Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

EPR : l’esprit munichois des dirigeants de l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN)
de : Patrick Samba
vendredi 21 septembre 2018 - 18h32 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 27.9 ko

Lettre ouverte aux dirigeants de l’ASN et en particulier à Pierre-Franck Chevet

Le 24 septembre prochain se clôturera la consultation du public lancée le 3 septembre par l’ASN sur son site, concernant la mise en service de la cuve de l’EPR de Flamanville. Pas plus que la consultation de septembre 2017 sur l’homologation de l’acier de la cuve du réacteur qui avait pourtant recueillie plus de 13000 commentaires, en grande majorité défavorables, celle en cours n’influera sur la décision des dirigeants de l’ASN. Il ne peut y avoir aucun doute à ce sujet. D’ailleurs un responsable l’a reconnu, ces consultations obligatoires sur des dossiers très techniques et controversés ne cherchent pas à recueillir des avis susceptibles de réorienter les décisions, mais offrent des bases d’information permettant d’élaborer les plans de communication œuvrant à mieux faire passer l’inavalable pilule de la décision contestée.

Certains iront néanmoins commenter le projet d’avis, déjà rédigé, de l’ASN, parce qu’il est difficile de se taire quand on est confronté à une folie (Et pourtant je peux vous assurer que tout est fait pour décourager l’écriture d’un commentaire. A commencer par l’ouverture humiliante du compte sur le site : on vous oblige, pour prouver que vous n’êtes pas un robot, à accepter de mettre votre fierté dans votre poche…). Et les antinucléaires, bien qu’incrédules quant à l’efficacité de la démarche, craignent bien trop qu’on leur reproche leur désintérêt pour un sujet aussi grave, et particulièrement en cas d’accident ultérieur, pour risquer de s’en affranchir. Mais je le répète le résultat est déjà connu : malgré les 13000 commentaires de l’année dernière, très souvent bien argumentés y compris par des spécialistes, pas un mot n’avait été modifié dans le projet d’avis sur l’acier de la cuve.

Et une fois la consultation clôturée, Pierre-Franck Chevet, le Directeur Général de l’ASN, signera l’avis d’expertise autorisant la mise en service de la cuve de l’EPR.

Il le fera dans une période, cette année, en revanche un peu particulière.

L’Histoire en effet veut se mêler de l’affaire.

Les accords de Munich de 1938

Effectivement, nous allons bientôt affronter le 80ème anniversaire des accords de Munich. Ces accords, synonyme de lâcheté politique à son plus haut degré, qui, les 29 et 30 septembre 1938, scellèrent le sort de la Tchécoslovaquie et bientôt celui de millions de juifs, de communistes, de gitans, d’handicapés physiques et mentaux, pour finalement aboutir avec la seconde guerre mondiale et la Shoah au conflit le plus meurtrier de l’Histoire avec plus de 60 millions de morts ; soit 2,5 % de la population mondiale de l’époque (Les estimations des historiens [tout comme celles des nucléophiles après un accident nucléaire, mais avec, chez les premiers, beaucoup moins d’écart avec la réalité] varient sensiblement néanmoins : globalement, de 50 millions de morts, pour le chiffre minimal, à 85 millions, pour le chiffre maximal. Et ces chiffres ne prennent pas en considération les morts de carences, de suites de blessures, ou autres maladies consécutives au conflit après mai 1945 en Europe, et septembre 1945 en Asie (après l’explosion des bombes atomiques de Nagasaki et d’Hiroshima). Le chiffre du nombre des morts après septembre 1945 est sans aucun doute très élevé : un grand nombre d’irradiés, de soldats grièvement blessés décédèrent, ainsi qu’un grand nombre de déportés rescapés qui moururent des conséquences de mauvais traitements, de privations diverses. Du fait du manque de services médicaux et hospitaliers, souvent dégradés, la mortalité fût plus importante qu’avant 1939. Après 1945, la famine était présente en certaines zones de l’URSS, dans les Balkans, et même dans l’Europe occidentale, sans oublier l’Asie, très impactée, on ne le sait pas assez. Par ailleurs, il ne faut pas négliger les conséquences psychologiques, très importantes, avec un grand nombre de personnes traumatisées, parfois sur plusieurs générations).

Hitler fut le promoteur de cet holocauste.

Mais il ne fut pas seul à Munich. Les accords qui portent le nom de cette ville et qui représentent désormais le symbole absolu de la lâcheté, il les signa en présence de Mussolini avec le Premier ministre anglais Chamberlain et le Président du Conseil français Daladier.

L’historien anglais Martin Gilbert affirme que le futur Premier ministre du Royaume-Uni, Winston Churchill, n’aurait pas tenu sa célèbre formule de condamnation des accords à l’occasion d’un discours le 21 novembre 1938, après les accords donc, mais aurait couché sur papier une formule similaire avant les accords de Munich dans une lettre adressée à son ami Walter Guinness le 11 septembre 1938. C’est après la signature des accords que des commentateurs auraient fait circuler différentes versions du mot historique prêté à Churchill.

A-t-il dit : « Ils devaient choisir entre le déshonneur et la guerre. Ils ont choisi le déshonneur, et ils auront la guerre » ?

A-t-il affirmé : "Vous avez voulu éviter la guerre au prix du déshonneur. Vous avez le déshonneur et vous aurez la guerre" ?

A-t-il écrit autre chose mais néanmoins d’assez proche ? Peu importe.

Dans tous les cas il ne s’est pas trompé.

ET MOI JE VOUS LE DIS, DIRIGEANTS DE L’ASN, JE VOUS LE DIS, PIERRE-FRANCK CHEVET : "Vous voulez vous éviter d’endosser la responsabilité, qui vous est pourtant étrangère, d’une crise financière et économique de la filière nucléaire au prix du déshonneur et de la honte (une responsabilité qui s’est exercée sur vous sous la forme d’un chantage, la Commission européenne ayant mis comme condition inadmissible à son accord à la recapitalisation d’Areva, que vous accordiez votre homologation à la cuve de l’EPR malgré ses anomalies. Chantage auquel vous avez pour le moment lâchement cédé en validant l’acier de la cuve dont la résilience n’est pourtant pas aux normes requises, un comble pour une centrale de cette puissance, et en violation des principes de base de toute technologie), vous avez donc déjà une part de déshonneur, et, malgré tout, vous n’empêcherez pas la faillite financière d’EDF qui a toutes les chances d’advenir quelque soit ce que vous aurez décidé, mais vous aurez en sus, au pire un accident nucléaire dramatique qui vous hantera jusqu’à la fin de vos jours, et assurément, ce qui est déjà très grave, une contamination du réacteur qu’il sera alors impossible de démanteler, bien que vous sachiez clairement et sans le moindre doute que ce réacteur ne fonctionnera pas normalement.

Il dysfonctionnera parce que vous passez l’éponge sur les nombreuses et graves anomalies sous réserve d’un aménagement de non-sens : le remplacement du couvercle de la cuve avant fin 2024 (reconnaissant par là-même que l’actuelle cuve installée en force par EDF ne présente pas la garantie de l’ "exclusion de rupture", garantie pourtant inviolable dans le circuit primaire), tandis que le fond de cuve dont l’acier présente pourtant les mêmes anomalies ne sera pas remplacé. Vous nous démontrez donc qu’ici l’incohérence est reine, situation toujours problématique à l’humain et proprement inenvisageable dans une centrale nucléaire.

Comme Daladier en son temps, vous pourrez toujours vous rassurez de toutes les manières que vous le souhaitez, vous dire que les bâtons dans les roues au démarrage de l’EPR ne manqueront pas, que jamais personne n’osera prendre la décision de démarrer un EPR au cerveau électronique de contrôle..., mais vous savez également qu’un fou ou une folle pourra toujours se dédouaner de toute responsabilité en arguant de votre expertise.

Si vous ne voulez pas vivre toute la fin de votre vie avec un sentiment de honte écrasant, il est encore temps de vous ressaisir, prenez la seule décision sage que la situation exige, parce qu’il n’est pas anodin de pouvoir se regarder dans une glace : le sort économique d’EDF n’est pas de votre responsabilité, la vie et la santé de millions de personnes, oui !

Pour vous-même et pour l’ensemble de vos concitoyens, ne donnez pas un avis favorable à la mise en service et à l’utilisation de la cuve de l’EPR de Flamanville !

Patrick Samba

PS : je signale à qui voudrait la découvrir qu’une remarquable bande dessinée sur le sujet, scénarisée par Sylvain Tronchet (l’auteur de : https://www.franceinter.fr/sciences...), mettant en scène Pierre-Franck Chevet, est publiée dans le numéro d’été de La Revue dessinée.



Imprimer cet article





"L’obéissance est notre problème"
vendredi 16 - 20h19
de : Deeplo
CUBA : Ce petit pays du Tiers-Monde qui va à l’étranger pour soigner des vies Humaines et non pour tuer !
vendredi 16 - 17h58
Gilets jaunes : blocage de sites pétroliers en Wallonie
vendredi 16 - 17h15
de : RTBF
Jann Halexander & Abad Boumsong proposent l’AFRIKAN KABARET
vendredi 16 - 12h36
L’équipe qui domine / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 15 - 18h02
de : Hdm
STRASBOURG : Grève de la faim, Macron ne sait pas, ne voit pas, n’entend pas !
jeudi 15 - 16h28
de : JO
Il y a 30 ans, ARAFAT proclamait l’Etat Palestinien
jeudi 15 - 16h14
de : JO
COMMEMORATIONS du 11 NOVEMBRE : La Serbie sanctionnée !
jeudi 15 - 15h59
de : JO
1 commentaire
MARSEILLE : La Marche de la Colère dégénère !
jeudi 15 - 15h51
de : JO
Le 17 novembre sera-t-il apolitique ?
jeudi 15 - 09h19
2 commentaires
Rejet des gilets jaunes ou le mépris du peuple.
mercredi 14 - 17h20
8 commentaires
MEXIQUE : Le Président élu invite Nicolas Maduro à son investiture !
mardi 13 - 17h45
de : JO
LES 5 ARNAQUES DES AUTOROUTES : CQFD !
mardi 13 - 17h07
de : JO
2 commentaires
17 novembre : pourquoi les syndicats traînent-ils des pieds, alors que les politiques courent après ?
mardi 13 - 16h45
7 commentaires
Armes Européennes chez Daesch : Des langues se délient !
lundi 12 - 18h02
de : JO
Les grosses augmentations de certains ministres en 2018
lundi 12 - 11h58
de : JO
1 commentaire
Enfoirés de journalistes !
lundi 12 - 10h10
de : jean 1
5 commentaires
« Fêtons la gratuité ! » le samedi 5 janvier à Lyon !
lundi 12 - 09h18
de : Paul Ariès
1 commentaire
La Bible, les terres et les missionnaires du temps de la « pacification » des colonies.
dimanche 11 - 22h02
de : Christian DELARUE
CONSEIL CONSTITUTIONNEL : Censurons les censeurs !
dimanche 11 - 14h56
de : JO
1 commentaire
LE MONDE SELON MONSANTO - De la dioxine au OGM, une multinationale qui vous veut du bien
dimanche 11 - 08h46
de : Ernest London
1 commentaire
VENEZUELA : La Révolution se défend contre le terrorisme économique !
samedi 10 - 17h39
9 commentaires
Make Anti-Imperialism Great Again !
samedi 10 - 17h07
de : jean 1
1 commentaire
Réformes de l’éducation : « C’est un projet élitiste, autoritaire, réactionnaire et libéral »
samedi 10 - 06h08
Carburants ou pouvoir d’achat : les raisons de la colère
vendredi 9 - 20h44
de : Christian DLR (cgt fin pub)
Du 11 Novembre 1918… au 1er Septembre 1939… D’une guerre mondiale… à l’autre…
vendredi 9 - 13h31
de : Emission Polémix et La Voix Off
rencontre nationale des secteurs en lutte samedi 10 novembre à Paris !
vendredi 9 - 11h17
de : SUD Poste 92
2 commentaires
Ce mensonge du gouvernement qui pourrait vous coûter très cher !
vendredi 9 - 11h07
de : JO
Les GM&S attaquent PSA et Renault en justice
jeudi 8 - 16h08
Gender Recognition Act : la lutte des femmes britanniques pour ne pas être effacées
jeudi 8 - 12h36
de : Female-
5 commentaires
#fachosphère / C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 8 - 11h51
de : Hdm
Sortons du vrai-faux débat sur le prix du carburant. Défendons le droit à l’énergie élémentaire via sa gratuité !
jeudi 8 - 07h54
de : Paul Ariès et l’Observatoire international de la Gratuité (OIG)
12 commentaires
Retraite Complémentaire : Très mauvaise nouvelle qui vous attend en 2019
mercredi 7 - 15h27
de : JO
Mélenchon : les limites juridiques, judiciaires et politiques de l’enquête préliminaire
lundi 5 - 16h00
de : Foolad
2 commentaires
Les approches libertaires de l’école du Rojava
lundi 5 - 12h06
de : jean 1
Suicide d’une factrice : ses collègues exigent le départ des encadrants depuis 10 jours
dimanche 4 - 13h37
L’abécédaire de Daniel Guérin
vendredi 2 - 14h03
de : jean 1
Arkéa : les épargnants en danger !
vendredi 2 - 12h15
de : Guirec
Détermination kurde - Retour à Kobané
jeudi 1er - 19h37
de : Pierre Bance
JAMAIS TROP TARD ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 1er - 12h46
de : Hdm

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Notre vraie nationalité est l'humanité. Herbert George Wells
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
https://www.facebook.com/MARCELINEL... Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINEL...
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite