Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Geneviève Legay n’a pas été touchée par les forces de sécurité ??? La preuve du contraire en video !!!
mardi 26 mars
7 commentaires
Selon le procureur de la République de Nice, Jean-Michel Prêtre, la chute de la septuagénaire, Geneviève Legay, porte-parole départemental d’Attac, n’est pas directement liée à une charge menée par les forces de l’ordre ??????? « Elle n’a pas été touchée par les forces de sécurité, on ne voit pas qui l’a poussée, si ce n’est que ce n’est pas un agent de sécurité, c’est quelqu’un qui était devant elle » (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Monnaie Tic.
de : L’iena rabbioso
vendredi 22 février 2019 - 19h33 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 10.1 ko
Des banquiers célèbrent leurs joies après avoir manger la galette des rois
Les visages ont été masqués parce-que les banquiers sont trop pudiques.

Avertissement:Article chiant.

Oui, autant certains de mes articles sont gais, celui-ci est gnol (ref:Un humoriste).

Je m’en vais vous parler d’un domaine particulièrement ennuyeux, la monétique. En fait, ce terme signifie : utilisation de l’informatique pour les questions de pognon.

Et je serai plus réducteur encore, je ne parlerai que des distributeurs de billets et des terminaux de paiement (le truc que tu tapes ton code de 4 chiffres, puis touche verte valide, sauf si « carte muette »).

Dans une autre vie, j’ai travaillé dans ce domaine. J’ai survécu mais de justesse. De toute façon l’alcool ou le tabac auront ma peau à moyen terme. L’univers banquier, c’est comme l’armée : Si tu as deux neurones, il te reste les drogues ou l’hôpital psychiatrique.

On reconnaît un banquier à quelques détails significatifs : Il est bien habillé, et sa coiffure est rarement punk. Il considère qu’un Hold-up est un crime contre l’humanité Il déteste ce qui est négatif (notamment le solde d’un compte courant). Il croit à la multiplication de l’argent. Il est conservateur, mais de type cool-libéral, c’est à dire qu’il consomme bio tout en achetant des actions total. Il pense sincèrement que l’économie existe.

Pour toutes ces raisons, le monde de la banque (on peut aussi dire finance, mais comme cela voudrait dire que les banques nous financent, je préfère encore le mot banque) , naturellement conservateur, a fini par admettre que l’informatique pourrait lui rendre quelques services, et on peut daté ça des années 1970 (pour la paléo-monétique) mais surtout 1980 (pour l’homo-fricum), 1990 (pour l’homo-ultra-pognum), et 2000 (pour l’homo pognum-pognum).

Pour résoudre le problème du Hold-up, il n’y a qu’une solution logique : supprimer l’argent. En Novlangue vous connaissez cela très bien, cela s’appelle la dé-matérialisation.

Aux USA, l’apparition des cartes de crédits dans les années 60-70 ont laissé les banquiers européens dans un lac de la stupéfaction totale. Comment, permettre à des gueux de dépenser des sous qu’ils n’ont pas ?

Rejet total. La carte Européenne, et notamment Française, sera de débit. C’est pas une nuance, c’est un rift, un gouffre.

Dans ta carte, tu as ton salaire, ou plutôt l’autorisation d’accès à ton salaire si le banquier tolère que tu dépenses SON argent.

Car depuis l’obligation d’avoir un compte bancaire pour toucher un salaire, on a perdu un petit droit : Celui d’accéder librement au fruit de notre labeur. Je ne suis pas économiste, ni politologue, ni sociologue, juste un ancien collabo, et donc je resterai dans des considérations purement techniques.

D’abord, réponse à la question « pourquoi tous les banquiers se font photographier avec les deux mains cachant leurs couilles ? » La réponse est : Ils sont aussi persuadés que les couilles sont inestimables et que le gueux les convoitent.

Maintenant le dur.

Oublions les USA et l’antique carte de crédit qui est culturellement unique aux USA.

Passons directement aux années 1970 et les premiers distributeurs automatiques de billets. Machine entièrement électronique, elle utilisait une invention, la puce, qui a permit, grâce à l’absence totale de sécurisation, à quelques ingénieurs du milieu de vider légalement ces anciens gadgets. Colère des banquiers, rendez-vous aux années 1980.

En ce qui concerne le paiement, cela concerne les banquiers, aussi bien que ce qu’on a nommé la grande distribution, et qui avaient en commun la haine du chèque.

Pas seulement du chèque sans provision. Du chèque tout court. Car un chèque, c’est un délai exaspérant être l’acte d’achat et le moment où le pognon entre dans la banque de Monsieur Carrefour (je le dénonce lui, parce-que c’est mon préféré).

Vous voyez la bande marron sur le ticket jaune de la RATP des années 80-90 ? Les cartes de débit (nommées par les banquiers cartes bancaires) utilisait la même technologie, c’est à dire une mémorisation magnétique de données binaires.

Les plus jeunes lecteurs ne peuvent pas le savoir, mais vous, vieux schnocks, vous vous rappelez sans doute de cette bande marron sur votre carte préhistorique.

Cette bande magnétique était codée selon la norme 8583 (champ 35, piste ISO2) imposée par le GIE-CB (là, c’est trop long à expliquer, recherchez vous même) , et commençait par votre numéro de compte primaire (PAN) suivi de données diverses englobant ce qu’on appelait dans le jargon la piste ISO2.

Et dans ce temps là, le terminal lisait ces données et les envoyaient vers un serveur lié à la banque acquéreuse (celle de Carrefour) qui l’envoyait dans le réseau appelé RCB (réseau carte bancaire), qui a été re-nommé e-RSB depuis, pour qu’il arrive au serveur émetteur (c’est à dire celui qui appartient à la banque du gentil client, je sais c’est dur, mais avec de la vodka ça passe), qui lui même va se charger de : Vérifier que le gentil client à taper le bon code (c’est à dire 1234 si le client est macroniste) Répondre au serveur acquéreur oui ou non au paiement, oui dans la plupart des cas, non si le gentil client en est à -10 euros.

La communication entre ces serveurs était (et est encore) régie par la norme ISO 8583, qui évolue très lentement car les banques sont paranos concernant des erreurs de codes impliquant des non-paiements. Si Windows avait suivi le même processus d’adaptation que ce protocole à la noix, alors en en serait encore à windows 3.1.

Malheureusement des petits farceurs ont fini par trouver la faille dans ce système et ont fait leurs courses gratuitement jusqu’à ce que le banquier se fâche encore. (mais dans la discrétion, les banquiers ayant horreur que des journalistes informent les gentils clients que les coffres forts blindés virtuels sont du gruyère . Ah non, merde c’est suisse ça, je veux dire de l’emmental)

Années 1990, là cela devient du sérieux. Norme ISO 7613.

On ne déconne plus, la puce n’a plus rien à voir avec son ancêtre. Elle communique (avec ou sans contact) avec le terminal de paiement. Nom de code : norme EMV (Eurocard Master-Card Visa).

Plus besoin de communication immédiate avec un serveur, le contrôle du code secret se faisant avec des algorithmes (pour l’instant, mais je pense que c’est déjà craqué) de cryptographie inviolables.

Bon il reste un truc chiant, ce bordel de merde de code secret que si ça se trouve un gueux à volé à une vielle, faute d’une paire de couille.

Années 2000. La biométrie.

Voilà une chose que les banques elles trouvent cool.

Ici s’arrête l’espace de mes compétences. En 2008, l’algorithme de reconnaissance rétinienne était au point, qui joint à celui de la reconnaissance digitale, plus simple, devrait donner d’ici peu les premières cartes pour macronistes heureux.

Le dernier petit obstacle est juridique.

Mais si vous saviez comme ils s’en foutent, des lois, les banquiers.



Imprimer cet article





L’humoriste proche de Macron Yassine Belattar placé en garde à vue
mardi 26 - 14h51
de : JO
1 commentaire
Régis Portalez, polytechnicien l’« X » homme du peuple des irréductibles gaulois "gilets jaunes"(vidéo)
mardi 26 - 14h40
de : nazairien
2 commentaires
Le scandale bidon du « rapport-choc » sur le vrai temps de travail des fonctionnaires
mardi 26 - 14h01
1 commentaire
Geneviève Legay n’a pas été touchée par les forces de sécurité ??? La preuve du contraire en video !!!
mardi 26 - 11h58
7 commentaires
Macron : "Quand on est fragile, on ne se met pas dans des situations comme celle-ci" (video)
mardi 26 - 11h41
1 commentaire
Macron souhaite de la "sagesse" à la manifestante blessée à de Nice
mardi 26 - 10h09
de : Edwy Plenel
1 commentaire
EELV, réveille-toi pour les élections européennes !
mardi 26 - 10h05
2 commentaires
Assurance chômage : l’explosion des CDD de moins d’un mois coûte un pognon de dingue
mardi 26 - 08h24
de : Stéphane Ortega
L’activisme de la CFDT locale fait polémique chez Casino, à Saint Etienne
lundi 25 - 19h08
de : Mathieu Nicolas
1 an de grève : concert de soutien aux postier-e-s du 92 (video)
lundi 25 - 11h33
Du 29 au 31 mars 2019, bloquons l’usine Alsetex et toutes les usines d’armement des forces de l’ordre ! (video)
lundi 25 - 08h47
de : jean 1
4 commentaires
SOS Démocratie en péril
lundi 25 - 08h37
de : Christian DELARUE
L’Oberfuhrer Lallement et le Gauleiter Castaner, n’ont pas entamé la combativité des "gilets jaunes" (vidéo)
dimanche 24 - 23h57
de : nazairien
1 commentaire
VIVE LA LIBERTÉ DE MIGRER !
dimanche 24 - 22h25
de : DUPIN Bernard
2 commentaires
Georges Moréas, ancien commisaire principal, parle de déontologie, Gilets jaunes et ménage de printemps à la PP
dimanche 24 - 12h30
de : nazairien
Un chiffre absolument spectaculaire : 39% des Français favorables à une nouvelle Révolution !
dimanche 24 - 12h03
de : JO
2 commentaires
ACTE 19 GILETS JAUNES : Témoignages Toulouse/Nice (videos)
dimanche 24 - 11h51
de : JO
2 commentaires
Commune libre jaune de Montmartre et de France
samedi 23 - 19h24
de : Alina Reyes
4 commentaires
Bonne nuit les petits (video)
samedi 23 - 11h09
Dans une démocratie on parle d’élection pas de répression !!!
vendredi 22 - 20h41
de : JO
3 commentaires
Café d’histoire critique et d’études marxistes, 23 mars 2019 : mouvement syndical et moyens d’action …
vendredi 22 - 17h19
de : Jo.dez
Podemos, Podemos, qui t’a vu et ne te reconnaît plus ...
vendredi 22 - 17h07
de : Antoine (Montpellier)
L’ARMÉE MANIPULÉE PAR UN POUVOIR À LA DÉRIVE !
vendredi 22 - 16h43
de : Info’Com-CGT
Et bientôt grâce à l’Europe qui protége la précarité énergétique
vendredi 22 - 13h17
de : Irae
Sentinelle pour l’acte 19 : pas d’accord, « mon fils militaire se mettra en maladie » (video)
vendredi 22 - 10h56
de : JO
Omnes vulnerant , ultima necat.
vendredi 22 - 10h55
de : L’iena rabbioso
François RUFFIN : Je ne viendrai pas à l’Elysée !
vendredi 22 - 10h40
de : JO
Gilets jaunes : a Montpellier, les policiers détestent être surveillés
vendredi 22 - 07h48
La bande des faux monnayeurs de la République
jeudi 21 - 21h19
de : Alina Reyes
1 commentaire
Intervention militaire : C’est en un mois de mars 1871 que la Commune de Paris y vit se rallier la Garde Nationale
jeudi 21 - 17h18
de : JO
La monarchie absolue, les sondages semblent bien dire : ça suffit !
jeudi 21 - 16h52
de : JO
Casino : quand des syndicats font le jeu du capitalisme sauvage
jeudi 21 - 15h29
de : François
180 ans ? Ça se fête…
jeudi 21 - 12h10
de : Info’Com-CGT
JACOU : UN PROJET DE BUDGET SANS AMBITION ET DANGEREUX POUR LA VIE DÉMOCRATIQUE DE LA COMMUNE
jeudi 21 - 12h01
GILETS JAUNES : ACTE 19 SAMEDI 23 MARS
jeudi 21 - 11h44
de : JO
7 commentaires
La presse porte parole du pouvoir - instauration de la loi martiale ? (video)
jeudi 21 - 08h17
de : Irae
1 commentaire
Chiens de garde aux basques d’une gilets jaune (video)
jeudi 21 - 00h08
de : Irae
Le "Sanglier Jaune" , qui va à la rencontre de la France en jaune, était à Paris pour sa 12 ème étape, acte 18 (video)
mercredi 20 - 23h20
de : nazairien
1 commentaire
Les Faucheurs OGM de Colmar Acte 2
mercredi 20 - 22h42
de : Jean-Yves Peillard
Pensée émue pour la famille des vitrines... / C’est l’heure de l’mettre
mercredi 20 - 22h32
de : Hdm

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Si les hommes auxquels le pouvoir est confié interprètent convenablement la réalité historique, ils peuvent favoriser des accouchements, les rendre moins pénibles, moins douloureux ou, au contraire, freiner tel ou tel progrès. Pierre Mendès France
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite