Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Jurys populaires et démocratie participative
de : Jean-Paul LEGRAND
dimanche 3 décembre 2006 - 10h54 - Signaler aux modérateurs
5 commentaires
JPEG - 31 ko

de Jean-Paul LEGRAND

Il est important de clarifier le concept de "démocratie participative" car aujourd’hui on dit tout et son contraire à ce propos, c’est un peu l’auberge espagnole.

Première remarque, il ne devrait pas être nécessaire d’employer ce terme de "démocratie participative" car la démocratie est par essence participative. Il s’agit donc, du point de vue purement linguistique, d’un pléonasme.

Cependant sur le plan politique, ce concept répond à une nécessité profonde de changer le rapport des citoyens à la politique telle qu’ils la vivent aujourd’hui.

C’est bien parce que les citoyens sont la plupart du temps exclus des décisions politiques, ou qu’ils ne sont que rarement consultés sauf lors des élections, qu’il y a un sentiment général d’un manque démocratique, d’un défaut de démocratie.

_En effet, dans cette société les gens sont davantage considérés comme des consommateurs que des citoyens. Et quand ils ne peuvent pas consommer, ils ne sont pas considérés du tout, ils n’ont presque pas de droits tout simplement parce qu’ils n’ont pas ou peu d’argent et/ou qu’ils n’ont pas d’emploi (droit à la santé, droit de se loger, droit de se déplacer, droit de travailler, droit de s’alimenter, droit de s’éduquer etc...autant de droits qui deviennent payants ou qui sont de plus en plus chers dans une société capitaliste). Sur les lieux du pouvoir ou du travail, les gens ne sont pas ou très peu consultés et quand ils le sont c’est extrêmement cadré et canalisé, seulement sur certains sujets qui ne sont pas choisis par les gens eux-mêmes mais par les dirigeants ou les décideurs.

_Pour moi mais aussi pour beaucoup de gens de gauche la démocratie participative, c’est surtout l’action pour créer des moyens, voir des institutions qui permettent aux gens de maîtriser de A à Z un processus de décision, d’y être associés, d’y collaborer, voire de le créer.

_Je suis contre les jurys populaires. Car cette conception signifie, qu’il y aurait d’un côté les élus et de l’autre les citoyens. Avec les jurys populaires, les élus seraient des spécialistes de la politique, ils entreprendraient à eux seuls la politique et les citoyens seraient là pour sanctionner seulement ! Ce serait aller encore plus dans le sens de la spécialisation de la politique par une minorité d’initiés, de sa professionnalisation alors qu’il faut qu’elle devienne une pratique sociale généralisée ouverte à tous les citoyens.

_Mme Royal propose en fait de poursuivre ce qui existe déjà en donnant aux citoyens un rôle de sanction mais non de réelle participation. Un jury qui sanctionnerait serait encore plus restreint que ce qui existe déjà avec le suffrage universel. Le suffrage universel est la sanction républicaine du jury populaire qu’est le peuple à l’échelle de la nation. Mme Royal n’invente rien. Quant à la suggestion de filmer les débats on reste encore dans le spectacle, le citoyen n’étant pas acteur mais encore et toujours spectateur.

_Il faut que les élus rendent compte de leur action tout au long de leur mandat , et pas seulement à son terme, et associent les citoyens au processus qui conduit les élus jusqu’à la décision par le vote de l’instance élue. Par exemple que font les maires pour que sur chaque dossier concernant leur ville les citoyens concernés puissent travailler ensemble et avec les élus pour élaborer la décision qui sera prise au conseil municipal. Même question pour les autres niveaux comme le département, la région, la nation, l’Europe.

_Il s’agit donc de créer de nouvelles institutions qui permettent aux citoyens de participer pour aider les élus à prendre des décisions qui vont dans le sens de l’intérêt général. Il s’agit pour les responsables politiques d’accepter d’être remis en cause, de favoriser la rencontre et le travail des citoyens pour qu’un dossier puisse être enrichi de leurs apports. Bien des lois pourraient être plus justes et correspondre davantage à l’attente des gens si les députés dans chacune de leur circonscription invitaient les citoyens à élaborer les textes avec eux. Autrement dit la démocratie représentative doit être revivifiée par la démocratie participative.

_Mais pour cela il faut dégager des moyens financiers pour créer des institutions de base permettant aux citoyens d’intervenir, de participer aux réunions et de se former. Il faut qu’à l’entreprise, les chefs d’entreprises changent de culture et voient dans la citoyenneté des salariés un atout pour l’économie, un plus pour l’intelligence collective et pour l’entreprise elle même, une richesse par l’élévation du niveau de connaissances des travailleurs. Comme il faut aussi créer un véritable statut de l’élu qui permette aux élus qui travaillent, qui sont salariés, de se libérer pour participer aux réunions et pour se former également

_Car il faut non seulement pouvoir avoir du temps pour aller aux réunions mais aussi il est nécessaire pour chaque citoyen de pouvoir se former à intervenir, à présenter ses propositions ou celles d’un collectif, à argumenter, à améliorer ses connaissances d’un sujet utile à la collectivité.

_La démocratie c’est aussi éviter que ce soient les "beaux parleurs" qui dirigent toujours les débats mais que la parole des gens soit valorisée et prise en compte par des méthodes qui incitent au partage d’idées et à leur formulation par exemple par la pratique du compte-rendu. C’est aussi la pratique de l’évaluation des décisions publiques par la présentation par les élus des difficultés qui sont rencontrées afin de rechercher des solutions avec les citoyens concernés.

_En fait c’est l’organisation, l’institutionnalisation d’un véritable partage des pouvoirs et des savoirs par le plus grand nombre et sans discrimination de quelque nature que ce soit soit qui fonde une véritable démocratie. Et c’est l’exigence incontournable de notre époque à tous les niveaux et dans toutes les sphères de la société. (Image : Athènes où les Grecs du Vème siècle avant Jésus-Christ inventèrent les premières formes de gestion démocratique de la cité)

publié par Jean-Paul Legrand

http://creil-avenir.com



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Jurys populaires et démocratie participative
4 décembre 2006 - 11h05

Oui, il faut changer le rapport des citoyens à la politique. C’est dans la manière et les moyens à mobiliser que la difficulté est la plus grande. Aussi, quand vous insistez sur la nécessité d’institutionnaliser la participation des citoyens pour développer une meilleure maitrise du processus de décision, il est impératif de donner un prolongement pratique.
Dans cette réflexion constructive, j’aimerais apporter ma modeste contribution qu’il serait trop long de décrire ici. Je vous invite a un premier aperçu sur ce que pourrait-être ce véritable projet de société sur http://www.construisons-democratie-participative.fr



> Jurys populaires et démocratie participative c’est le dèbut du concept autogestionaire de masse !
4 décembre 2006 - 16h39

vous voulez tout tout dessuite dans un système ancestral capitaliste ultra libèral comme violer la rèalitèe ! petit a petit commençons a donner gout a la notion de participer mou 30 ans de syndicalisme m’ont appris une chose que la masse est habituèe bougeoisement au chèque en blanc si commode et que mis a par quelques moments privilègiès de mobilisation les rèunions quelles que ce soit c’est le dèsert ,donc svp il nous faut inventer une motivation ou le plaisir en devienne la locomotive pour y voir venir la masse partout soit l’autogestion si vite abandonnèe de tous cfdt rocard et autres spècialistes des annèes 70 et la dèmarche de me royal est revolutionaire dans le sens ou elle pourait passer en douceur a doses progrèssives et mener une demande grandissante de controle populaire dèmocratique volontaire et non par un ètat communiste yougoslave...a cotè des autres candidats moi je suis daccord avec cool ben dit me royal ouvre une voie et barre celle de sarkolepen !patrick de nice ( suffrage.rmcinfo.fr)



> Jurys populaires et démocratie participative
4 décembre 2006 - 17h11

De plus il est aussi possible de "fabriquer" des jurys "à la botte".
Rien ne prouve l’indépendance de ces jury au même titre par exemple que ces fameux cabinets "d’experts" choisis parmi ceux qui partagent les mêmes opinions que leur commanditaires.
On pourrait développer cette analyse à l’infini.....



> Jurys populaires et démocratie participative
4 décembre 2006 - 17h15 - Posté par

Je rajoute moi même (90.2) :
Royal ou l’art d’embobiner le peuple.


> Jurys populaires et démocratie participative
4 décembre 2006 - 19h00

La Campagne Alerte : La droite a toujours de l’appétit http://www.ladroitelaplusbetedumonde.com est un succés. Plus de 30 000 autocollants envoyés dans tout le pays, plus de 100 notes, près de 400 commentaires.

La Campagne ladroitelaplusbetedumonde.com est le résultat d’une rencontre de militants, sympathisants et nouveaux adhérents des partis de Gauche en particulier du Parti Socialiste suite aux batailles contre la réforme des retraites, contre le CNE et le CPE.

Jeunes et moins jeunes, syndiqués et non syndiqués, militants et non militants, nous n’avons qu’un seul objectif : battre la droite en Mai 2007. Nous ne voulons pas que la gauche lâche prise et nous désirons qu’elle soit la plus percutante possible face à la droite.

Par le biais de cette campagne d’affichages, de rencontres, grâce à ce blog, nous souhaitons que les citoyens s’approprient notre combat et qu’ils y participent activement.

Notre seule raison d’être est de ne laisser aucun répit à la droite.

Ainsi, en 2007, nous gagnerons !

Participez à la campagne en envoyant vos contributions (textes, coups de gueule, vidéos, images...) à l’adresse suivante : contact@ladroitelaplusbetedumonde.com

Le comité de campagne

http://www.ladroitelaplusbetedumonde.com/






ADIEUX AU CAPITALISME Autonomie, société du bien être et multiplicité des mondes
dimanche 18 - 07h31
de : Ernest London
G7EZ BLOKATU Deuxième communiqué/Bigarren agiria
samedi 17 - 12h06
de : g7blokatu
Théorie de la consience du monde ; aujourd’hui la Palestine
vendredi 16 - 22h54
de : Agence media palestine
ÇA GRÉSILLE DANS LE POTEAU - Histoires de la lutte contre la T.H.T Cotentin-Maine – 2005-2013
vendredi 16 - 11h04
de : Ernest London
Santé de la population : les connivences de l’aristocratie médicale avec le nucléaire, le pétrole, la téléphonie,...
jeudi 15 - 22h49
de : coordi sud-est
2 commentaires
Grèce. La chasse aux jeunes rebelles est ouverte.
mercredi 14 - 23h02
de : Ne vivons plus comme des esclaves - Yannis Youlountas
Tournesol OGM fauché dans l’Hérault
mercredi 14 - 22h44
de : faucheur de chimères
Chez Castagner le nucléaire
mardi 13 - 22h51
de : Intercollectif contre les projets nucléaires et imposés
G7 BLOKATU : Bloquons le G7 et son monde !
mardi 13 - 21h04
de : jean 1
Rassemblement de soutien aux mobilisations du 13 août au Brésil contre l’extrême droite de Bolsonaro
mardi 13 - 08h43
de : jean 1
1 commentaire
Quand Castaner diffusait une BD porno contre ses adversaires politiques
lundi 12 - 22h25
de : Les Crises
Selon l’IGPN
lundi 12 - 22h21
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Bulletin du 8 aout 2019
lundi 12 - 22h17
de : CADTM
NathalieLoiseau dans ses oeuvres.
lundi 12 - 09h18
de : jean 1
La SCOPTI 1336 a besoin de vous !
vendredi 9 - 08h10
de : Frérot
Festival « Les Bure’lesques 2019 »
jeudi 8 - 22h43
de : jean 1
Acte 42 : Appel à passage de la frontière Suisse le 31 aout 2019
mercredi 7 - 22h09
de : JOJO
Mort de Toni Morrison
mercredi 7 - 11h51
de : Cyclo 33
3 commentaires
Il y a dix jours, trois jeunes hommes étrangers à la rue sont morts à Paris »
mardi 6 - 07h41
de : jean 1
1 commentaire
"Sans haine et sans violence" , Geneviève Legay, s’adresse, aux forces de l’ordre encore dignes de leurs fonctions
mardi 6 - 00h35
de : nazairien
3 commentaires
final atomik tour à Dijon puis Burelesque en meuse
lundi 5 - 21h56
de : burelesque
LA REPUBLIQUE DES RABUTCHIKS
lundi 5 - 20h21
de : Nemo3637
L’abolition des privilèges : il paraît que c’était le 4 août 1789...
dimanche 4 - 22h32
de : Rebellyon
1 commentaire
Vénézuela, La Via Campesina condamne le massacre de Barinas
dimanche 4 - 22h12
de : via campesina
IGNOBLE MENTALITE REACTIONNAIRE : Homophobie archaïque, homophobie fasciste, homophobie viriliste et patriarcale, etc
dimanche 4 - 11h10
de : Christian DELARUE
2 commentaires
mort de Steve : prolongement de la répression et des affaires d’Etat
samedi 3 - 23h26
de : Olivier LONG et Pascal Maillard
3 commentaires
Services publics supprimés et injustice territoriale
samedi 3 - 20h50
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Les médias se taisent sur le rejet de la plainte déposée par le DNC contre Julian Assange
samedi 3 - 14h03
de : Oscar Grenfell
Mort de Steve Alexandre Cervantes : « Dans l’eau, je me suis dit que j’étais perdu… »
samedi 3 - 13h31
de : nazairien
3 commentaires
Continuum de trois violences : politique, policière, pénale plus celle médiatique.
vendredi 2 - 23h52
de : Christian DELARUE
Ballade au pays des Broient de l’homme
vendredi 2 - 19h04
de : azenon
Mort de Steve Caniço : les deux juges d’instruction nantais demandent à être dessaisis
vendredi 2 - 17h37
de : nazairien
4 commentaires
25ème FORUM de Sao Paulo
vendredi 2 - 12h31
de : JO
LE TOTALITARISME INDUSTRIEL
vendredi 2 - 06h55
de : Ernest London
mieux vaut ne rirn faire que d’être payé à faire de la merde.
jeudi 1er - 23h03
de : irae
Grèce : la chasse aux anarchistes est ouverte !
jeudi 1er - 21h49
de : jean 1
2 commentaires
Un cadre d’HSBC démissionne publiquement avec une lettre ouverte à l’humanité
jeudi 1er - 21h34
de : nazairien
3 commentaires
Jean-Luc Mélenchon : Sur le décès de STEVE
jeudi 1er - 20h46
De l’Internet et du Pain.
mercredi 31 - 22h06
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
L’humanité-classe à Hendaye contre le G7 et le capitalocène !
mercredi 31 - 20h11
de : Christian DELARUE

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

A vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes. John Fitzgerald Kennedy
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite