cours a suivi celui du yuan.

evolution indice msci devises émergentes yuan

JPEG - 20.3 ko

« Les investisseurs ne savent pas jusqu’où le yuan peut chuter », a fait valoir Ken Cheung, stratégiste sur les changes à la Mizuho Bank, cité par Reuters.

*************************

SOURCES :

https://www.latribune.fr/entreprise...

https://nousnesommesriensoyonstout.wordpress.com/2018/07/30/de-la-guerre-commerciale-a-la-guerre-monetaire-lete-en-pente-douce-du-yuan-chinois/

*************************************



Imprimer cet article





Hallucinant, ils se battent entr’eux maintenant, Un CRS met un coup de boule à son collègue (vidéo)
dimanche 24 - 01h16
de : nazairien
1 commentaire
Hallucinant, ils se battent entre’eux maintenant, Un CRS met un coup de boule à son collègue (vidéo)
dimanche 24 - 01h09
de : nazairien
privatisation du service public
samedi 23 - 20h52
de : irae
Pourquoi le cœur de Sophie s’est arrêté
samedi 23 - 20h40
de : Jean-Yves Peillard
IL N’Y A PAS DE GOUVERNEMENT RÉVOLUTIONNAIRE
samedi 23 - 19h11
de : jean 1
TOUSSAINT LOUVERTURE - La Révolution française et le problème colonial
vendredi 22 - 20h40
de : Ernest London
Monnaie Tic.
vendredi 22 - 19h33
de : L’iena rabbioso
VENEZUELA : Emotions dans le monde après la menace de guerre des Etats-Unis !
vendredi 22 - 18h21
de : JO
FASCISME CENTRISTE / C’est l’heure de l’mettre
vendredi 22 - 11h13
de : Hdm
Macron ou la mort programmée du roitelet
vendredi 22 - 10h26
3 commentaires
DE LA NÉCESSITÉ DE LA FIN D’UN MONDE
jeudi 21 - 19h26
de : Lukas Stella
3 commentaires
Fête de soutien à la grève des postier-es du 92
jeudi 21 - 12h43
Le syndrome du Joint Français, Appel à crosse en l’air générale
jeudi 21 - 12h16
de : Jean-Yves Peillard
Antiracisme de salon VS antiracisme de terrain
jeudi 21 - 11h21
de : Le Cercle 49
Tricastin, des fuites en micro sievert mais "pas de rejets radioactifs"
mercredi 20 - 21h25
de : coordi sud-est et nextup
Aux connards de fachos.
mercredi 20 - 20h57
de : L’iena rabbioso
La politique délétère de Christophe Castaner !
mercredi 20 - 19h48
de : Claude JANVIER
Une guerre sur le point d’éclater au Rojava
mercredi 20 - 18h58
de : renverse
Gilets Jaunes à l’ONU !! Genève 20 février 2019 (vidéo)
mercredi 20 - 18h02
de : nazairien
1 commentaire
A Genève les Gilets Jaunes manifestent au Siège de l’ONU !
mercredi 20 - 17h45
de : JO
ARRESTATION VIOLENTE DE GAËL QUIRANTE, SECRÉTAIRE DE SUD POSTE 92
mercredi 20 - 15h00
La CSG remboursée ? A malin, malin et demi !
mercredi 20 - 11h30
de : JO
La loi du peuple
mercredi 20 - 09h28
de : Alina Reyes
25 ans d’insurrection zapatiste : « C’est une forme de démocratie réelle, radicale »
mercredi 20 - 08h14
LA DÉMOCRATIE AUX MARGES
mardi 19 - 19h03
de : Ernest London
LUTTE CONTRE LE RACISME ET L’ANTISÉMITISME - Conférence de presse (video)
mardi 19 - 12h05
de : JEAN-LUC MÉLENCHON
12 commentaires
Quand les lapins auront leurs historiens..
mardi 19 - 06h52
de : curtillat
1 commentaire
droit de grève remis en cause en Suède
lundi 18 - 19h59
de : CNT-Relations médias
1 commentaire
Urgence Humanitaire à GAZA ! Pour ne pas confondre Religion et Tyrannie !
lundi 18 - 16h38
de : JO
Alain Finkielkaut le maoïste.
lundi 18 - 16h22
de : L’iena rabbioso
7 commentaires
Discours à l’oiseau
lundi 18 - 12h08
de : Alina Reyes
1 commentaire
Pierre Perret sur les gilets jaunes : "ce mouvement ne doit pas s’arreter, la misere est patiente"
dimanche 17 - 22h06
de : nazairien
LE MOUVEMENT NE S’ESSOUFFLE PAS macron tu vas dégager !
dimanche 17 - 19h27
de : luttes invisibles
2 commentaires
antisémitisme racisme pour les nuls
dimanche 17 - 19h02
de : UJFP
1 commentaire
Espagne. Des élections au péril d’un procès politique !
dimanche 17 - 16h24
de : Antoine (Montpellier)
2 commentaires
DÉPASSER LES GILETS JAUNES
dimanche 17 - 14h31
de : Lukas Stella
HAÏTI : Le monde change, le neuf tarde à naître, les monstres n’effraient plus ?
dimanche 17 - 12h08
de : JO
Tricastin, on a la liste de ceux qui font les c...
dimanche 17 - 12h04
de : Fuku blog et nuc savoie via JYP
Video Venezuela : Les 5 gros mensonges de Macron, médias et Cie
dimanche 17 - 11h34
de : michel midi
Gouvernement : gilets jaunes ou pas, le cap reste libéral
dimanche 17 - 10h14
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Nous devons penser l'éducation comme un moyen de développer nos plus grandes capacités. John Fitzgerald Kennedy
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite