Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

L’Académie des sciences dénonce l’inadaptation du modèle français de recherche...


de : Luc Bronner
mercredi 14 avril 2004 - 20h18 - Signaler aux modérateurs

L’Académie des sciences dénonce l’inadaptation du modèle français de recherche et prône une refonte totale

Dans un avis qui sera rendu public fin avril, ses membres proposent de transformer les rapports entre les organismes et les universités, les statuts des personnels et les méthodes d’évaluation.

La recherche française est "en crise" et doit être réformée de "façon urgente" pour éviter de voir se creuser un "fossé irréversible" avec les autres grands pays. Ces réformes devront déboucher sur une refondation du modèle français. Telles sont les grandes lignes de l’avis que l’Académie des sciences devrait rendre public fin avril après l’avoir transmis au président de la République, Jacques Chirac, et au ministre de l’éducation nationale, François Fillon.

Dans une version provisoire de ce texte, dont Le Monde s’est procuré une copie, l’Académie émet une série de propositions conduisant à une transformation en profondeur des rapports entre organismes et universités, du statut des personnels et des méthodes d’évaluation de leurs travaux. Ces conclusions sont distinctes du travail commencé par le comité d’initiative et de proposition (CIP), conduit par le président et le vice-président de l’Académie des sciences, Etienne-Emile Baulieu et Edouard Brézin (Le Monde du 5 avril).

Le constat est sévère. La plupart des indicateurs (nombre de brevets et de publications, taux de citations) concordent pour témoigner de la "régression" française vis-à-vis des autres pays européens et des Etats-Unis. Cette situation "alarmante" résulte de l’insuffisance des financements mais également de l’inadaptation du modèle français, caractérisé par la rigidité des statuts et la coexistence des universités et des organismes de recherche (CNRS, Inserm, CEA...).

Face à ces carences, l’Académie plaide pour un rapprochement entre universitaires et chercheurs qui pourrait déboucher "progressivement" sur la création d’un statut unique. Dans ce schéma, "un pourcentage élevé" des jeunes chercheurs pourrait être recruté sur des postes d’universitaires. Après évaluation de leur projet et de leurs "qualités", ils seraient détachés vers des activités de recherche, renouvelées tous les cinq ans en fonction de "la qualité de la production scientifique".

DÉCHARGES D’ENSEIGNEMENT

Cette réforme s’accompagnerait d’une refonte des carrières. L’Académie ne condamne pas le bénéfice - pour trois quarts des chercheurs et enseignants-chercheurs - du statut de fonctionnaire, qui "fournit en théorie, et souvent dans la pratique, une opportunité unique de mener des recherches originales, en dehors des pressions alimentaires associées à la menace permanente de la perte de l’emploi, de la fonction ou du financement des recherches".

Mais l’institution critique les "effets néfastes" d’un "système poussé à l’extrême". Elle propose de différencier les rémunérations selon la qualité des recherches et d’accorder des décharges d’enseignement pour les universitaires directeurs de thèses, participant à des jurys ou à des instances d’évaluation. Les jeunes enseignants "les plus prometteurs et originaux" pourraient également obtenir des moyens spécifiques pour "leur donner toutes leurs chances à l’âge de leur meilleure productivité".

Cette transformation suppose une amélioration significative des méthodes d’évaluation des travaux scientifiques. Considérant que celles-ci ne sont pas suffisamment rigoureuses et internationales, l’Académie suggère de créer des "commissions ad hoc" non renouvelables, composées de chercheurs "sélectionnés sur leur seule valeur scientifique".

L’évaluation aurait beaucoup plus de conséquences sur les personnels eux-mêmes. Ceux qui se trouvent "en difficulté" pourraient être amenés à changer d’activité. "Il arrive malheureusement que la motivation pour la recherche ou l’aptitude à rester compétitif s’émousse avec l’âge", constate en effet l’Académie. "Notre pays n’a plus les moyens de continuer à supporter la charge de fonctionnement de ces personnels, même si beaucoup d’entre eux n’ont pas démérité", affirme-t-elle en revendiquant une vision élitiste de la recherche. Elle suggère de proposer à ces personnels des "passerelles attractives" vers d’autres métiers plus ou moins proches de leur métier d’origine.

Selon l’Académie, la structure et l’organisation de la recherche doivent aussi évoluer de façon radicale. "Le rapprochement de certains organismes doit être encouragé au-delà de ce qui existe déjà", assure-t-elle, en citant l’hypothèse d’une fusion de l’Inserm, des sciences de la vie du CNRS et de la division biologie du Centre de l’énergie atomique (CEA). A l’intérieur de ces organismes, elle suggère de revoir la répartition des moyens, héritée selon elle des années 1950 et aujourd’hui inadaptée. Cette volonté de réforme concernerait aussi les universités. L’Académie insiste en effet sur l’"hétérogénéité" du monde universitaire en matière de recherche : 75 % des crédits versés par le CNRS aux universités concernent seulement 15 % d’entre elles. Une façon indirecte de souligner que, sur les 88 universités françaises, seule une douzaine d’entre elles sont réellement performantes en matière de recherche.

Luc Bronner

M. d’Aubert : "Pas d’idées préconçues"

François d’Aubert, ministre délégué à la recherche, explique qu’il n’a " pas d’idées préconçues sur les réformes à mener", dans un entretien publié dans Le Figaromardi 13 avril. Il souligne que sa démarche se veut "avant tout pragmatique" car il souhaite être le plus efficace et affirme que " la recherche n’est pas une charge budgétaire mais un investissement productif et valorisant pour la nation".

" Si on sort des modèles idéologiques et des corporatismes des uns et des autres, que l’on cherche à tous les niveaux d’excellence, je pense que l’on arrivera à un corps de propositions sur lequel se construira un large consensus, précise le ministre. J’ai la conviction que la future loi sera une coproduction des chercheurs et du gouvernement."

LE MONDE



Imprimer cet article





En macronie on est en guerre, la mobilisation ne suit pas pour la cause Humaine ?
mardi 29 - 13h56
de : joclaude
1 commentaire
PRIX NOBEL POUR LA PAIX : La candidature de Cuba enregistrée !
lundi 28 - 22h53
de : joclaude
COVID19 : video avec le Professeur TOUSSAINT
lundi 28 - 22h42
de : joclaude
Quand l’Etat espagnol se retourne contre…le gouvernement !
lundi 28 - 18h56
de : Antoine (Montpellier)
Rage et désespoir au rassemblement en hommage à Doona à Montpellier
lundi 28 - 17h49
L’autre « police des moeurs »
lundi 28 - 13h20
de : Christian Delarue
1 commentaire
Bielorussie : réponse pertinante de Loukachenko !
lundi 28 - 11h08
de : joclaude
5 commentaires
Justice sociale et climatique : « sans mouvements sociaux, il ne se passera rien »
lundi 28 - 09h15
Client-mystère : un monde sans foi ni loi ( du travail )
dimanche 27 - 18h32
de : client mystere
2 commentaires
RASSEMBLEMENT POUR EXIGER LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH ! VENDREDI 02/10/2020 à 18h00, place de Ménilmontant - Paris
dimanche 27 - 12h32
de : Jean Clément
Pedo - Stan Maillaud lanceur d’alerte condamné
dimanche 27 - 11h15
de : marcel
Dictature sanitaire : qui manipule qui ?
samedi 26 - 17h53
de : Claude Janvier
1 commentaire
lancement initiative citoyenne européenne pour des revenus de base - collecte de signatures
samedi 26 - 09h01
de : angela anaconda
1 commentaire
Badges, signes : brève position syndicale
vendredi 25 - 15h46
de : Christian Delarue
7 commentaires
Action-fête de soutien aux grévistes de l’Hôtel Ibis Batignolles
vendredi 25 - 14h41
de : Alain Collet
1 commentaire
COVID 19 : Des Municipalités sous l’oeil haineux de la macronnie !
jeudi 24 - 16h24
de : joclaude
1 commentaire
L’appel du vide - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 23 - 23h39
de : Hdm
Des grèves reconductibles inédites chez Labosud
mercredi 23 - 09h18
Femmes prises entre capitalo-patriarcat et hyperpatriarcat : alliances à former.
mercredi 23 - 08h37
de : Christian Delarue
7 commentaires
France : Tenue républicaine exigée par les Amish
mardi 22 - 10h37
de : Sanaga
1 commentaire
Grande fête du livre des éditions Noir et Rouge
lundi 21 - 23h28
de : Frank
BOLIVIE Perspectives avant les élections du 18 octobre
lundi 21 - 19h16
de : allain graux
APPEL AU MOIS INTERNATIONAL D’ACTIONS POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH
lundi 21 - 17h44
de : Jean Clément
COVID 19 : Cuba vient de mettre au point un vaccin !
lundi 21 - 16h40
de : joclaude
Représentation syndicale avec son badge (ou pas) et rien d’autre !
lundi 21 - 12h11
de : Christian Delarue
2 commentaires
SEXYPHOBIE AU MUSEE d’ORSAY
lundi 21 - 01h28
de : Christian Delarue
4 commentaires
Premiers de corvée, premiers oubliés ! Des sans-papiers marchent vers l’Élysée
dimanche 20 - 17h03
CHILI/VENEZUELA : une superbe historique, afin que nul n’en ignore !
dimanche 20 - 16h31
de : joclaude
CUBA : courrier au Canard Enchaîné
dimanche 20 - 16h12
de : joclaude
Amérique Latine : Démocratie contre blocus !
dimanche 20 - 15h19
de : joclaude
1 commentaire
Racket sur les retraités et les personnes en perte d’autonomie : le rapport Vachey
dimanche 20 - 15h04
de : joclaude
1 commentaire
Entre droit de critique du voile et nécessaire respect des personnes
samedi 19 - 23h25
de : Christian Delarue
2 commentaires
Le néocolonialisme d’ENGIE au Brésil
samedi 19 - 21h53
de : Mr Mondialisation
SEXYPHILIE anodine d’Instagram et SEXYPHOBIES agressives ailleurs
samedi 19 - 17h02
1 commentaire
journée internationale pour la paix : visio-conf. ce 18 septembre 2020
jeudi 17 - 23h32
Le désempuissantement populaire participe de la perte de démocratie.
jeudi 17 - 20h50
de : Christian Delarue
4 commentaires
Pourquoi beaucoup de salariés ont la tête ailleurs
jeudi 17 - 12h16
1 commentaire
Des papiers pour tous ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 08h17
de : Hdm
De la lutte des masques à la lutte des classes
jeudi 17 - 07h58
de : Bruno Guigue
2 commentaires
Si à 5 ans un gosse n’as pas eu au moins deux leucémies, c’est qu’il a raté sa vie
mercredi 16 - 23h29
de : Dr Seguelasse de Santé publique rance

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite