Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

La spectaculaire évolution de "Sauvons la Recherche"


de : Appel de Cochin
mercredi 21 avril 2004 - 05h26 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

Il y a un an, l’appel de Cochin issu d’une assemblée générale dénonçait l’OMC et l’AGCS (Accord Général sur le Commerce des Services). Sa cible était notamment la stratégie de privatisation des services publics (ANNEXE 1).

Un an plus tard, une association "Sauvons la Recherche" est formée dont les statuts s’inscrivent dans une logique de "participation constructive" à cette même politique jadis dénoncée (ANNEXE 2).

Quelques semaines plus tard, Fillon fait ouvertement état (ANNEXE 3) du marchandage consistant à rétablir les 550 postes statutaires en échange de l’adhésion de "Sauvons la Recherche" et des principales centrales syndicales à la stratégie d’élaboration d’une nouvelle loi d’orientation (c’est de l’actuelle que les personnels de la recherche tiennent leur statut de fonctionnaires titulaires).

Malentendu ? Pas le moins du monde. A présent, le ton a changé et les ex-contestataires s’en prennent aux "lourdeurs" de l’actuel système de recherche. Le trésorier de "Sauvons la recherche" reçoit les deux ministres de tutelle pour en parler (ANNEXE 4). Des "lourdeurs techniques" ? Pas vraiment, ou pas seulement. Car le "manque de flexibilité" concerne au premier chef les personnels, principal chapitre du budget des établissements publics de recherche, et on peut lire (ANNEXE 4) :

<< Les chercheurs ont également dénoncé le manque de flexibilité du système français. "Quand j’étais en post-doc (jeune chercheur, ndlr) à Harvard, j’ai pu embaucher des techniciens de qualité. En France, c’est impossible de leur proposer plus que le Smic", témoigne un jeune chercheur, Frédéric Saudou, spécialiste de la mort cellulaire programmée.>>

Autrement dit, ce chercheur ne veut plus de techniciens fonctionnaires et défend ouvertement le système US. Et, dans la même logique, de nombreux directeurs de laboratoire (ils le disent ouvertement) ne veulent plus ou guère de chercheurs fonctionnaires, etc... etc...

Les 550 postes statutaires sont bien des "mesures transitoires" (Axel Kahn avec Barre et Delors) et rien d’autre, y compris pour "Sauvons la Recherche" et pour les principales centrales syndicales.

Voir :

*****************************************************

ANNEXE 1

http://recherche-en-danger.apinc.org/article.php3?id_article=46

L’APPEL DE COCHIN

Il faut sauver la recherche scientifique française !

Texte adopté en assemblée générale, le 4 avril 2003, par le personnel des laboratoires de recherche de l’Institut Cochin

Une série de choix politiques a amené la recherche scientifique française dans une situation si catastrophique que sa survie même en est compromise.

Les choix des gouvernements qui se sont succédé depuis plusieurs années ont amené le budget de la recherche à un niveau dérisoire, incompatible avec les exigences de la compétition internationale. Un exemple : en 2002, le budget du NIH (National Institute of Health, équivalent de l’Inserm), était 50 à 60 fois supérieur à celui de l’INSERM (1), pour un rapport de populations de 5.

Le gouvernement actuel vient de frapper ce budget 3 fois de suite. Fin 2002, une première baisse des budgets 2003 du CNRS et de l’INSERM a été décidée, au moment même où, pris dans les mêmes difficultés économiques, les Etats-Unis choisissaient, d’augmenter le budget du NIH de 15% ! En mars 2003, une baisse de 2% des dépenses publiques françaises a été décidée, répartie inégalement selon les secteurs. Pour le secteur de la recherche, cette baisse n’a pas été de 2% mais de plus de 9%.

A cette annulation de crédits se sont immédiatement rajoutés 20% de gels de crédits (au cas où de futures annulations seraient nécessaires en cours d’année), ce qui porte à environ 30% la diminution de crédits réellement disponibles pour les organismes de recherche (tout cela, hors salaires, bien entendu). Mais comme environ la moitié de ces crédits servent à faire face à des dépenses incompressibles (batiments, fluides, frais d’animalerie), la diminution de crédits de fonctionnement disponibles pour les équipes est supérieure à 50 %  ! Nous ne sommes donc pas face à une petite réduction de 2%, mais face à une baisse catastrophique, qui risque d’arrêter de nombreuses recherches.

Dans quel état sont les équipes de recherche, au même moment ? Elles sont mal en point, pour des raisons qui ne sont pas récentes, mais qui vont en s’aggravant. L’équilibre de ces équipes de recherche tient sur 3 pieds, d’importance égale : chercheurs statutaires, ITA (ingénieurs+ techniciens+ administratifs), et chercheurs non statutaires(doctorants + post-doctorants).

Depuis des années, cet équilibre est de plus en plus compromis par la réduction systématique, inexorable, du nombre d’ITA, compromettant très sérieusement le fonctionnement des équipes et des Instituts. Quant aux étudiants, il semble que tout soit fait pour les décourager de se tourner vers la recherche, et ils commencent, hélas, à avoir bien compris ce message. Leur travail de thèse (temps plein, intense, productif, à bac+6 à +8) est rémunéré au niveau du SMIC, et pour certaines bourses, sans couverture sociale.

Mais surtout, la récompense de ces efforts est un risque de plus en plus élevé de se retrouver au chômage à la fin de leur cursus, lorsqu’ils auront 32-35 ans (risque exceptionnellement haut pour ce niveau d’études). C’est en bouchant leur avenir, en leur proposant des moyens de travail incompatibles avec la compétition internationale, qu’on favorise la fuite de jeunes talentueux, formés au terme de longues études, vers les pays qui, investissent dans la recherche et récolteront les fruits des fausses économies de la France sur son dispositif de recherche.

Lorsque, dans ces conditions, le gouvernement continue d’affirmer que la recherche reste une priorité, les équipes de recherche ont le sentiment qu’on se moque d’elles.

Certains pensent que le Plan Cancer démontre la bonne volonté du gouvernement en faveur de la recherche. De la recherche clinique et appliquée dans ce domaine, oui, tant mieux. Mais dans l’Institut National du Cancer qui sera le fer de lance de ce plan, il n’y aura pas de recherche fondamentale. Et la plaquette officielle souligne bien que le fonctionnement de cet Institut sans recherche fondamentale préfigure la réorganisation de la recherche en France.

Comment peut-on oublier que les scanners et l’IRM utilisés par les cancérologues aujourd’hui sont construits sur des principes mis au point dans des laboratoires de physique fondamentale, qui ne se préoccupaient pas du cancer ? Et au-delà, comment faire semblant d’ignorer que la plupart des avancées majeures de la recherche biomédicale viennent de découvertes fondamentales ?

La France a besoin d’une recherche fondamentale de qualité ?et pas seulement en biologie ou en physique-, mais le gouvernement semble penser différemment. En effet, on entend dire : "la recherche publique française n’offre pas assez de retour sur investissement". Mais peut-on accepter que tout s’évalue en terme de valeur ajoutée ou de retour sur investissement ? Dire cela aujourd’hui, n’est-ce pas s’apprêter à dire demain que l’éducation (ou les malades, les retraités, les personnes handicapées) n’offre pas assez de retour sur investissement ? Il semble bien que ce qui est en train de se jouer pour la recherche s’inscrive dans un cadre beaucoup plus large, celui de la privatisation des services publics au sein de l’OMC (2). Les citoyens français sont-ils favorables à une privatisation générale des services publics, et en particulier de la recherche fondamentale ?

Ce qui se prépare, ce ne sont pas de petites difficultés temporaires, mais c’est la mort annoncée de la recherche publique de notre pays. Cela concerne l’avenir de la France, cela concerne tous les citoyens de ce pays.

(1) Le budget du NIH était de 23,6 milliards de $ en 2002 et il est de 27,3 milliards de $ en 2003 ; celui de l’INSERM pour 2002 était de 0,445 milliards d’euros, et si rien n’est fait, il passera à 0,311 milliards d’euros en 2003 !
(2) Les propositions pour la renégociation de l’AGCS (Accord Général pour le Commerce des Services), dans le cadre de l’OMC, devaient être déposées pour le 31 mars, date qui vient d’être repoussée au 14 avril.

ANNEXE 2

Création de l’association "Sauvons la recherche"
Le mercredi 10 mars 2004.

Le collectif a fondé l’association "Sauvons la recherche". Cette association régie par la loi de 1901 a pour objets :

1. De promouvoir la recherche fondamentale quelle que soit la discipline ;
2. D’oeuvrer auprès du public, des instances de la recherche française, du gouvernement français, du parlement, de la commission et de l’assemblée européenne, des médias, pour améliorer la compréhension du fonctionnement, des apports et des besoins de la recherche fondamentale ;
3. De favoriser les relations entre la recherche publique et la recherche privée ;
4. De promouvoir l’enseignement de la science et la communication de la recherche ;
5. De favoriser les relations entre les Universités ou tout autre établissement d’enseignement supérieur et les établissements publics en charge de la recherche ;
6. De favoriser les relations entre la recherche publique française et la recherche publique des autres pays de la communauté européenne ;
7. D’analyser le fonctionnement de la recherche publique française et de publier ses analyses ;
8. De proposer des modes d’organisation et de financement de la recherche publique française et européenne.

Si vous désirez adhérer pour soutenir le mouvement pour la recherche dans la durée, lui permettre de mener des actions dans le cadre des objets ci-dessus, merci d’envoyer votre cotisation et votre bulletin d’adhésion ci-dessous à :

"Sauvons la Recherche"
Société de Biologie Cellulaire de France
Case 243 - Universite Paris VI
4 place Jussieu
_75252 Paris cedex 05

Bulletin à découper ou à recopier et à renvoyer avec votre règlement par chèque exclusivement :
J’adhère à "Sauvons la Recherche"
Nom :
Prénom :
Adresse :
Profession :
e-mail :
Tel :

Ma cotisation est de (cocher la case correspondante et joindre un chèque à l’ordre de Sauvons la Recherche) :
- 5 euros pour les membres dont le revenu mensuel est inférieur à 1200 euros net,
- 10 euros pour les membres dont le revenu mensuel est supérieur à 1200 euros et inférieur à 2400 euros net,
- 15 euros pour les membres dont le revenu mensuel est supérieur à 2400 euros net.

Avec nos chaleureux remerciements pour votre soutien, Mme. Catherine Dargemont, Présidente, M. Thierry Galli, Vice-Président, Mme. Isabelle Sommier, Vice-Présidente, M. Henri Audier, Secrétaire, M. Jean Salamero, Trésorier.

ANNEXE 3

mercredi 14 avril 2004, 16h43
La loi d’orientation sur la recherche sera soumise au Parlement "à la rentrée", selon François Fillon

PARIS (AP) - La loi d’orientation sur la recherche sera soumise au Parlement "à la rentrée", a annoncé mercredi le ministre de l’Education François Fillon.

Pour mettre fin au conflit avec les chercheurs, "nous avons décidé de rétablir les postes statutaires" et "de suspendre les recrutements sur les postes contractuels jusqu’à l’aboutissement d’une négociation sur l’emploi scientifique", a-t-il rappelé lors des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale. Par ailleurs, "nous avons décidé de créer, d’ici 2005, 1.000 postes supplémentaires dans l’enseignement supérieur".

Mais "la contrepartie de cet effort exceptionnel dans un contexte budgétaire extrêmement dégradé, c’est l’engagement d’un processus de réflexion et de réforme", a ajouté M. Fillon. A donc été "engagée d’ici le mois de septembre une réflexion globale sur l’organisation de notre système de recherche" et "nous vous proposerons à la rentrée une loi d’orientation". AP

ANNEXE 4

(AFP) mardi 20 avril 2004, 21h49
Les deux ministres en charge du dossier de la recherche dans les labos



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> La spectaculaire évolution de "Sauvons la Recherche"
28 avril 2004 - 15h36

Je suis tout à fait ravie de l’évolution du mouvement " sauvons la recherche " depuis le début je soutiens cette action sur la région Aquitaine plus particulièrement les relations avec le public.
Je suis étonnée et enchantée par la forte mobilisation de tous oublics,ainsi que de la part de certains élus dans cette région.
Les différentes propositions de leur part me laisse penser que l’action doit être soutenue , je pense que dans les différents plans d"action certains d’entre eux doivent être présentés dans les états généraux.
J’attends votre réponse pour une prochaine mise en place et d’zvznce je vous en remercie.
Bien cordialement M.Claire KARA
n° port 06.14.65.91.48.






Premiers de corvée, premiers oubliés ! Des sans-papiers marchent vers l’Élysée
dimanche 20 - 17h03
CHILI/VENEZUELA : une superbe historique, afin que nul n’en ignore !
dimanche 20 - 16h31
de : joclaude
CUBA : courrier au Canard Enchaîné
dimanche 20 - 16h12
de : joclaude
Amérique Latine : Démocratie contre blocus !
dimanche 20 - 15h19
de : joclaude
1 commentaire
Racket sur les retraités et les personnes en perte d’autonomie : le rapport Vachey
dimanche 20 - 15h04
de : joclaude
Entre droit de critique du voile et nécessaire respect des personnes
samedi 19 - 23h25
de : Christian Delarue
2 commentaires
Le néocolonialisme d’ENGIE au Brésil
samedi 19 - 21h53
de : Mr Mondialisation
SEXYPHILIE anodine d’Instagram et SEXYPHOBIES agressives ailleurs
samedi 19 - 17h02
journée internationale pour la paix : visio-conf. ce 18 septembre 2020
jeudi 17 - 23h32
Le désempuissantement populaire participe de la perte de démocratie.
jeudi 17 - 20h50
de : Christian Delarue
4 commentaires
Pourquoi beaucoup de salariés ont la tête ailleurs
jeudi 17 - 12h16
1 commentaire
Des papiers pour tous ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 17 - 08h17
de : Hdm
De la lutte des masques à la lutte des classes
jeudi 17 - 07h58
de : Bruno Guigue
2 commentaires
Si à 5 ans un gosse n’as pas eu au moins deux leucémies, c’est qu’il a raté sa vie
mercredi 16 - 23h29
de : Dr Seguelasse de Santé publique rance
SEPARATISME
mercredi 16 - 19h48
de : Nemo3637
5 commentaires
l’Etat providence... ! Pour qui ?
mercredi 16 - 16h41
de : joclaude
VENEZUELA : On ne nous dit pas tout !
mercredi 16 - 10h37
de : joclaude
1 commentaire
La nouvelle grenade de désencerclement reste une arme de guerre
lundi 14 - 07h23
1 commentaire
Les trois secteurs de résistance du peuple-classe
dimanche 13 - 14h47
de : Christian Delarue
1 commentaire
Le séisme idéologique est plus important que le virus lui-même
dimanche 13 - 05h35
de : Michaël Verbauwhede et Seppe De Meulder - Solidaire
4 commentaires
MRAP : Droit et "séparatisme islamique" (lettre ouverte)
samedi 12 - 16h29
de : Christian Delarue (mrap)
Le MRAP assure le Maire de Stains de sa solidarité
samedi 12 - 10h48
de : Christian Delarue (mrap)
Agression antisémite à Aubervilliers
samedi 12 - 10h43
de : Christian Delarue (MRAP)
Génération désenchantée
vendredi 11 - 22h11
de : paris lutte info
Oussama et CIA copains comme cochon
vendredi 11 - 21h56
de : globalResearch
quel "homme" de petite taille ce darmanin
vendredi 11 - 18h14
1 commentaire
Le moment paranoïaque (le déferlement totalitaire) face à la dialectique du maître et de l’esclave Par Ariane Bilheran,
vendredi 11 - 11h21
de : pierrot
2 commentaires
CHRONIQUES NOIR & ROUGE N° 2 Septembre 2020
mercredi 9 - 22h26
de : frank
ELEVES ET PROFS A L’ABANDON
mercredi 9 - 18h16
de : Nemo3637
Séance de déplacement collectif
mercredi 9 - 12h43
de : jean1
République et démocratie : dérives et instrumentalisations
mercredi 9 - 00h08
de : Christian Delarue (Fondation Copernic)
1 commentaire
Rentrée scolaire "bleu marine" !
dimanche 6 - 16h33
de : joclaude
Mali : une solution est-elle possible sans remise cause des règles du jeu ?
samedi 5 - 16h57
de : Eve76
Rentrée, plan de relance, luttes…
samedi 5 - 09h40
Regard marxiste sur la catastrophe écologique et perspectives - Chrismondial
samedi 5 - 08h38
de : Christian Delarue
1 commentaire
RÉUNION ET REPAS DE SOLIDARITÉ ORGANISÉS PAR LA CAMPAGNE UNITAIRE POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH - 12/09/20
vendredi 4 - 17h40
de : Jean Clément
RÉUNION ET REPAS DE SOLIDARITÉ ORGANISÉS PAR LA CAMPAGNE UNITAIRE POUR LA LIBERATION DE GEORGES ABDALLAH - SAMEDI 12 SEP
vendredi 4 - 17h37
de : Jean Clément
Mali : Dans quel but s’y maintient l’Armée Française ?
vendredi 4 - 17h29
de : joclaude
Guy KONOPNICKI : 2005 - 2020 . Christian DELARUE
vendredi 4 - 17h14
de : Christian.Delarue
3 commentaires
Etats-Unis : Daniel Prude asphyxié par des policiers dans l’Etat de New York (video, photos)
vendredi 4 - 10h58

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite