Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Scénarios pour une refondation
de : Philippe Marlière
dimanche 29 juillet 2007 - 21h32 - Signaler aux modérateurs
5 commentaires
JPEG - 18.9 ko

de Philippe Marlière

Le Parti socialiste est aujourd’hui amené à préciser sa doctrine, à élaborer un programme mobilisateur et à reconsidérer ses alliances. Après trois échecs présidentiels consécutifs, la situation est assez grave pour exclure les replâtrages habituels. Quatre scénarios pour une refondation socialiste peuvent être envisagés.

LE SCÉNARIO ITALIEN

En Italie, les démocrates de gauche (DS, ex-PCI) s’apprêtent à fonder un nouveau parti (le Parti démocratique) qui inclura le pôle de la Marguerite (dominé par les démocrates-chrétiens). Selon Piero Fassino, dirigeant des DS, cette alliance prend acte de la "disparition du vieux schéma tripolaire gauche, centre, droite", auquel aurait succédé une opposition feutrée entre deux grands blocs centristes, hors toute référence à la gauche.

Transposé en France, il s’agirait de bâtir une force centriste dont le PS serait le pivot. Ce nouveau parti - non socialiste - engloberait les radicaux de gauche, la tendance libérale-libertaire des Verts (Daniel Cohn-Bendit) et le Mouvement démocrate de François Bayrou. Ce schéma a été esquissé par Ségolène Royal à diverses reprises. Sans référence explicite à la création d’un Parti démocrate, elle a revendiqué un "PS ouvert, sans frontière" et a prédit qu’il allait "se passer des choses localement avec le MoDem" d’ici aux élections municipales. La recherche d’alliance avec le centre droit semble des plus risquées.

C’est ce que nous enseigne le cas italien : le recentrage continu des DS depuis plus de dix ans s’est accompagné d’une érosion militante et électorale constante, accentuée par les scissions de son aile gauche.

En France, l’opposition gauche-droite est plus vivace qu’en Italie. Les reports de voix bayrouistes en faveur de Mme Royal ont été des plus médiocres, ce qui souligne l’incompatibilité entre électorat socialiste et électorat démocratechrétien en France. En outre, les reports de voix de la gauche non socialiste vers Mme Royal - décevants en 2007 - seraient assurément catastrophiques si d’aventure elle était la candidate d’un parti centriste en 2012.

LE SCÉNARIO BRITANNIQUE

C’est le développement rêvé par Dominique Strauss-Kahn et ses amis. L’accent est mis, ici, sur une refondation interne du PS qui s’inspire de la démarche blairiste au sein du Parti travailliste. Une offensive idéologique doit être conduite pour amener le PS à renoncer à la lutte pour le socialisme (combat contre un capitalisme de plus en plus débridé, défense d’un secteur nationalisé de l’économie, exigence de redistribution des richesses, etc). Des notions lénifiantes ("réformisme", "socialisme du réel", "social-démocratie") tentent de masquer les convergences avec le néolibéralisme tempéré du blairisme, de favoriser la conversion du PS à une Europe sans muscle politique et de renforcer l’alignement atlantiste du PS.

A la différence du scénario italien proprement suicidaire, le scénario britannique a le mérite de la cohérence. Cette ligne pourrait l’emporter si les strauss-kahniens parvenaient à débaucher les "déçus du royalisme". Mais le problème de la mobilisation des électorats de gauche se poserait également dans ce cas : quelle serait la fortune électorale d’un parti blairisé en compétition avec une gauche radicale galvanisée par un PS qui n’aurait plus de socialiste que le nom ? Car le succès du blairisme a reposé sur une série de facteurs exceptionnels, introuvables dans le contexte français : scrutin majoritaire à un tour qui sur-amplifie la dynamique du vote utile, absence de compétition à gauche pour le Parti travailliste et démantèlement avancé de l’Etat social britannique. LE SCÉNARIO ALLEMAND

Ce serait celui de la scission de la gauche du parti, poussée vers la sortie à la suite du succès rencontré par les scénarios italien ou britannique. Il s’agirait ici de recréer un parti authentiquement socialiste. Cette situation s’apparenterait à la création de la WASG par Oskar Lafontaine, un ancien leader du SPD, en désaccord avec les politiques néolibérales du gouvernement Schroeder. Envisageable après le rejet du traité constitutionnel, alors que l’idée d’une candidature "antilibérale" connaissait une réelle dynamique, ce cas de figure est aujourd’hui impensable. La gauche radicale est aujourd’hui sur la défensive et divisée. En outre, on imagine mal quels élus socialistes de premier plan accepteraient de risquer leur carrière sur un projet aussi aléatoire.

LE SCÉNARIO SOCIALISTE

C’est celui de la rupture avec... les politiques mises en oeuvre par les partisans des scénarios italien et britannique depuis les années 1980. Il s’agirait d’abandonner le prêt-à-penser social-libéral. Instruit des erreurs du passé et s’inspirant de la démarche des assises du socialisme organisées en 1974 par François Mitterrand, ce PS aurait à coeur de maintenir le dialogue avec les diverses composantes de la gauche.

Il serait rajeuni, féminisé, ouvert aux minorités ethniques, attentif aux critiques de gauche du capitalisme financier et du productivisme. Ce serait un parti réformiste radical, moderne, de masse, rompant avec la conception actuelle du parti de supporteurs pour devenir un authentique parti de militants. Ce type de parti pourrait obtenir un score plancher de 30 %, car il rassemblerait nombre d’électeurs communistes, écologistes et altermondialistes, tout en continuant de mordre sur le centre gauche.

Les scénarios italien et britannique expriment des choix purement idéologiques et poursuivent, selon des méthodes différentes, des objectifs similaires (le dépassement de la nature socialiste du PS et la recherche d’alliances organiques ou conjoncturelles avec les démocrates-chrétiens et les libéraux). Le scénario socialiste est, inversement, sociologiquement motivé : il réfute la thèse infondée de la "droitisation de la société française", prend acte de la vivacité du clivage gauche-droite et anticipe la recomposition des gauches. Ce scénario est réaliste et moderne, car c’est le seul qui puisse permettre une victoire de la gauche en 2012.

Tribunes publiée dans le Monde mardi 12 juin 2007 par Philippe Marlière, Maître de conférences en science politique à l’université de Londres



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Scénarios pour une refondation
29 juillet 2007 - 23h00

Avant de penser l’architecture de la maison, regardons d’abord son utilité, donc le contenu même des perspectives politiques que l’on se donne, c’est à dire les fondations.

Quel bilan de la sociale démocratie en EUROPE et dans le monde depuis cinquante ans ?

Pourquoi la sociale démocratie est systèmatiquement toujours rattrapée par la droite et sombre dans la collaboration de classe ?

Quels acquis émancipateurs pour les salariés aujourd’hui, alors que l’on constate des reculs sociaux depuis plus de vingt ans avec des inégalités toujours plus grandes ?

Les rafistolages politiciens proposés se font dans une logique de confortation du système capitaliste.

JN55



Scénarios pour une refondation
30 juillet 2007 - 00h42

Une question se pose grosse comme un semi-remorque :

On ne peut recommencer la même chose, il n’y a pas de virginité du passé là dessus, ni une nostalgie obligée....

Reconstruire, dans les mêmes pas, conduit à revisiter de mêmes impasses, en plus riquiqui....

Savoir ce qui a déconné necessite autre chose que de se dire, "on passe le torchon et on recommence".

Je n’ai pas de réponses , pas les réponses, mais, si on veut bien on peut essayer de délimiter ce qui ne peut être accepté ou ce qui n’a pas marché.

Savoir pourquoi des partis de gauche se sont corrompus (il faut donc un corrupteur) c’est essayer de détailler les processus qui ont fait que des gens défenseurs du monde du travail sont devenus ensuite contre le monde du travail.

Ou autrement, comment des organisations, des collectifs, ont créé des structures qui permettent à des élus, des appareils de s’autonomiser des militants et à en venir à estimer que ce sont eux, pas les militants, qui doivent décider et que eux finissent par fonctionner comme des isolats, des castes estimant que leur survie prime sur tout.

Un double mouvement s’est donc fait :

1) d’un côté des types d’organisation à la délégation de pouvoir trop importante qui font que les décideurs théoriques (les militants) deviennent sujets et incapables de controler des gens qui finissent par leur donner des ordres et leur dénient même le droit (que eux s’arrogent) de penser collectivement, qui finissent par s’autonomiser comme des castes , des clans, des cliques.

2) Le système qui, bon prince, met toujours de bons appats sur les hameçons pour récupérer les individus, courants, qui s’autonomisent en castes de direction , clans, cliques , bantoustans municipaux, hauts fonctionnaires administratifs , et aide à la distanciation maxi d’avec la démocratie des travailleurs ....

Répondre à ce type de problème aiderait à convaincre en profondeur que du neuf utile est né ....

Donc revisiter le type même de parti ou d’arc de forces que l’on désire, afin que le controle soit puissant et évite l’autonomisation des élus internes ou externes, sans provoquer sectarisme et repli sur soi.

Deuxieme immense aspect :

L’espérance d’une autre société ne peut se taire sur les sociétés qui ont incarné cette espérance et se sont vautrés dans les pires travers du capitalisme, au point que, finalement, les dirigeants de ces états ont muté en classe bourgeoise (alors que peu de temps avant, au nom du socialisme, elles entolaient les travailleurs et les militants de la liberté , ya pas eu que des Solyenitsines), au triple galop, se coulant avec une aisance fabuleuse dans les costumes de chevaliers du capitalisme, arnaqueurs et pilleurs à la vitesse de l’éclair des biens publics....

L’echec d’une précedente espérance necessite du détail et de définir pourquoi comment. Et qu’on ne me dise pas que c’est la faute à Staline, à sa vilaine moustache... Pitié, une analyse de classe, merci....

Les gens ne sont pas des andouilles, ou alors on en est autant qu’eux... Ils ont vêcu tout cela, et il faut répondre à cela, ou alors confirmer qu’on reste dans un cadre capitaliste et qu’on est là pour améliorer le quoitidien . Donc exit la formidable espérance de la liberté individuelle et collective qui en finirait avec l’essentiel de l’exploitation de l’homme par l’homme.

Poursuivre son chemin c’est expliquer qu’on ira pas dans les mêmes pas là aussi, et donc montrer ce qui s’est passé réellement (ne pas rester dans la saoulerie des mots ) et montrer ce qui evitera à coup sûr de ne pas faire la même chose.

Copas



Scénarios pour une refondation
30 juillet 2007 - 09h09

Sur l’aspect plus politicien des phases de recomposition de la gauche, on s’obnubile sur deux ou trois scénarios mais il y en a plein d’autres, ....

Il y a le scénario hollandais (ce sont des ex-maos qui deviennent finalement LE parti de gauche montant, on verra si ça continue mais 16% c’est beaucoup), il peut y avoir le scénario issu des plus radicaux (LCR raflant la mise du desert à gauche) , il peut y avoir le scénario "no future" avec une gauche passée par la chasse d’eau (nada, plus rien), il peut y avoir un big bang réunifiant les "communistes" ou "para-communistes", avec courants dominants les ex du PCF et les trotskystes (LCR et LO), pas les courants spaghettis (essayer de pousser en avant un spaghetti cuit vous verrez que le tirer est plus efficace),

Il peut y avoir le scénario "et par un prompt renfort nous arrivâmes nombreux dans le fort, issu d’une construction de zéro ....

Tout est possible, rien est à eux....Tous les scénarios ne sont pas réductibles à une alliance sur la droite du PCF, ni au maximum d’une alliance à droite et à gauche. Il y a des scénarios d’alliance exclusivement vers la gauche du PCF (le PCF s’alliant vers sa gauche pour créer une force plus large et du sang neuf).

Copas



Scénarios pour une refondation
30 juillet 2007 - 09h13

Le “compte 99999 ? derrière l’affaire Villepin, au détour des dépostions de Gergorin : toujours les rétros commisions sur les ventes d’armes.

Le « compte 99999 » derrière l’affaire Villepin, au détour des dépositions de Gergorin : toujours les rétros commissions sur les ventes d’armes.On ne comprend toujours pas pourquoi les médias dominants s’acharnent à réduire l’affaire Clearstream à une banale embrouille d’amateur villepinesque cherchant à couler Sarkozy avant la présidentielle, alors qu’il s’agit de deux enjeux bien plus importants [ce que la gauche de la gauche semble comme d’habitude incapable d’expliquer] :

1 - Le clearing, ou opacité criminogène des flux financiers mondiaux, dénoncée par Denis Robert,
2 - Les rétro-commissions sur des pots de vins gigantesques dans les ventes d’armes françaises, notamment à Taïwan, mais pas seulement.

Ce vendredi matin 27 juillet, au détour des fastidieux procès verbaux de Gergorin publiés par « Libération » (page 2 et 3), on apprend quand même que les fameux comptes bancaires plus ou moins bidonnés « faisaient partie d’un réseau financier distinct de celui des frégates » [vendues à Taïwan, explique Libération], …même si ce réseau financier « lui était connecté par le mécanisme du compte 99999 et qui avait été établi à l’occasion de grands contrats de défense à l’exportation passés pendant la deuxième cohabitation. ».

Bref, voici apparemment un vaste système “connecté” de fausses facturations sur les marchandises de mort, destinées à corrompre les démocraties émergeantes et à financer des intérêts très privés en France. On comprend que tous les pouvoirs politico-médiatiques impliqués dans les dernières cohabitations droite-gauche aient intérêt que cet iceberg criminel soit ignoré au profit d’un feuilleton de péripéties subalternes à propos d’un coup tordu entre Villepin et Sarko.Ah, le charme discret du compte 99999 ! Quand révélera-t-il ses secrets ?

(On se souvient que la gauche, l’extrême-gauche, et ATTAC n’ont curieusement jamais osé réclamer la levée du secret défense sur ces rétro-commissions, qui se trouvaient pourtant précisément localisées dans une chemise déposée au cabinet du ministre des Finances. Voir à cet effet mon blog à la date du 13 mai 2006. Déjà plus d’un an ! Ainsi que ma demande du même jour au CA d’ATTAC pour qu’ATTAC diffuse un communiqué réclamant la levée du secret-défense sur ces rétros-commissions. J’attends toujours une réponse. Cette inertie des dirigeants d’ATTAC sur ce dossier est d’ailleurs désormais objectivement effrayante : incompétence, négligence ou complicité ?)

Rappel du 13 mai 2006 :
Clearstream : Secret-defense et sanction pécuniaire possible de la France ?
Et si tout ce sac d’embrouille Sarkovillepinesque n’avait servi qu’à allumer des contre-feux pour détourner l’attention de l’essentiel, tout en tentant de piéger Denis Robert et des juges trop indépendants ?
SECRET-DEFENSE
Sur cette affaire, ATTAC ne peut pas être en deçà d’Alain Madelin, ancien ministre Parti Républicain, qui a déclaré dans Le Monde de ce samedi matin 13 mai, page 10 : « Il faut revenir à l’essentiel : l’affaire des frégates, dans laquelle le premier soupçon à lever est celui du scandale de la redistribution des 900 millions d’euros de commissions à des hommes politiques français et à des intermédiaires. Un seul moyen : lever le secret-défense sur les documents qui dorment dans les coffres de la République, signés par des ministres, avec les noms des bénéficiaires. »
A cet égard, il faut revenir à l’enquête de Nicolas Beau dans Le Canard Enchaîné du 3 mai. Il cite notamment l’intermédiaire Andrew Wang dans l’affaire des frégates, qui aurait reçu des vendeurs d’armes français 800 millions sur 900 à lui seul, sur 46 comptes qu’il possédait en Suisse. (Resterait donc 100 millions dans la nature ?). Malheureusement, l’argent semble s’être envolé dans les paradis fiscaux, ou aurait disparu sous forme de cessions d’immeubles par des prête-noms (ah les charmes spéculatifs des mafias immobilières !). On ne connaît pour l’heure qu’un seul bénéficiaire français : un proche de Pasqua, aujourd’hui décédé.
C’est dans cet article qu’on apprend que la France de 1991 aurait corrompu la moitié du bureau politique du Parti communiste chinois, afin qu’il ferme les yeux sur les ventes d’armes à Taïwan ! Le nom d’une vingtaine de bénéficiaires de ces commissions ou rétro-commissions serait actuellement dans une chemise protégée par le secret-défense, placée dans le coffre du dir’cab’ de Thierry Breton au ministère des Finances. Pour combien de temps ? Ca dépend de nous. (…)

http://lucky.blog.lemonde.fr/

27/07/2007



Scénarios pour une refondation
30 juillet 2007 - 17h37 - Posté par

Quand je pense à tout cet argent détourné qui aurait pû servir à la création d’emplois. Argent venant comme toujours de nos porte-monnaie. Dommage que le consommateur n’ait pas conscience de sa puissance économico-politique et d’ailleurs il n’existe pas de "syndicat des consommateurs". Dommage alors !





Reportage photo : Manifestation à Paris pour les retraites- jeudi 5 décembre 2019
vendredi 6 - 21h39
de : jean1
Grève de la destruction du monde à Saint-Victor
vendredi 6 - 18h36
de : AMASSADA
Comment Maduro, a t il pu laisser faire cela, livrer « Stan Maillaud » au psychopathe macron (vidéo)
vendredi 6 - 17h07
de : nazairien
Verdi, ancien « vrai journaliste », nous fait, une analyse extremement détaillée de cette puissante mobilisation du 5-12
vendredi 6 - 15h44
de : nazairien
1 commentaire
Quand les riches détruisent des bâtiments publics, avec le soutien de la justice
vendredi 6 - 13h00
de : Louisette
1 commentaire
Les Etats-Unis se hasardent-ils à considérer la CHINE comme une République bananière ?
jeudi 5 - 22h46
de : JO
Le principe de continuité du mouvement de grève
jeudi 5 - 20h03
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Grève du 5 décembre : manif monstre à Saint-Nazaire
jeudi 5 - 13h12
de : naairien
6 commentaires
LREM, Macron, farandole de casseroles : A mettre dans le livre des records (document Médiapart)
mercredi 4 - 23h53
de : nazairien
1 commentaire
Un mouvement de grève ne nous empêche pas de vous proposer nos programmes, bien au contraire ! C’est l’heure de l’mettre
mercredi 4 - 22h07
de : Hdm
VIOLENCE D’ETAT, VIOLENCE REVOLUTIONNAIRE
mercredi 4 - 19h55
de : Nemo3637
Pas d’argent pour les Retraites ?
mercredi 4 - 17h49
1 commentaire
Spectacle ’Du Gabon à la Russie’ le 7 décembre à Nantes : exil, amour, justice
mercredi 4 - 00h41
Retraites des fonctionnaires : ça va saigner pour les enseignants, les paramédicaux et les agents territoriaux
mardi 3 - 14h01
« Rassemblement non stop » : les pompiers veulent occuper la place de la République une semaine entière (vidéo)
lundi 2 - 20h25
de : nazairien
4 commentaires
En grève jusqu’à la retraite !
lundi 2 - 12h47
de : jean1
2 commentaires
Acte 55 Gilets Jaunes à Toulouse ! Témoignage d’un vrai REPORTER !
dimanche 1er - 20h40
de : JO
CRITIQUE du TRAVAIL salarié et de la RELIGION
dimanche 1er - 15h49
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Vous avez dit : Un monde multipolaire ? Autre démonstration !
samedi 30 - 10h58
de : JO
1 commentaire
EPO et Hamster chinois.
vendredi 29 - 18h03
de : L’iena rabbioso
L’éruption de la faim - C’est l’heure de l’mettre !
vendredi 29 - 12h44
de : Hdm
1 commentaire
CONVERGENCE DES LUTTES : Contribution !
vendredi 29 - 12h14
de : JO
BOLIVIE : La succession d’EVO Morales assurée et organise la Résistance !
vendredi 29 - 11h25
de : JO
Un 5 décembre fort ou exceptionnel ! L’état de la mobilisation secteur par secteur
vendredi 29 - 07h36
1 commentaire
Xavier Kemlin, star déchue de la complosphère d’extrême-droite
jeudi 28 - 17h21
de : Blanqui75
1 commentaire
BOLIVIE : suite du complot contre EVO MORALES + corruption à la clé !
jeudi 28 - 11h57
de : JO
1 commentaire
Rafael Correa (ancien président de l’équateur) reçoit Evo Morales, (coup d’état et lutte de classes) (vidéo)
jeudi 28 - 11h32
de : nazairien
1 commentaire
La mort de Sami Abu Diak, prisonnier politique palestinien
jeudi 28 - 10h34
de : librinfo74 via jyp
Greve du 5 décembre
jeudi 28 - 10h04
de : jean 1
ARGENTINE : Alberto Fernandez Président élu, refusera le crédit du FMI !
jeudi 28 - 10h03
de : JO
Gilets jaunes : les interdictions de manifestation, l’autre face de la répression
mercredi 27 - 13h11
1 commentaire
Le monarque se prépare-t-il à lancer ses brutes contre notre Jeunesse ?
mardi 26 - 23h50
de : JO
BOLIVIE : A lire absolument ce que nos médias aux ordres ne vous diront pas !
mardi 26 - 16h15
de : JO
1 commentaire
C’est quoi : un pognon de dingue ?
mardi 26 - 15h22
de : JO
On se crève au travail, que crève le travail !
mardi 26 - 12h26
de : jean1
1 commentaire
Culture dominante et perception du déshonneur
lundi 25 - 21h09
de : Christian DELARUE
1 commentaire
CHILI : Un féminicide dont les médias ne parlent pas !
lundi 25 - 17h25
de : JO
Rapports de force a besoin de vous !
lundi 25 - 14h50
Le nouveau CRUSH 44 : ces petits jouets du capitalisme colonial.
lundi 25 - 13h34
de : jean1
BOLIVIE : La CIA partout, les dollars pleuvent à flots pour les complots, pas pour la pauvreté !
lundi 25 - 12h06
de : JO
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents. Gandhi
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
2 commentaires
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite