Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

L’au revoir d’Alina Reyes
de : Esteban
mardi 1er mai 2007 - 21h17 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires
JPEG - 2.3 ko

Message d’Alina

" Ma période Internet a pris fin. Le Site et le blog ont disparus. Maintenant je me consacre à un grand poème révolutionnaire, qui demande long temps de retrait, d’étude et de voyage. Merci et salut à tous. "

L’ULTIME RENDEZ-VOUS D’ALINA

"...Pour cet ultime rendez-vous quotidien. Mon visage disparaît, je me couvre, nue sur le dos les mains croisées sur la poitrine. Elles font çà d’elles mêmes, ce n’est pas moi, c’est mon corps qui de lui-même s’arrange comme çà. Dans le noir mon voyage commence vers la lumière. J’appelle çà prier. Je ne récite aucune prière je n’en sais pas, je ne demande rien non plus ; Je n’aspire pas à un ciel habité d’une sorte de Père-Noël duquel je pourrais espérer tel ou tel bienfait, encore moins telle ou telle satisfaction. J’aspire à gagner le Ciel, ici même en cette vie, jour après jour, nuit après nuit.

À le gagner et à le perdre, pour le gagner de nouveau, le perdre encore et le retrouver toujours, le feu à l’âme. Mon âme enflammée m’allume le feu au ventre, je sais que j’atteins le prière réelle quand je pourrais crier et me tordre de joie. Même si je reste muette et immobile comme une morte j’aspire à être absolument seule dans un dialogue qui est tour à tour de paix et de violence. J’aspire à la question de l’amour qui est tour à tour gifle et joie, j’aspire à la gifle qui réveille, reçue ou envoyée, et à la joie qui transporte et transfigure. Je n’aspire pas à l’ataraxie mais au combat et à la jouissance, aux assauts toujours renouvelés.

Je suis virile dans ma relation à Dieu autant que féminine, je suis au-delà de l’homme et de la femme mais rien moins qu’asexuée avec Dieu, je suis toute sexe, de là où le sexe est si pur et absolu qu’il rejoint l’Amour, Éros uni à Agapè dans la même brûlure. Et je vénère Dieu de me permettre de repousser ainsi sans cesse les limites de ma liberté, avec lui et par conséquences avec les hommes.

Comment est-il possible de jouir autant ? À aller aussi loin, souvent je ne sais plus que faire de moi-même, et je me demande comment je tiens encore dans mon corps, comment je n’en meurs pas d’épuisement et de plénitude.

JPEG - 50.9 ko

Puis j’écris. Je combats avec l’ange, lui et moi à tout instant combattre en secret derrière le rideau, et cette lutte toujours renouvelée poursuit le but de nous livrer à toi, lecteur, lectrice, entremêles et indécents comme nous sommes, ouvrir le rideau sur notre noble, tragique et heureuse obscénité.
Je t’aime mon ange…"
…/...

De Alina Reyes

 http://www.alinareyes.com/

Bon voyage chère Alina. Que ton vaisseau explore les contrées, et de ton cheminement ramène-nous les sensations humainement inexplorées.

Tendresse et respect,

Esteban



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
L’au revoir d’Alina Reyes
2 mai 2007 - 14h08

L’ange est tantôt en gloire et tantôt déchu. Qui est au désert lutte continuellement contre le diable et ses démons : le diable se démultiplie parce qu’en vérité il est faible.

"S’ils avaient quelque puissance, dit Antoine à ses disciples, ils ne viendraient pas en troupes. Ils ne nous présenteraient pas de fantômes et ne se transfigureraient pas pour tâcher de nous tromper. Car ceux qui ne manquent pas de force n’ont nul besoin de se servir d’illusion ni de bruits pour nous épouvanter "(ou nous séduire).

C’est Jacques Lacarrière qui le rapporte dans son livre "Les hommes ivres de Dieu", et il ajoute :

"Surtout, le démon ne peut pénétrer la conscience de l’ascète : tout son pouvoir, tout son effort consistent seulement à provoquer des gestes, des comportements qu’il puisse ensuite utiliser contre lui."

Le "métier" de l’ascète, c’est aussi, dans un univers de mirages, de distinguer le vrai du faux, et de ne pas se laisser manipuler par les jeux d’illusions. Bien entendu, on peut lire tout ceci de façon politique aussi bien que spirituelle !

Merci pour le geste, Esteban. Ciao, caro Bellaciao !

Alina



L’au revoir d’Alina Reyes
9 août 2007 - 19h28 - Posté par

Chère Alina,

Cet ultime rendez-vous me surprenait chaque fois un peu plus de par le sentiment de presque communion avec tes énergies... J’ai, à plusieurs reprises essayé de t’écrire sans succès ( l’adresse de courriel ne fonctionne pas )...

J’ai l’habitude de ne pas forcer le destin... Mais plutôt de me laisser guider par tout ce que je perçois... La nature parle ’’temps’’... il y a plus de Vie dans le vide que dans ce que l’on nomme Vie ! Pourtant je suis aussi si près de Gaïa... je la sent si profondément en moi que je crois avoir autant de sève en mon corps que de sang... elle me soulève l’Âme... les odeurs, les sons, les vues et toute la richesse des bois me fait jouir aussi intensément que le sexe lui-même parfois... J’en frémis de la tête au pieds... je me sent si vivante quant il souffle sur mes cheveux... quand la pluie tombe et que l’eau rage, fébrile je la laisse s’éprendre de moi... et je m’éprends d’elle...

Je suis la Vie... et les désirs me submergent en permanences... Ce contact si profond... ce sentiment que je ressent... je crois l’avoir reconnu en toi, et ceci me touche au plus profond, parce que parfois tout cet amour en moi... Ce puissant âmour ! cette passion qui m’habite... semble ne s’emparer que de si peu d’Âme... Je suis solitaire et sauvage... je laisse très peu de gens m’approcher vraiment... puisque trop souvent je ne sent aucun échos... N’empêche que je sais et reconnaît l’importance de tout Êtres... Nous sommes tous relié...

Un jour je me suis procuré quelques livres de toi... puis curieuse par certaine ressemblance, j’ai voulu connaître ta date de naissance (je fais de l’astrologie)... et aucune surprise lorsque j’ai lue : que tu avais 4 fils, un amoureux, et un refuge en nature... Réellement incroyable comme synchronisités !!! Mais il n’y a peut-être jamais de hasard(?)... On se doit d’être réceptif, sensible et ouvert au langage universelle de la Nature, Dieu, la Vie ! Surtout ne jamais croire que nous détenons la vérité... Je crois que nous en avons tous et chacun une part.

Puis le 9 février alors que je suis du 8... :-) Nous avons bien choisis notre mois n’est-ce pas !? L’Amour !!! Mais nous pouvons faire la fête à l’amour à tout les mois ! tout les jours... toutes les secondes !!! Baiser chacune des secondes dans notre façon de vivre...

Toutefois l’astrologie ne s’arrête pas qu’au signe solaire... plusieurs planètes en même signe... j’aurais bien aimée connaître ton ascendant... je l’ai mis en scorpion ? Mais bon, déjà j’étais bien contente de pouvoir avoir le privilège de voyager en tes planètes... dans ton Ciel de naissance... Ah le cosmos ! Nous sommes si petit et portons pourtant de si grandes richesses !!! Trop souvent inconnus et inexploré par la majorité ! Mais tout les fleuves, les montagnes, les perles et ce qui est... sont gravé en nous... j’y crois.

J’aimais bien ces petits mots au quotidien. Je fais aussi de la poésie érotique... j’aurais aimé t’en faire lire...

J’habite et écris sur le bord d’une magnifique rivière... ou je me perd parfois dans les brumes qui en montent, tel des fantômes un peu tourmentés...

Je te souhaite une belle gande Vie et une belle après Vie !... merçi de tout tes partages...

Nous sommes les créateurs de notre chemin de Vie... Or, il suffit de tous jours se souvenir que chaque pensées et chaque paroles sont en fait des prières qui ne demandent qu’à être exaucés !

Tourloup à toi Alina !!!! :-)

Chantal

Si jamais le plaisir de partager ’’tes fleurs’’ l’Âme et l’Esprit... denebx@hotmail.com


L’au revoir d’Alina Reyes
12 novembre 2010 - 19h19 - Posté par Alex

Chère Alina,

Je vous découvre autre ou au-delà de vous-même et relis la charité de la chair. Réenchanter la sexualité, j’avais retenu ces mots de vous lors de votre passage à Caen. Vous allez de plus en plus loin, vous me faîtes songer à ce jazzman écouté hier soir qui pousse les possibilités de son instrument, un saxophone, jusqu’à ses dernières limites... Me voici étonnée, fascinée, impressionnée par votre démarche. Certaines de vos pensées amoureusement notées dans votre dernier essai me sont très précieuses, je vais m’y employer, j’ai commencé...

Bien à vous,

AD





Gauche homard et gauche caviar : Débat pour en sortir !
dimanche 21 - 10h48
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Mort d’Adama Traoré : le « J’accuse ! » de sa sœur Assa (repris par le yéti blog)
samedi 20 - 17h52
de : nazairien
les deux actions du 18 juillet
jeudi 18 - 23h19
de : Jean-Yves Peillard
À LA LIGNE - Feuillets d’usine
jeudi 18 - 19h09
de : Ernest London
Pourquoi je suis gilet jaune
mercredi 17 - 22h52
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Un américain à Paris (sans Gene Kelly) : LE REGARD D’UN AMÉRICAIN SUR LES GILETS JAUNES (vidéo)
mercredi 17 - 22h32
de : nazairien
2 commentaires
Ni République de l’apparat, ni moine-soldat
mercredi 17 - 21h24
de : Christian D et Monique D
1 commentaire
JUSQU’À RAQQA : AVEC LES KURDES CONTRE DAESH
mercredi 17 - 11h51
de : Ernest London
Révolution algérienne : « l’auto-organisation constitue la clef de la suite du mouvement »
mercredi 17 - 11h38
1 commentaire
L’ANARCHISME N’EST NI UNE MODE NI UNE POSTURE
mercredi 17 - 11h28
de : jean 1
1 commentaire
Exigeons la libération de la chercheuse franco-iranienne Fariba Adelkhah arrêtée en Iran
mercredi 17 - 08h40
de : Christian DELARUE
14 Juillet 2019, est ce un "galop d’essai" , avant la "prise de la Bastille" ? (vidéo)
mercredi 17 - 00h26
de : nazairien
2 commentaires
Manon Aubry Députée Européenne (LFI), balance du lourd, envers, Ursula von der Leyen, candidate à la sucession de Junck
mardi 16 - 17h06
de : nazairien
4 commentaires
"Homard m’a tué" François de Rugy démissionne du gouvernement
mardi 16 - 15h21
de : nazairien
9 commentaires
Gauche homard du capitalo-écologisme
mardi 16 - 00h26
de : Christian DELARUE
12 commentaires
Le NICARAGUA inaugure la plus grande centrale solaire d’Amérique-Latine
lundi 15 - 17h57
de : JO
Gilets Jaunes 14 juillet, Champs-Elysées : Une femme serait éborgnée !
lundi 15 - 17h42
de : JO
Hommage des Gilets jaunes d’Angers aux révoltés de 1789
lundi 15 - 16h27
de : Le Cercle 49
macron au firmament
lundi 15 - 14h06
de : jean 1
Saïd Bouamama censure post-coloniale
dimanche 14 - 23h49
de : UJFP LMSI via jyp
2 commentaires
14 juillet, Champs-Élysées, Paris : les Gilets jaunes humilient « l’éborgneur » (vidéos)
dimanche 14 - 15h46
de : nazairien
11 commentaires
Alain Damasio : « Créer une pluralité d’îlots, d’archipels, est la seule manière de retourner le capitalisme »
samedi 13 - 14h51
de : jean 1
Courant continu : C’est l’heure de l’mettre, avec entre autres Youssef Brakni, et Alexandre Chantry
samedi 13 - 12h22
de : Hdm
PLUTÔT COULER EN BEAUTÉ QUE FLOTTER SANS GRÂCE - Réflexions sur l’effondrement
samedi 13 - 11h17
de : Ernest London
Affaire De Rugy : l’exemplarité pour tous !
samedi 13 - 09h29
de : JO
alerte gilets noirs
vendredi 12 - 19h06
1 commentaire
Cela suffit
vendredi 12 - 13h46
de : jean 1
1 commentaire
BURQINI de droit bien que contestable !
jeudi 11 - 22h15
de : Christian DELARUE
3 commentaires
LA HORDE et le Député François Ruffin revisitent "La Marseillaise" ! (video)
jeudi 11 - 22h07
de : jean 1
« Chute catastrophique » du niveau scolaire en France : une prof torpille l’Éducation nationale (vidéo)
jeudi 11 - 15h38
de : nazairien
2 commentaires
Lettre ouverte à Emmanuel Macron : non, la grève n’est pas une « prise d’otage »
jeudi 11 - 08h01
de : Cédric Maurin
1 commentaire
Le RIC des gueux ( que l’on nomme RIC Campagnard) est de retour.
mercredi 10 - 18h33
de : Arnaud
2 commentaires
COEUR DE BOXEUR - Le Vrai combat de Christophe Dettinger
mercredi 10 - 08h24
de : Ernest London
1 commentaire
Décrocheuse de portrait
mardi 9 - 23h51
de : Jean-Yves Peillard
Message publié par le Collectif Autonome de Dockers de Gênes
mardi 9 - 18h38
de : jean 1
La France de Macron : la liberté d’expression en péril ! (no coment)
mardi 9 - 11h48
de : JO
2 commentaires
Sanctions contre les chômeurs : dix associations, collectifs et syndicats déposent un recours devant le Conseil d’État
lundi 8 - 17h06
ENVIRONNEMENT : Pas nette la planète sauf que "bla/bla" etc... !
lundi 8 - 16h11
de : JO
GODIN, INVENTEUR DE L’ÉCONOMIE SOCIALE
dimanche 7 - 20h11
de : Ernest London
1 commentaire
Billet de Pierrick Tillet : Effondrement : le ministre Blanquer contraint de saborder le baccalauréat
dimanche 7 - 12h01
de : nazairien
3 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Quand un imbécile fait une action dont il a honte, il prétend toujours que c'est par devoir. Bernard Shaw
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite