Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Tony vote Sarko
de : Philippe Marlière
lundi 5 février 2007 - 03h15 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires
JPEG - 22.5 ko

de Philippe Marlière maître de conférences en science politique à l’université de Londres

Le 30 janvier 2007, il est venu en territoire conquis : Londres-la-néolibérale n’avait d’yeux que pour le candidat de la "rupture". Ce jour-là, Nicolas Sarkozy a été reçu en grandes pompes par Tony Blair, l’homme de la "gauche moderne" dont les dix années de gouvernement ont consolidé la révolution thatchérienne. Dix années pendant lesquelles la Troisième voie blairiste a fait le "bonheur" des Britanniques : privatisation des services publics par l’entremise des scandaleux partenariats privés-publics (une "modernisation" ratée étant donné l’état toujours déplorable des hôpitaux, des écoles et des transports) ; accroissement choquant des inégalités ; privatisation des retraites ; un mode de gouvernement autoritaire qui a dépolitisé et découragé la population ; généralisation des emplois jetables mal rémunérés ; camouflage de millions de chômeurs de longue durée en "invalides" ; non remise en cause des lois anti-syndicales des conservateurs ; tentative (plutôt réussie) d’exporter le modèle britannique au reste de l’Europe ; politique communautariste (qui, selon les services secrets, explique en partie les attentats de juillet 2005) ; soutien inconditionnel aux délires géopolitiques des néoconservateurs (l’Irak, entre autres guerres illégales).

Blair, on le connaît bien ici, depuis le temps : un fieffé menteur, un vieux comédien grimé récitant des platitudes, un cynique ancienne manière. Dix ans que l’on observe les Blair se faire héberger à l’œil par des amis milliardaires du show-biz et des médias dans quelque villégiature de rêve. Blair, enfin, un modèle, un ami, un frère, un compagnon de combat pour MM. Bush, Berlusconi, Aznar, Barroso et toute la clique des ultra-libéraux qui ont trouvé chez cet homme un alter ego. Alors, pourquoi pas Sarko ? Lorsqu’à Downing Street Sarkozy trébuche sur les mots (« Les socialistes européens peuvent être fiers de ce qu’a fait l’un des nôtres », avant de rectifier « l’un des leurs »), il parle enfin avec sincérité. Oui, Blair est bien « l’un des leurs ». Le Tony privé qui partage avec sa femme Cherie quelques jours de vacances avec Nicolas et Cécilia dans la campagne toscane est bien un proche de Sarkozy. Le Tony public de la Troisième voie libérale-paternaliste qui ressemble point par point au projet sarkoziste, est aussi un proche de Sarkozy. Alors que Tony vote Sarko, quoi de plus normal.

Sarkozy est un habile politique qui a compris l’intérêt électoral à camper symboliquement sur les terres de gauche désertées par sa concurrente directe. Il parsème depuis peu ses discours de références à Blum et à Jaurès (demain Mitterrand et Jospin ?). Le candidat du front unique de la gauche, c’est Sarko ! Il faut oser le faire. Il ose et pourquoi se priverait-il d’ailleurs de telles incursions ? Personne au PS (à l’exception des faibles protestations de Hollande) ne semble désireux ou capable de confondre l’intrus. Cette stratégie conforte la frange bonapartiste et bushiste de la « gauche intellectuelle » qui s’est ralliée au sarkozisme : Max Gallo, le républicain « fier d’être français » (cela ne vous rappelle rien ?), André Glücksmann, le Laurel Néo-con (pour une fois sans son Hardy BHL), Alain Finkielkraut, le Georges Frêche de la philosophie du pot de chambre, et autres esprits mineurs, ont fait le choix de la « rupture » sarkozienne. Récapitulons : Jaurès, Blum, la gauche bonapartiste et bushiste, Blair : toutes les composantes de la gauche éternelle votent Sarko ! Sarkozy incarne donc le peuple, les luttes du mouvement ouvrier et démontre que le néolibéralisme est de gauche – d’une « gauche moderne » - puisque Blair soutient sa candidature. CQFD ! Tout cela se tient. Le piège est en train de se refermer sur la candidate socialiste.

Que fait-on pendant ce temps dans le camp socialiste ? De faux naïfs et des demi-habiles continuent, contre vents et marées, de présenter le blairisme comme une expérience de « gauche ». Sarkozy vient de recevoir le soutien public de Blair à Londres. Comme contre-attaque, la conseillère pour l’Europe et les relations internationales de Ségolène Royal va intervenir à une conférence organisée par le British Council à Paris : « Faut-il faire, peut-on faire du blairisme en France ? ». Cette dame a encore un doute, il faut donc en débattre urgemment… La candidate socialiste, elle-même, n’en démord pas : Blair a « rénové » et « sauvé » les services publics britanniques (faux !) et son « dynamisme » politique est un exemple à suivre. Ségolène Royal nous ressort mot pour mot le prêt-à-penser sarkoziste. Pourquoi un tel entêtement dans l’erreur qui pourrait s’avérer suicidaire ? Est-elle mal informée ? Est-elle mal entourée ? Pour rassembler la gauche et battre Sarkozy (ce qui reste largement possible), il faut au contraire que Royal annonce sans tarder que le blairisme constitue un échec global, qu’il s’agit de la plus grande escroquerie de l’histoire de la social-démocratie européenne ; une perversion scandaleuse des idéaux et des politiques de gauche. Pour être l’anti-Sarkozy, Ségolène Royal doit commencer par être l’anti-Blair.

Philippe Marlière est maître de conférences en science politique à l’université de Londres. Dernier ouvrage paru : La Troisième voie dans l’impasse. Essais sur Tony Blair et le New Labour (Paris, Syllepse, 2003). A paraître : La Mémoire socialiste. Sociologie du souvenir politique en milieu partisan (Paris, L’Harmattan, printemps 2007).



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Tony vote Sarko
5 février 2007 - 15h13

And Tony said : "Vote the ugly cocu !"...

brunz
(so unbritish... :D)



Tony vote Sarko
5 février 2007 - 17h12

"Pour être l’anti-Sarkozy, Ségolène Royal doit commencer par être l’anti-Blair". ca commencerait super bien pour elle alors !! Après s’en etre pris à la souveraineté du Canada, avoir proner l’indépendance de la Corse,défendu le Hezbollah et ce quelques mois après la guerre entre Israel et ce mouvement extrémiste,apprécier la rapidité de la justice Chinoise qui exécute pourtant plus de 1000 prisonniers par an je crois qu’il faudrait faire une sérieuse auto-critique de la part de madame Royal qui n’équivaut en rien Jaurès en son temps. Mr Jaurès était très populaire car ce qu’il faisait était suivi d’acte (il a chercher à éviter l’entrée en guerre de la France en 1914,il fut tué par un fou) et il avait une grande culture ce que madame Royal n’a précisément pas.
Mr Philippe Marlière parle d’un soutien inconditionnel à la guerre en Irak alors que l’Angleterre n’y maintient moins de 10000 hommes dans un but purement philantrope d’ailleurs l’armée Anglaise est l’armée la plus disiplinée au monde. Le véritable danger dans lequel Mr Blair se plonge est un déploiement trop important des soldats anglais dans le monde car avec l’Irak,l’armée anglaise est aussi en Afghanistan ou elle doit lutter de plus en plus dificilement.
"non remise en cause des lois anti-syndicales des conservateurs":parfaitement normal,les syndicals sont l’un des grands dangers de notre temps.Ils bloquent l’action des gouvernements élus démocratiquement sous pretexte que les "patrons" martirisent les jeunes employés.Je vous demande un peu.



Tony vote Sarko
5 février 2007 - 23h37

Sarko-Blair

Dis-moi qui tu fréquentes jete dirai qui tu es... vieil adage qui permet de situer les personnages et leur politique.. Cette rencontre illustre parfaitement la conjugaison d’ esprit (je n’ ose pas encore dire la symbiose) entre le libéralisme réactionnaire et le social-libéralisme... CQFD

Elle illustre aussi parfaitement que les renoncements du PS permet à Sarkozy toutes les outrances verbales et de récuperer à son profit les grandes figures de gauche... La seule protestation vehemente est venue de MGB lorsque ce monsieur s’est permis d’évoquer la mémoire de Guy Môquet !

Les gens sincèrement de gauche et particulièrement les socialistes risquent d’être demains les dindons de la farce.. Le seul recours reste le vote MGB pour couper les ailes au "petit Bush" et cotraindre le PS à un aggiornamento de gauche...

Jacquou le croquant






Grève : le scénario catastrophe d’un "lundi noir" se précise, la RATP et la SNCF alarmistes
dimanche 8 - 19h08
de : nazairien
Le labyrinthe.
dimanche 8 - 16h14
de : L’iena rabbioso
« Nos camarades de la SNCF et la RATP ne veulent pas de chèques, ils veulent qu’on fasse grève avec eux »
dimanche 8 - 16h06
Convergence des luttes : 5 décembre : les manifs dans plus de 45 villes en France ! à suivre... (vidéos)
dimanche 8 - 11h37
de : nazairien
6 commentaires
LA TERRORISATION DÉMOCRATIQUE
dimanche 8 - 11h31
de : Ernest London
Jamais 2 sans 3
samedi 7 - 18h14
de : jean1
3 commentaires
Un peu plus de musique
samedi 7 - 18h08
de : jean1
UN PEU DE MUSIQUE
samedi 7 - 17h58
de : jean1
Suppression des régimes de retraites des parlementaires ?
samedi 7 - 09h08
de : Jean-Marie Défossé
Reportage photo : Manifestation à Paris pour les retraites- jeudi 5 décembre 2019
vendredi 6 - 21h39
de : jean1
Grève de la destruction du monde à Saint-Victor
vendredi 6 - 18h36
de : AMASSADA
Comment Maduro, a t il pu laisser faire cela, livrer « Stan Maillaud » au psychopathe macron (vidéo)
vendredi 6 - 17h07
de : nazairien
2 commentaires
Verdi, ancien « vrai journaliste », nous fait, une analyse extremement détaillée de cette puissante mobilisation du 5-12
vendredi 6 - 15h44
de : nazairien
1 commentaire
Quand les riches détruisent des bâtiments publics, avec le soutien de la justice
vendredi 6 - 13h00
de : Louisette
1 commentaire
Les Etats-Unis se hasardent-ils à considérer la CHINE comme une République bananière ?
jeudi 5 - 22h46
de : JO
Le principe de continuité du mouvement de grève
jeudi 5 - 20h03
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Grève du 5 décembre : manif monstre à Saint-Nazaire
jeudi 5 - 13h12
de : naairien
6 commentaires
LREM, Macron, farandole de casseroles : A mettre dans le livre des records (document Médiapart)
mercredi 4 - 23h53
de : nazairien
1 commentaire
Un mouvement de grève ne nous empêche pas de vous proposer nos programmes, bien au contraire ! C’est l’heure de l’mettre
mercredi 4 - 22h07
de : Hdm
VIOLENCE D’ETAT, VIOLENCE REVOLUTIONNAIRE
mercredi 4 - 19h55
de : Nemo3637
Pas d’argent pour les Retraites ?
mercredi 4 - 17h49
1 commentaire
Spectacle ’Du Gabon à la Russie’ le 7 décembre à Nantes : exil, amour, justice
mercredi 4 - 00h41
Retraites des fonctionnaires : ça va saigner pour les enseignants, les paramédicaux et les agents territoriaux
mardi 3 - 14h01
« Rassemblement non stop » : les pompiers veulent occuper la place de la République une semaine entière (vidéo)
lundi 2 - 20h25
de : nazairien
4 commentaires
En grève jusqu’à la retraite !
lundi 2 - 12h47
de : jean1
2 commentaires
Acte 55 Gilets Jaunes à Toulouse ! Témoignage d’un vrai REPORTER !
dimanche 1er - 20h40
de : JO
CRITIQUE du TRAVAIL salarié et de la RELIGION
dimanche 1er - 15h49
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Vous avez dit : Un monde multipolaire ? Autre démonstration !
samedi 30 - 10h58
de : JO
1 commentaire
EPO et Hamster chinois.
vendredi 29 - 18h03
de : L’iena rabbioso
L’éruption de la faim - C’est l’heure de l’mettre !
vendredi 29 - 12h44
de : Hdm
1 commentaire
CONVERGENCE DES LUTTES : Contribution !
vendredi 29 - 12h14
de : JO
BOLIVIE : La succession d’EVO Morales assurée et organise la Résistance !
vendredi 29 - 11h25
de : JO
Un 5 décembre fort ou exceptionnel ! L’état de la mobilisation secteur par secteur
vendredi 29 - 07h36
1 commentaire
Xavier Kemlin, star déchue de la complosphère d’extrême-droite
jeudi 28 - 17h21
de : Blanqui75
1 commentaire
BOLIVIE : suite du complot contre EVO MORALES + corruption à la clé !
jeudi 28 - 11h57
de : JO
1 commentaire
Rafael Correa (ancien président de l’équateur) reçoit Evo Morales, (coup d’état et lutte de classes) (vidéo)
jeudi 28 - 11h32
de : nazairien
1 commentaire
La mort de Sami Abu Diak, prisonnier politique palestinien
jeudi 28 - 10h34
de : librinfo74 via jyp
Greve du 5 décembre
jeudi 28 - 10h04
de : jean 1
ARGENTINE : Alberto Fernandez Président élu, refusera le crédit du FMI !
jeudi 28 - 10h03
de : JO
Gilets jaunes : les interdictions de manifestation, l’autre face de la répression
mercredi 27 - 13h11
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Le bonheur c'est lorsque vos actes sont en accord avec vos paroles. Gandhi
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite