Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 20 juin 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du pouvoir en France. Dédicace du livre sur place. "Les rencontres Info’Com" est un rendez-vous culturel mensuel organisé par le syndicat Info’Com-CGT. Son objectif est de vous faire découvrir un livre, un film, un album engagé et qui invite à la réflexion pour (...)
Lire la suite, commenter l'article...

DOCTEUR MACRON ET MISTER MAC GUN
de : Nemo3637
dimanche 3 février 2019 - 23h53 - Signaler aux modérateurs

Du Bisounours au terrorisme d’État

I. Une crise de grande ampleur.

Si l’on prend en considération l’intensité de certains combats de rue, du saccage et pillage des commerces, du nombre d’ interpellations et surtout du nombre de blessés, jamais, au cours de ces cinquante dernières années, la France n’a connu autant de violences. Il faudrait y ajouter la dizaine de morts qui a résulté de ce mouvement social débutant maintenant voici près de trois mois.

A cette situation à caractère dramatique et exceptionnel qui perdure ainsi semaine après semaine, sous les explosions des lacrymogènes et les tirs de flash balls, l’éxecutif n’a pas su trouver de réelle réponse politique. Après avoir lâché quelques dix milliards, il a proposé, devant les revendications et notamment face aux claires demandes d’augmentation du pouvoir d’achat des plus démunis, un « grand débat national » dont la finalité reste confuse.

Beaucoup pensent bien sûr à une manœuvre dilatoire de la part d’un personnage à présent aux abois, qui a déjà montré par son attitude, ses paroles, son mépris du peuple et sa suffisance. A la question sociale qui se pose, deux réponses récurrentes s’imposent naturellement pour le Pouvoir : une solution politique et/ou une politique de répression. Il faut tenir compte du contexte…

II. …Qui fait écho à une crise systémique

Une crise systèmique touche mortellement le capitalisme, et ce à l’échelle mondiale. Les profits issus de l’industrie sont désormais négligeables relativements à ceux qui peuvent être réalisés par la spéculation financière. Cette spéculation est régulièrement alimentée par l’argent publique, par la « planche à billets » promu, par exemple, voici quelques années en Europe par Mario Draghi. Tant que les taux d’emprunts sont bas, la spéculation, seule et dernière « activité économique », peut continuer à prospérer.

Mais parallèlement se creusent les déficits publics. La hausse des taux devient à terme inévitable, entrainant une hausse de la dette de chaque Etat rendu sinon insolvable du moins non crédible. La crise financière rebondit alors avec encore plus de force qu’en 2008 (1).

Cette hypothèse est jugée très réalistes dans certains cercles de décideurs comme celui de Bildenberg. La faillite envisagée signifie certes la misère pour le plus grand nombre mais pas obligatoirement la fin d’un système d’exploitation de l’homme par l’homme.

A cours terme le plus important pour le Pouvoir est d’empêcher une auto organisation des exploités qui, elle, pourrait être la source d’une alternative.

Parallèlement au démantèlement de la protection sociale, les démunis sont également progressivement spoliés du peu de droits qu’ils avaient pu acquérir. Dans un monde où l’on fait de moins en moins de différence entre une croyance et un savoir (2) il peut paraître aisé de manipuler les opinions déjà déstabilisées par le complotisme . Soumettre et écraser dans l’oeuf toute velleité de Liberté, de simple réflexion, tel est l’objectif des gouvernants pour maintenir l’édifice branlant du capitalisme rendu aujourd’hui au stade financier.

III. Du Docteur Macron le bienveillant ….

Macron, auparavant ministre de Hollande, connait très bien la situation économique de la France. Sa politique ne diffère pas de ses prédécesseurs, Sarkozy ou Hollande. Cornaqué par l’Union Européenne, il s’est mis en tête d’ « activer les réformes » - Sarkozy avait eu la même attitude -, c’est-à-dire, comme tout le monde l’a compris à présent, presser le citron des populations, en continuant notamment à démanteler l’architecture des droits sociaux. Sa vision libérale est donc celle d’une minorité s’enrichissant, permettant ensuite un ruissellement vers « le bas ». Cette conception n’est évidemment pas nouvelle. Mais dans le contexte du capitalisme financier dévoreur de toutes les ressources et énergies, elle se révèle partout un échec... quant au « ruissellement ». Par contre c’est toujours une réussite pour les riches toujours plus riches ...

Une partie de la gauche, et d’autres encore, pensent possible de confisquer, par exemple, au moins en partie, les dividendes monstruences des grandes sociétés. Il est vrai, au vu de la paupérisation du plus grand nombre, que de tels revenus prennent un caractère immoral et insupportable. Mais les capitalistes ont vite fait de faire comprendre qu’à la moindre ponction, ils foutront le camp. Ce à quoi Macron répond qu’il vaut donc mieux quand même les voir rester chez nous (!).... Pour mieux continuer à nous sucer le sang ? Ce simple exemple montre la nécessité non seulement d’une claire confiscation, mais d’une rupture radicale d’avec le capitalisme.

Quant aux populistes ils se gardent bien de relayer les revendications de hausse de salaires. Ce sont eux qui défendront en dernier recours les possédants.

Les 10 milliards octroyés par Macron dans ses promesses du 10 décembre 2018, grevant le budget, menaçant la barre absurde des 3%, ont pu être énoncés grace à Berlin qui, non seulement a donné son aval, mais pressait le Président français d’être plus réactif face à l’ampleur des manifestations. Mais le 31 décembre il remettait les pieds dans le plat en menaçant les chômeurs !... Comment dit-on « maladroit » et « grosse connerie » en allemand ?

Plus de grain à moudre !... dans l’optique de la sauvegarde des intérêts des capitalistes.

Reste la tchatche et les numéros de cirque à l’américaine.

Auparavant il faut conditionner, apprendre au Peuple un nouvel idiome, une sorte de novlangue (3).

Ce nouveau langage, de plus en plus utilisé, consiste à émettre des mots et expressions qui signifient l’opposé de ce qu’ils laissent apparaître de prime abord. Ainsi le mot « réformes » veut dire que vous allez en baver pour longtemps. L’expression « cela va être un peu compliqué » (dite généralement avec un sourire forcé, son petit béret à la main) signifie qu’on va vraiment se faire ch....

Toute une logique peut même être retourné. Ainsi l’utilisation de flash-balls donnerait une plus grande sécurité aux manifestants (!). Des maîtres dans l’art oratoire...et du mensonge déconcertant ! N’oublions pas que Macron a fait du théâtre en amateur et que très jeune, il s’est révélé un excellent comédien...

III. ...A Mister Mac Gun et au terrorisme d’État.

Face à la répétition des manifestations des Gilets Jaunes – et d’autres aussi (4) le Pouvoir s’affole. Les discours et les « mesurettes » n’y font rien. Même si, grace à de grands efforts des autorités, le « grand débat national » rencontre quelques échos à la campagne et surtout sur internet, le risque est grand de le voir retomber comme un vieux fromage mou d’ici quelques semaines. En clair il n’en sortira rien, sinon un gain de temps pour le Président coagulant à lui (beurk) tous les partisans de l’ordre, les peureux de tous horizons dont on entend déjà les miches qui font pif paf, gardant ainsi une chance pour les prochaines élections européennes.

Face à cet échec de la com’déjà entrevu, pour l’heure, il ne reste plus que la matraque.

Mieux que la matraque le flash-balls. En français le lanceur de baballe (LDB). « C’est la seule solution face à la violence des manifestants » nous dit Castaner.

La pensée de tous ces estropiés samedi derniers m’empêche bien sûr de sourire ici. Mais mon pauvre Kéké si tu avais vu le caractère des manifestations des années 1970 ! Les voitures, dont l’arrière était rempli de cocktail molotov, arrivaient en début de manifestation et étaient immédiatement déchargées. Des groupes qui avaiant pignon sur rue organisaient les combats de rue...

Malgré tout cet attirail il y eu peu de policiers blessés et la mort du seul Malik Oussékine décida, dans les années 1980, le Pouvoir d’alors, d’interdire les motos estafettes avec des flics armés d’un « bidule »...

Mais ce n’est pas la casse des magasins qui inquiète le Pouvoir aujourd’hui. C’est le danger social.

Cette répétition des manifestations, cette pugnacité des manifestants, femmes et hommes de tous âges, font plus qu’inquiéter nos dirigeants. Ils ont peur. Donnant plus le pouvoir à l’Administration qu’à la Justice (5), à l’exemple de Vichy,i ls répondent donc aujourd’hui par la terreur. On peut même s’étonner qu’avec toutes lesmenaces, blessures et intimidations toujours autant de monde manifestent encore dans la rue.

C’est le courage et la dignité de tout un Peuple qui relève le défi des infâmes. Alors l’escalade ?

Combien de blessés, de tués, de malheurs, faudra t-il pour qu’il foute le camp !

(1) Lire mon petit ouvrage sur l’excellent site « La Chayotte Noire » https://lachayotenoire.jimdo.com/nemo/

(2) Le rationalisme, la capacité de raisonnement, qui faisait la force de la bourgeoisie et du capitalisme, tend lui-même à disparaître au profit de croyances mises sur le même pied que des savoirs...

(3) Le novlangue, dans le roman de George Orwell « 1984 », est le langage régulièrement modifié qui permet à Big Brother de manipuler et de garder le Pouvoir...

(4) Les manifestations se succèdent à Paris : puéricultrices, enseignants (stylos rouges), chauffeurs Uber...

(5) La nouvelle loi anti-casseur donne le pouvoir de décision d’arrestation à la police (Administration) et non pas, comme le Droit le prescrit normalement, au juge, à la Justice. Ce qui a fait dire à un député de droite qu’on retournait « à Vichy ». Du temps où la Milice vous abattait froidement au coin d’un bois, hein Zemmour ?....



Imprimer cet article





CONGRÈS DE FONDATION DE L’UNION COMMUNISTE LIBERTAIRE (UCL) : DÉCLARATION FINALE
samedi 15 - 19h29
de : jean 1
NON à l’amalgame honteux du régime israélien avec l’Antisémitisme !
samedi 15 - 10h22
de : JO
École de la confiance : la loi passe, la défiance reste, les mobilisations continuent
samedi 15 - 07h50
CE CAUCHEMAR QUI N’EN FINIT PAS - Comment le néolibéralisme défait la démocratie
vendredi 14 - 19h24
de : Ernest London
GILETS JAUNES : PAUSE AVANT LA REPRISE ?
vendredi 14 - 18h23
de : Raymond H
Macron et Castaner visés par une plainte à la Cour pénale internationale pour « crime contre l’humanité »
vendredi 14 - 17h41
de : JO
Interview de Maître Sophia Albert Salmeron après s’être rendue à la C.P.I à La Haye (vidéo)
vendredi 14 - 17h32
de : nazairien
Entre Pôle emploi et Françafrique, le gagne-pain de Benalla après l’Élysée
vendredi 14 - 15h20
de : JO
SOUTIEN AUX POSTIER-ES DU 92 EN GREVE / RDV LUNDI MATIN
vendredi 14 - 11h03
Les "cons" , ça ose tout : la cheffe de l’IGPN « réfute totalement le terme de violences policières
jeudi 13 - 22h43
de : nazairien
4 commentaires
La Grande-Bretagne livrera Julian Assange aux Etats-Unis
jeudi 13 - 17h03
de : JO
1 commentaire
« Ensemble on nous opprime, les femmes, ensemble révoltons-nous ! »
jeudi 13 - 11h51
de : jean 1
Le gong vient de sonné en Chine : l’hégémonie nord-américaine, c’est bien fini !
jeudi 13 - 10h33
de : JO
6 commentaires
L’union fait la force : La Coordination des Groupes Anarchistes (CGA) se dissout pour contribuer à la création de l’UCL
jeudi 13 - 10h31
de : jean 1
1 commentaire
Fête de soutien aux postier-e-s du 92 en grève
jeudi 13 - 09h33
1 commentaire
Votez Info’Com-CGT ! Élection du comité social et économique UES L’Équipe 1er tour, 17 au 21 juin 2019 (video)
mercredi 12 - 20h30
de : Info’Com-CGT
Trou de la Sécu : merci Macron !
mercredi 12 - 07h40
4 commentaires
A Genève, macron nous fait le coup du "nouveau capitalisme" sans doute à la sauce sarkozy
mardi 11 - 19h13
de : nazairien
7 commentaires
LUNDI DE PENTECÔTE : une arnaque de plus !
mardi 11 - 15h47
de : JO
Le grand remplacement ?
lundi 10 - 20h24
de : Claude JANVIER
5 commentaires
MONTPELLIER : ACTE XXX, L’ART ET LES GILETS JAUNES
lundi 10 - 17h52
de : jean 1
1 commentaire
A Montpellier, meme avec sa violence, la "flicaille" , n’est plus aussi fringante et perd rapidement pied (vidéo)
lundi 10 - 17h20
de : nazairien
1 commentaire
L’Armée Arabe Syrienne, réplique face aux terroristes du Front Al-Nosra, armé et financé par la France (vidéos)
lundi 10 - 16h36
de : nazairien
50 Printemps - C’est l’heure de l’mettre !
lundi 10 - 16h26
de : Hdm
Quand les renseignements convoquent les journalistes
lundi 10 - 15h38
de : JO
Le Peuple "Gilet Jaune" en Seine Saint Denis, meme avec leurs "lacrymos" , les CRS décrochent (vidéo)
lundi 10 - 15h01
de : nazairien
3 commentaires
Entre "çà" de domination et "surmoi" d’interdiction
lundi 10 - 10h14
de : Christian DELARUE
2 commentaires
L’ambigu Monsieur Jadot
dimanche 9 - 22h49
de : frustration
Barcelone. Le dérapage de Ada Colau face à la manoeuvre de Valls...
dimanche 9 - 14h53
de : Antoine (Montpellier)
1 commentaire
Je suis tombé par terre c’est la faute à Voltaire, misère est mon trousseau c’est la faute à Rousseau ?
dimanche 9 - 11h10
de : JO
Ces Gilets Jaunes plein de bon sens ! L’Histoire rendra Hommage à leurs sacrifices ! (video)
samedi 8 - 20h52
de : JO
1 commentaire
Stop 5G !
samedi 8 - 18h04
de : Gavroche66
La Dictature Européenne et L’INCROYABLE ARNAQUE DE LA HAUSSE DU PRIX DE L’ÉLECTRICITÉ (vidéo)
samedi 8 - 13h37
de : nazairien
ELYSEE, MAGOUILLES ET Cie : Sur un siège éjectable ?
vendredi 7 - 20h51
de : JO
Cette ordure de moscovici, ce traitre, veut "saigner" en core plus le peuple français
vendredi 7 - 13h36
de : nazairien
Les cons ça osent tout, c’est meme à ça qu’on les reconnait, prenez une cuillère d’INTOX avant d’aller vous couchez (video)
vendredi 7 - 11h31
de : nazairien
1 commentaire
Nutella fait son beurre sur les noisettes récoltées par des enfants et des réfugiés en Turquie
vendredi 7 - 07h46
VENEZUELA : la nouvelle économie se développe !
jeudi 6 - 23h20
de : JO
Le Media en passe de rejoindre les rangs de la merdiacratie de connivence
jeudi 6 - 22h59
de : Irae
4 commentaires
Les aventures gégé continuent
jeudi 6 - 22h23
de : Rebellyon
2 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Le théâtre doit être ce que le théâtre n'est pas. Pier Paolo Pasolini
Info Com-CGT
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 20 juin 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du pouvoir en France. Dédicace du livre sur place. "Les rencontres Info’Com" est un rendez-vous culturel mensuel organisé par le syndicat Info’Com-CGT. Son objectif est de vous faire découvrir un livre, un film, un album engagé et qui invite à la réflexion pour (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite