Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Consommation de viande : nous marchons allègrement vers notre perte
de : Michel Monette
lundi 20 août 2007 - 08h31 - Signaler aux modérateurs
10 commentaires
JPEG - 6.8 ko

De Michel Monette

Produire de la viande est un désastre environnemental tel qu’il vaudrait mieux faire moins d’efforts pour en manger le moins possible.

Récemment, l’écologiste Chris Goodall a soutenu, calculatrice en main, qu’il est moins dommageable pour l’environnement de prendre sa voiture que de marcher pour se rendre au supermarché. Dans How to Live a Low-Carbon Life, Goodall est formel : alors que la conduite d’une voiture britannique typique sur une distance de 3 milles [4.8km] ajoute environ 0,9 kg de CO2 dans l’athmosphère, marcher l’équivalent fait dépenser environ 180 calories et il faudra alors ingérer 100 g de boeuf pour les récupérer, la production du dit boeuf se traduisant par l’émission d’environ 3,6 kg de CO2 (Times online, Walking to the shops ‘damages planet more than going by car’)

Le problème, c’est que la consommation mondiale de la viande et des autres produits alimentaires de l’élevage est en hausse constante.

Déjà en décembre 2006, la FAO publiait un rapport démontrant que le secteur de l’élevage est responsable, à l’échelle mondiale, de plus d’émissions de gaz à effet de serre que le secteur du transport. Or, la production de viande devrait passer de 229 millions de tonnes en 2001 à plus de 465 millions de tonnes en 2050, alors que celle du lait va passer pour sa part de 580 à 1043 millions de tonnes.

Voilà bien là un des grands paradoxes de l’amélioration du sort humain.

Certains diront qu’il y aurait une façon simple de résoudre ce paradoxe : remplacer la diette carnée par une diète végétarienne.

Pas si simple, en fait. Plus de 1,3 milliards de personnes vivent du secteur de l’élevage dans le monde, un secteur qui représente environ 40 pour cent de la production agricole mondiale. Imaginez un instant le virage formidable que représenterait le passage à une alimentation essentiellement végétale.

Ajoutons, pour compliquer le tableau, que l’élevage est, pour de nombreux agriculteurs pauvres des pays en développement, « aussi une source d’énergie renouvelable pour la traction animale et une source essentielle d’engrais organiques pour leurs cultures », toujours selon la FAO.

L’élevage est une véritable calamité environnementale. Jugez-en par ces chiffres :

- 65 pour cent des émissions d’hémioxyde d’azote (imputables essentiellement au fumier), qui a un potentiel de réchauffement global (PRG) 296 fois plus élevé que le CO2 ;
- 37 pour cent de tout le méthane dû aux activités humaines (agissant sur le réchauffement 23 fois plus que le CO2) ;
- 64 pour cent de l’ammoniac, qui contribue sensiblement aux pluies acides ;
- 30 pour cent de toute la surface émergée de la terre sert à l’élevage et 33 pour cent des terres arables sont utilisées pour la production fourragère ;
- 70 pour cent des anciennes forêts d’Amazonie ont été converties en pâturages.

Ajoutons que plus du cinquième des pâturages sont dégradés par le surpâturage, la compaction et l’érosion, sans compter les rejets de polluants dans les écosystèmes.

Or, non seulement devrons nous produire de plus en plus de végétaux afin de nourrir davantage d’animaux d’élevage qui coûtent cher en énergie, tout en polluant notre environnement, mais en plus, l’épuisement des sources d’énergie fossile, combinée à une demande d’énergie sans cesse croissante, fera en sorte que les végétaux seront utilisés en quantité croissante pour fabriquer du biocarburant. Résultat : le prix des céréales et autres végétaux destinés à la consommation humaine et animale augmente déjà sur les marchés mondiaux, le coût de l’élevage suit, le prix des aliments ne saurait tarder à emboîter le pas à son tour...

...et les petits paysans n’auront plus les moyens d’exploiter leurs terres. Ils iront gonfler le flot des citadins devant acheter, pour nourrir leurs familles, ce qu’ils produisaient.

 http://www.centpapiers.com/Consomma...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Consommation de viande : nous marchons allègrement vers notre perte
20 août 2007 - 09h38

Si si, devenez tous végétariens... Manger "peu" de viande n’est pas plus glorieux que de frapper "peu" sa femme...



Consommation de viande : nous marchons allègrement vers notre perte
21 août 2007 - 09h49 - Posté par

...et en plus, c’est meilleur pour la santé (voir, entre autre, la responsabilité de la consommation de viande dans le cancer du colon)

Gérard


Consommation de viande : nous marchons allègrement vers notre perte
21 août 2007 - 14h34 - Posté par

C’est ce qu’on appelle un cercle vicieux. Cette course folle pour le profit maximun qui conduit à la surproduction anarchique accompagnée d’un conditionnement psychologique tous azimuts à la surconsommation des citoyens pour la nourriture comme pour le reste, et même si de plus en en plus de citoyens ont de moins en moins les moyens.

Mais le mal est fait au niveau des mentalités et des consciences sauf pour pas mal d’irréductibles quand même, capables de résistance à ce système "accumulateur de profits", prédateur et stupide qui conduit l’humanité et le monde à sa perte. Tout est fait pour faire intégrer, l’illusion dramatique dans ses conséquences à tous les niveaux et sur tous les plans de l’individu à la société toute entière que le bonheur dépend de l’accumulation de l’AVOIR en dissimulant soigneusement que c’est au détriment de l’ETRE et donc de son véritable épanouissement d’Etre conscient de ses responsabilités et de son pouvoir positif sur les politiques qui façonnent son quotidien et sur lui-même.

La surproduction de l’agriculture d’élevage et de production de viande (dans des conditions abominables pour les animaux) qui repose sur la surconsommation effreinée de viande par des consommateurs inconscients et hypnotisés n’y échappent pas. Mais c’est la fuite en avant vers un déséquilibre effarant et autodestructeur que personne ne peut et ne pourra plus maîtriser si nous restons dans le cadre de cette société capitaliste. A moins que :

Les citoyens transforment les difficultés sociales et la précarisation croissante qui vont s’abattre impitoyablement sur eux en prise de conscience irréversible, déterminée et agissante pour un choix de société radicalement opposé basée sur un véritable contrôle démocratique des citoyens sur tous les rouages, les tenants et les aboutissants d’une société de partage (où les VRAI besoins et les Faux besoins seront identifiés), une société d’équilibre de l’environnement et des ressources pour la santé et la sauvegarde de la diversité des vies sur cette planète, toutes choses sans lesquelles l’épanouissement social humain et culturel serait lettre morte.

Il est temps que tout parti politique résolument moderne autant que révolutionnaire et voulant aider à l’avènement d’une telle société intègre une réflexion sérieuse et panoramique sur toutes les questions touchant à tous ces problèmes vitaux pour la qualité de notre vie. Identifier toutes ces répercussions en chaîne et ces mécanismes (très bien décrits dans cet article),

tout comme une réflexion sur la dialectique réciproque entre les qualités humanistes d’une société et l’évolution positive des mentalités.... et l’évolution toujours possible des mentalités par un brassage d’informations de communication et d’échanges entre citoyens dès aujourd’hui pour l’avènement et le développement plus rapide et harmonieux par la suite, de la société plus juste et plus humaine que nous voulons.

Maguy


Consommation de viande : nous marchons allègrement vers notre perte
3 septembre 2007 - 13h43 - Posté par

Tout à fait d’accord avec toi. La colonisation, l’esclavagisme, la torture, les maladies sont nés des mauvaises habitudes alimentaires. Jeûnons le plus possible pour vivre plus longtemps en bonne santé, et gardons à l’esprit que la petite vague que nous provoquons en violant impunément les lois de la nature, peut se transformer en tsunami.


Consommation de viande : nous marchons allègrement vers notre perte
3 septembre 2007 - 13h29 - Posté par

Faites comme Louise Michel, combattez l’ignominie que ce carnage quotidien dans les abatoirs et autres terrains de supplices pour ces pauvres animaux qui purgent déjà leur peine, comme nous, en ce bas monde. Rendez-vous sur une autre planète ...


Consommation de viande : nous marchons allègrement vers notre perte
28 août 2007 - 16h45

je m e suis arrete au second paragraphe...un Chris Goodall qui "demontre" avec une calculatrice que les voitures tombent du ciel et qu’il ne faut pas de viande ou d’autre chose pour les fabriquer, les amener sur place etc...desole, je prefere mon steak et mon velo. ca me rappelle les fanas du bio-carburant qui oublient que leur colza est produit avec des engrais et des tracteurs qui consomment enormement (labourer c’est de l’energie !). Vive la crise, le meilleur remede a la surconsommation ! avec mon smic pour deux, j ai pas de voiture et - malheureusement de mon point de vue - je mange pas svt de la viande :)



Consommation de viande : nous marchons allègrement vers notre perte
30 août 2007 - 10h20 - Posté par

pour garantir a l’ensemble de l’humanité un mode alimentaire et energetique comparable a celui de l’europe il faudrais trois planetes et demi....

malgres ton smic et ton velo tu fait parti du lot de ceux qui ont un mode de vie exessif pour la sauvegarde de la planete,tout comme moi et nous tous...

nous sommes dans une voie sans issue et le mur approche...


Consommation de viande : nous marchons allègrement vers notre perte
3 septembre 2007 - 13h00 - Posté par

Pourquoi mettre tout le monde dans le même sac avec ton "nous" ?
Tu es dans une voie sans issue car tu penses qu’un mur imaginaire approche.
Rassure-toi, il n’en est rien, car les limites que tu t’imposes, comme tes inquiètudes sur l’humanité sont des idées reçues. Grâce à tous ces polémiqueurs, il est certain que les bornés vont ressurgir comme des zombis.


Consommation de viande : nous marchons allègrement vers notre perte
3 septembre 2007 - 12h30 - Posté par

Sache que la selle du vélo ça écrase les ... et le steak ça empoisonne les ...


Consommation de viande : nous marchons allègrement vers notre perte
3 septembre 2007 - 11h51

Entièrement d’accord avec toi. Remplaçons les viandes, les poissons, les laitages par des protéines végétales. Chaque animal tué volontairement par l’homme provoque la maladie, la guerre, et l’injustice dans le monde. Vivons sainement en mangeant ce que la nature nous donne gratuitement.






GILETS JAUNES :L’enquête sur la mort de Mme. Zineb Redouane à Marseille !
mercredi 21 - 19h37
de : joclaude
MANIFESTATION POUR EXIGER LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH
mercredi 21 - 17h51
de : Jean Clément
La "guerre en syrie, qui n’en finit pas de finir" : Les raids pro-Résistance de l’aviation russe
mercredi 21 - 17h25
de : nazairien
1 commentaire
Biarritz : Ville fermée.
mardi 20 - 21h39
de : L’iena rabbioso
Contre-G7 : la Confédération paysanne appelle à une forte mobilisation
mardi 20 - 16h16
de : jean 1
2 commentaires
À MES FRÈRES - Anthologies de textes poétiques et politiques
mardi 20 - 10h44
de : Ernest London
Féminisme : choisir un courant.
mardi 20 - 10h15
de : Christian DELARUE
1 commentaire
Depuis le 8 Aout 2019 énième accident nucléaire Nionoska Russie
lundi 19 - 22h32
de : savoie antinucléaire ACDN Next-up
L’île aux enfants.
lundi 19 - 18h24
de : L’iena rabbioso
1 commentaire
Trump décrète un blocus total du VENEZUELA !
lundi 19 - 18h02
de : JOclaude
1 commentaire
Comité Chômeurs et Précaires CGT Strasbourg : Les nouveaux Esclaves !
lundi 19 - 16h23
de : JOclaude
Montpellier : 150 gilets jaunes font fermer le Polygone et un « village jaune » au rond point de Près d’Arènes.
lundi 19 - 16h06
de : jean 1
1 commentaire
ARGENTINE : le spectre d’un retour du péronisme fait plonger la Bourse !
lundi 19 - 15h53
de : joclaude
1 commentaire
Contre-sommet : « Ce G7 n’est pas un point d’arrivée, c’est un point de départ »
lundi 19 - 10h26
3 commentaires
Féminisme hypertextile et féminisme hypotextile
lundi 19 - 01h00
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Voiler sans tarder les jeunes filles de 2 à 12 ans ?
dimanche 18 - 22h09
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Suite des oeuvres des brutes de Macron ! Mes observations !
dimanche 18 - 21h25
de : JO
2 commentaires
Pudeur pour soi ou pudeur pour autrui.
dimanche 18 - 21h13
de : Christian DELARUE
5 commentaires
ADIEUX AU CAPITALISME Autonomie, société du bien être et multiplicité des mondes
dimanche 18 - 07h31
de : Ernest London
1 commentaire
G7EZ BLOKATU Deuxième communiqué/Bigarren agiria
samedi 17 - 12h06
de : g7blokatu
Théorie de la consience du monde ; aujourd’hui la Palestine
vendredi 16 - 22h54
de : Agence media palestine
ÇA GRÉSILLE DANS LE POTEAU - Histoires de la lutte contre la T.H.T Cotentin-Maine – 2005-2013
vendredi 16 - 11h04
de : Ernest London
Santé de la population : les connivences de l’aristocratie médicale avec le nucléaire, le pétrole, la téléphonie,...
jeudi 15 - 22h49
de : coordi sud-est
2 commentaires
Grèce. La chasse aux jeunes rebelles est ouverte.
mercredi 14 - 23h02
de : Ne vivons plus comme des esclaves - Yannis Youlountas
Tournesol OGM fauché dans l’Hérault
mercredi 14 - 22h44
de : faucheur de chimères
Chez Castagner le nucléaire
mardi 13 - 22h51
de : Intercollectif contre les projets nucléaires et imposés
G7 BLOKATU : Bloquons le G7 et son monde !
mardi 13 - 21h04
de : jean 1
Rassemblement de soutien aux mobilisations du 13 août au Brésil contre l’extrême droite de Bolsonaro
mardi 13 - 08h43
de : jean 1
1 commentaire
Quand Castaner diffusait une BD porno contre ses adversaires politiques
lundi 12 - 22h25
de : Les Crises
Selon l’IGPN
lundi 12 - 22h21
de : Chantal Mirail
1 commentaire
Bulletin du 8 aout 2019
lundi 12 - 22h17
de : CADTM
NathalieLoiseau dans ses oeuvres.
lundi 12 - 09h18
de : jean 1
La SCOPTI 1336 a besoin de vous !
vendredi 9 - 08h10
de : Frérot
Festival « Les Bure’lesques 2019 »
jeudi 8 - 22h43
de : jean 1
Acte 42 : Appel à passage de la frontière Suisse le 31 aout 2019
mercredi 7 - 22h09
de : JOJO
Mort de Toni Morrison
mercredi 7 - 11h51
de : Cyclo 33
3 commentaires
Il y a dix jours, trois jeunes hommes étrangers à la rue sont morts à Paris »
mardi 6 - 07h41
de : jean 1
1 commentaire
"Sans haine et sans violence" , Geneviève Legay, s’adresse, aux forces de l’ordre encore dignes de leurs fonctions
mardi 6 - 00h35
de : nazairien
6 commentaires
final atomik tour à Dijon puis Burelesque en meuse
lundi 5 - 21h56
de : burelesque
LA REPUBLIQUE DES RABUTCHIKS
lundi 5 - 20h21
de : Nemo3637

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Un socialiste est plus que jamais un charlatan social qui veut, à l'aide d'un tas de panacées et avec toutes sortes de rapiéçages, supprimer les misères sociales, sans faire le moindre tort au capital et au profit. Engels
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite