Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Optimisation fiscale : qui sont les entreprises qui délocalisent ?
de : Julien Faure
mardi 9 avril 2019 - 15h12 - Signaler aux modérateurs

Les entreprises cherchent naturellement à maximiser leurs profits, mais parfois au travers de moyens peu éthiques. L’optimisation fiscale en constitue l’un des outils privilégiés. Elle se pratique par des moyens éprouvés et pour des raisons essentiellement financières.

JPEG - 96.7 ko
Siège Facebook à Dublin

Souvenons-nous de la médiatisation autour de délocalisations d’entreprises, d’Arcelor Mittal à Florange comme de Whirlpool à Amiens.Il y eut aussi le scandale des Paradise Papers,qui mirent en lumière que l’optimisation fiscale ne concernait pas que les multinationales, mais tout type d’entreprise. Pour Christian Chavagneux, auteur de Les Paradis fiscaux, « ce sont des pratiques qui tendent à se généraliser […] Il y a une forme de démocratisation de l’optimisation fiscale. » (1) Parfois en faisant moins de bruit, les entreprises décident de se relocaliser à l’étranger, supprimant au passage des emplois. La raison qui ressort communément est la « compétitivité ». Dit autrement, il s’agit de pratiquer, généralement à des fins économiques, l’optimisation fiscale, une évasion fiscale légale mais peu éthique.À l’heure du Made in France et d’un chômage endémique, cette pratique courante peut surprendre. Elle opère sous diverses formes et pour des raisons néanmoins variées, parfois plus compréhensibles que d’autres.

Des montages variés

La frontière est ténue entre la fraude fiscale et son optimisation. La première, illégale, consiste à se soustraire volontairement à un système d’imposition pour ne pas payer ses cotisations. La seconde profite quant à elle légalement de failles du système pour réduire son taux d’imposition sur les bénéfices. Il existe divers types de montages financiers effectifs pour l’optimisation fiscale. L’une des plus fréquentes consiste à transférer le siège social de son entreprise à l’étranger, dans des pays à la fiscalité plus légère. Les pratiques des GAFA en constituent l’exemple-type. Les Echos rapportent trois montages fiscaux fréquents. L’un, le « roque » (comme aux échecs) Luxembourg – Pays-Bas consiste par exemple à placer la propriété de la marque dans une fondation domiciliée dans un paradis fiscal. Au travers de divers jeux d’emprunt bancaire et de revente de droits d’exploitation à des filiales, l’argent transite par une holding néerlandaise avant d’arriver au Luxembourg, qui verse en retour des dividendes à la Fondation, exonérés d’impôt car provenant d’une filiale étrangère (2).

Un autre type de montage se nomme tantôt « double irlandais », tantôt « sandwich néerlandais » : deux sociétés sont irlandaises mais l’une s’immatricule dans un paradis fiscal. L’entreprise profite alors « de l’absence de taxes sur certains transferts – notamment par le biais d’une troisième filiale, néerlandaise ou luxembourgeoise – pour échapper en grande partie à l’impôt »(3). L’Irlande est en effet, depuis plusieurs années, la destination privilégiée des grandes entreprises – principalement du numérique. Au-delà du montage précité, les entreprises y installent leur siège européen ou leurs filiales. La pratique ne se limite toutefois pas aux GAFA. Les Français de l’agence marketing Cinquante Cinquante Ltd, créée en 2016, ont leur siège social dans la ville de Cork en dépit d’un site Internet administré en France (4).Dans la capitale, Presta Expert, agence Prestashop, se présente comme « une société française délocalisée à Dublin », propriété de la société Inoxidium Ltd (5). L’aspect « société écran » de la page unique du site Internet de cette dernière interroge (6). L’entreprise de taille intermédiaire (ETI) de coffrets-cadeaux Smartbox enfin, créée en 2007 et initialement française, s’y est également installéedepuis plusieurs années. Son activité dépend du seul Smartbox Group Limited, « société de droit irlandais » (7) fondée en 2008 et immatriculée à Dublin. Précisons quel’Irlande impose les sociétés avec l’un des plus faibles taux au monde, 12,5% (contre 33,3% en France) et permet aux entreprises de ne payer aucun impôt sur ses dividendes (8).

Des motifs variables

Le motif de ces pratiques est quantitatif et qualitatif : simplicité administrative, dépôts de brevets simplifiés, mais surtout réductions d’impôts qui permettent, en vendant le même service, d’accroître ses bénéfices de manière parfois conséquente.Les motifs peuvent paraître compréhensibles selon les entreprises, moins pour d’autres. Les TPE et PME paient par exemple des charges qui poussent bon nombre d’entre elles à mettre la clé sous la porte et les incitent donc à chercher des alternatives pour survivre.Quoiqu’il en soit, la domiciliation sous des cieux plus favorables facilite la croissance de l’entreprise. Cette forme de concurrence peut apparaître éthiquement déloyale mais elle est juridiquement légale. Les Pays-Bas, « le royaume de l’optimisation fiscale » (9), sont ainsi le pays européen qui revient le plus souvent depuis le scandale des Paradise Papers. Si les sièges sociaux d’entreprises y sont assez peu nombreux, le pays accueille des filiales opérationnelles de nombreuses entreprises françaises, grâce à une fiscalité généreuse. L’affaire Renault-Nissan a par exemple révélé que le duo franco-japonais disposait d’une quarantaine de structures, bénéficiant de plusieurs avantages : « impôts réduits sur les bénéfices, absence de taxation des flux financiers transitant sur le territoire, emprunts moins imposés, souplesse comptable » (10). D’autres groupes français sont concernés, comme Total. Mais si fin 2018 les Pays-Bas ont annoncé une politique plus drastique à l’égard des entreprises étrangères (11), ce n’est pas le cas d’autres destinations privilégiées. Ce n’est pas non plus l’exclusivité des grands groupes.

À une échelle inférieure, des TPE et PME pratiquent le même exil, notamment côté britannique. La Serrurerie Objatoise, en Corrèze, et la boulangerie Au Four et au Moulin, en Ille-et-Vilaine, ont leur siège social sis au 1 Palk Street à Torquay, au Royaume-Uni, à l’image d’autres petites structures commerciales. La raison en est simple : cette pratique de vingt ans, en réalité illégale selon l’URSSAF, permet à de nombreux petits commerçants et artisans de se soustraire au paiement de leurs cotisations sociales (12), le Royaume-Uni présentant par ailleurs de nombreuses simplicités fiscales et administratives (13). Le classement Doing Business 2018 de la Banque Mondiale, s’il ne justifie pas la pratique, la contextualise et analyse les réformes destinées à rendre l’économie « plus attractive et fluidifier les démarches pour les créateurs de PME » (14). Dans les domaines de la création d’entreprise et du paiement des impôts, le Royaume-Uni et l’Irlande sont respectivement 14e et 23e pour le premier, 8e et 4e pour la seconde. La France n’arrive que 25e et 54e.

La variété des pratiques et des raisons de l’optimisation fiscale soulignent en fin de compte une disparité entre les entreprises. Là où certaines sociétés françaises y cherchent des moyens de survie, d’autres entendent profiter des failles d’un système pour en retirer tous les avantages mais se soustraire à leurs obligations, qu’elles ne conçoivent que comme des inconvénients.

(1) https://www.challenges.fr/entrepris...

(2) https://www.lesechos.fr/2017/11/opt...

(3) http://www.bethelfinance.com/fr/opt...

(4) http://agence-cinquante.fr/mentions...

(5) https://www.codeur.com/-presta_expertet https://www.prestaexpert.com/infos/...

(6) https://www.inoxidium.com/

(7) https://www.smartbox.com/fr/mention...

(8) https://societe-france-irlande.com/... et https://www.paradisfiscaux20.com/pa...

(9) https://www.franceinter.fr/info/les...

(10) https://www.lexpress.fr/actualite/s...

(11) https://www.lesechos.fr/monde/europ...

(12) https://www.journaldunet.com/manage...

(13) https://www.franceculture.fr/econom...

(14)https://www.journaldunet.com/manage...



Imprimer cet article





IDÉES NOIRES SOUS GILETS JAUNES
mardi 25 - 05h27
de : jean 1
VENEZUELA : La nouvelle économie Socialiste, c’est parti !
lundi 24 - 17h01
de : JO
Affaire Legay : les gendarmes en service à Nice ce jour-là ont refusé les ordres du commissaire
lundi 24 - 15h07
de : nazairien
2 commentaires
Ils sont 93
lundi 24 - 11h45
de : jean 1
1 commentaire
LE MONDE A CHANGE : L’impérialisme l’apprend à ses dépends !
lundi 24 - 11h38
de : JO
acte 32, beaucoup de monde à paris, manif sauvage, flics éparpillés, fatigués, inefficaces (vidéo)
dimanche 23 - 14h18
de : nazairien
7 commentaires
HONTEUX, SCANDALEUX ET INACCEPTABLE : L214 dénonce l’horrible scandale des ‘vaches à hublots’
dimanche 23 - 11h56
de : nazairien
2 commentaires
Sarkozy et ses "casseroles" , Sarkozy jugé pour corruption - C l’hebdo - 22/06/2019 (vidéo)
dimanche 23 - 02h45
de : nazairien
L’ Acte 32, a bien tenu ses promesses et le live du sanglier jaune, a donné l’information en continu (vidéo)
dimanche 23 - 01h46
de : nazairien
1 commentaire
perturbation au Salon aéronautique
samedi 22 - 22h32
de : désobéir
Retour aux blocages pour les gilets jaunes
samedi 22 - 17h42
1 commentaire
L’héritage de Brecht : ’Berlin en Seine’ à l’Essaïon
vendredi 21 - 19h56
Daniel Tanuro : « Collapsologie : toutes les dérives idéologiques sont possibles »
vendredi 21 - 14h08
de : jean 1
2 commentaires
C’est un gendarme mobile qui a renversé quatre gilets jaunes à Rouen en février (video)
vendredi 21 - 13h36
de : Lille Insurgée
Fête de soutien aux postier-e-s du 92
vendredi 21 - 10h39
MACRON : PREMIERE A DROITE
jeudi 20 - 10h15
de : Nemo3637
QG, le média libre (videos)
jeudi 20 - 09h30
de : Aude Lancelin
3 commentaires
RÉFÉRENDUM ADP Objectif : 4,7 millions de signatures !
jeudi 20 - 08h53
de : La CGT
Comédie de Béthune - Un an après la grève ...
jeudi 20 - 08h37
de : Synptac Cgt
Ulcan (Chelli) renvoyé aux assises : sera-t-il extradé ?
jeudi 20 - 08h22
de : CAPJPO-EuroPalestine
ASSURANCE CHÔMAGE : LES CHÔMEURS DANS LE VISEUR ! Rassemblement le 20 juin à 11H Place du Palais Royal
jeudi 20 - 08h14
de : FNSAC - CGT
Non au détricotage de la loi sur la liberté de la presse
jeudi 20 - 08h05
de : SNJ, SNJ-CGT, CFDT-Journalistes, SGJ-FO
Urgence pour l’hôpital et pour un accès effectif à des soins de qualité, partout et pour tous !
jeudi 20 - 07h59
de : Ligue des droits de l’Homme
Le Naufrage d’ALSTOM : Macron dans la tourmente ?
mercredi 19 - 20h50
de : JO
1 commentaire
Assurance chômage : 3,4 milliards d’économies sur le dos des chômeurs, zéro sur celui du patronat
mercredi 19 - 15h25
de : Stéphane Ortega
1 commentaire
Voitures électriques, nucléaire et compteurs Linky : Stéphane Lhomme à nouveau à Castres
mercredi 19 - 09h35
QUAND LES TRAVAILLEUSES DE LA MUSIQUE NE SONT PAS À LA FÊTE ...
mercredi 19 - 09h27
de : FNSAC - CGT
Grève massivement suivie à Radio France, près des trois quarts des salarié-e-s ont cessé le travail le 18 juin
mercredi 19 - 09h22
de : CFDT, CGT, FO, SNJ, Sud, Unsa de Radio France
Une Magistrate agressée devant chez elle par un #LBD40 : une enquête ouverte pour tentative d’assassinat
mardi 18 - 18h21
de : nazairien
11 commentaires
Geodis : ces batailles du flux des ouvriers de la logistique
mardi 18 - 09h19
de : David Gaborieau
1 commentaire
Reverdir le Rojava
mardi 18 - 08h53
de : Pierre Bance
Rendez-vous dans 100 ans.
lundi 17 - 18h40
de : L’iena rabbioso
VENEZUELA : Cette expérience Socialiste qui donne des frayeurs à l’impérialisme !
lundi 17 - 17h47
de : JO
Grande Fête du livre de Noir et Rouge samedi 22 juin 2019-
lundi 17 - 09h52
de : frank
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 - 09h29
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Garde à vue de Gaël prolongée, Mobilisation lundi 17 juin 12h30
lundi 17 - 09h27
ADRESSE À TOUS CEUX QUI NE VEULENT PAS GÉRER LES NUISANCES MAIS LES SUPPRIMER
lundi 17 - 09h25
de : Ernest London
L’ESCROQUERIE DU REVENU UNIVERSEL D’ACTIVITÉ DE MACRON (video)
dimanche 16 - 16h35
de : JO
2 commentaires
ACTE 31 Gilets Jaunes de Toulouse : les brutes de macron dans ses oeuvres ! (videos)
dimanche 16 - 15h51
de : JO
Européennes : de la montée de l’extrême-droite à une autre perspective
dimanche 16 - 13h18
de : Eve76

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Les prolétaires n'ont rien à perdre que leurs chaînes. Ils ont un monde à gagner. Prolétaires de tous les pays, unissez-vous ! Karl Marx
Info Com-CGT
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite