Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

LA MONDIALISATION : En ligne de mire, le capitalisme mondialisé !
de : JO
vendredi 10 août 2018 - 17h22 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

Dictature du marché : la nourriture jetée. Mr Mondialisation… vendredi 10 août 2018 - Source : Les Moutons Enragés ! Bon sang ! Il y a des nouvelles qui ont le don de me donner des boutons. Il est question de nos amis belges mais c’est un problème qui nous concerne tous. Avec la PAC, certains agriculteurs encaissent le pactole, d’autres laissés pour compte se suicident . Il y a comme un souci non ? La moitié de la planète crève de faim et de soif, l’autre moitié vit avec de la mal bouffe et comme si ça ne suffisait pas, on jette !!! On constate et que faisons nous ? RIEN. Que pouvons nous faire ? Je n’ose donner une procédure qui sera forcément subversive, et me vaudrait les foudres de l’ordre établit. Il n’est plus possible de proposer une action, nous en avons proposé beaucoup en pure perte.

Pourquoi j’ai renoncé ? Ça ne sert à rien. Voir les moutons s’enflammer pour 48 heures et retomber dans ce système pervers qui est le notre n’a aucun intérêt. Oui ! tout le monde veut le changement mais, la voiture à payer, la maison, les études des enfants, vivre tous les jours avec les factures, sans savoir si le boulot sera perenne, c’est stressant et, même si une idée paraît faisable, tous les aléas précédemment cités, concourent à en décourager plus d’un et on le comprend.

Quelle est la solution ? Nous, par nous, pour nous. (je n’en dirais pas plus ) C’est radical et, ceux qui ne sont pas capables seront laissés au bord de la route. Nos sommes tous avec nos vies et nos soucis, pour s’en sortir il nous reste quoi ? La confiance ! Si nos sommes des enragés, le minimum serait d’en donner une preuve et, sans confiance c’est impossible.

Certains d’entre nous ont consentis à donner cette confiance, nous (je) sommes en contact et contents de profiter de leur expérience (pas toujours facile) mais ils s’accrochent et malgré tout sont heureux, bien qu’ils restent muets, considérés comme utopistes. ( je ne suis pas d’accord ! ils devraient ) Le partage, c’est faire profiter de la connaissance , pas de profit attendu, pas de reconnaissance, nos vrais enragés font appel à des techniques qui sont connues mais, presque disparues faute de « professeurs », des procédés immémoriaux qui sont qualifiés comme « nouveaux », alors qu’ils sont éprouvés, qu’ils ont permis à nos anciens de vivre. Cela devrait nous motiver.

Refuser cette déchéance de notre savoir, pour le simple profit de certains est carrément inacceptable. Ce n’est que l’ introduction, à un article d’un site que j’apprécie beaucoup. Je ne demande à personne d’adhérer mais, je demande à tous de réfléchir. Ne me demandez pas d’approfondir, ceux qui me connaissent savent, les autres, votre réflexion est mise à contribution. Lisez bien et, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit. Partagez ! Volti

Source Mr Mondialisation, une alerte de Liliane Held Khawam

Alors que la lutte contre le gaspillage alimentaire est une cause à laquelle tous sont aujourd’hui sensibilisés, on ne peut que s’étonner des procédures et dysfonctionnements institutionnels qui conduisent à ce que plusieurs tonnes de nourriture non consommée puissent finir directement à la poubelle. C’est notamment le cas d’un marché en Belgique qui a décidé de jeter cette semaine des quantités astronomiques de tomates en pleine nature.

Triste spectacle que ces tonnes de nourriture, essentiellement des légumes, qui jonchent depuis plusieurs heures dans une prairie de Brecht, au Nord-Est d’Anvers, dans la partie flamande de la Belgique. Les légumes, en parfait état pour une bonne partie d’entre eux, viennent des invendus de la criée d’Hoogstraten, qui se tient à une vingtaine de kilomètres de là. Un accord a été conclu avec le propriétaire du terrain pour que des légumes invendus puissent y être « déposés ». À la vue des photos et des quantités jetées, on s’interroge pourtant inévitablement : ces tomates, encore comestibles au moment où elles ont été étendues au sol, n’auraient-elles pas pu trouver une meilleure destination et servir de nourriture, notamment aux plus démunis ?

Le marché se défend, les internautes s’indignent

Face aux réactions dénonçant un gaspillage inutile, les responsables du marché ont invoqué la surproduction liée au beau temps de ces dernières semaines. Ils estiment que les récoltes sont beaucoup trop importantes et que les banques alimentaires seraient dépassées, rapporte Radio 2 Antwerpen, radio locale à l’origine de l’information. Mais cette excuse tient-elle la route ? Regardons un instant du côté des motifs économiques…

En effet, leurs arguments ne convainquent pas tout le monde. Les commentaires indignés d’internautes se sont multipliés. Alors que certains crient au scandale en temps de crise, d’autres se demandent pourquoi ces légumes en parfait état de consommation ne sont pas distribués aux plus démunis ou transformés pour en faire des bocaux ou même de l’énergie. Certains pointent également le paradoxe d’une agriculture lourdement subventionnée qui se permet de jeter des aliments au motif qu’elle ne pourrait pas les vendre.

De manière plus fondamentale, l’évènement interroge l’état de santé d’un système économique dans lequel il est généralement préférable pour les acteurs de l’économie de gaspiller que d’utiliser la surproduction à d’autres fins utiles et ce sans aucune considération pour les personnes qui sont dans le besoin. Pour cause, une offre trop importante tend inévitablement à tirer les prix du marché vers le bas au point où il devient parfois insuffisant pour être rentable aux acteurs économiques. Un phénomène qui frappe d’ailleurs de nombreux secteurs agricoles. Stocker ces aliments (via la transformation notamment) reste possible mais ceci demande un minimum d’organisation. Un coût que le marché n’a visiblement pas été en mesure d’assumer.

La Belgique à la traîne, malgré les bonnes volontés

En matière de gaspillage alimentaire, le pays a pourtant affiché ses bonnes intentions ces dernières années. En 2014, la Wallonie obligeait les supermarchés à donner leurs invendus. Plus récemment, fin 2017, ce sont les industriels de la transformation qui ont communiqué à propos de leur plan d’action pour réduire l’énorme gâchis. Des bonnes intentions qui n’empêchent pas le pays d’être largement à la traîne par rapport à ses voisins. Si l’on considère la quantité totale d’aliments jetés en Belgique, 345 kg de nourriture sont gaspillées par personne par an, alors qu’au niveau européen, ce chiffre est de 173 kg en moyenne. Seuls les Pays-Bas font pire.

Rappelons toutefois que sur le terrain, les associations belges s’organisent pour lutter contre le phénomène. En première ligne, les banques alimentaires, mais aussi des structures comme « Frigo pour tous » et « FruitCollect » à qui nous avions consacré des articles récemment. Mais que peuvent ces petites associations face à la toute puissance des logiques économiques ?



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
LA MONDIALISATION : En ligne de mire, le capitalisme mondialisé !
14 août 2018 - 20h29 - Posté par Stirner

" Mais que peuvent..." . D’abord, P.J. Proudhon répond à cette question dans "Philosophie de la misère" au chapitre "2° époque : les machines (26 pages à lire)" et surtout dans ces 26 pages, le passage suivant : III "Des préservatifs contre l’influence désastreuse des machines" . Ce n’est pas une blague... c’est sérieux et cela permet de comprendre ce qui nous arrive en ce début de siècle.
Ensuite, commencer à penser en termes de "mouvement insurrectionnel", sinon on y passe tous...






Gilets Jaunes ACTE V. Le grand changement !
dimanche 9 - 19h54
de : Claude JANVIER
Crise dec 2018 : renforcer le mouvement populaire montant !
dimanche 9 - 19h44
de : Christian DLR
Dégagez, dégageons le macronisme
dimanche 9 - 19h35
de : jean 1
1 commentaire
Alerte sur les Réseaux Sociaux !
dimanche 9 - 17h32
de : JO
MEXIQUE : les ennuis commencent pour le Président nouvellement élu !
dimanche 9 - 17h11
de : JO
LA VIOLENCE : Salim Lamrani la décrit ainsi pour ceux "qui ne sont RIEN" !
dimanche 9 - 15h47
de : JO
François Ruffin : la DGSI monte un dossier sur moi pour « sédition » ! (video)
dimanche 9 - 12h46
de : François Ruffin
1 commentaire
DEUX VIOLENCES : D’EN-BAS, D’EN-HAUT
dimanche 9 - 11h06
de : Christian DELARUE CGT Rennes
1 commentaire
DEUX VIOLENCES : D’EN-BAS, D’EN-HAUT
dimanche 9 - 11h03
de : Christian DELARUE
Gilets jaunes : formidable démonstration de l’acte 4… avant l’acte 5 (video)
samedi 8 - 19h47
de : Pierrick Tillet
2 commentaires
EN DIRECT - PARTAGEZ - Discours de Jean-Luc Mélenchon à la Convention de la France insoumise. (video)
samedi 8 - 18h34
de : FI
1 commentaire
EN DIRECT - Conférence de presse de Jean-Luc Mélenchon (video)
samedi 8 - 13h06
de : FI
Des députés de la France Insoumise sont bloqués place de l’Opera. (video)
samedi 8 - 13h02
de : Nadir Dendoune
Non ce n’était pas à Mantes-la-Jolie....
samedi 8 - 04h39
de : Mila Zamenhofa
La Confédération paysanne appelle à rejoindre les Gilets jaunes
vendredi 7 - 20h43
Police. «  Il y a la volonté que les collègues se lâchent  »
vendredi 7 - 20h39
de : Aya Lafargue
1 commentaire
"Heureux les jours que nous vivons" (video)
vendredi 7 - 19h27
de : Deeplo
3 commentaires
« On voudrait une colère, mais polie, bien élevée »
vendredi 7 - 18h57
de : Sonya Faure
Gilets jaunes et rouges : nous avons tous intérêt que le mouvement gagne !
vendredi 7 - 18h49
de : Info Com CGT
La CGT exige l’ouverture immédiate de négociations sur l’urgence sociale !
vendredi 7 - 18h02
de : JO
2 commentaires
Affaire Benalla, M. Macron : Le responsable c’est moi, qu’ils viennent me chercher !
vendredi 7 - 16h39
de : JO
1 commentaire
Manifestation - cortège CGT pour rejoindre les Gilets jaunes
vendredi 7 - 01h34
de : CGT Territoriaux Paris
1 commentaire
Communiqué « officiel » n°2 « Gilets jaunes » Nous dénonçons !
vendredi 7 - 01h26
de : Les Gilets Jaunes
3 commentaires
manifestons samedi 8/12/2018 à Paris
jeudi 6 - 21h27
de : jean 1
Communiqué de la CGT . ATTENTION aux fausses nouvelles du pouvoir et consorts !
jeudi 6 - 21h23
de : JO
2 commentaires
Toutes les gauches se retrouvent au Forum national de la gratuité !
jeudi 6 - 18h59
de : Paul Ariès et l’Observatoire international de la Gratuité (OIG)
MANIFS. à Toulouse : CRI de détresse d’une mère !
jeudi 6 - 18h20
de : JO
Le programme du Forum national de la gratuité, tout chaud !
jeudi 6 - 15h41
de : Paul Ariès et l’Observatoire international de la Gratuité (OIG)
Crise des gilets jaunes : les directions syndicales passent à côté de l’histoire
jeudi 6 - 14h24
8 commentaires
Violences inacceptables
jeudi 6 - 09h15
de : jean 1
Propos de Marie en Toilette Sèche
jeudi 6 - 09h15
de : Pro pot
Balle Populaire / C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 6 - 06h45
de : Hdm
Gilets jaunes : Oligarchie contre le peuple-classe
mercredi 5 - 23h49
de : Christian DELARUE
Succès de “rencontrons-nous pour bloquer paris et sa banlieue”
mercredi 5 - 20h18
Violences sur lycéens : les tirs de flashball font de nombreux blessés
mercredi 5 - 18h25
1 commentaire
Combien gagnent, brut, les politiques ?
mercredi 5 - 18h20
de : JO
1 commentaire
L’Assemblée entérine 40 milliards d’euros de cadeau fiscal au patronat
mercredi 5 - 17h35
de : Loan Nguyen
1 commentaire
Brésil : coup d’État institutionnel en guise de destitution
mercredi 5 - 14h39
de : Jérôme Duval
PROFESSIONNELS DU SPECTACLE, C’EST LE MOMENT DE SE FAIRE ENTENDRE !
mercredi 5 - 14h34
de : Cgt Spectacle
1 commentaire
Jann Halexander en concert à Angers le 8 décembre : engagement à fleur de peau
mercredi 5 - 14h12

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Je n'ai qu'une passion, celle de la lumière, au nom de l'humanité qui a tant souffert et qui a droit au bonheur. Emile Zola
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
https://www.facebook.com/MARCELINEL... Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINEL...
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite