Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Jeudi 11 janvier : inauguration du Ministère de la Crise du Logement
de : Catherine Wendell
vendredi 12 janvier 2007 - 06h27 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire
JPEG - 33.3 ko

de Catherine Wendell

Une bonne adresse, juste en face de la Bourse, à Paris, France.

En 2007, dans notre beau pays, le "mal logement" a pris une ampleur sans précédent depuis les années d’après-guerre.

10 millions personnes mal logées ou sans logis, des prix et des loyers exorbitants accompagnés de chapelets de garanties abusives demandées par les bailleurs. Et des logements vétustes et indignes, des sous-locations clandestines, un surendettement galopant et des prêts sur 30 ans pour accéder à la sacro-sainte propriété ! Les familles qui font dormir les gosses dans le couloir faute d’une pièce en plus ne se comptent plus.

Trois associations MACAQ, Droit au Logement et le Collectif Jeudi Noir, déjà évoqué ici, ont décidé de frapper un grand coup médiatique, ayant compris que les actions inscrites dans la durée et dans l’ombre ne paient décidément pas de nos jours...

C’est dans un bâtiment de 1000 m2, abandonné à la spéculation depuis 3 ans et donnant sur la Bourse que le Ministère de la Crise du Logement a été inauguré sous les confettis et les hourras d’une foule joyeuse et déterminée venue apporter son soutien.

Dont Albert Jacquard...

Homme de coeur, il prend la parole pour rappeler que l’on reconnait une démocracie à sa capacité de répondre aux besoins des hommes. Certains problèmes ont été résolus en France, dont la lutte contre la maladie. En son temps, la sécurité sociale a été une véritable révolution.

Aujourd’hui, il faut lutter avec la même détermination contre ce qui est insupportable pour beaucoup : le "mal-logement", car un logement adéquat est une nécessité dont on ne saurait se passer.

Et ce n’est pas une question de possibilités mais de volonté.

Albert Jacquard est un homme d’apaisement qui ne veut pas imaginer que les propriétaires de tels locaux laissés vacants se rendent compte des actes effroyables qu’ils commettent...

JPEG - 33.5 ko

La foule mosaïque des mal-logés, des sans-riens et des associations assemblées s’ébroue un peu à l’écoute de ces derniers mots et n’en pense pas moins. Moi itou, je n’ai pas autant de mansuétude dans le coeur vis-à-vis de la situation scandaleuse résultant de la spéculation mais aussi de la mauvaise gouvernance, qui coûte des fortunes à la collectivité.

Souhaitant pointer du doigt les pouvoirs publics qui ont renoncé à réguler le logement et l’immobilier, conduisant ces derniers à devenir des facteurs d’exclusion supplémentaires pour les plus fragiles, les sympathiques chefs de cabinet du nouveau ministère se présentent ainsi que leur objectif : proposer des solutions réalistes et créatives que les politiques pourront difficilement refuser, sous peine de se couvrir de honte :)... courage, car ces derniers sont rudement bien vaccinés !

Pour ce faire, ils font appel à toutes les compétences pour avancer afin de dessiner rapidement en cette période pré-électorale de nouvelles politiques publiques apportant des réponses concrètes, durables et de qualité au problème du mal-logement sous toutes ses formes.

Ne se revendiquant d’aucune obédience politique, ils ne manquent pas de prier les "politiques" (dont Clémentine Autain, tentant de jouer son numéro de charmeuse de serpents) venus faire de la retape de se taire. Silence immédiat dans l’assemblée ;)

Fringues Alors, rendez-vous au Ministère qui envisage d’organiser très rapidement : un centre de documentation sur la crise du logement ainsi que des permanences et des conseils juridiques... ainsi qu’une boutique de fringues recyclées, lancée dès ce soir par le talentueux Arny le Clown, "suiveur" des Macaqs.

Le Ministère de la Crise du Logement est un lieu dont il est plus difficile de sortir que d’entrer. En effet, sur les 19h, une foule dense s’étant rassemblée dehors, les premiers arrivés se voient dans l’impossibilité de quitter les lieux. Un service d’ordre ministériel est rapidement mis en place, porte-voix en renfort, pour rétablir un semblant de circulation.

JPEG - 29.6 ko

A l’air libre, sur le trottoir, je rencontre une dame sympathique attirée par le brouhaha. La cinquantaine, bien mise, charmante. On papotte un peu : en phase finale de divorce, elle devra prochainement quitter son appartement avec sa fille et arpente depuis 4 mois les agences pour trouver quelque chose.

Les larmes coulent soudain. Elle est épuisée. Elle a pris conscience que dans la vie, tout peut basculer très vite...

Les caliquots du Ministère claquent au vent, les dames africaines en boubous d’où émergent des têtes papillotées tiennent palabres et rient comme des baleines un peu plus loin...

Elle se remet à sourire.

C’est déjà ça de gagné !

Je reprends mon métro et mon train direction ma banlieue et mon logis en pleine découpe.

http://planetargonautes.typepad.fr/...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Jeudi 11 janvier : inauguration du Ministère de la Crise du Logement
12 janvier 2007 - 10h33

Qu’a fait ce gouvernement pendant toutes ces années ? Et l’argent des impôts, à quoi il a servi ?

Je ne parle pas des somptueuses vacances de Sarkozy, dont le service d’ordre était digne des plus grands de la planète, ni même du fameux logement à Paris, de 600 m2, d’une valeur de 1500 euros par mois, prêté à Guimard, pour sa famille de 8 enfants, alors que d’autres petits dorment dans les couloirs ou les caves.

Quand on veut qu’il y ait de l’ordre dans un pays, on commence par donner l’exemple "en haut".

Le bilan de Chirac est donc catastrophique sur le plan humain. Je ne lui reconnais qu’un point positif, c’est de ne pas avoir engagé la France dans la scandaleuse invasion irakienne.






Voilophobie : tentative de compréhension et d’explication.
dimanche 20 - 00h18
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Canal Seine-Nord : la catastrophe écologique et économique en route !
samedi 19 - 19h08
de : Eve
1 commentaire
Reconnaissance faciale dans les lycées
samedi 19 - 11h02
de : quadrature du net
LA RAGE CONTRE LE RÈGNE DE L’ARGENT
samedi 19 - 08h44
de : Ernest London
Points de vue sur les Gilets jaunes
vendredi 18 - 16h35
de : jean 1
Yankees et son larbin français, effacent les preuves, de leur "implication terroriste" en syrie
vendredi 18 - 11h59
de : nazairien
"Gôôôche" démocratique et républicaine ou TRAHISON ?
vendredi 18 - 10h45
de : jean-marie Défossé
2 commentaires
Badgeophobie ou syndicalistophobie
jeudi 17 - 23h45
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Est-ce que oui ou non castaner va dégager ?
jeudi 17 - 20h22
de : jean 1
VERS LA BANLIEUE TOTALE
jeudi 17 - 14h12
de : Ernest London
Est ce la panique, en macronie ? Le gouvernement envisage de retarder la réforme des retraites (vidéo)
jeudi 17 - 12h49
de : nazairien
3 commentaires
Le Crédit Mutuel prépare une vague de licenciements massifs
jeudi 17 - 11h23
de : PDUROC
Suspicion délation répression ... et agressions impérialistes
jeudi 17 - 10h56
de : Chantal Mirail
Sous le voile, une femme !
jeudi 17 - 10h36
de : Chantal Mirail
2 commentaires
Sociale vigilance / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 10h28
de : Hdm
Droit d’informer : Nous ne devons pas nous habituer aux intimidations, aux gardes à vue et aux poursuites judiciaires
jeudi 17 - 09h58
Barcelone : des manifestants indépendantistes affrontent les forces de l’ordre pour la troisième nuit consécutive (vidéo
jeudi 17 - 00h53
de : nazairien
1 commentaire
Une personne porte ici un signe religieux ostensible !
mercredi 16 - 22h29
de : Christian DELARUE
8 commentaires
La manifestation des pompiers dégénère : incidents et tensions (15 octobre 2019, Paris) (vidéo)
mercredi 16 - 16h24
de : nazairien
2 commentaires
Des scènes de guérilla urbaine dans le centre de Barcelone, après la condamnation des dirigeants séparatistes (vidéo)
mercredi 16 - 16h09
de : nazairien
1 commentaire
Retraites : la CGT, FO, Solidaires et la FSU appellent à la grève le 5 décembre
mercredi 16 - 07h54
1 commentaire
15 Octobre 1987 THOMAS SANKARA
mardi 15 - 17h29
de : CADTM
De qui se moque t on ? Les frais d’hébergement des députés à Paris vont être davantage remboursés
mardi 15 - 17h11
de : nazairien
2 commentaires
ZOMIA ou l’art de ne pas être gouverné
mardi 15 - 14h20
de : Ernest London
Grande Fête du livre de Noir et Rouge
lundi 14 - 23h10
de : Frank
Nucléaire : le danger qui nous menace s’accroît
lundi 14 - 23h03
de : pierre peguin
Emission - Sabotage de l’école – Un peuple éclairé serait-il incontrôlable ?
lundi 14 - 20h03
de : Emission - Polémix et La Voix Off
Rojava : « La révolution ne doit pas disparaître »
lundi 14 - 17h10
de : jean 1
1 commentaire
Pascale Locquin
lundi 14 - 15h45
de : locquin
Les "gilets jaunes, bleus, verts, oranges" dans le VIéme ar, pour la "défense des victimes de l’amiante
dimanche 13 - 14h17
de : nazairien
Le voile ... dévoile une fois de plus sa stratégie de dislocation des valeurs républicaines
dimanche 13 - 11h56
de : Jean-Marie Défossé
18 commentaires
Toulouse, les baqueux toujours aussi dérangés, les CRS sous "captagon" ? et les gedarmes veulent faire aussi bien (vidéo
dimanche 13 - 02h25
de : nazairien
Rencontre débat « L’anarchisme pour les nuls »
samedi 12 - 21h15
de : jean 1
Le crépuscule de l’OTAN.
samedi 12 - 20h56
de : L’iena rabbioso
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h18
Soutien vincenzo vecchi
samedi 12 - 17h14
N’abandonnons pas les Kurdes et les populations de Syrie - Tribune collective sur Libération
samedi 12 - 16h33
de : Christian DELARUE
3 commentaires
GAZ ET FLOUZE À TOUS LES ÉTAGES - C’est l’heure de l’mettre
vendredi 11 - 15h08
de : Hdm
Intervention turque en Syrie : la révolution politique du Rojava menacée de toute part
vendredi 11 - 08h12
23 commentaires
Rejetée
jeudi 10 - 15h28
de : jean 1

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Il n'est point dessein de bourreau qui ne lui soit suggéré par le regard de la victime. Pier Paolo Pasolini
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite