Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

SALVADOR 26 ANS CONTRE


de : Enrico Campofreda
dimanche 29 avril 2007 - 10h36 - Signaler aux modérateurs
JPEG - 21.1 ko

de Enrico Campofreda traduit de l’italien par karl&rosa

Le garrot est un instrument de mort composé d’un poteau, d’une énorme vis et d’un collier métallique qui provoquent un lent étranglement. Il fut introduit en Espagne au début du 19ème siècle par le roi Ferdinand VII, fit des victimes jusqu’en 1931 où le gouvernement républicain abolit la peine de mort. Francisco Franco, après le coup d’état et la victoire dans la guerre civile qui suivit, rétablit la peine capitale au moyen de ce dispositif inhumain. Salvador Puig Antich, militant du Movimiento Ibèrico de Liberaciòn fut le dernier garrotté. C’était le 2 mars 1974. Avant cette aube tragique, il avait eu droit à six longs mois de détention après son arrestation où il se retrouva transpercé de projectiles et où mourut un policier. Ce décès fut fatal à Puig puisque Franco décida de se servir à nouveau de la main de fer et fit condamner le jeune homme par son Tribunal Militaire. Se rajouta l’attentat mortel à Carrero Blanco dû à l’ETA et ce fut le prétexte pour ne pas accorder la grâce, même quand les autres gouvernements européens, jusqu’au Saint-Siège, se manifestèrent.

Mais qui était Salvador ? Sûrement un jeune à la conscience politique croissante à qui, dans l’air nouveau de ce qui se passait dans le monde avec la révolte des jeunes, le réveil des revendications ouvrières, la dictature franquiste apparaissait comme une contradiction lourde comme une montagne. Dans les pays latins, à quelques kilomètres de là, la vie coulait tandis qu’en Espagne le généralissime l’avait congelée. Et persécutait ceux qui osaient se rebeller. On ne fait pas une révolte seulement en écoutant Iron Butterfly ou King Crimson mais il est certain que les jeunes Ibériques n’en pouvaient plus de se rencontrer et de danser dans des caves, d’être piétinés, contrôlés, privés de liberté qui est le moteur de la vie. Et ils hurlaient leur colère contre une dictature anachronique. Pour Puig et d’autres étudiants commence une intense activité politique qui débouche aussi sur des actions armées d’autofinancement pour soutenir les luttes autonomistes et anticapitalistes des ouvriers catalans.

Le film de Huerga, réalisé en syntonie avec la reconstruction de l’affaire selon l’interprétation de l’écrivain Escribano, montre à quel point un spontanéisme contre-productif caractérisait le groupe du Mil jusqu’au sacrifice de l’arrestation de quelques militants, dont Salvador fut celui qui paya le prix le plus élevé. Et donc leur exhibitionnisme armé, les attaques de banque approximatives dont la légèreté entraînait de très hauts risques en ce qui concerne la sécurité des autres comme d’eux-mêmes. Il montre aussi comme Puig était un jeune homme normal de son époque qui éprouvait des émotions et aimait sa compagne sur les notes de Suzanne. Combien son sentiment d’amitié et son affection envers ses nombreuses sœurs était élevé, comment, surtout, il était animé d’idéaux de justice pour lesquels il ne craignait pas de mettre sa vie en jeu, même contre la répression la plus féroce, sa vie de 21 ans quand il commença son parcours politique, de 26 ans quand le bourreau le lui broya.

Ses camarades du MIL survivants ne sont pas de cet avis. Ils contestent l’opération hagiographique et l’esprit révisionniste du film, tout entier porté à souligner les ingénuités et l’aventurisme du groupe de militants dont faisait partie Puig. Voici ce que dit un de leur communiqué : « Le message diffusé par le film possède une claire intention politique dans la période actuelle : empêcher la radicalisation des mouvements alternatifs à travers le récit de l’échec supposé du MIL et de la mort dramatique de Salvador. Comme si l’on disait « cela ne vaut pas la peine de s’opposer au système ». Et ils rappellent que l’esprit d’opposition, une façon toujours vivante d’être contre, tient encore en prison Jean-Marc Rouillan, ex membre du MIL et camarade de Puig.

Mais « si les héros sont tous jeunes et beaux » et utiles à la cause qui viendra comme l’a rappelé l’Histoire bien avant Guccini, le sacrifice de Salvador ne s’est pas avéré vain. Outre le fait qu’il est une idole pour ses sœurs et pour ses camarades de lutte, le jeune Catalan a transformé la pensée de ceux qui ont croisé sa vie – malheureuse mais vécue pour un idéal – comme ce fut le cas pour l’avocat Oriol qui jusqu’aux dernières heures avant l’exécution se battit pour la lui sauver. Ou le geôlier d’abord méprisant et provocateur, puis camarade de matchs de basket et de parties d’échecs et enfin, devant le corps sans défense et agonisant du jeune homme, implacable accusateur du crime franquiste.

Parce que c’est cela que fut le « Caudillo » avant d’être dictateur : un bourreau. Selon des données officielles, du Ministère de la Justice, 192 684 républicains furent passés par les armes par la Garde Civile entre avril 1939 et juin 1944. Mais le nombre des victimes fut sûrement supérieur et s’y ajoute l’action des phalangistes qui, pendant des dizaines d’années, se sont déchaînés contre les opposants soit avec leurs propres escadrons de la mort, soit au sein de l’appareil répressif légal de l’armée et de la police où ils avaient trouvé place.

Réalisation : Manuel Huerga
Sujet et scénario : Lluis Arcarazo
Directeur de la photographie : D. Omedes
Montage : Aixalà, S. Borricòn
Principaux interprètes : Daniel Brűhl, Tristan Ulloa, Leonardo Sbaraglia, Leonor Watling, Ingrid Rubio, Celso Bugallo, Mercedes Sampietro
Musique originale : Lluìs Llach
Production : Future films, Mediapro
Origine : Espagne, Grande-bretagne, 2006
Durée : 134’


Imprimer cet article





Desabrahamisation de l’anthropologie pour la PMA
mardi 4 - 01h26
de : Christian DELARUE
Désabrahamisation de l’anthropologie : ouverture hors dogmes
mardi 4 - 01h12
de : Christian DELARUE
1 commentaire
FATIGUÉE
samedi 1er - 18h47
de : jean1
6 commentaires
BLACK AND WHITE
samedi 1er - 16h21
de : Nemo3637
Pénurie de gants ? La honte de ce régime ripoux !
vendredi 31 - 17h26
de : joclaude
VENEZUELA : L’IRAN ouvre à CARACAS son premier supermarché !
vendredi 31 - 16h48
de : joclaude
Report des élections Présidentielles en Bolivie.
vendredi 31 - 11h00
de : joclaude
Des personnalités appellent Darmanin à « soutenir » le policier « lanceur d’alerte »
jeudi 30 - 23h31
de : Christian DELARUE (MRAP)
1 commentaire
ATTAC : Gisèle Halimi n’est plus, Attac est en deuil
jeudi 30 - 00h06
de : Christian DELARUE (ATTAC)
Gisèle HALIMI, une grande militante - MRAP
mercredi 29 - 21h19
de : Christian DELARUE (MRAP)
BOLIVIE : La Centrale Ouvrière Bolivienne déclare une grève générale illimitée
mercredi 29 - 16h01
de : joclaude
29 juillet 1900 : un ouvrier anarchiste tue le roi d’Italie
mercredi 29 - 15h14
de : jean1
PLAN DE RELANCE EUROPÉEN : L’ARNAQUE MACRON
mardi 28 - 16h34
de : joclaude
1 commentaire
Fin des prospectus : les c…, ça ose décidément tout !
mardi 28 - 11h10
de : Michel B.
5 commentaires
Ceux qui doivent vivre et ceux qui doivent mourir ; la sélection
mardi 28 - 00h41
de : Jean-Yves Peillard
Affaire Girard-Coffin : Un effet Obono
lundi 27 - 23h03
de : Christian Delarue
4 commentaires
Un policier révèle des centaines de cas de maltraitance et de racisme dans les cellules du tribunal de Paris
lundi 27 - 19h31
de : jean1
1 commentaire
OMISSION, DÉFORMATION, DÉSINFORMATION
lundi 27 - 17h32
COLOMBIE:L’Ambassadeur de Cuba en ce pays sollicité pour l’envoi de médecins !
lundi 27 - 15h37
de : joclaude
CASTEX : "Monsieur T2A", casseur de l’Hôpital
lundi 27 - 14h43
de : joclaude
L’Espagne se propose de rééduquer les prisonniers politiques
dimanche 26 - 22h51
de : Antoine (Montpellier)
3 commentaires
Le Covid-19 frappe plus durement les pauvres !
dimanche 26 - 16h36
de : joclaude
1 commentaire
NICARAGUA:Le président Daniel Ortega, a commémoré le 41e anniversaire de la révolution.
vendredi 24 - 11h21
1 commentaire
MEXIQUE:Certains devraient y réfléchir puisque apparemment, c’est possible !…
vendredi 24 - 10h48
de : joclaude
Séparatisme désormais !
jeudi 23 - 23h17
de : Christian Delarue
4 commentaires
LE MONDE CHANGE, l’impérialisme ne va pas tarder à s’en apercevoir !
jeudi 23 - 18h00
de : joclaude
Je n’ai qu’un cri : scandaleux !
jeudi 23 - 11h34
de : joclaude
LE SEGUR DE LA HONTE !
jeudi 23 - 11h08
de : joclaude
Tensions au Caucase : une diversion opportune pour Nikol Pashinyan ?
mercredi 22 - 20h58
2 commentaires
HONG-KONG : Pour savoir de quoi on parle !
mercredi 22 - 15h02
de : joclaude
3 commentaires
LIBÉRONS GEORGES IBRAHIM ABDALLAH
mercredi 22 - 09h46
de : jodez
MACRON PUTAIN, ENCORE 600 JOURS
mardi 21 - 21h05
de : joclaude
L’ODEUR DU CACA BRUN
lundi 20 - 18h47
de : Nemo3637
1 commentaire
20/07/2001 - 20/07/2020 : Carlo Giuliani
lundi 20 - 13h55
de : Roberto Ferrario
MA COMBINE CONTRE LE VIRUS : SANS CHEMISE SANS PANTALON !
lundi 20 - 10h54
de : Nemo3637
Petite revue des armes de la police
lundi 20 - 10h47
de : jean1
Contre la répression antisyndicale : rassemblement de soutien à Anthony
dimanche 19 - 18h38
de : CNT Relations-médias
LA DESINDUSTRIALISATION TUE
dimanche 19 - 07h52
de : jodez
Marche et Festival ADAMA RENDEZ-VOUS le samedi 18 juillet !
samedi 18 - 13h26
de : La vérité pour Adama
2 commentaires
Com. Commun Bayonne : MRAP - SOS Racisme La haine raciste ne peut être la réponse à la barbarie d’un crime abominable
vendredi 17 - 20h57
de : Ch Delarue (antiR)
2 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite