Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

À toutes celles et ceux qui veulent bâtir une autre société
de : jean 1
mercredi 8 mai 2019 - 22h23 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire
JPEG - 60.8 ko

En juin se tiendra le congrès fondateur d’une nouvelle organisation communiste libertaire. Elle sera ouverte à toutes celles et tous ceux qui en ont assez du capitalisme, des inégalités sociales, racistes et sexistes, et qui pensent qu’il faut rompre avec les institutions politiques actuelles.

En juin se tiendra le congrès fondateur d’une nouvelle organisation communiste libertaire. Elle sera ouverte à toutes celles et tous ceux qui en ont assez du capitalisme, des inégalités sociales, racistes et sexistes, et qui pensent qu’il faut rompre avec les institutions politiques actuelles.

Depuis le 17 novembre 2018, le mouvement des gilets jaunes est venu briser la vitrine du macronisme. En participant massivement aux manifestations, les travailleurs et les travailleuses sont venu·e·s rappeler que la lutte des classes était plus que jamais à l’ordre du jour.

La colère qui a commencé à s’exprimer et qui continue de bouillir est légitime. Elle est dirigée tout d’abord contre Macron et son gouvernement, qui appliquent sans complexe la loi des patrons et vont encore plus loin que les gouvernements précédents dans la destruction des droits sociaux.


PARLONS-EN ENSEMBLE

  • à MONTREUIL le vendredi 10 mai à 20 heures, à la librairie Libertalia, 12, rue Marcelin-Berthelot (métro Croix-de-Chavaux)
  • à PARIS le mardi 21 mai à 20 heures, au Lieu-Dit, 6, rue Sorbier (métro Gambetta)
  • à SAINT-DENIS le jeudi 23 mai à 20 heures, au Pavillon, 54, rue Gabriel-Péri (métro Porte-de-Paris)

Le «  nouveau monde  » qu’ils nous promettent est un monde taillé sur mesure pour celles et ceux qui possèdent les richesses.

L’extrême droite essaie de récupérer cette colère, mais, ce que nous voulons, c’est une société plus juste, plus égalitaire, plus solidaire.

La société que l’extrême droite voudrait nous préparer, c’est une société cadenassée, verrouillée, militarisée.

Une société qui matraque les manifestant·es, donne carte blanche aux forces de répression pour faire régner la terreur, et qui n’hésite pas à laisser mourir les migrant·e·s cherchant à fuir les guerres et la misère.

La colère que nous voulons porter, c’est aussi celle des manifestant·es qui descendent dans la rue lors des marches pour le climat. Parce que nous ne pouvons pas supporter de voir des écosystèmes s’effondrer sous la pression de l’agriculture industrielle, parce que nous ne pouvons pas supporter de voir les capitalistes continuer leur course au profit alors que l’effondrement climatique se rapproche. La croissance infinie que le capitalisme impose au monde entier est une illusion, qui se perpétue au prix d’une dégradation de plus en plus rapide de l’environnement et de notre santé.

Si nous les laissons faire, la planète que les capitalistes nous laisseront, c’est une planète rendue invivable pour la majorité de la population mondiale.

Une planète dévastée par les catastrophes naturelles et souillée par les déchets du productivisme.

La moitié de l’humanité subit encore quotidiennement une violente domination en raison de son genre.

Quelques jours après le 8 mars, nous ne pouvons pas l’oublier. C’est pourquoi notre combat est aussi dirigé contre le patriarcat, contre les violences sexistes partout où nous vivons, à la maison, au travail, dans nos cercles sociaux, dans la rue.

Les luttes à mener sont nombreuses et, face à ces enjeux gigantesques, nous avons conscience que la dispersion des forces militantes est bien ridicule. C’est pourquoi les militants et militantes d’Alternative libertaire (AL) et de la Coordination des groupes anarchistes (CGA) ont fait le choix de s’unir pour donner plus de visibilité au courant communiste libertaire.

Si nous voulons nous rassembler aujourd’hui, c’est parce que nos luttes sont les mêmes.

Anticapitalistes, nous n’en pouvons plus de ce monde où certains profitent du travail des autres pour s’enrichir. Nous défendons un projet de société qui repose sur la mise en commun de tout ce qui sert à produire des richesses et sur le partage du travail entre toutes et tous, dans une société libérée de la loi des patrons. Nous voulons construire l’égalité politique, économique et sociale : de chacun·e selon ses moyens, à chacun·e selon ses besoins. Sur les lieux de travail et partout dans la société, nous pensons que le syndicalisme est encore aujourd’hui la meilleure arme pour résister à la loi des patrons et pour unir les travailleurs et les travailleuses dans des luttes communes.

Antiracistes, nous ne nous arrêtons pas à la dénonciation des préjugés : nous disons aussi que le racisme est inscrit dans des lois, des codes, des rapports de pouvoir qui renforcent les inégalités et permettent à certains de défendre leurs intérêts. Face aux enjeux sociaux et économiques, les idéologies racistes sont des écrans de fumée qui protègent les intérêts des possédants en «  divisant pour mieux régner  », en montant les opprimé·e·s les un·e·s contre les autres.

Féministes, nous voulons détruire le patriarcat, qui repose sur l’exploitation des femmes par les hommes. Notre combat sur ce terrain est global : il s’oppose aux positions réactionnaires sur les personnes LGBTI, il porte sur l’exploitation du travail des femmes, l’exploitation domestique et le système de violences machistes. Il dénonce la marchandisation et l’appropriation des corps. Il rejette les stigmatisations racistes.

Écologistes, nous dénonçons la course aveugle au profit du capitalisme et nous pensons que tout projet de société doit prendre en compte à la fois les besoins de la population et les ressources naturelles limitées.

Aujourd’hui, nous voulons construire une nouvelle organisation politique autour de ce projet de société, que nous appelons le communisme libertaire. Et pour construire une société réellement gérée par toutes et tous, nous pensons qu’il faut remettre en cause les organisations hiérarchiques, au premier plan desquelles l’État.

Nous ne cherchons donc pas à prendre le pouvoir d’État en participant aux élections.

Nous cherchons, par en bas, à construire une société fondée sur la démocratie directe, par l’autogestion et le fédéralisme, qui apporte une réponse aux problèmes de la représentation politique. Entretenir des réseaux qui ne durent pas, avec des personnes qui se connaissent déjà, ne suffit pas. C’est au quotidien, sur le long terme qu’on fera progresser nos idées.

L’organisation dont nous voulons poser les bases sera tournée vers les travailleuses, les travailleurs et la jeunesse.

Elle sera largement ouverte, permettant à chacun et à chacune de participer aux prises de décision et de s’impliquer à la hauteur de sa disponibilité. Elle s’efforcera, en son sein, de contrecarrer les rapports de domination, en fonctionnant autant que possible à l’image de la société future que nous voulons bâtir.

Alternative libertaire,
Coordination des groupes anarchistes,
25 mars 2019

Appel en PDF à télécharger

https://paris-luttes.info/a-toutes-...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
À toutes celles et ceux qui veulent bâtir une autre société
10 mai 2019 - 14h08 - Posté par Jean PRADIER dit jean 1

Merci pour la présentation.






Les Forces de l’Ordre (quoique) ne devraient-t-elle nettoyer plus souvent la visière de leur casque
dimanche 17 - 18h34
de : jean-marie Défossé
Acte 53 Gilets Jaunes : Dissuasion ou interdiction perfide des manifs ; ?
dimanche 17 - 18h01
de : JO
Acte 53 Gilets Jaunes :Des policiers se font-ils passer pour des black blocs
dimanche 17 - 17h54
de : JO
Les réformes de Macron sont les vraies armes par destination
samedi 16 - 20h54
de : Xavier Marchand
Une Transition Anticapitaliste est-elle encore possible ?
samedi 16 - 14h02
de : Lepotier
6 commentaires
Damien Saez, un artiste, qui n’a jamais renié ses engagements, chante l’anniversaire du combat des "gilets jaunes"
vendredi 15 - 23h13
de : nazairien
Pour revenir sur la 4e Assemblée des Assemblées des Gilets Jaunes à Montpellier avec Demos Kratos (vidéo)
vendredi 15 - 19h35
de : nazairien
Reviens vite Evo, ton peuple a besoin de toi : Roger Waters (vidéo str fr)
vendredi 15 - 11h50
de : nazairien
2 commentaires
LES « PÉTROLEUSES »
vendredi 15 - 10h48
de : Ernest London
LA LUTTE FINALE
jeudi 14 - 20h36
de : Nemo3637
2 commentaires
Hôpital : tout le monde déteste l’austérité
jeudi 14 - 18h11
Bloc bourgeois - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 13 - 21h31
de : Hdm
Sans âme.
mercredi 13 - 21h27
de : L’iena rabbioso
Précarité étudiante : le cinq décembre dans toutes les têtes
mercredi 13 - 18h37
1 commentaire
GILETS JAUNES Acte 52 à Montpellier : La terreur bleue !
mardi 12 - 16h26
de : JO
CES 600 MILLIARDS QUI MANQUENT À LA FRANCE
mardi 12 - 12h16
de : Ernest London
BOLIVIE ! Processus électoral électronique mis en cause !
mardi 12 - 11h32
de : JO
2 commentaires
Pour poser de nouveaux jalons de laïcité
mardi 12 - 01h01
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Intervention de Michèle Sibony, au nom de l’UJFP, à la manifestation du 10 novembre contre l’islamophobie
lundi 11 - 23h23
de : Chantal Mirail
6 commentaires
L’appel à manifester des sous-marins jaunes
lundi 11 - 21h09
de : jean1
Rassemblement contre la précarité étudiante dans toute la France le mardi 12 novembre
lundi 11 - 20h50
de : jean1
La terre a tremblé de Cruas à Tricastin ; Allo vous m’entendez ?
lundi 11 - 15h40
de : le fou du roi nucléaire pour coordi SudEst
1 commentaire
Gauche SERVILE ou gauche INDOCILE face aux intégrismes religieux
lundi 11 - 11h53
de : Christian DELARUE
5 commentaires
Coup d’Etat en Bolivie :Les syndicats annoncent un siège et donnent 48 heures à Camacho pour quitter La Paz
lundi 11 - 11h13
de : JO
2 commentaires
L’Europe doit cesser d’investir dans l’industrie du génocide
dimanche 10 - 22h29
de : DAIARA TUKANO via Christine Prat
ISLAMOPHOBIE : du SENS STRICT au SENS LARGE
dimanche 10 - 17h42
de : Christian DELARUE
8 commentaires
Le voile est-il une obligation religieuse ?
dimanche 10 - 17h22
de : Mohammed Chirani
5 commentaires
Comprendre l’instrumentalisation du féminisme à des fins racistes pour résister
dimanche 10 - 17h07
de : Lisbeth Sal et Capucine Larzillière 15 septembre 2011
3 commentaires
MRAP : La lutte contre la haine doit être unitaire
dimanche 10 - 00h01
de : Christian D (CN - MRAP)
4 commentaires
Riposte populaire face à l’islamophobie
samedi 9 - 19h00
de : jean1
8 commentaires
Montpellier : Un Acte 52 des Gilets Jaunes marqué par plusieurs blessés et de nombreuses interpellations
samedi 9 - 17h42
de : jean1
PECO : Hypocrisie du bloc pro-capitaliste
samedi 9 - 16h06
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Combattre le fémonationalisme
samedi 9 - 13h08
de : Chantal Mirail
8 commentaires
Retraites à points : les salariés du privé ont tout à y perdre
samedi 9 - 08h53
Les "zélites" , qui détruisent la France sont responsables : à Lyon : un étudiant stéphanois s’immole par le feu
samedi 9 - 01h51
de : nazairien
4 commentaires
Épuration, recyclages et (grandes) compagnies... - C’est l’heure de l’mettre
vendredi 8 - 22h49
de : Hdm
GILETS JAUNES TOULOUSE : ACTE 51 (video)
vendredi 8 - 15h36
de : JO
LA PETITE MAISON DANS LA ZERMI - Chroniques d’un saisonnier de la misère
vendredi 8 - 12h13
de : Ernest London
Les PECO : déception d’un capitalisme pur et dur et souci de penser encore une alternative
jeudi 7 - 22h10
de : Christian DELARUE
4 commentaires
Sarkozy, mais en mieux.
jeudi 7 - 16h59
de : L’iena rabbioso
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Si tu ne participes pas à la lutte, tu participes à la défaite. B. Brecht
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite