Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Transport maritime et dérives ultralibérales
de : gwel@n
vendredi 13 février 2004 - 14h35 - Signaler aux modérateurs

Bugaled mor-les enfants de la mer - Chronique d’une tragédie maritime

Laboratoire aquatique de la mondialisation libérale, l’environnement marin est la vitrine des catastrophes socio-écologiques contemporaines. Paradis fiscaux et dérives commerciales liées au transport font payer un lourd tribut à la grande bleue.

Les pavillons de complaisance qui règnent sur tous les océans embarquent le tiers-monde et la misère en offrant aux voyageurs des conditions de travail moyenâgeuses, bien loin des clichés de l’aventure et de l’exotisme marin.

Après les paquebots de la galère (Queen Mary II) qui font les choux gras des entreprises de sous-traitance et font remonter à la surface les problèmes de sécurité et des pratiques proches de l’esclavage moderne sur les chantiers navals, nos marins qui ont du mal à pêcher fortune dans la mer nourricière (raréfaction de la ressource) subissent à leur tour les conséquences désastreuses de cette dérégulation et deviennent de plus en plus vulnérables. Aux dangers des métiers de la pêche (12 à 15 morts par an) s’ajoutent les assauts des compagnies sans scrupules qui achètent le silence de leurs capitaines.

Les drames de la mer s’additionnent tel que celui du Bugaled Breizh dans un contexte d’intensification du trafic et de vétusté des bateaux associé à un climat d’indifférence aux réglementations : les pirates libéraux ont donné naissance aux voyoux des mers (l’éperonnage a remplacé la flibuste).

Selon l’OMI (1) avec 20 000 morts /an, à chiffre constant, la pêche est l’un des métiers les plus dangereux qui prend la forme de naufrages, pannes et incidents mécaniques dans des zones difficiles, ou encore abordages et croches sur les fonds.
Les menaces d’éperonnage par cargo, pétrolier, minéralier, porte-conteneurs sont récurrentes, marées difficiles et sorties par tous temps accentuent la pénibilité et le défaut de vigilance ; enfin la pression des banquiers et le souci de rentabilité (cf Bugaled Breizh 2 millions d’euros d’investissement) font le reste.
Malgré les difficultés de recrutement ( on fait appel aux espagnols, portugais et polonais pour compléter les équipages) l’attractivité des salaires (pourtant aléatoires) est encore d’actualité.

La loi des requins persiste en mer accentuée par la concurrence acharnée et la généralisation des pavillons exotiques. Le non-droit est d’une profondeur abyssale sur tous les océans, plus de la moitié des navires appartenant à des armateurs français sont sous pavillon de complaisance.
La circulation des navires sous de tels pavillons conduit à l’appareillage de cargos et pétroliers anciens qui sont autant de dangers potentiels à l’image des désomais célèbres « navires poubelles », et vogue la galère !
Pour ce qui concerne les affréteurs et les armateurs, les responsabilités sont diluées, ces derniers montent des sociétés opaques ou fantômes et enregistrent des navires en « achetant » les sociétés de classification, dès lors il est difficilede les identifier. Par exemple dans le cas de l’Erika, le capitaine du navire ignorait qui étaient ses commanditaires, les intermédiaires s’étant développés.
Les navires sont enregistrés sous des registres de complaisance pour échapper aux taxes et aux normes en matière de sécurité ou d’équipages (souvent payés à bas prix). Au palmarès des régates les plus frauduleuses viennent le Honduras, le Libéria, Panama, Malte, le Liban ou encore Chypre. Or Malte futur état européen, est la quatrième flotte du monde : elle compte 1340 navires et 330 pétroliers.
En bon paradis fiscal, Jersey fait naviguer quantité de navires en eaux troubles. La composition des équipages est révélatrice (7 nationalités sur le même navire) comme nous le montre le document diffusé en novembre dernier Les hommes de Labici B, de F Chilowicz, un cargo aux mains d’un armateur sans scrupules. Une fois le navire saisi par des créanciers européens, l’armateur préfère disparaître en abandonnant son équipage sans salaires et nourriture ?
La complicité des Etats riches est bien réelle, la création du pavillon Kerguélen (2)(1987) en France institutionnalise la précarité, les négociations de l’AGCS ne brillent pas par leur clarté. La campagne lancée par Agir ici « Trafics en mer : marins en galère » vise à restaurer la dignité des conditions d’emploi, de travail et de vie des marins pour en finir avec l’utilisation mafieuse des pavillons de complaisance (3).

Une transparence en matière de sécurité, des sociétés de classification surveillées, un système de contrôle en mouvement et des mesures pénales proportionnées seraient les bouées de sauvetage d’un transport à la dérive pollué par les manoeuvres financières (investigation urgente des sociétés off-shores internationales). A l’abordage des compagnies hors-la-loi et des délinquants d’un autre temps pour prévenir les pollutions en les réprimant et en protégeant l’humain ?

La traversée des eaux et des côtes européennes est encore possible pour les bateaux épaves, pour ceux ne faisant pas partie de l’UE (abus de tolérances). La pression de l’opinion publique et un durcissement de la législation internationale pour lutter contre la dangérosité du transport et l’opacité des grands groupes pétroliers (et leurs sociétés-écrans) nous feraient nager dans des eaux plus limpides, souillées qu’elles sont encore aujourd’hui par l’irresponsabilité des armateurs cumulée, d’un défaut de vigilance et d’un OMI pris en otage.
Malheureusement, les sirènes du profit viennent sonner en proposant la version complaisance à la française ( projet de loi soumis au Sénat), les armateurs encouragent la création d’un Registre International Français (RIF) qui fait la part belle à la déréglementation maritime (legislation du travail, droits syndicaux, protections sociales..). Raffarin propose à De Richemont de trouver une solution pour regagner une compétitivité fondée sur « un pavillon attractif, un cabotage crédible » soit un projet de pavillon libéralisé réduisant le nombre de navigants français, projet bloqué à ce jour (4).

L’OMI débat ce mois-ci d’une convention sur les ballasts après avoir été officiellement saisie de ce problème en 1988. Selon keep-it-blue (5), « il lui a fallu 16 ans pour jeter les bases d’une convention qui n’entrera peut-être jamais en vigueur, qui, si elle entre, ne sera peut-être pas appliquée, sachant qu’aucune sanction n’est prévue pour les États qui ne respectent pas les conventions qu’ils ont signées. Tout est à l’avenant. »

Les plages bitumées n’auront pas suffi, les « marchands d’hommes » tels les armateurs du Prestige volatilisés littéralement après la catastrophe de novembre 2002 continuent de se prélasser sur des plages paradisiaques. _ Le lobby pétrolier bronze au soleil des Caraïbes (Bermudes pour Total) et les galériens de la mer noient leur désespoir pour 150 dollars par mois (6). Histoire d’un naufrage annoncé, assez de complaisance !

La mer pleure ses marins ?
Les estimations erronées du Fipol (7) pour l’indemnisation des victimes des marées noires entretiennent le désespoir à terre pendant que certains « voileux » tirent des bords avec l’industrie nucléaire (Areva), la « mor » dans l’âme. Bugaled mor ou le littoral pourvoyeur d’ orphelins qui scrutent la mer, attendant une nouvelle éclaircie...

1- Organisation Maritime Internationale système de régulation (convention de l’ONU adoptée à Genève 1948)
2- réduction des charges sociales de 50%, équipages plurinationaux et affranchissement des normes françaises
3- suivant les règles de l’OIT (Organisation Internationale du Travail), conventions des gens de mer
4- par le lobby anti-complaisance mené par François Lille - BPEM (biens publics à l’échelle mondiale) et Agir ici
5- association créée par le rameur Jo Le Guen, le ballast est un réservoir qui permet à un navire de commerce d’ajuster son équilibre/cargaison et qui induit une vidange
6- notamment avec l’arrivée de la main d’oeuvre chinoise toujours plus exploitée
7- 1/3 des dommages a été couvert environ pour Erika, dans le cas du Prestige, les indemnisations sont encore plus faibles

Bleiz & Gwel@n



Imprimer cet article





Les sous-traitants du nucléaire en grève le 18 septembre contre le dumping social
lundi 16 - 08h11
DÉCÈS D’UN TORTIONNAIRE EN ALGÉRIE.
dimanche 15 - 15h17
de : Transmis par Nuits de septembre 1965
Que la Terre nous sauve.
samedi 14 - 13h27
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Mesures Buzyn, c’est du Coluche : Dites nous ce dont vous avez besoin, nous vous dirons comment vous en passer (vidéo)
samedi 14 - 13h12
de : nazairien
1 commentaire
MANIFIESTA 2019 - C’est l’heure de l’mettre !
samedi 14 - 11h47
de : Hdm
Patrick Balkany, proche de Sarkozy, condamné à 4 ans de prison ferme et incarcéré (vidéo Verdi)
vendredi 13 - 16h16
de : nazairien
10 commentaires
Les corbeaux , les vautours en passe de disparaître ?
jeudi 12 - 20h12
de : joclaude
1 commentaire
Réaction de LFI après la diffusion des images de Quotidien sur le jour des perquisitions (video)
jeudi 12 - 12h38
de : LFI
40 minutes d’images cachées : le coup monté médiatico-judiciaire contre LFI (video)
jeudi 12 - 08h57
de : L’Ère du peuple
Je suis prêt ! « Et ainsi de suite… »
jeudi 12 - 08h44
de : Jean-Luc Mélenchon
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 - 08h41
de : Info’Com-CGT
Grèce : l’expérience autogestionnaire des Viome menacée
jeudi 12 - 08h04
Le Val-de-Marne, premier département de France à bannir le glyphosate
mercredi 11 - 09h40
de : Agnès Vives
2 commentaires
Perquisition chez Mélenchon... Un autre son de cloches (video)
mercredi 11 - 09h01
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 - 07h51
de : Roberto Ferrario
2 commentaires
Samedi 14 septembre 2019, les éditions Noir et Rouge présentent le second tome de La CNT dans la révolution espagnole de
mardi 10 - 22h09
de : Frank
UNE JUSTE COLÈRE - Interrompre la destruction du monde
mardi 10 - 13h55
de : Ernest London
1 commentaire
Le RN face à la destruction sociale
mardi 10 - 12h08
de : Christian DELARUE
3 commentaires
Toute la macronnerie : Menteuse ! La Révolution est permanente !
lundi 9 - 15h44
de : joclaude
4 commentaires
Gaspard Glanz (journaliste), à nouveau inquiété par la flicaille, ridiculise ces flics(quettes) (vidéo)
lundi 9 - 13h59
de : nazairien
Thales : petits meurtres entre amis, ou la politique des bâtons dans les roues
lundi 9 - 11h26
de : Bertrand F
Au moins 2000 gilets jaunes convergent à Montpellier pour leur rentrée
dimanche 8 - 15h42
2 commentaires
arret de la grêve de Petit Jean
samedi 7 - 12h32
de : promedic
"Opération Aéroport de Paris" : L’initiave citoyenne en action, dans le var (vidéo)
samedi 7 - 00h50
de : nazairien
Plan et marché à Cuba des années 1960 à aujourd’hui
vendredi 6 - 13h47
de : P. Del Castillo
2 commentaires
Les élucubrations de Stéphane Bern sur l’école au Moyen Âge
vendredi 6 - 11h09
de : Catherine Rideau-Kikuchi, Florian Besson
LA SOCIÉTÉ INDUSTRIELLE ET SON AVENIR
vendredi 6 - 06h41
de : Ernest London
2 commentaires
Rentrée catastrophe / C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 5 - 22h19
de : Hdm
Grenelle des violences conjugales : le gouvernement répond aux féminicides par l’aumône
jeudi 5 - 16h51
1 commentaire
Yémen : les images rares d’une guerre qui embarrasse le gouvernement français (vidéo)
mercredi 4 - 23h15
de : Nazairien
2 commentaires
La société pharmaceutique Ferring impliquée dans un nouveau scandale ?
mercredi 4 - 16h13
de : Pharmawatch
Les empoisonneurs.
mercredi 4 - 15h17
de : L’iena rabbioso
Hypotextile : Soutien à Constance seins nus
mercredi 4 - 09h25
de : Christian DELARUE
Appel à la mobilisation contre l’OMC et les accords de libre-échange
mardi 3 - 21h27
de : via campesina
Christophe Prudhomme, porte-parole des médecins urgentistes : « Il faut arrêter de gérer l’hôpital comme une entreprise »
mardi 3 - 17h08
de : nazairien
1 commentaire
AFFAIRE BENALLA : suite et... !Pas fin ?
mardi 3 - 15h29
de : JO
IN GIRUM - Les Leçons politiques des ronds-points
mardi 3 - 13h34
de : Ernest London
2 commentaires
Pour exploiter l’uranium kazakh, Orano va raser une forêt protégée
mardi 3 - 11h01
de : jean 1
2 commentaires
Propriétaires terriens, industriels, ministre corrompu : qui sont les pyromanes de l’Amazonie brésilienne
lundi 2 - 22h22
de : bastamag
Acte 42 : 31 Aout Hommage des Gilets Jaunes devant l’ONU à Genève à tous les blessés et mutilés (vidéo)
lundi 2 - 21h51
de : nazairien
5 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Le domaine de la liberté commence là où s'arrête le travail déterminé par la nécessité. Celui qui ne connaît pas l'histoire est condamné à la revivre. Karl Marx
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite