Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Thales : petits meurtres entre amis, ou la politique des bâtons dans les roues
de : Bertrand F
lundi 9 septembre 2019 - 11h26 - Signaler aux modérateurs

Nº1 français et nº8 mondial de l’industrie de la Défense, Thales se doit d’être à la hauteur de ses responsabilités sur un marché où d’autres entreprises françaises ont aussi un – beau – rôle à jouer. Mais trop souvent, Thales n’en fait qu’à sa tête. Explications.

Dans son bureau de la tour Carpe Diem à la Défense, le PDG de Thales a toutes les raisons de regarder avec fierté la trajectoire de son groupe. Depuis son accession tout en haut de la pyramide Thales en décembre 2015, Patrice Caine n’a jamais fait mystère de ses projets pour Thales. Arrivé dans le groupe en 2002 quatre ans après la fusion des branches militaires d’Alcatel, de Dassault Electronique et de Thomson CSF, Caine a gravi les échelons, sûr de sa destinée alors que la fin des années 2000 a vu se succéder pas moins de quatre PDG en six ans. Dans sa famille, l’échec professionnel n’existe pas. Son frère aîné Stéphane lui a montré la voie : les deux frères ont fait leurs armes dans la fonction publique, dans l’équipe Jospin à la fin des années 90. Stéphane est parti chez Veolia, Patrice chez Thales. Cet état d’esprit de battant, Patrice Caine l’a insufflé à chaque étage de son groupe, dans chaque branche d’activité. Et sur les cinq continents.

Parfois partenaires, parfois concurrents

Mais toute médaille a son revers. Car Thales se veut aujourd’hui omnipotent, dans les domaines militaire et civil, quitte à marcher sur les platebandes de ses partenaires les plus proches. Mais avant de rentrer dans le détail des manœuvres commerciales du groupe, un rapide tour d’horizon des acteurs de l’industrie française de l’armement s’impose. Qui fait quoi ? Qui contrôle qui ? Car les liens du type « Je t’aime moi non plus » entre certains d’entre eux sont essentiels à comprendre. Pour faire simple, l’industrie hexagonale réunit : • Pour l’armée de terre : Nexter (88e groupe mondial, selon le SIPRI, Institut international de recherche sur la paix de Stockholm) et Arquus (ex-Renault Trucks Defense) • Pour la marine : Naval Group (19e groupe mondial) • Pour l’armée de l’air : Dassault Aviation (50e groupe mondial) • Pour la fabrication de missiles : MBDA (consortium européen) • Pour l’électronique : Thales (8e groupe mondial) • Pour les motorisations (avions, hélicoptères, fusées) : Safran (33e groupe mondial)

Tous ces acteurs se retrouvent fréquemment sur les mêmes appels d’offres, soit parce qu’ils sont partenaires au sein de consortiums (le Rafale réunit par exemple Dassault, Thales et MBDA), soit parce qu’ils sont en concurrence directe. Le meilleur exemple pour cela reste le marché des drones furtifs : Thales est partenaire de Dassault sur la conception du drone Neuron, tout en s’alliant avec le Britannique Elbit Systems pour la conception d’un drone concurrent, le Watchkeeper. Thales joue sur tous les tableaux.

Dernière chose, essentielle, à garder à l’esprit entre les deux poids lourds français du secteur : Dassault Aviation contrôle 24,3% du capital de Thales. A noter que Thales contrôle quant à lui 35% du capital de Naval Group. Le décor est planté.

Chez Thales, l’appétit vient en mangeant

Quatre ans après sa prise de pouvoir, les résultats sont là : Patrice Caine a boosté son groupe, lui apportant la stabilité managériale dont celui-ci avait besoin. Les carnets de commande sont pleins, les objectifs annoncés par l’équipe précédente en 2013 – le programme Ambition 10 – sont déjà presque atteints. Tous les voyants sont au vert. Et même un peu trop.

En effet, Thales se retrouve fréquemment en concurrence avec ses partenaires français. Comme l’Etat français ne joue pas le rôle de régulateur qu’il devrait jouer, le PDG de Thales ne se gêne pas : tout est bon pour prendre des parts de marché, ou exiger des clauses d’exclusivité, tout en faisant semblant de jouer le bon élève pour garder son « quasi-monopole » et les subsides de la DGA qui vont avec. Bien que Patrice Caine se refuse - pour l’instant - à revendiquer un quelconque leadership sur les programmes, il se verrait bien en effet « maître d’œuvre » des futurs systèmes de « combat collaboratif connecté », selon le journal l’Opinion*. Thales a ainsi dû mettre par exemple le pied dans la porte du SCAF, acronyme du futur avion de chasse européen, et Patrice Caine n’a guère apprécié la désinvolture de l’Etat et des autres industriels concernés sur ce dossier. Pour lui, Thales se situe de facto au cœur de systèmes d’armes conçus autour des capacités de tir, des systèmes de communication et des capteurs, que l’on parle d’un avion de chasse ou d’un blindé. Dans la vision de Patrice Caine, la « hiérarchie industrielle » devrait être logiquement inverse, Nexter, Dassault ou Airbus devenant simples équipementiers des « systèmes d’armes Thales », terrestres ou aériens, ni plus ni moins… Mais à vouloir en faire trop, Thales commence à en agacer plus d’un.

Contrat belgo-néerlandais : le coup de Jarnac de Thales n’a pas fonctionné

Mais parfois, la concurrence est plus rude que prévue pour Thales. Dans les tuyaux depuis 2017, le super contrat de 2,2 milliards d’euros avec les gouvernements belge et hollandais vient d’être remporté par un consortium dans lequel on retrouve… Naval Group, le spécialiste français de la construction de bâtiments militaires. Cela semble logique de prime abord. Pourtant, pendant des mois, un autre dossier a eu les faveurs des pronostics : celui présenté par le tandem Thales/STX. Naval Group a finalement remporté le contrat au nez et à la barbe de son actionnaire et néanmoins meilleur ennemi, et ce sur tous les tableaux : technique, financier et industriel. Et ça, Patrice Caine n’a pas du tout apprécié. D’autant plus que les projets actuels de Naval Group – le rapprochement avec sa contrepartie italienne Fincantieri – ont tout pour déplaire à Thales : Fincantieri apporte dans ses bagages l’équipementier Leonardo, un concurrent direct. L’opposition butée de Thales au rapprochement franco-italien commence à tourner au mauvais feuilleton politico-industriel.

Il faut dire que les relations entre Thales et Naval Group sont houleuses depuis plusieurs années, l’idée d’un rachat des parts de l’Etat de Naval Group ayant déjà été à l’ordre du jour chez Thales. Comme le dit son PDG, « 35% (du capital de Naval Group), c’est trop ou trop peu ». Mais le statu quo risque de durer car l’État tarde à s’exprimer. Il y a peu de chances que Thales mette la main sur son partenaire/concurrent. De là à imaginer une décision de sortie du capital de Naval Group il n’y a qu’un pas, profitant de la confortable plus-value générée par les excellents résultats récemment annoncés par le constructeur naval…

(*) https://www.lopinion.fr/edition/int...



Imprimer cet article





Gilets-Jaunes - Acte 45 - Dès ce matin mobilisation massive à Paris !
samedi 21 - 11h21
de : joclaude
C3H8NO5P
vendredi 20 - 20h51
de : L’iena rabbioso
LIBERTE POUR VINCENZO VECCHI
vendredi 20 - 18h39
La liste des 11 membres du gouvernement à avoir « oublié » des biens dans leur déclaration de patrimoine
vendredi 20 - 17h20
de : joclaude
La France équipe les troupes égyptiennes soupçonnées d’exactions dans le Sinaï
vendredi 20 - 14h11
de : joclaude
2 commentaires
TROIS QUESTIONS À CORINNE MOREL DARLEUX à propos de PLUTÔT COULER EN BEAUTÉ QUE FLOTTER SANS GRÂCE
jeudi 19 - 09h40
de : Ernest London
1 commentaire
Climat : comment les syndicats préparent-ils la grève du 20 septembre ?
jeudi 19 - 08h46
1 commentaire
D’aucun devrait apprendre que nous vivons un monde Multipolaire et non plus unipolaire !
mercredi 18 - 17h02
de : joclaude
Assez cautionné le « dialogue social » bidon avec le gouvernement et ses représentants !
mercredi 18 - 13h26
de : Jodez
3 commentaires
Urgence pour l’Hôpital ! Urgence totale des luttes sociales !
lundi 16 - 22h07
de : Lepotier
ACTE 44 des Gilets Jaunes : Les BRUTES de macron à l’oeuvre ! (video)
lundi 16 - 19h17
de : joclaude
2 commentaires
Les "affaires" en régime macronien ! Vertueuse prédiction : Plus jamais ça ?
lundi 16 - 11h59
de : joclaude
2 commentaires
Venezuela : les très gênantes photos de Guaidó en compagnie des narco-paramilitaires colombiens
lundi 16 - 10h45
de : Olivier Arendt
Les sous-traitants du nucléaire en grève le 18 septembre contre le dumping social
lundi 16 - 08h11
DÉCÈS D’UN TORTIONNAIRE EN ALGÉRIE.
dimanche 15 - 15h17
de : Transmis par Nuits de septembre 1965
Que la Terre nous sauve.
samedi 14 - 13h27
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Mesures Buzyn, c’est du Coluche : Dites nous ce dont vous avez besoin, nous vous dirons comment vous en passer (vidéo)
samedi 14 - 13h12
de : nazairien
1 commentaire
MANIFIESTA 2019 - C’est l’heure de l’mettre !
samedi 14 - 11h47
de : Hdm
Patrick Balkany, proche de Sarkozy, condamné à 4 ans de prison ferme et incarcéré (vidéo Verdi)
vendredi 13 - 16h16
de : nazairien
10 commentaires
Les corbeaux , les vautours en passe de disparaître ?
jeudi 12 - 20h12
de : joclaude
1 commentaire
Réaction de LFI après la diffusion des images de Quotidien sur le jour des perquisitions (video)
jeudi 12 - 12h38
de : LFI
40 minutes d’images cachées : le coup monté médiatico-judiciaire contre LFI (video)
jeudi 12 - 08h57
de : L’Ère du peuple
1 commentaire
Je suis prêt ! « Et ainsi de suite… »
jeudi 12 - 08h44
de : Jean-Luc Mélenchon
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 - 08h41
de : Info’Com-CGT
Grèce : l’expérience autogestionnaire des Viome menacée
jeudi 12 - 08h04
Le Val-de-Marne, premier département de France à bannir le glyphosate
mercredi 11 - 09h40
de : Agnès Vives
2 commentaires
Perquisition chez Mélenchon... Un autre son de cloches (video)
mercredi 11 - 09h01
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 - 07h51
de : Roberto Ferrario
2 commentaires
Samedi 14 septembre 2019, les éditions Noir et Rouge présentent le second tome de La CNT dans la révolution espagnole de
mardi 10 - 22h09
de : Frank
UNE JUSTE COLÈRE - Interrompre la destruction du monde
mardi 10 - 13h55
de : Ernest London
1 commentaire
Le RN face à la destruction sociale
mardi 10 - 12h08
de : Christian DELARUE
3 commentaires
Toute la macronnerie : Menteuse ! La Révolution est permanente !
lundi 9 - 15h44
de : joclaude
4 commentaires
Gaspard Glanz (journaliste), à nouveau inquiété par la flicaille, ridiculise ces flics(quettes) (vidéo)
lundi 9 - 13h59
de : nazairien
Thales : petits meurtres entre amis, ou la politique des bâtons dans les roues
lundi 9 - 11h26
de : Bertrand F
Au moins 2000 gilets jaunes convergent à Montpellier pour leur rentrée
dimanche 8 - 15h42
2 commentaires
arret de la grêve de Petit Jean
samedi 7 - 12h32
de : promedic
"Opération Aéroport de Paris" : L’initiave citoyenne en action, dans le var (vidéo)
samedi 7 - 00h50
de : nazairien
Plan et marché à Cuba des années 1960 à aujourd’hui
vendredi 6 - 13h47
de : P. Del Castillo
2 commentaires
Les élucubrations de Stéphane Bern sur l’école au Moyen Âge
vendredi 6 - 11h09
de : Catherine Rideau-Kikuchi, Florian Besson
LA SOCIÉTÉ INDUSTRIELLE ET SON AVENIR
vendredi 6 - 06h41
de : Ernest London
2 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Les prolétaires n'ont rien à perdre que leurs chaînes. Ils ont un monde à gagner. Prolétaires de tous les pays, unissez-vous ! Karl Marx
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite