Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Occupation israélienne des territoires : la pente savonneuse de l’expulsion


de : Amira Hass
mercredi 6 septembre 2006 - 14h16 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires
JPEG - 9.2 ko

de Amira Hass

Lorsqu’un officier de l’Administration Civile, à la base militaire de Beit El, a prolongé le visa touristique de Sam Bahour, un homme d’affaires palestinien-américain de Ramallah, et a écrit sur ce visa "dernier permis", il ne l’a pas fait de sa propre initiative.

Lorsque cet agent a signifié à Bahour la durée qu’il lui reste avant d’être déporté de la ville dans laquelle sa famille a vécu depuis de nombreuses générations et dans laquelle il a lui-même vécu pendant 14 ans avec sa femme et ses deux filles, cet agent n’était que le messager.

Lorsqu’un fonctionnaire des frontières au Pont Allenby a refusé l’entrée, il y a deux semaines, à une femme palestino-jordanienne, qui arrivait avec son mari, un jeune médecin de Ramallah, il appliquait les ordres.

Comme l’ont fait les fonctionnaires des frontières qui n’ont pas autorisé la femme espagnole de R.I., de Ramallah, à rentrer avec leur fille âgée de 2 ans, et comme l’ont fait ceux qui ont empêché S.A., un Palestinien né à Ramallah doté de la citoyenneté suédoise, de rentrer avec sa femme et ses enfants (et de retrouver son travail) à Bir Zeit. Le fonctionnaire qui a, par deux fois, refusé l’entrée à P.Z., un Palestinien-américain qui a investi 300 millions de dollars [220 M€] dans les territoires et qui est directeur exécutif d’une société d’investissement palestinienne, obéissait à de nouvelles règles dictées par le ministre de l’intérieur israélien.

Lorsque les porte-parole du Ministère de l’Intérieur soutiennent régulièrement que ce ne sont pas les nouvelles règles d’entrée, mais plutôt un "toilettage" des procédures existantes, ils ne jouent pas les imbéciles de leur propre initiative. Pas plus que le responsable de l’Administration Civile qui a expliqué à Zahi Khouri - un homme d’affaires palestinien-américain proéminent, qui a échappé, jusqu’à présent, au tampon "dernier permis" - qu’il s’agissait d’un "malentendu administratif". Cette phrase bien aseptisée, et qui n’a pas été inventée par ce fonctionnaire, signifie, ne serait-ce que jusqu’à maintenant, que Khouri et les autres, qui sont dans la même situation que lui, ont reçu des visas touristiques tous les trois mois et que ce n’était qu’un "malentendu".

Un "malentendu administratif ?" Cette pratique a permis à des milliers de Palestiniens et à leurs épouses de vivre en Cisjordanie et dans la Bande de Gaza dans une sorte de zone d’ombre : ne recevant pas d’Israël le droit de résidence, mais allant et venant comme des touristes afin de pouvoir vivre comme des Palestiniens dans leur pays d’origine, avec leurs familles, pendant de nombreuses années - 10, 15, voire 30 ans. Et tout d’un coup, quelqu’un d’énergique au Ministère de l’Intérieur a découvert le malentendu et dit à ces gens de partir ?

En 2000, des règlements "toilettés" de la même veine, concernant les Palestiniens dont les épouses avaient une citoyenneté arabe, c’est à dire non-occidentale, furent émis. Ceux-ci n’étaient pas autorisés à retourner dans leurs foyers. Entre 1994 et 2000, pendant les années d’Oslo [entre la signature des Accords d’Oslo et la première Intifada], des instructions furent données qui ralentirent le processus de "regroupement familial", pour lequel attendent dans les territoires occupés des dizaines de milliers de familles, au minimum. Ces familles ne vivent pas à Haïfa ou à Ashkelon, mais en Cisjordanie et dans la Bande de Gaza. Et malgré cela, en 2000, même ce processus minimal de regroupement familial, que seul Israël a l’autorité d’accorder, a été gelé. En conséquence, des milliers de familles furent condamnées à une séparation cruelle - entre pères et enfants, femmes et maris, grands-parents et petits-enfants.

En 1996, ces mêmes décideurs - le gouvernement Travailliste et le gouvernement Likoud-Shas - émirent un ordre similaire : retirer le droit de résider à Jérusalem aux Palestiniens nés à Jérusalem et qui étudient ou travaillent à l’étranger ou qui ont construit leurs maisons en proche banlieue de Jérusalem parce que les politiques discriminatoires de longue date les ont empêchés de construire à Jérusalem-Est. Dans ce même esprit de manipulation démographique, Israël interdit aux Palestiniens de déménager de Gaza vers la Cisjordanie et, les habitants de Gaza vivant en Cisjordanie sont considérés comme des "étrangers illégaux" et sont déportés vers Gaza.

Derrière les fonctionnaires et les porte-parole, dont les noms sont connus, derrière ces "procédures" qu’ils citent, se cachent ceux qui donnent les ordres. Qui sont-ils ? Les Premiers ministres (du Likoud, de la coalition Travailliste-Shas et Kadima) ou "seulement" leurs ministres de l’intérieur ? Peut-être sont-ils des directeurs-généraux du ministère, accompagnés de conseillers juridiques qui les soutiennent, qui savent de quel côté le vent tourne. On ne le sait pas. Après tout, ils ne publient pas ces décisions en y apposant leurs signatures. Dans 50 ans, les archives d’Etat qui contiennent les documents d’aujourd’hui seront rendues publiques et, alors, nous saurons !

Aujourd’hui, la chose importante est qu’une ligne directe relie diverses décisions similaires faites séparément, comme si elles n’étaient pas reliées entre elles. Les décideurs n’attendent que le bon moment pour les étendre, pour les durcir, pour y inclure plus de catégories de déportés. Et tout ceci se passe sans que personne ne s’y oppose - ni les organisations israéliennes, individuelles ou politiques, qui parlent avec hauteur de la paix, ni les pays occidentaux qui ne savent qu’exiger des gouvernements palestiniens, mais qui prétendent qu’ils ne peuvent pas intervenir lorsqu’il s’agit des décisions souveraines d’Israël. Les décisions souveraines de l’Etat occupant [! !!]

Si les décideurs anonymes ne se heurtent pas à une opposition courageuse, ils continueront d’inventer de nouvelles règles qui nous entraîneront de plus en plus loin vers la pente de l’expulsion.

Traduit par [JFG-QuestionsCritiques]

http://questionscritiques.free.fr/e...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Occupation israélienne des territoires : la pente savonneuse de l’expulsion
6 septembre 2006 - 15h20

Le sionisme aura un besoin illimité de territoires et de sources d’eau. Ne pouvant plus (provisoirement ?) faire des guerres de conquêtes, il fait tout sont possible, lentement mais surement, pour écoeurer la population palestinienne et la décourager de vivre en Palestine ; chaque petite touche, chaque petit pas ’en avant’, qui n’est pas dénoncé par les instances internationales, est une victoire. Les sionistes ont le temps devant eux.

Il est question au niveau de l’Europe de considérer comme antisémitisme le fait de définir Israël comme étant un état juif !!! car dire que le sionisme est exclusivement réservé aux juifs, dans la négation du peuple palestinien, est comme nous le savons tous un acte de pur racisme !!! encore une petite victoire du sionisme ...



> Occupation israélienne des territoires : la pente savonneuse de l’expulsion
6 septembre 2006 - 18h26 - Posté par

Avec ce système, d’avancer à "petits" pas, Israël peut repousser loin ses frontières. A ce jeu-là, il peut avoir toute la planète ! Mais nous, non-juifs, où irions-nous ?


> Occupation israélienne des territoires : la pente savonneuse de l’expulsion
7 septembre 2006 - 01h06

Je suis ecoeuré de voir un peuple comme israel avec autant de haine. Je ne pensais pas que tout un pays pouvait autant aimé la guerre et cultiver la haine de l’autre. Dans son comportement, Israel sacrifie des générations entières à la guerre et basant tout sur la menace de ses voisins ; pourtant ceuix qui n’ont rien pas de pâlace et de piscine pour se prelasser avec la peur au ventre de recevoir un Katoucha ils n’ont aucune idée de la determination à mourir de ceux qui n’ont rien et qui donc n’ont rien à perdre et sont condamnés à vivre comme des sous-humains parqué comme des betes et assoifés. Jamais Israel ne pourra eliminer les palestiniens meme si il tente de les bombarder tous car la vie pousse meme dans le desert ou dans les grottes de palestine ; alors Israel ferait mieux de revoir sa politique car la meilleur défense ce n’est pas l’attaque, mais simplement la paix du coeur. Il sauvera ainsi sa jeunesse et montrera autre chose ’l’humanite" qu’il a perdu.



> Occupation israélienne des territoires : la pente savonneuse de l’expulsion
8 septembre 2006 - 00h07

Et le président de l’état israélien, que devient son histoire de harcèlement sexuel ?

Cela ne fait pas la Une , comme pour Clinton ....

Voyons la revue de presse du site de l’Ambassade de France en Israêl :

http://fr.ambafrance-il.org/popup.a...

>> Intérieur

Le Président Katsav à nouveau interrogé

Le Président de l’Etat, Moshé Katsav, a été à nouveau interrogé par la police. Selon le Yediot Aharonot, cinq femmes accusent maintenant le Président de viol ou d’attentat à la pudeur. En effet, à la plainte d’une ancienne employée de la présidence s’ajoutent celles de deux autres femmes qui accusent M. Katsav de les avoir forcé à avoir des relations sexuelles avec lui à l’époque où il était ministre du Tourisme et des Transports, dans les années 90. Deux autres femmes affirment que le Président les a harcelées sexuellement.

De son côté, le Président continue à nier les faits. Selon son avocat, les plaignantes chercheraient à se venger après le rejet de leur candidature à un poste à la présidence.






COVID 19 : Des Municipalités sous l’oeil haineux de la macronnie !
jeudi 24 - 16h24
de : joclaude
L’appel du vide - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 23 - 23h39
de : Hdm
Des grèves reconductibles inédites chez Labosud
mercredi 23 - 09h18
Femmes prises entre capitalo-patriarcat et hyperpatriarcat : alliances à former.
mercredi 23 - 08h37
de : Christian Delarue
6 commentaires
France : Tenue républicaine exigée par les Amish
mardi 22 - 10h37
de : Sanaga
1 commentaire
Grande fête du livre des éditions Noir et Rouge
lundi 21 - 23h28
de : Frank
BOLIVIE Perspectives avant les élections du 18 octobre
lundi 21 - 19h16
de : allain graux
APPEL AU MOIS INTERNATIONAL D’ACTIONS POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH
lundi 21 - 17h44
de : Jean Clément
COVID 19 : Cuba vient de mettre au point un vaccin !
lundi 21 - 16h40
de : joclaude
Représentation syndicale avec son badge (ou pas) et rien d’autre !
lundi 21 - 12h11
de : Christian Delarue
2 commentaires
SEXYPHOBIE AU MUSEE d’ORSAY
lundi 21 - 01h28
de : Christian Delarue
4 commentaires
Premiers de corvée, premiers oubliés ! Des sans-papiers marchent vers l’Élysée
dimanche 20 - 17h03
CHILI/VENEZUELA : une superbe historique, afin que nul n’en ignore !
dimanche 20 - 16h31
de : joclaude
CUBA : courrier au Canard Enchaîné
dimanche 20 - 16h12
de : joclaude
Amérique Latine : Démocratie contre blocus !
dimanche 20 - 15h19
de : joclaude
1 commentaire
Racket sur les retraités et les personnes en perte d’autonomie : le rapport Vachey
dimanche 20 - 15h04
de : joclaude
1 commentaire
Entre droit de critique du voile et nécessaire respect des personnes
samedi 19 - 23h25
de : Christian Delarue
2 commentaires
Le néocolonialisme d’ENGIE au Brésil
samedi 19 - 21h53
de : Mr Mondialisation
SEXYPHILIE anodine d’Instagram et SEXYPHOBIES agressives ailleurs
samedi 19 - 17h02
1 commentaire
journée internationale pour la paix : visio-conf. ce 18 septembre 2020
jeudi 17 - 23h32
Le désempuissantement populaire participe de la perte de démocratie.
jeudi 17 - 20h50
de : Christian Delarue
4 commentaires
Pourquoi beaucoup de salariés ont la tête ailleurs
jeudi 17 - 12h16
1 commentaire
Des papiers pour tous ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 08h17
de : Hdm
De la lutte des masques à la lutte des classes
jeudi 17 - 07h58
de : Bruno Guigue
2 commentaires
Si à 5 ans un gosse n’as pas eu au moins deux leucémies, c’est qu’il a raté sa vie
mercredi 16 - 23h29
de : Dr Seguelasse de Santé publique rance
SEPARATISME
mercredi 16 - 19h48
de : Nemo3637
5 commentaires
l’Etat providence... ! Pour qui ?
mercredi 16 - 16h41
de : joclaude
VENEZUELA : On ne nous dit pas tout !
mercredi 16 - 10h37
de : joclaude
1 commentaire
La nouvelle grenade de désencerclement reste une arme de guerre
lundi 14 - 07h23
1 commentaire
Les trois secteurs de résistance du peuple-classe
dimanche 13 - 14h47
de : Christian Delarue
1 commentaire
Le séisme idéologique est plus important que le virus lui-même
dimanche 13 - 05h35
de : Michaël Verbauwhede et Seppe De Meulder - Solidaire
4 commentaires
MRAP : Droit et "séparatisme islamique" (lettre ouverte)
samedi 12 - 16h29
de : Christian Delarue (mrap)
Le MRAP assure le Maire de Stains de sa solidarité
samedi 12 - 10h48
de : Christian Delarue (mrap)
Agression antisémite à Aubervilliers
samedi 12 - 10h43
de : Christian Delarue (MRAP)
Génération désenchantée
vendredi 11 - 22h11
de : paris lutte info
Oussama et CIA copains comme cochon
vendredi 11 - 21h56
de : globalResearch
quel "homme" de petite taille ce darmanin
vendredi 11 - 18h14
1 commentaire
Le moment paranoïaque (le déferlement totalitaire) face à la dialectique du maître et de l’esclave Par Ariane Bilheran,
vendredi 11 - 11h21
de : pierrot
2 commentaires
CHRONIQUES NOIR & ROUGE N° 2 Septembre 2020
mercredi 9 - 22h26
de : frank
ELEVES ET PROFS A L’ABANDON
mercredi 9 - 18h16
de : Nemo3637

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite