Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite, commenter l'article...

LES RATS QUITTENT LE NAVIRE !
de : JO
samedi 1er septembre 2018 - 09h37 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires

(source BFMTV) Stéphane Bern menace de quitter sa mission sur le patrimoine : "Je tire un signal d’alarme"

Stéphane Bern est en charge de la mission pour la sauvegarde du patrimoine. - AFP Newsletter Politique Le Monsieur Patrimoine du gouvernement, chargé d’identifier les sites en péril, assure qu’il quittera son poste s’il n’est qu’un "cache-misère". Stéphane Bern redoute que sa mission ne soit qu’un "effet d’annonce" et s’interroge sur son avenir sur BFMTV. Après Nicolas Hulot, Stéphane Bern ? Les membres issus de la société civile appelés par Emmanuel Macron en début de quinquennat vont-il quitter tour à tour le navire présidentiel ? C’est en tout cas la menace adressée à l’exécutif du Monsieur Patrimoine du gouvernement. Dans une interview accordée au groupe de presse régionale EBRA, Stéphane Bern menace ce vendredi d’abandonner la mission qui lui a été confiée par le président de la République en septembre 2017.

"Je suis arrivé la fleur au fusil et maintenant je vois toutes les attaques contre le patrimoine, y compris au sein du gouvernement. […] Si tout cela n’est qu’un effet d’annonce, je partirai. Je ne veux pas être un cache-misère", lance l’animateur dans la presse régionale de l’Est de la France.

"Je me demande si on ne s’est pas moqué de moi" Il y a presque un an, le 16 septembre 2017, Stéphane Bern était officiellement nommé à la tête de la mission pour la sauvegarde du patrimoine. Après plusieurs mois de travail, 260 monuments ont été identifiés comme en péril. C’est alors qu’en mai dernier un Loto du patrimoine a été annoncé. Dès le 3 septembre, des billets "Mission patrimoine" seront ainsi en vente chez les buralistes. Une bonne initiative qu’il espère fructueuse avec une large participation des Français, mais insuffisante selon lui. Il réclame au gouvernement de "débloquer de l’argent public pour la ruralité".

"Je tire un signal d’alerte, je tire un signal d’alarme. C’est très grave ce qui est en train de se passer (...) J’ai le sentiment que le patrimoine est menacé et qu’on ne fait rien pour m’aider à le sauver ", précise-t-il sur BFMTV ce vendredi soir.

Dans le viseur de Stéphane Bern, le manque de moyens alloués par le gouvernement à la sauvegarde du patrimoine ou plus particulièrement les choix budgétaires opérés à la tête de l’Etat. Pour celui qui se pose "aux côtés des territoires", l’urgence vient des petites communes qui vivent de "ce tourisme patrimonial".

"On va trouver sans doute plus de 450 millions d’euros pour restaurer le Grand Palais à Paris et que moi on me demande de trouver 15 – 20 millions pour sauver toutes les églises des petits villages (…) je me demande si on ne s’est pas moqué de moi", martèle l’animateur de télévision et de radio.

"Je rame pour trouver de l’argent", regrette-t-il, amer.

Jacques Mézard dans le collimateur Plus largement, il estime que la politique menée par le gouvernement va à l’encontre de la sauvegarde du patrimoine français. Et n’hésite pas à régler ses comptes avec certains ministres, à l’image de celui de la Cohésion des territoires et sa loi ELAN.

"Pardon de le dire aussi crûment, mais Jacques Mézard fait voter une loi qui permettra maintenant de détruire des quartiers entiers et protégés sous prétexte qu’ils sont vétustes et dégradés, attaque Stéphane Bern. Avec cette loi nous n’aurions pas pu conserver le quartier du Marais à Paris, par exemple".

Stéphane Bern se donne désormais jusqu’à la fin de l’année pour prendre une décision sur sa poursuite ou non au sein de la mission. Il assure pour autant ne pas vouloir porter atteinte au quinquennat d’Emmanuel Macron, ébranlé en cette rentrée par le départ de Nicolas Hulot et sa sortie sur les "Gaulois". "Je ne suis pas un homme politique, je n’ai rien à faire dans la sphère politique, lance-t-il. Je suis animateur de radio et de télévision, j’écris et je défends le patrimoine. Je le fais depuis que j’ai 15 ans, c’est-à-dire quand le président Macron n’était pas encore né."

Et de conclure : "Je n’ai attendu personne pour m’occuper du patrimoine."



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
LES RATS QUITTENT LE NAVIRE !
1er septembre 2018 - 14h00 - Posté par Marc ARAKIOUZO

Dans les réserves gelées ( non utilisables ) des musées français il y a entre 50 et 60 millions de toiles de maîtres ... Mais une loi stupide des " conservateurs du patrimoine " interdit absolument d’en vendre une seule . Cela organise le marché de l’art et fait monter les prix pour le plus grand bonheur des bourgeois qui possèdent des œuvres-placements .



LES RATS QUITTENT LE NAVIRE !
1er septembre 2018 - 18h56 - Posté par irae

Je me demande si on ne s’est pas moqué de moi" Il y a presque un an, le 16 septembre 2017, Stéphane Bern était officiellement nommé à la tête ....

pas que de toi Stéphane pas que de toi. L’amour en a rendu beaucoup aveugles maintenant le mariage leur rend la vue.

Pas de bol les aveugles aucune séparation possible avant 4 ans.
Vivement le référendum révocatoire.



LES RATS QUITTENT LE NAVIRE !
1er septembre 2018 - 22h55 - Posté par phil

Bon débarras.
Qu’il continue sur sa lancée, et nous épargne ses émissions de télé grotesques et dénuées d’intérêt. Il ne peut que dégoutter les gens de l’histoire.
A la place il faut mettre de vrais historiens (comme A. Lacroix-Riz par exemple ), ou pourquoi pas, rediffuser les émissions d’Henry Guillemin, Ce serais nettement plus intéressant.






BEA TRISTAN : elle pourrait vous apprendre les mauvaises manières
jeudi 27 - 07h24
de : jean 1
Anthropologie multigenrée de la dignité et de l’égalité.
mercredi 26 - 21h06
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Le ministère de l’Intérieur commande en masse des munitions pour fusils d’assaut et des grenades de désencerclement
mercredi 26 - 18h00
de : jean 1
1 commentaire
Participation des associations au Service national universel. L’éducation populaire complice du pire !
mercredi 26 - 14h37
de : jean 1
1 commentaire
Alfortville : La Poste opte pour l’évacuation de ses travailleurs intérimaires sans-papiers
mercredi 26 - 08h33
« J’ai vu des gens tomber à l’eau » : l’opération de police qui a dégénéré, un soir de Fête de la musique à Nantes
mardi 25 - 20h03
de : nazairien
9 commentaires
Qui veut bouffer du président ?
mardi 25 - 17h23
de : jean 1
1 commentaire
Campagne de dons : appel aux lecteurs et aux mouvements sociaux
mardi 25 - 16h48
Rencontre avec la chanteuse engagée Tita Nzebi le 10 juillet
mardi 25 - 13h46
IDÉES NOIRES SOUS GILETS JAUNES
mardi 25 - 05h27
de : jean 1
3 commentaires
VENEZUELA : La nouvelle économie Socialiste, c’est parti !
lundi 24 - 17h01
de : JO
Affaire Legay : les gendarmes en service à Nice ce jour-là ont refusé les ordres du commissaire
lundi 24 - 15h07
de : nazairien
2 commentaires
Ils sont 93
lundi 24 - 11h45
de : jean 1
1 commentaire
LE MONDE A CHANGE : L’impérialisme l’apprend à ses dépends !
lundi 24 - 11h38
de : JO
acte 32, beaucoup de monde à paris, manif sauvage, flics éparpillés, fatigués, inefficaces (vidéo)
dimanche 23 - 14h18
de : nazairien
7 commentaires
HONTEUX, SCANDALEUX ET INACCEPTABLE : L214 dénonce l’horrible scandale des ‘vaches à hublots’
dimanche 23 - 11h56
de : nazairien
2 commentaires
Sarkozy et ses "casseroles" , Sarkozy jugé pour corruption - C l’hebdo - 22/06/2019 (vidéo)
dimanche 23 - 02h45
de : nazairien
L’ Acte 32, a bien tenu ses promesses et le live du sanglier jaune, a donné l’information en continu (vidéo)
dimanche 23 - 01h46
de : nazairien
1 commentaire
perturbation au Salon aéronautique
samedi 22 - 22h32
de : désobéir
Retour aux blocages pour les gilets jaunes
samedi 22 - 17h42
1 commentaire
L’héritage de Brecht : ’Berlin en Seine’ à l’Essaïon
vendredi 21 - 19h56
Daniel Tanuro : « Collapsologie : toutes les dérives idéologiques sont possibles »
vendredi 21 - 14h08
de : jean 1
2 commentaires
C’est un gendarme mobile qui a renversé quatre gilets jaunes à Rouen en février (video)
vendredi 21 - 13h36
de : Lille Insurgée
Fête de soutien aux postier-e-s du 92
vendredi 21 - 10h39
MACRON : PREMIERE A DROITE
jeudi 20 - 10h15
de : Nemo3637
1 commentaire
QG, le média libre (videos)
jeudi 20 - 09h30
de : Aude Lancelin
3 commentaires
RÉFÉRENDUM ADP Objectif : 4,7 millions de signatures !
jeudi 20 - 08h53
de : La CGT
Comédie de Béthune - Un an après la grève ...
jeudi 20 - 08h37
de : Synptac Cgt
Ulcan (Chelli) renvoyé aux assises : sera-t-il extradé ?
jeudi 20 - 08h22
de : CAPJPO-EuroPalestine
ASSURANCE CHÔMAGE : LES CHÔMEURS DANS LE VISEUR ! Rassemblement le 20 juin à 11H Place du Palais Royal
jeudi 20 - 08h14
de : FNSAC - CGT
Non au détricotage de la loi sur la liberté de la presse
jeudi 20 - 08h05
de : SNJ, SNJ-CGT, CFDT-Journalistes, SGJ-FO
Urgence pour l’hôpital et pour un accès effectif à des soins de qualité, partout et pour tous !
jeudi 20 - 07h59
de : Ligue des droits de l’Homme
Le Naufrage d’ALSTOM : Macron dans la tourmente ?
mercredi 19 - 20h50
de : JO
1 commentaire
Assurance chômage : 3,4 milliards d’économies sur le dos des chômeurs, zéro sur celui du patronat
mercredi 19 - 15h25
de : Stéphane Ortega
1 commentaire
Voitures électriques, nucléaire et compteurs Linky : Stéphane Lhomme à nouveau à Castres
mercredi 19 - 09h35
QUAND LES TRAVAILLEUSES DE LA MUSIQUE NE SONT PAS À LA FÊTE ...
mercredi 19 - 09h27
de : FNSAC - CGT
Grève massivement suivie à Radio France, près des trois quarts des salarié-e-s ont cessé le travail le 18 juin
mercredi 19 - 09h22
de : CFDT, CGT, FO, SNJ, Sud, Unsa de Radio France
Une Magistrate agressée devant chez elle par un #LBD40 : une enquête ouverte pour tentative d’assassinat
mardi 18 - 18h21
de : nazairien
11 commentaires
Geodis : ces batailles du flux des ouvriers de la logistique
mardi 18 - 09h19
de : David Gaborieau
1 commentaire
Reverdir le Rojava
mardi 18 - 08h53
de : Pierre Bance

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Je suis pessimiste par l'intelligence mais optimiste par la volonté. Antonio Gramsci
Info Com-CGT
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite