Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Clémentine Autain : "Reuters, le pétage de plombs"
de : Clémentine Autain
dimanche 14 janvier 2007 - 08h04 - Signaler aux modérateurs
18 commentaires

Je découvre à l’instant la dépêche Reuters qui se trouve à la Une du site du Monde et vient d’être reprise sur d’autres médias. Elle reprend une interview que j’ai donné au Journal du dimanche et que vous trouverez ci-dessous pour comprendre mon hallucination ! La dépêche est intulée : “Clémentine Autain n’exclut pas un soutien à Ségolène Royal”. Cela ne correspond en rien à ce que j’ai répondu au journaliste du JDD. Ma position est claire, depuis longtemps, et elle n’a pas variée.

Au premier tour, je souhaite une candidature antilibérale unitaire. Il n’est évidemment pas question pour moi, en cas d’échec de cette dynamique en 2007, de me rabattre sur la candidate du PS ! Ca me paraît l’évidence mais, visiblement, il vaut mieux être claire et nette. De la même manière, j’ai toujours dit que j’appellerai à voter contre la droite et l’extrême droite au second tour. Si c’était Ségolène Royal la candidate de gauche de second tour, oui, je voterai pour elle : c’est vraiment pas un scoop. Dans les collectifs, nous avons toujours dit que nous ne mélangions pas droite et gauche. Ce que nous visons, c’est que le candidat ou la candidate de gauche présent au second tour soit antilibéral. Enfin, je précise pour la énième fois - si toutefois une ambiguité existait-, que je ne participerai pas à un gouvernement dominé par le PS dans son orientation actuelle. C’est la position adoptée par les collectifs et à laquelle j’adhère. Donc, aucun scoop dans mes déclarations. Lire l’interview du JDD ci-dessous …

Voilà l’interview :

La secrétaire nationale du PCF, Marie-George Buffet, affirme représenter les antilibéraux pour cette présidentielle mais près de 8.000 militants ont d’ores et déjà signé une pétition en faveur de la candidature de José Bové. Où en est-on ?
Soyons clairs : les Collectifs unitaires pour un rassemblement antilibéral n’ont à ce jour pas de candidat. Après la LCR, le PCF a pris une lourde responsabilité en refusant d’aller au bout de la logique unitaire que nous avions initiée. Un retour en arrière est-il possible ? J’en doute. Mais la pétition en faveur de la candidature de José Bové prouve que beaucoup l’espèrent et refusent d’être orphelins dans cette campagne. Pour ma part, je reste mobilisée pour que toutes les sensibilités de la gauche antilibérale se rassemblent. C’est le seul moyen d’être utile et d’ouvrir une autre voie à gauche.

N’est-il pas trop tard ?
Ne nous y trompons pas : notre responsabilité va au-delà de ce scrutin car la situation dans notre pays nous rappelle chaque jour que notre parti pris antilibéral est juste. Comment faire vivre le droit au logement si on ne s’attaque pas à la spéculation immobilière ? Comment lutter contre les licenciements si on ne conteste pas la loi du profit ? Je serai, avec d’autres, au Forum social mondial à Nairobi la semaine prochaine parce que les alternatives doivent se penser à l’échelle mondiale. J’aimerais que l’on parle de nous pour tous ces combats, pour notre projet commun et non pour nos seules difficultés stratégiques.

N’est-ce pas utopique d’imaginer pouvoir vous retrouver le week-end prochain à Montreuil, moins de 100 jours avant le premier tour ?
Après le choix du PCF de partir sous sa seule bannière en 2007, il est normal que nous discutions collectivement pour savoir quelle suite donner à notre mouvement. Pouvons-nous par exemple envisager des candidatures unitaires aux législatives ? En tout cas, notre perspective n’est pas morte. L’avenir est au rassemblement de toutes les forces, les traditions, les sensibilités de la gauche de transformation sociale, dans le respect les uns des autres. Notre diversité est une richesse sur le fond. Notre unité est indispensable pour créer une dynamique populaire et déjouer le bipartisme. Nous valons mieux que des rôles de figurants éparpillés à côté du PS.

A défaut de se retrouver dans la candidature de Marie-George Buffet, les antilibéraux ne peuvent-ils se retrouver dans celle de Ségolène Royal ?
Dans cette campagne, Ségolène Royal porte le programme du Parti socialiste. Or, le PS n’a pas décidé de rompre avec les politiques libérales menées depuis vingt-cinq ans dans ce pays. Pour autant, je ne mélange pas droite et gauche, même si j’aimerais bien que Ségolène Royal aide à faire un peu plus la différence entre les deux… Il est en tout cas primordial de battre l’extrême droite et Nicolas Sarkozy.

Est-il envisageable de vous voir dans une éventuelle majorité PS, voire ministre d’un gouvernement de la présidente Royal ?
Etre aux responsabilités, nous y aspirons, mais pas à n’importe quelle condition ! Nous ne serons pas d’une majorité qui accompagne le libéralisme. Par ailleurs, souvenons-nous qu’en 1936, les choses n’ont pu changer que grâce à la conjugaison d’une victoire électorale et d’un mouvement social. Un pied dans les urnes, un pied dans les mobilisations !

 http://clementineautain.fr/2007/01/...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Reuters, le pétage de plombs ? ou un constat lucide ?
14 janvier 2007 - 09h02

plutôt une piteuse façon de "rectifier" le tir, non ?

Quand à la "candidature Bové", et la pétition électronique qui circule, cela ressemble bien à une magnifique tentative de manipulation, par dessus les Collectifs Unitaires (rappelons que les votants des collectifs unitaires se sont prononcés à plus de 60% pour la candidature de MGB).

N’importe qui peut signer cette "pétition" en faveur de Bové : et si le PS veut s’amuser un peu, pour "foutre la pagaille" dans le camp anti-libéral, il lui suffit de faire signer en masse cette pétition. Par exemple par les frustrés politiques de NPS, de Chevènement, de Fabius, de Mélanchon (?), qui ont tous signifié leur ralliement à Ségolène Royal.

De la politique politicarde : Clémentine Autain est devenue une "experte" de plus en "communication" politicienne

Patrice Bardet



Reuters, le pétage de plombs
14 janvier 2007 - 09h05

non honnêtement le texte en particulier toute la fin est plus qu’ambigu comme l’est l’obstination à faire aller les anti-libéraux dans le mur en continuant à provoquer une division qui a été entretenue depuis le début.

DB



Reuters, Clémentine, le pétage de plombs
14 janvier 2007 - 09h12 - Posté par

Reuters, Clémentine ;

Ouais, de plus en plus fort !


Reuters, le pétage de plombs
14 janvier 2007 - 15h48 - Posté par

dès le mois de septembre "oeil de bison " avait demandez ici même sur bellaciao

"pour qui roulez vous petite Clémentine jolie ? " la suite une avalanche de

compliments sur Clémentine , elle est belle ,jeune , pleine d’espoir ,les analyses ne sont

pas allées plus loin que ça .Tout a été fait pour fait capoter le beau mouvement pour

changer ,pour qu’ un autre monde soit possible , les 125 propositions , bien avez vous

vu sur bellaciao un débat ,des arguments , pour la 126 -127 émes propositions ??

NON parcequ’on s’en fout du programme ,enfin c’est mon impression ,c’est pourtant bien

nos idées ,nos désirs que l’on veut faire partager a travers ce programme ?

COMMENT ASSASSINNER LE NON DU 25 MAI 2005 et bien comme ça , en sement la zizanie

ET CA MARCHE PLEIN POT ,et vive les grosse cervelles

Adios amigos oeil de bison


Reuters, le pétage de plombs
14 janvier 2007 - 09h31

il ya eu la fameuse signature à la petition des indigènes de la république où après avoir signer tu as retiré ta signature ( "ben oui j’avais pas vu que y avaitt tariq ramadan"), il y eu des choses similaires, il y eu la fameuse une de regards où avec ton courage naturelle tu livra à la vindicte populaire le....maquetiste...et il y a cette interview.....no comment
deux choix : la naiveté....
ou le projet politique...personnel.
je penche pour la seconde



Reuters, le pétage de plombs
14 janvier 2007 - 09h54 - Posté par

Le dur effort de la présidentielle

Hulot et Clémentine Autain sont incontestablement bons. Mais Carla Bruni serait la meilleure.


Clémentine Autain : "Reuters, le pétage de plombs"
14 janvier 2007 - 09h58

Clémentine Autain :
 1994 Femministe
 de 1997 à 2001 Co-présidente de Mix-cité, puis élue pour "Ensemble pour une gauche alternative et écologiste" soutenue par Noël Mamère, puis proche de la "Gauche socialiste" de J.L. Mélenchon, puis membre fondatrice de la fondation Copernic.
 2001 battue dans le XVII sur une liste communiste, mais devient adjointe à la mairie de Paris
 2005 Les comités du non puis le CNI

 2007 devient socialiste libérale dans le gouvernement de Ségolène Royal

Quelle épopée !

J-F B



Clémentine Autain : "Reuters, le pétage de plombs"
14 janvier 2007 - 13h15 - Posté par

Je pense que la politique de rassemblement du PCF est juste. Ce n’est pas d’ailleurs une innovation mais une constante. C’est une constante également que celui-ci s’est fait régulièrement roulé dans la farine, notamment par le PS et François Mitterrand.
L’analyse politique, après le non au référendum, à savoir que la gauche antilibérale pourrait devenir majoritaire aujourd’hui, est à mon avis profondément erronée. Je ne peux pas croire en un bouleversement éclair des forces politique en présence avec un fn à 20%
Faire croire à des vedettes médiatiques que l’on a sortie de l’ombre, qu’ils pourraient avoir un maroquin demain !, ceux-ci ont pété les plombs. Le fameux consensus qui consiste a ignorer les principes même de la démocratie est une erreur lourde. Quant à la fiabilité de ces fameux partenaires qui s’engagent dans une campagne anti communiste de nature un peut inédite et pernicieuse, cela
doit faire réfléchir ?
La droite se rassemble, la sociale démocratie aussi et à 100 jours de l’élection que font ces partenaires ? c’est d’une gravité extrême.
MGB la grande soeur des gens qui souffrent doit tout faire pour ramener au bercail les victimes du libéralisme qui votent pour le fn et là effectivement tout peut changer.

Prochainement un appel sera lancé sur Bellacio pour que les artisans et commerçants eux aussi victimes du libéralisme votent pour MGB. Que ceux qui perçoivent cette idée comme intéressante me face un petit signe. Merci.
FRANCIS l’artisan


Clémentine Autain : "Reuters, le pétage de plombs"
14 janvier 2007 - 11h27

il faut raison garder. CA ne dit pas ce que le titre lui fait dire. Les ambiguïtés se lèveront bientôt.
Par contre ce qui est gènant dans cet article c’est la reprise sans cesse répetée de : "le PCF est parti tout seul", l’idée du passage en force ; "le PCF a brisé l’unité"... Sans aucun recul ni remise en cause perso. Ca commence à me gonfler ces déballages unilatéraux dans la presse, davantage que les supputations sur un ralliement. C’est la raison pour laquelle je ne lis plus ’Regards", trop partial. CA ne m’intéresse pas plus que ça. qui est-elle d’ailleurs ? a t-elle consulté, elle, la base de Mix cité ? et les décroissants ? et les autres. Qui sont-ils ainsi pour faire la leçon ?
Pour avoir, seul comme parti, voulu prolonger l’aventure des collectifs après le 29 mai le PCF est à présent accusé de sectarisme, et on parle de mGB dans la langue de Brejnev. C’est inadmissible et à mes yeux plus grave que ce qui est mis en avant.
Léon



Clémentine Autain : "Reuters, le pétage de plombs"
14 janvier 2007 - 14h00 - Posté par

Heureux de voir cette réflexion. Ca n’arrête pas.

Allez voir du côté de Salesse sur le site alternative unitaire il est déchainé.
Avec un de ses accolytes, ancien menbre du pc, et qi parle comme un PAPE.

Ils aiment le PC, il est gentil, mais après tout, mais non, peut être que il n’est pas si bien,

Genre de message qui ne passe pas sur ce site

IL y a quelques mesures pour soupeser un mouvement social populaire.
Par exemple :
Le nombre de gens qui s’y engagent.
La rapidité avec laquelle il le font.
Leurs déterminations individuelles.
La jonction d’intérêt entre les couches populaires dites « instruites », ou de services, et les classes populaires dites ouvrières. Les unes regardant vers la gouaille, la fierté, la noblesse dans le malheur de l’autre, et cherchant à la rejoindre dans ses luttes afin d’éviter de passer des services à la servilité.

Qui est demandeur ?

Qu’on ne s’étonne pas de la stratégie classique du PC, représentant politique de la classe ouvrière de vouloir non pas diriger mais être vraiment au service de ce mouvement. Il n’y a aucune tactique la dedans.

Ce sont des positions politique claires. Aucune malhonnêteté la dedans.


Clémentine Autain : "Reuters, le pétage de plombs"
14 janvier 2007 - 12h44

Je partage l’avis de LEON, pour ce qui me concerne, je constate que M.G. BUFFET ne se présente absolument pas comme la candidate du seul P.C.F., persister dans cette logique est synonime de mauvaise foi, mais devant toutes les déclarations de C.AUTAIN, Y. SALESSE, comment s’en étonner ?

M.G. BUFFET se présente comme la candidate de rassemblement, ne se perd pas dans des interview polémistes, va soutenir, comme chez RENAULT à SANDOUVILLE les salariés.

J’étais pour une candidature de Y. SALESSE, mais après le vote de la majorité des Collectif Locaux, je soutiendrais et militerais pour M.G. BUFFET.

je voudrais préciser également que la responsabilité des membres du Collectif National, et celles malheureusement de C. AUTAIN et de Y. SALESSE sont pour une grande part responsables de ce coup d’arret.

Je pense comme l’a si bien écrit Mohammed El BACHIR, dans un article paru sur BELLACIAO, que nous devons nous retrouver avec M.G. BUFFET et cesser toutes ces polémiques stériles qui ne contribuent qu’à nous faire perdre du temps.

TOUS ET TOUTES AU ZENITH LE 23 JANVIER PROCHAIN

A. FORCADEL



Clémentine Autain : "Reuters, le pétage de plombs"
14 janvier 2007 - 12h50

Mon article proposé sur le blog de Clémentine

Les événements depuis début décembre 2006 (le CIUN qui ne reconnaît pas le vote majoritaire des collectifs locaux, couverture du n° 35 du mensuel "Regards", … ) ne signifient pas la fin de la gauche antilibérale, d’une gauche radicale de gouvernement, prolongeant le "non" de gauche du 29 mai 2005 et les luttes des jeunes et des salariés, car les textes adoptés en septembre et octobre forment un ensemble structurant s’appuyant sur les liens créés au sein des collectifs locaux entre hommes et femmes de sensibilités différentes.

Nous avons besoin d’une candidature qui vise à permettre la constitution d’une majorité et d’un gouvernement déterminé à mettre en œuvre une politique rompant franchement avec les logiques libérales imposées à notre peuple depuis si longtemps. Ainsi cette candidature doit porter des idées essentielles :
 une sixième République donnant des droits et des pouvoirs nouveaux, dans la vie publique aux citoyens, aux salariés dans l’entreprise ;
 une autre utilisation de l’argent au service de l’intérêt général et du développement de notre pays,
 la sécurisation de l’emploi et de la formation ;
 une nouvelle gestion sociale des biens communs par le développement des services et du secteur publics ;
 la construction d’une autre Europe permettant d’accélérer, au lieu de les freiner ou les interdire, les politiques de progrès et de justice sociale.

La candidature de Marie-George Buffet est une candidature de rassemblement qui répond à la problématique précédente.

Pour le même objectif politique, s’il existait une possibilité d’une autre candidature qui permette avec certitude de gagner la présidentielle et les législatives, les communistes et beaucoup d’autres n’hésiteraient pas à la saisir.

A ce jour, ni José Bové rejeté au sein des collectifs, ni Yves Salesse qui n’a pas eu le consensus qu’il espérait et qui ne vise aujourd’hui qu’à construire un nouveau groupement politique, ne peuvent prétendre à porter la candidature antilibérale.

Clémentine, beaucoup de tes interventions récentes sont venues ternir ton discours au meeting du Mans. Une clarification de ta position est nécessaire :
 maintiens-tu ta candidature et si oui sur quelle base,
 si tu ne maintiens plus ta candidature, apportes-tu un soutien à la candidature de Marie-George Buffet ?

Laurent JC (91)



Clémentine Autain : "Reuters, le pétage de plombs"
14 janvier 2007 - 17h22

Le fond du problème dans ce démenti,c’est son ambiguité,
En effet nous sommes bien loin des engagement du 10 mai et les attaques répétées contre le Parti Communiste partenaire à part entiere , éclaircissent l’analyse et les objectifs cachés ou non dit de certains au sein du "rassemlement anti libéral" !
Comment expliquer autrement d’un coté l’avancée sur le programme (les 125 propositions)et d’autre part cette attitude anti unitaire et sectaire de maniere à affaiblir un des partenaires ,il ne s’agit pas à mon avis d’égos démesurés mais bien de basse manoeuvre politicienne et qui n’ont rien à faire dans le combat qu’une minorité consciente mene aujourd’hui.

Le role des médias est certes important (12 heures d’antennes pour ségo-sarko-1 minute pour Marie Georges Buffet chiffre du CSA) mais être complice de ceux ci pour dénigrer son partenaire frise pour moi la malhoneté car en fait c’est tout le mouvement qui est affaibli.

Est-ce le but recherché ? LE SEUL DEMENTI EFFICACE SERAIT : JE VOTE POUR ????
tout le reste n’est que pure hypocrisie.

Roger bretagne



Clémentine Autain : "Reuters, le pétage de plombs"
14 janvier 2007 - 22h15 - Posté par

Avant de dire « je vote pour Untel », il faut déjà savoir qui sera candidat.

 Or nous ne savons pas encore si Bové sera candidat
 nous ne savons pas non plus si Besancenot aura ses 500 parrainages.

Il est donc compréhensible que Clémentine Autain n’annonce pas encore pour qui elle votera.

Nous sommes nombreux, comme elle, à ne pas savoir.

Par exemple, je voterai Bové s’il se présente, sinon je voterai Besancenot s’il se présente, sinon je voterai Buffet.

Jean-Pierre


Clémentine Autain : "Reuters, le pétage de plombs"
14 janvier 2007 - 22h19

Clémentine, maois aussi les autres du CUN, arrête de répondre à cce genre d’interveiw. Parle des textes fondateurs "Ambitions et stratégie" et "Progamme".

Même si je comprends ta déception, essaie de prendre du recul et n’oublie pas de faire la remise en cause quotidienne.

Dans l’échec apparent et momentané, cherche une possibilité de rebondir pour relancer la dynamique des textes, seuls capables de rassembler celles et ceux, majoritaires dans le pays, à vouloir le vrai changement.

Tu n’es pas, comme tous tes amis, blanche et les autres noirs. Il y a du gris partout.

Avec (pas autour) MGB, il est possible de continuer sur la voie ouverte. Il suffit de le vouloir en prenant en compte, de façon positive, tout ce qui s’est passé, depuis les collectifs locaux (ceux qui sont quand même les plus proches du Peuple) jusqu’au collectif national.

Clémantine (pour qui j’ai voté en premier lors de la deuxiéme consultation), toi et tes camardes,laissez vous porter par les textes, par l’intérêt du Peuple et faites de la Politique Autrement. Ne copiez pas le PS ni l’UMP, tous amis mais tous sur des lignes différentes et animés d’ambition personnelle. Faites nous ce plaisir.

Jean LAPEYRE



Clémentine Autain : "Reuters, le pétage de plombs"
15 janvier 2007 - 10h32 - Posté par

J’étais hier dans une petite ville ouvrière du SUD-OUEST, sinistrée, frappée par un déclin industriel politiquement voulu et accompagné par la Droite et le PS, comme à LONGWY, où j’ai de la famille aussi... Le Plan acier n’en finit pas de détruire l’avenir de centaines de familles ouvrières et les bureaucrates du Collectif National "unitaire qui n’en finissent pas de torpiller le rassemblement anti libéral autour de la candidature majoritaire de MGB, alors que des camarades luttent sans relâche, pour maintenir SEULS ET À BOUT DE BRAS une industrie pour faire travailler nos enfants et aussi vos enfants... JdesP


Clémentine Autain : "Reuters, le pétage de plombs"
15 janvier 2007 - 22h45

Clémentine sera-t-elle la dernière à comprendre qu’elle est un instrument inespéré pour les médias du OUI qui veulent détruire l’unité antilibérale et faire gagner Sarkolène ? ...à moins qu’elle ne soit consentante ?

Philippe Lelong



Clémentine Autain : "Reuters, le pétage de plombs"
20 janvier 2007 - 19h14 - Posté par

Magouilles et ambitions

pourquoi faudrait-il que n’être pas membre d’un parti soit gage de liberté et d’indépendance ? Et si c’était le contraire ? Et si être "apparentée communiste" présentait l’avantage d’être élue sans le désagrément de verser les 3/4 de son indemnité ? Pourquoi faudrait-il avoir moins de trente ans, être mignonne et pas con et savoir parler pour se présenter ? Comment accepter que Clémentine Autain puisse multiplier les interventions en tapant sur le Parti communiste tout en gardant un mandat qu’elle n’aurait pas sans lui ? En 1988, maire-adjoint de Mont-Saint-Martin à côté de Longwy, secrétaire de la section communiste, j’ai quitté le PC parce que je soutenais Pierre Juquin et que j’estimais que le PC ne pouvant avoir deux candidats et ayant choisi Juquin, il m’était moralement impossible d’y rester. Malgré un certain nombre d’épisodes très pénibles, je n’ai jamais craché sur ce que j’avais aimé et je suis devenu un communiste sans carte après avoir découvert chez les Rénovateurs la duplicité incroyable d’un Llabrès, jeune et ambitieux lui aussi. Je viens de parler de MORALE. C’est un mot qui a un sens à mes yeux. Où est la morale politique chez Clémentine Autain ? Où est-elle chez José Bové qui récuse le soutien de Dieudonné après être apparu copain comme cochon avec lui il y a deux mois à Cachan ? Où est-elle encore lorsqu’il s’exprime sur le site oumma.com proche des frères Ramadan, pour condamner la loi sur les signes religieux ? Où est-elle chez Salesse qu’on présente comme un homme nouveau, lui qui était le conseiller attitré de Gayssot, le moins bon des ministres communistes, non pour sa loi, que je soutiens, mais pour son soutien trop timoré aux cheminots ?
Disons le net : depuis quelques mois, j’ai l’impression qu’on demande aux communistes de faire nombre, distribuer les tracts, coller les affiches, ramasser des sous, d’être des bras au service de quelques "penseurs professionnels". Aux uns le boulot, aux autres les médias !
Alors, sans ambiguité et sans états d’âme, je me range du côté de celles et ceux qui continueront le combat, passées les modes et les moments d’exaltation sans lendemains.
Du côté de celle qui a pêché sans doute par confiance et naïveté en croyant qu’un vieux fonds d’anticommunisme ne reparaîtrait pas, mais qui me semble la plus digne dans ce marigot d’idéalistes salonards.
Du côté de Marie-George Buffet et de ceux qui souffrent.

Roger Martin





G7 : Biarritz occupée par l’état-major du néolibéralisme
jeudi 22 - 18h05
de : joclaude
1 commentaire
Nous accusons !
jeudi 22 - 17h07
Qu’a vraiment dit Vladimir Poutine sur les Gilets Jaunes à Brégançon ?
jeudi 22 - 16h58
de : JO
Urgences, femmes de chambre, travailleurs sans-papiers : trois grèves qui n’ont pas pris de vacances
jeudi 22 - 16h21
VENEZUELA : Témoignage sur la reconnaissance des droits des Indiens !
jeudi 22 - 11h50
de : JO
GILETS JAUNES :L’enquête sur la mort de Mme. Zineb Redouane à Marseille !
mercredi 21 - 19h37
de : joclaude
MANIFESTATION POUR EXIGER LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH
mercredi 21 - 17h51
de : Jean Clément
La "guerre en syrie, qui n’en finit pas de finir" : Les raids pro-Résistance de l’aviation russe
mercredi 21 - 17h25
de : nazairien
1 commentaire
Biarritz : Ville fermée.
mardi 20 - 21h39
de : L’iena rabbioso
Contre-G7 : la Confédération paysanne appelle à une forte mobilisation
mardi 20 - 16h16
de : jean 1
3 commentaires
À MES FRÈRES - Anthologies de textes poétiques et politiques
mardi 20 - 10h44
de : Ernest London
Féminisme : choisir un courant.
mardi 20 - 10h15
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Depuis le 8 Aout 2019 énième accident nucléaire Nionoska Russie
lundi 19 - 22h32
de : savoie antinucléaire ACDN Next-up
L’île aux enfants.
lundi 19 - 18h24
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Trump décrète un blocus total du VENEZUELA !
lundi 19 - 18h02
de : JOclaude
1 commentaire
Comité Chômeurs et Précaires CGT Strasbourg : Les nouveaux Esclaves !
lundi 19 - 16h23
de : JOclaude
Montpellier : 150 gilets jaunes font fermer le Polygone et un « village jaune » au rond point de Près d’Arènes.
lundi 19 - 16h06
de : jean 1
1 commentaire
ARGENTINE : le spectre d’un retour du péronisme fait plonger la Bourse !
lundi 19 - 15h53
de : joclaude
1 commentaire
Contre-sommet : « Ce G7 n’est pas un point d’arrivée, c’est un point de départ »
lundi 19 - 10h26
3 commentaires
Féminisme hypertextile et féminisme hypotextile
lundi 19 - 01h00
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Voiler sans tarder les jeunes filles de 2 à 12 ans ?
dimanche 18 - 22h09
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Suite des oeuvres des brutes de Macron ! Mes observations !
dimanche 18 - 21h25
de : JO
2 commentaires
Pudeur pour soi ou pudeur pour autrui.
dimanche 18 - 21h13
de : Christian DELARUE
5 commentaires
ADIEUX AU CAPITALISME Autonomie, société du bien être et multiplicité des mondes
dimanche 18 - 07h31
de : Ernest London
1 commentaire
G7EZ BLOKATU Deuxième communiqué/Bigarren agiria
samedi 17 - 12h06
de : g7blokatu
Théorie de la consience du monde ; aujourd’hui la Palestine
vendredi 16 - 22h54
de : Agence media palestine
ÇA GRÉSILLE DANS LE POTEAU - Histoires de la lutte contre la T.H.T Cotentin-Maine – 2005-2013
vendredi 16 - 11h04
de : Ernest London
Santé de la population : les connivences de l’aristocratie médicale avec le nucléaire, le pétrole, la téléphonie,...
jeudi 15 - 22h49
de : coordi sud-est
2 commentaires
Grèce. La chasse aux jeunes rebelles est ouverte.
mercredi 14 - 23h02
de : Ne vivons plus comme des esclaves - Yannis Youlountas
Tournesol OGM fauché dans l’Hérault
mercredi 14 - 22h44
de : faucheur de chimères
Chez Castagner le nucléaire
mardi 13 - 22h51
de : Intercollectif contre les projets nucléaires et imposés
G7 BLOKATU : Bloquons le G7 et son monde !
mardi 13 - 21h04
de : jean 1
Rassemblement de soutien aux mobilisations du 13 août au Brésil contre l’extrême droite de Bolsonaro
mardi 13 - 08h43
de : jean 1
1 commentaire
Quand Castaner diffusait une BD porno contre ses adversaires politiques
lundi 12 - 22h25
de : Les Crises
Selon l’IGPN
lundi 12 - 22h21
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Bulletin du 8 aout 2019
lundi 12 - 22h17
de : CADTM
NathalieLoiseau dans ses oeuvres.
lundi 12 - 09h18
de : jean 1
La SCOPTI 1336 a besoin de vous !
vendredi 9 - 08h10
de : Frérot
Festival « Les Bure’lesques 2019 »
jeudi 8 - 22h43
de : jean 1
Acte 42 : Appel à passage de la frontière Suisse le 31 aout 2019
mercredi 7 - 22h09
de : JOJO

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Je crois que les institutions bancaires sont plus dangereuses pour nos libertés qu'une armée debout. Thomas Jefferson
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite