Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

RACAILLE
de : Le Yéti
jeudi 27 octobre 2005 - 00h18 - Signaler aux modérateurs
28 commentaires
JPEG - 15.4 ko

de Le Yéti

Un petit ministre de l’intérieur trépignant, escorté par sa nuée d’adorateurs journalistiques, se rendit un soir (25/10/2005) dans une banlieue ghetto (Argenteuil) de la grande mégalopole parisienne.

Las ! Il y fut reçu par forces invectives, crachats et œufs aviaires pourris.

Quelque peu interloqué, mais fort de ses cours renforcés de communication, il tenta de reprendre pied et s’empara d’un des micros qui se tendaient langoureusement vers lui.

"Euh..., commença-t-il, la voix un peu blanche. On ne m’empêchera pas [respiration] de venir là si je veux. Ce n’est tout de même pas une zone de non droit [respiration] ici [respiration] que je sache."

Puis se tournant vers les gens de la cité agglutinés aux fenêtres des grandes tours, il poursuivit :

« Et vous, hein, vous avez peur de cette racaille ?... Hein, vous avez peur de cette racaille ? »

Les micros, obnubilés par le charisme ensorcelant de leur petit ministre, omirent d’enregistrer la réponse de la population. Mais, moi, je crois bien l’avoir perçu. Et voici ce que j’entendis :

« Oui, Monsieur le Grand Petit Ministre, c’est vrai, nous avons peur de cette racaille, de TOUTES les racailles.

La racaille de la cité, ce sont nos propres enfants. Vous les avez rejetés au fond de leurs ghettos, vous avez coupé tous les ponts qui leur permettaient d’espérer pouvoir rejoindre votre monde, vous les avez diabolisés, montrés du doigt.

Et vous vous étonnez qu’ils se soient construits un monde à eux, un monde en dehors de vos lois ? La nature a horreur du vide, Monsieur le tout petit ministre. Vous les avez abandonnés ? D’autres sont venus prendre votre place : des trafiquants, des intégristes obscurs. Alors, c’est vrai, maintenant, nos enfants nous font peur.

Mais... (Hého, le ministricule, vous nous écoutez ? Parce qu’à vous voir comme ça, le sourire béat, obnubilé par les objectifs des caméras, on croyait que... Bon, on continue.)

Mais l’autre racaille qui nous fait peur, c’est ta bande à toi, ministre. Ceux qui piquent impunément dans les caisses et vont mettre leur sale oseille à l’abri dans des paradis fiscaux. Ceux qui n’hésitent pas à mettre des populations entières sous perfusion de RMI, ou de contrats précaires. Ceux qui font sniffer aux gogos des lignes de « valeur travail » frelaté qui ne leur apporteront jamais rien, mais les rendront addicts comme des moutons. Ceux qui déciment des populations entières de la planète au nom de la liberté du marché. Oui, nous avons bien dit "déciment" ! Demandez à ces centaines de milliers d’Africains qui crèvent du sida parce que vos entreprises pharmaceutiques veulent protéger leurs profits. Demandez à ces milliers de personnes qui vont mourir par l’amiante, alors que l’État savait mais n’a rien fait, rien dit pour protéger les intérêts des lobbys complices. Ah, vous nous faites bien rire quand vous dénoncez les crimes de l’ancien bloc de l’Est !

Quoi ? Comment ? Vous dites que vous allez nous débarrasser de la racaille ? Très bonne chose. Il se pourrait même qu’un jour, on aille vous y aider, p... de m... de notre c... ! »

Les choses tournaient vinaigre. J’ai préféré remonter dans ma montagne.

Une phrase, lue sur le site d’Étienne Chouard, me trottait dans la tête : "L’histoire enseigne qu’au delà de certaines limites, impossibles à estimer, les citoyens ne se laissent plus gruger sans réagir. Elle enseigne aussi que les conflits sont imprévisibles, et une fois déclenchés, impossibles à maîtriser." [Claude Plathey, informaticien retraité]

Le Yéti



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> RACAILLE
27 octobre 2005 - 00h45

merci pour l’article Yéti, j’ai vu Sarko au JT, j’ai cru voir l’inspecteur Harry !!

Sarko, dans la cour d’un immeuble HLM, s’adressant à quelqu’un à sa fenêtre :

"vous en avez marre de cette bande de racailles"

"on va vous en débarrasser"

du cinoche, du pipodémago...

mais à jouer avec le feu...



> RACAILLE
27 octobre 2005 - 11h00

Tout le monde politique instrumentalise les "habitants des banlieues". La droite pour faire peur à la télé, et pour, en douce, en faire sa main d’oeuvre sous-employée et sous-payée dans ses entreprises, et la gauche "bien-pensante" pour les intégrer de gré ou de force dans ses propres schémas et les guider vers un avenir meilleur "pensé pour eux" par d’autres. Les minorités quelles qu’elles soient ne peuvent se défendre et se libérer que par elles-mêmes. Par exemple, la cause des femmes n’a pu avancer que parce-que les femmes l’ont elle-même prise en main, se sont elles-mêmes battues. Même au sein des syndicats, les femmes ont du et doivent encore se battre elles-mêmes pour faire reconnaître les spécificités de leurs luttes face aux matchos de tous poils. Et où en est la parité aux seins des partis de gauche ? Idem pour les homos ou bien d’autres minorités exploitées et exclues.
Les "classes dangereuses" doivent faire de même et dénoncer l’instrumentalisation par les politiques de droite ou de gauche de la situation des exclus, des minorités, pour servir des fins qui ne sont pas les leurs.

C’est la racaille, j’en suis !



> RACAILLE
28 octobre 2005 - 20h09

Du jamais vu.Un ministre de la republique faire de la provocation !!! Les problemes des banlieues ne se resouent pas avec un language d’un autre age.Monsieur le ministre de l’interieur ,respectz les gens francais ou etrangers .Proposez des mesures concretes . Vous ignorez la vie des gens "d’en bas" Ecoutez les ,essayez de les comprendres,arretez de les insulter . La vie est dure pour beaucoup de personnes . Les traiter de racailles Vraiment ,vous avez un culot !!!!!!!



> RACAILLE mais par temps chaud !
7 novembre 2005 - 22h32 - Posté par

Que de mieux que la provocation dans nos banlieus pour refaire surgir le spectre de « l’insecurité » !
Etrange coïncidence, ou debut de campagne !
Malin le petit, il sait que Mr Le pen etait au deuxieme tour des dernieres presidentiels grace à "l’insecurité" !


> RACAILLE
9 novembre 2005 - 13h31 - Posté par

Comment pourra t’on avoir fait la confiance d’un type qui est censé appeller à dirigé une Rép. comme la France. Il ne sera jamais un bon dirigeant, un vrai homme politique mesure les conséquences de tout ce qu’il fait ou dire. Il devait immédiatement présenté ces excuses avant que les choses ne prennent ce tournure. Il est temps que la population française prenne ses dispositions. Je sais qu’il ne manquait pas de mot, c’est un fait expret pour destabiliser ce pays de paix et de dialogue. Il veut porter ce chapeau au gouvernement de Villepin qu’il fait lui même partie. Il veut saboter les projets du premier ministre. Mes remarques est qu’il deteste le président et son premier ministre. En conclusion il n’est pas de bonne foie


> le roi de l’esbrouffe
29 octobre 2005 - 23h43

Voila j’habite Argenteuil depuis 28ans au val d’argent dans la ville ghetto où la racaille règne à en croire notre cher ministre de l’intérieur spécialiste des effets d’annonces.

Un soir après avoir passé la journée à disserter avec ses compères de l’UMP Monsieur décide, de nuit, d’aller se balader à la ZUP (oui il n’y a que les gens qui ne connaisse pas argenteuil qui parle de la grande dalle, pour nous c’est le val d’argent nord ou la zup), et quelle surprise il se fait prendre à parti par les jeunes du quartier, mais qui esperait il rencontrer à 20h30 de nuit dans une cité.( les petites vieilles devant leur télé, les parents donnant à manger à leurs enfants, les sportifs à l’entrainement, les gamins au lit). Il ne lui reste donc que les mecs qui traînent en bas, justement ceux qui n’ont rien à attendre de lui à part des ennuis, ceux qui se font le plus emmerder par les flics.

Au fait petite précision, le quartier de la grande dalle comme ils disent (les journalistes), c’est des batiments entièrement rénovés, une antenne de mairie entièrement refaite, un nouveau leader price flambant neuf, un marché tous les vendredis, un collège entièrement reconstruit, des batiments détruits, une gare rénovée... demandé aux habitants les changements qui ont eu lieux vous vous rendrez compte que l’on est loin du ghetto.

Donc voila une ville qui commence à sortir des préjugés et du ghetto mental imposé par la presse et l’état, et qui retombe dedans grâce à l’intervention d’une seule personne dont l’ambition démesurée n’a aucune limites.Donc depuis 1 semaines maintenant lorsque l’on se balade dans argenteuil on a l’impression de ne plus être en sécurité et oui maintenant il y a des flics à tous les coins de rue (sur ordre de monsieur le minstre) surement pour attraper les "voyous" qui ont osé être en désaccord avec Sarko, car l’on sait trés bien qu’il n’est pas bon de s’attaquer au numéro un de la police.

Petit retour en arrière, Sarko se ballade aux halles, un SDF l’insulte résultat, deux mois de prison ferme pour l’avoir traité d’encu.... Il est renommé au ministère de l’intérieur, première action de Monsieur ( qui soit dit en passant est surtout les fronts et surtout sur aucun) utilisé ses meilleurs hommes pour retrouver, non pas l’ennemi public numéro un, ni un violeur en série ni même un petit dealer d’argenteuil, non ses meilleurs hommes sont sur une affaire bien plus importante : retrouvé le malatru qui avait osé révélé ses problèmes de couple avec sa femme ( qu’il avait lui même piqué à jacques Martin juste avant leur mariage) action qu’il reproduit maintenant avec sa nouvelle compagne dont il ne faut surtout pas parler.

Mais revenons sur son action à argenteuil, il faut reconnaître que la situation à changé, eh oui maintenant on a un car de CRS qui nous attend à la sortie de la gare, on se sent tout de suite plus en sécurité, dans une ville qui n’avait plus connu aucun problèmes de violence depuis des années.
Je commencé même à trouver que la ville s’embourgeoisait, se sortait du trou mais en une semaine tout a changé et il va falloir des années pour que notre ville que nous aimons se refasse une respactibilité.



> RACAILLE
1er novembre 2005 - 04h19

Vous avez résumé la situation on ne peut mieux faire ,félicitations ..Sarko flirte avec le FN !

Il n y a pas vraiment la vraie démocratie telle qu on essaie de nous inculquer quoiqu on dise.
Juppé acclamé par toute sa clique devant des millions de téléspectateurs et cela comme un guerrier t appelle ca juste en plus de ca relaxé et j en passe ....j en passe... alors qu un jeune pour un minable vol , il en prend plein la gueule et fiché à vie par dessus le marché .
Sarko flirte avec le FN !

Il parait qu on peut meme insulter sur les chaines publiques sans en etre inquiété , n est ce pas Marc..........



> RACAILLE
4 novembre 2005 - 19h45

Du calme... les émeutes actuelles ne se retourneront que sur ceux qui les lancent. Ce sont eux qui doivent vivre là, trouver un job dans les entreprises qu’ils détruisent.

Rien ne justifie de faire ainsi peur à des enfants, femmes,...

et pour rappel, derrière un flic, il y a un homme qui n’a pas demandé de se battre et de prendre des trucs dans la figure.

Du calme !



navrant...
6 novembre 2005 - 22h08

""Puis se tournant vers les gens de la cité agglutinés aux fenêtres des grandes tours, il poursuivit :

« Et vous, hein, vous avez peur de cette racaille ?... Hein, vous avez peur de cette racaille ? »"""

N’importe quoi...

Et bien tu aurais du regarder l’émission "arret sur image" sur France 5.... pas particuliérement réputée pour être pro Sarko... l’émission a révélée la grosse manipulation journalistique de ce reportage ou Sarko répond à une brave dame qui l’interpelle depuis la fenêtre d’une de ces tours "Vous allez nous débarrassez de cette racaille ?"...Sarko lui répond en reprenant les mêmes mots...choquant ?.... l’enquête a révélé, témoignages de jeunes à l’appui, que Sarko à dialogué longuement avec les gens des quartiers, mais aucune chaines n’a jugé bon de diffuser les extraits...on a juste gardé les huées...

Et oui...pourtant je l’aime pas Sarko, je vote LCR...Mais ecrire un article d’une telle mauvaise foi çà laisse rêveur...

Allez, plaignons les ces petits jeunes...obligé d’incendier des écoles et de trucider des vieux pour se faire aimer...

Respect ! comme ils disent si bien...



> navrant...
7 novembre 2005 - 06h59 - Posté par

Franchement je trouve que c’est n’importe quoi de psychoter comme ça sur ce qu’il a dit, que ce soit en réponse à la dame ou que ça vienne de lui-même. Tout le monde, dans les quartiers ou ailleurs, appelle les fouteurs de merde de la racaille, c’est pas nouveau, c’est un mot djeunz, ça court les rues, et c’est vraiment pas la pire insulte que je connaisse (voir dans le dico ça doit même pas être rangé dans les insultes). Maintenant, la mort des deux jeunes qui a déclenché tout ça est malheureuse pour le moins, mais en même temps, on ne va pas se planquer dans une centrale EDF, c’est un risque MORTEL c’est écrit partout dessus et, désolé, mais il faut être un peu taré pour aller se risquer là-dedans, même pour échapper aux flics, en pensant que c’est sans danger. Ou alors peut-être qu’il faut que les flics arrêtent de courser ceux qu’ils veulent contrôler quand ils se barrent en courant... à vous de voir si jamais vous vous faites agresser, ce que je ne vous souhaite pas.


> navrant...
7 novembre 2005 - 09h41 - Posté par

Réponse a l’avant dernier message...

Si on avait manipulé les propos de Sarko qu’est-ce qu’il attend pour démentir...
Bon bref, la question est : à qui profite le crime ?

Bonjour je suis monsieur Sarkosy de droite en course pour l’election présidentielle et j’ai décidé de venir dialoguer avec les jeunes des cités bien gentils a minuit et des poussières gentiment accompagnés de quelques cars de CRS.

Comment ? Ma venue suscite des réactions je suis vraiment surpris je ne savais pas qu’à cette heure là les racailles n’étaient pas couchées...

Allez tant pis je me lâche, tiens comment se fait-il que les banlieues prennent feu alors que je viens insulter les racailles sur leur "territoire" mais non ce n’étaient pas de la provocation je n’ai fait qu’exprimer une opinion partagées par la majorité des bons français qui réalisent aujourd’hui que la France est un pays dangeureux rempli de racailles prêtes à mettre le feu.

Heureusement je suis la moi monsieur Sarkosy et je vais rétablir l’ordre pour le bien des francais votez pour moi.

Merci monsieur Sarkosy vous êtes bien aimable


> navrant...
7 novembre 2005 - 17h12 - Posté par

je pense qu’il a autre chose à faire que démentir à l’heure qu’il est non ?...

Je veux dire que tout çà ressemble à de la grosse politique politicienne....

l’échec est de droite comme de gauche...on dirait que les violences n’éxistaient pas avant Sarko, je rapelle qu’il est également bien le seul à avoir parlé de discrimination positive... ! probablement bien plus éfficace que l’implantation des zones franches ou le coup de peinture dans les cages d’escaliers...On a balancé des tonnes de pognons dans ces cités et pour des clous....

Tout çà pour dire que c’est bien beau de rever au grand soir...mais quand il faut faire des propositions intelligentes et réalistes y’a plus grand monde...


> RACAILLE
7 novembre 2005 - 19h38

yeti je ne connaissis pas ton site .heureux de te rencontrer.en effet ce gars est dingue.
paz



> RACAILLE
8 novembre 2005 - 05h14

Bien vu le Yéti, pour moi tout pareil.

Pour ceux qui croient encore à la bonne fois de Sarko, RDV a l’adresse suivante : http://www.zdnet.fr/actualites/internet/0,39020774,39285264,00.htm

Pour ceux qui parlent sans avoir fait l’effort d’ouvrir le dictionnaire :

RACAILLE subst, fem : Terme de mépris, partie du peuple la plus pauvre, considérée comme la plus méprisable, moins que rien. S’utilise pour désigner le plus souvent un groupe de personne Synonymes : crapule, sale type, populace, voyou.
Citation : La racaille n’émergeait de ces profondeurs spongieuses que pour s’injurier d’une voie usée et sans colère veritable (Saint Ex).



> RACAILLE Impunité zéro
8 novembre 2005 - 08h46

Impunité zéro- pour tout les marché truqués en ile de france peine maximum du surcis, des milliards envollées dans les poches a chichi et consors, ils se foutent de notre gueule.

Impunité zéro - pour les corses qui tirent a balles réelles sur la police qui font exploser des bombes, qui détournent des bateaux, quesque tu fous sarko, tu appeles ca comment des grosses racailles ??????

Impunité zéro - frais de bouche de la famille chirac 4000fr par jour au frais du contribuable, elle est mëme pas grosse bernadette, ci c’est pas de la racaille c’est quand même des gros goinfres. non lieu ????

Impunité zéro - détournement du pétrole irakien par notre autres super ministre de l’intérieur pasqua, quelque milliards, pas d’inculpation il est ou sarko ????

mouloud il pique une mobillette 3 mois ferme, normal lui c’est une racaille,bravo sarko on ce sent plus en sécurité grasse a toi ca c’est de l’impunité zéro !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!



> RACAILLE Impunité zéro
8 novembre 2005 - 21h54 - Posté par

Tout cela est vrai, archi vrai la délinquance en col blanc au sommet de l’Etat discrédite par avance tout ce qu’ils avancent
Toutefois deux petites remarques ...

1) Mais qu’est-ce que foutent les parents de ces gamins qui nous jouent l’intifada sur Seine ?

2) Un petit effort SVP sur l’orthographe, c’est insupportable, on se croirait sur SkyBlog.


> RACAILLE
8 novembre 2005 - 15h58

entiéremen dakor avec plin de fote d’orthographes



> RACAILLE
8 novembre 2005 - 16h14

au gars qui donne son (long) avis un peu plus haut et qui défend sarko

va brère dans ton pré avec tous les moutons qui pensent comme toi et qui est suffisament aveuglé (et visiblement content de l’être) pour ne pas voir l’évidence, la manipulation qui saute aux yeux, une stéréotype de la démagogie

pendant que l’ump récupère les mots "banlieues", "racailles", "émeutes" sur Google au profit de d’une pétition pour l’ump, d’autres essayent de faire des sites d’opinions (orientés certes les forums liés à l’ump sont des perles d’humour et de mauvaise foi sans cesse renouvelées) et le font de manière un peu plus réfléchies. Tu critiques trop facilement, bêtement.

tu t’attendais à quoi en venant ici duc.. ! y’en a qui doutent de rien ...



> RACAILLE
8 novembre 2005 - 16h46

bel article ! et joli site
je suis très préoccupé par ce qui se passe en ce moment !!
Sarko a tellement été mis à l’écart par les siens (RPR) qu’ils veut à tous pris et par tous les moyens se faire entendre aujourd’hui et etre au devant de toutes les scènes..
c’est un vrai névrosé..attention !!!!

bouba de Lyon



> RACAILLE
8 novembre 2005 - 18h10 - Posté par

C’est vrai, "attention" à Sarkozy ?
Mais bon sang, on marche vraiment sur la tête ! Ya des gars qui brûlent nos écoles, les bagnoles, les ptits vieux (et oui) et tout ce que tout le monde trouve à dire c’est "Sarko il aurait pas dû dire racaille !" ? En plus ce terme a été utilisé en réponse à une dame, pour reprendre les mêmes mots qu’elle (et oui, tous les hommes politiques ne cherchent pas à embrouiller les gens en utilisant des mots que personne ne comprend).

Ya quand même un sacré malaise les amis. C’est quand même très très grave ce qui se passe. Ya des gens dehors qui font n’importe quoi, qui n’appliquent que la loi de la jungle (tabasser une personne sans défense, blesser un bébé dans un bus, c’est normal peut-être ???). Moi je vis dans un Etat de droit, et toutes les personnes qui font de telles exactions doivent selon moi être punies, et si ça nécessite la police pour ramener l’ordre et bien ainsi soit-il (remarque : Sarkozy est Ministre de l’Intérieur, et non pas des affaires sociales et pas non plus Premier Ministre, et un de ses rôles majeurs c’est de maintenir l’Etat de Droit à l’intérieur, point barre).

Maintenant, je pense aussi c’est une réponse à court terme. C’est sûr qu’une fois que ça sera plus calme (si ça arrive) il faudra enfin commencer à se poser les bonnes questions sur les causes de ces problèmes. Faut pas excuser les gamins qui font ça (et qui n’attendaient que ça), mais faut aussi essayer d’empêcher qu’une situation comme ça n’arrive à nouveau. Il faudra qu’on apporte des réponses à des questions comme : pourquoi brûler une voiture est-il plus mal vu que discriminer à l’embauche ? Pourquoi des propriétaires toulousains qui effectuaient des sélections sur l’origine pour l’accès à leurs logements n’écopent que d’amendes ? Pourquoi des parents laissent leurs enfants de 8 ans dehors à dix heures du soir ? Pourquoi les parents de ces gamins qui cassent tout les ont laissés à l’abandon ? Pourquoi dans les écoles de cités il y a des classes de "blancs" et d’ "immigrés" ? etc.

Il existe une tonne de questions auxquelles il faudra vraiment apporter des réponses, et c’est clair que c’est dommage qu’aucune personne d’aucun gouvernement de droite et de gauche depuis 25 ans ait eu les cou... de s’y attaquer, mais pour l’instant, c’est fermeté et rétablissement de l’ordre, ce n’est pas le moment de discuter, car de surcroît ces "casseurs" sont les mauvais interlocuteurs.


> RACAILLE
9 novembre 2005 - 12h39

article tres bien fait sarko alias petite crotte fait de la surenchere car il na aucune idee politique mais 1objectif recuperer les voix xenophobe villepin le vieux beau parle de bandes criminels organisees alors ke ces amis de l ump magouille a tout vent et se couchent devant les corses deux poids deux mesures enfin la fatwa n a pas de place dans une republique



> RACAILLE
9 novembre 2005 - 13h00

L’intelligence a donc atteint ses limites
"Désormais", la force et la violence font force de loi. Traduisez par ’Ce qu’on me refuse, je l’impose par la force’.
Je me permets de rappeler à tous ceux qui agissent ainsi que nous avons le relatif bonheur de vivre dans une société DEMOCRATIQUE !!!
Elle vaut ce qu’elle vaut, mais elle a au moins le mérite d’offrir des libertés de paroles, de pensée, d’action qui ne sont pas universelles chez tout le monde.
Les difficultés de la vie ont toujours existé. Quelque soit le niveau social.
La plupart de ceux qui ont eu la chance de surmonter les plus grosses, ne le doivent qu’à eux mêmes. Tout le monde à le droit de les prendre en exemple. Pour faire pareil. Pas pour chercher à prendre leur place.
La jalousie, l’envie, l’irrespect des autres, l’égoisme et pour tout dire la bêtise sont sans aucun doute pour une grande part dans les actes de violence.
Cette violence là n’est pas constructive, rien n’est proposé à la place de ce que vous voulez détruire.
Si la société dans laquelle vous vivez ne vous plait pas, cherchez en une autre ! ou bien, faites la évoluer, intelligemment, avec les outils que tout le monde connait. Rome ne s’est pas fait en un jour, alors proposez, demandez, et prenez ce qui se fait au fur et à mesure.
Quand on veut participer à un jeu, on est censé accepter ses règles. Les modifier en fait un autre jeu. Mais évidemment, personne n’est obligé de participer. Dans ce cas, ’circulez, y a rien à voir’.
Il s’agit là, après tout, de la culture d’une société. La notre. Celle qui a su grandir depuis plus de 2000 ans !
Aucun monde n’est parfait, alors arrangeons, améliorons, adaptons, mais ne détruisons pas, S’IL VOUS PLAIT .
PS (Inutile de répondre à mon propos par un "toi, tu ne connais pas ou tu n’as jamais connu la misère ou la solitude", car il se trouve que j’ai connu les 2.)



> RACAILLE
10 novembre 2005 - 03h55 - Posté par

Et vous avez raison, très cher...
"L’intelligence a bien atteint ses limites", comme vous le dites si bien.
Je me permets de vous reprendre encore : "...le relatif bonheur de vivre dans une société DEMOCRATIQUE", et c’est la que votre discours devien incohérent, car vous le savez très bien, votre démocracie, n’en est pas une : elle est bien rafistolée, vous la vendez bien la "démocracie" mais cela est devenu une coquille bien vide, le "pouvoir du peuple", depuis quand vous ne le pratiquez plus... seriez vous devenu des démocrates non pratiquants ???
C’est bien ce qu’il me semble. Votre "liberté, égalité, fraternité", ne s’y trouve même plus sur vos pièces de monnaie...
 La liberté ??? peut être encore un peu, pour ceux qui pensent comme vous (un pays qui vote 82% droite extrème et 18% extrème droite ne pourrait pas faire moins) - Vous avez l’air fins, dans toute votre arrogance franchouillarde de clamer haut et fort - et de rire - sur les elections dans les républiques bananières... Et vous vous retrouvez dedans avec Jacques I...
 L’egalité ??? Depuis quand vous ne savez plus ce que c’est tel mot - se trouve-t-il encore dans les dictionnaires français ??? Dés le plus jeune âge vous faites de la discrimination entre les Dupond, Durand, Ducon... et le Santos, Martinez et autres Abdoul... quand vous les parquez, malgrez eux (quelles que soient leurs potencialités scolaires at intellectuelles) dans des écoles gethos (licés techniques, CPPN...). Vous vous attendiez à quoi ??? Et cela continue dans le monde du travail : même si on "n’est que" petit fils ou arrière petit fils d’immigré, certains noms sont très difficiles à porter dans cette "france de l’égalité". Pour quelqun qui a vu les 2 cotés de la chose - comme vous le dittes - celá m’étonne que vous ne vous soyez jamais confronté a ce problème, certainement vous appelez vous Dupond... Oui, vous les français, vous êtes un peuple raciste et xenophobe (ne le niez pas, vous l’avez dans le sang... ce n’est pas par hasard que 5millions ont voté lepen !!!).
 La fraternité ??? C’est certainement celui des trois que vous avez perdu en premier... Vous secourrez plus facilement un chien dans sa détresse qu’un arabe (étranger)... Ne le niez pas, je l’ai vu de mes yeux !!!

Vous avez un bon discours franchouillard, mais dire :"...Quand on veut participer à un jeu..." Avez vous demandé a ces gamins s’ils voulaient jouer (au fait pour vous c’est un jeu ???) et certainement on ne leur a jamais appris les règles (que, par ailleurs vous les changés en cours de jeu, quand cela vous arrange...).
Et encore, quand vous proposez "... Si la société dans laquelle vous vivez ne vous plait pas, cherchez en une autre !..." - Vous êtes vous rendu compte que pour la plus part, ces jeunes, sont des français (que vous le vouliez ou pas...) et qu’ils n’ont pas (plus) le choix ??? Aller ailleurs, c’est facile à dire, mais où ??? Alors pourquoi pas vous, allez, bougez un peu ??? si lá ou vous êtes cela nev ous plait pas ??? Si les "nouvelles règles du jeu (je redemande c’en est un ???) ne vous conviennent plus, partez - je vous reprend encore "personne n’est obligé de participer"...

Vous avez connu les 2(? ??)... moi aussi, mais j’étais de l’autre coté de la frontière, j’ai un nom pas très "gaulois" (même mes enfants - français - en bavaient), pour cela, au bout de très longtemps, je me suis tiré de votre pais de xenophobes dont votre peuple commençait a me faire gerber (ce qui est universellement connu, après les americains, vous devez être le 2ème peuple le plus haï - par votre racisme et votre arrogance... - même vous enemis jurés d’allemands avec toutes les attrocités qu’ils ont commis, sont plus chéris que vous `l’étranger - même chez des peuples "amis"). Vous voyez, les "règles du jeu" ne me plaisaient plus...

Mais ce que vous avez eu ces derniers jours, seul un aveugle ne voyait pas, il y a de cela une quinzaine d’annés déjà, des voitures brulaient dans les "quartiers chauds":suite a certains événements (fallait pas beaucoup) c’était très régulier. Vous avez fait la politique de l’autruche et de la "super ghetization", vous avez ajouté un "pyromaniaque" comme Sarko, et voila ce que cela a donné...

Alors, comme vous aimez bien le dire (c’est votre mot de la fraternité) : A chacun sa M....


> RACAILLE
21 novembre 2005 - 11h12

c’est vrai que CE ministre se prend pour un Heros, un Cowboy. il fait la loi, et se prend le Droit de décider qui est bon et qui ne l’est pas, qui est une Racaille et qui ne l’est pas. Monsieur Sarkozy, vous prenez vous pour DIEU ? Si oui, on est mal parti...



racaille (mohamed stains)
9 décembre 2005 - 16h32 - Posté par

personnellement j’ai employer ce terme étant jeune pour moi à cette époque le mot racaille signifiait jeunes de banlieue même catégorie sociale les rebeus en générale mec de cité pour pas changè car pour nous tous les autres endroit bien sur nous était fermé ont savait que lorsque l’ont disait racaille ont allait ce retrouver entre nous c’est a dire même communauté alors q’on aurait preferè se retrouver avec 1 soirée ou après midi dansante par exemple avec des gens de tout bord . en se qui concerne sarko sur le moment j’ai pensé qu’il l’avait dit parce qu’il était énervé du Fet qu’il fut reçu par des crachats et œufs aviaires pourris quil avait pas réfléchis sur le moment mais peu de temps après il a confirmer c’est dire c’est donc plus grave


RACAILLE
11 janvier 2010 - 01h34 - Posté par lapache41

salut a toi et voila tous et dit, que dire de plus je ne sai ou pas l’Ont va ?






LA LUTTE FINALE
jeudi 14 - 20h36
de : Nemo3637
Hôpital : tout le monde déteste l’austérité
jeudi 14 - 18h11
Bloc bourgeois - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 13 - 21h31
de : Hdm
Sans âme.
mercredi 13 - 21h27
de : L’iena rabbioso
Précarité étudiante : le cinq décembre dans toutes les têtes
mercredi 13 - 18h37
1 commentaire
GILETS JAUNES Acte 52 à Montpellier : La terreur bleue !
mardi 12 - 16h26
de : JO
CES 600 MILLIARDS QUI MANQUENT À LA FRANCE
mardi 12 - 12h16
de : Ernest London
BOLIVIE ! Processus électoral électronique mis en cause !
mardi 12 - 11h32
de : JO
1 commentaire
Pour poser de nouveaux jalons de laïcité
mardi 12 - 01h01
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Intervention de Michèle Sibony, au nom de l’UJFP, à la manifestation du 10 novembre contre l’islamophobie
lundi 11 - 23h23
de : Chantal Mirail
6 commentaires
L’appel à manifester des sous-marins jaunes
lundi 11 - 21h09
de : jean1
Rassemblement contre la précarité étudiante dans toute la France le mardi 12 novembre
lundi 11 - 20h50
de : jean1
La terre a tremblé de Cruas à Tricastin ; Allo vous m’entendez ?
lundi 11 - 15h40
de : le fou du roi nucléaire pour coordi SudEst
1 commentaire
Gauche SERVILE ou gauche INDOCILE face aux intégrismes religieux
lundi 11 - 11h53
de : Christian DELARUE
5 commentaires
Coup d’Etat en Bolivie :Les syndicats annoncent un siège et donnent 48 heures à Camacho pour quitter La Paz
lundi 11 - 11h13
de : JO
2 commentaires
L’Europe doit cesser d’investir dans l’industrie du génocide
dimanche 10 - 22h29
de : DAIARA TUKANO via Christine Prat
ISLAMOPHOBIE : du SENS STRICT au SENS LARGE
dimanche 10 - 17h42
de : Christian DELARUE
8 commentaires
Le voile est-il une obligation religieuse ?
dimanche 10 - 17h22
de : Mohammed Chirani
5 commentaires
Comprendre l’instrumentalisation du féminisme à des fins racistes pour résister
dimanche 10 - 17h07
de : Lisbeth Sal et Capucine Larzillière 15 septembre 2011
3 commentaires
MRAP : La lutte contre la haine doit être unitaire
dimanche 10 - 00h01
de : Christian D (CN - MRAP)
4 commentaires
Riposte populaire face à l’islamophobie
samedi 9 - 19h00
de : jean1
8 commentaires
Montpellier : Un Acte 52 des Gilets Jaunes marqué par plusieurs blessés et de nombreuses interpellations
samedi 9 - 17h42
de : jean1
PECO : Hypocrisie du bloc pro-capitaliste
samedi 9 - 16h06
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Combattre le fémonationalisme
samedi 9 - 13h08
de : Chantal Mirail
8 commentaires
Retraites à points : les salariés du privé ont tout à y perdre
samedi 9 - 08h53
Les "zélites" , qui détruisent la France sont responsables : à Lyon : un étudiant stéphanois s’immole par le feu
samedi 9 - 01h51
de : nazairien
4 commentaires
Épuration, recyclages et (grandes) compagnies... - C’est l’heure de l’mettre
vendredi 8 - 22h49
de : Hdm
GILETS JAUNES TOULOUSE : ACTE 51 (video)
vendredi 8 - 15h36
de : JO
LA PETITE MAISON DANS LA ZERMI - Chroniques d’un saisonnier de la misère
vendredi 8 - 12h13
de : Ernest London
Les PECO : déception d’un capitalisme pur et dur et souci de penser encore une alternative
jeudi 7 - 22h10
de : Christian DELARUE
4 commentaires
Sarkozy, mais en mieux.
jeudi 7 - 16h59
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Vol, pillage des ressources naturelles de la planète : Partout là où sont encore présentent les multinationales !
jeudi 7 - 16h04
de : JO
Casser les deux communautarismes, le dominant et le dominé.
mercredi 6 - 23h59
de : Christian DELARUE
2 commentaires
LE VOILE, CHIFFON ROUGE OU TORCHE-CUL ?
mercredi 6 - 19h28
de : Nemo3637
8 commentaires
Un blessé grave de plus dans les manifs. des Gilets Jaunes !
mercredi 6 - 15h27
de : joclaude
Ces entreprises qui empochent les milliards du CICE en licenciant
mercredi 6 - 08h22
Communiqué du PRCF (Pôle de Renaissance Communiste en France) à l’occasion du 30ème anniversaire de la fin de la RDA
mercredi 6 - 06h09
de : jodez
7 commentaires
Double tiers-mondisation intérieure : sociale, territoriale.
mardi 5 - 22h42
de : Christian DELARUE
Usine Biopole d’Angers : les leçons d’un fiasco industriel
mardi 5 - 20h01
de : Christian Haroble
NOTRE ENVIRONNEMENT SYNTHÉTIQUE - La Naissance de l’écologie politique
mardi 5 - 11h38
de : Ernest London

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Le problème aujourd'hui n'est pas l'énergie atomique, mais le coeur des hommes. L'Etat est notre serviteur et nous n'avons pas à en être les esclaves. Albert Einstein
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite