Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

La spectaculaire évolution de "Sauvons la Recherche"
de : Appel de Cochin
mercredi 21 avril 2004 - 05h26 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

Il y a un an, l’appel de Cochin issu d’une assemblée générale dénonçait l’OMC et l’AGCS (Accord Général sur le Commerce des Services). Sa cible était notamment la stratégie de privatisation des services publics (ANNEXE 1).

Un an plus tard, une association "Sauvons la Recherche" est formée dont les statuts s’inscrivent dans une logique de "participation constructive" à cette même politique jadis dénoncée (ANNEXE 2).

Quelques semaines plus tard, Fillon fait ouvertement état (ANNEXE 3) du marchandage consistant à rétablir les 550 postes statutaires en échange de l’adhésion de "Sauvons la Recherche" et des principales centrales syndicales à la stratégie d’élaboration d’une nouvelle loi d’orientation (c’est de l’actuelle que les personnels de la recherche tiennent leur statut de fonctionnaires titulaires).

Malentendu ? Pas le moins du monde. A présent, le ton a changé et les ex-contestataires s’en prennent aux "lourdeurs" de l’actuel système de recherche. Le trésorier de "Sauvons la recherche" reçoit les deux ministres de tutelle pour en parler (ANNEXE 4). Des "lourdeurs techniques" ? Pas vraiment, ou pas seulement. Car le "manque de flexibilité" concerne au premier chef les personnels, principal chapitre du budget des établissements publics de recherche, et on peut lire (ANNEXE 4) :

<< Les chercheurs ont également dénoncé le manque de flexibilité du système français. "Quand j’étais en post-doc (jeune chercheur, ndlr) à Harvard, j’ai pu embaucher des techniciens de qualité. En France, c’est impossible de leur proposer plus que le Smic", témoigne un jeune chercheur, Frédéric Saudou, spécialiste de la mort cellulaire programmée.>>

Autrement dit, ce chercheur ne veut plus de techniciens fonctionnaires et défend ouvertement le système US. Et, dans la même logique, de nombreux directeurs de laboratoire (ils le disent ouvertement) ne veulent plus ou guère de chercheurs fonctionnaires, etc... etc...

Les 550 postes statutaires sont bien des "mesures transitoires" (Axel Kahn avec Barre et Delors) et rien d’autre, y compris pour "Sauvons la Recherche" et pour les principales centrales syndicales.

Voir :

*****************************************************

ANNEXE 1

http://recherche-en-danger.apinc.org/article.php3?id_article=46

L’APPEL DE COCHIN

Il faut sauver la recherche scientifique française !

Texte adopté en assemblée générale, le 4 avril 2003, par le personnel des laboratoires de recherche de l’Institut Cochin

Une série de choix politiques a amené la recherche scientifique française dans une situation si catastrophique que sa survie même en est compromise.

Les choix des gouvernements qui se sont succédé depuis plusieurs années ont amené le budget de la recherche à un niveau dérisoire, incompatible avec les exigences de la compétition internationale. Un exemple : en 2002, le budget du NIH (National Institute of Health, équivalent de l’Inserm), était 50 à 60 fois supérieur à celui de l’INSERM (1), pour un rapport de populations de 5.

Le gouvernement actuel vient de frapper ce budget 3 fois de suite. Fin 2002, une première baisse des budgets 2003 du CNRS et de l’INSERM a été décidée, au moment même où, pris dans les mêmes difficultés économiques, les Etats-Unis choisissaient, d’augmenter le budget du NIH de 15% ! En mars 2003, une baisse de 2% des dépenses publiques françaises a été décidée, répartie inégalement selon les secteurs. Pour le secteur de la recherche, cette baisse n’a pas été de 2% mais de plus de 9%.

A cette annulation de crédits se sont immédiatement rajoutés 20% de gels de crédits (au cas où de futures annulations seraient nécessaires en cours d’année), ce qui porte à environ 30% la diminution de crédits réellement disponibles pour les organismes de recherche (tout cela, hors salaires, bien entendu). Mais comme environ la moitié de ces crédits servent à faire face à des dépenses incompressibles (batiments, fluides, frais d’animalerie), la diminution de crédits de fonctionnement disponibles pour les équipes est supérieure à 50 %  ! Nous ne sommes donc pas face à une petite réduction de 2%, mais face à une baisse catastrophique, qui risque d’arrêter de nombreuses recherches.

Dans quel état sont les équipes de recherche, au même moment ? Elles sont mal en point, pour des raisons qui ne sont pas récentes, mais qui vont en s’aggravant. L’équilibre de ces équipes de recherche tient sur 3 pieds, d’importance égale : chercheurs statutaires, ITA (ingénieurs+ techniciens+ administratifs), et chercheurs non statutaires(doctorants + post-doctorants).

Depuis des années, cet équilibre est de plus en plus compromis par la réduction systématique, inexorable, du nombre d’ITA, compromettant très sérieusement le fonctionnement des équipes et des Instituts. Quant aux étudiants, il semble que tout soit fait pour les décourager de se tourner vers la recherche, et ils commencent, hélas, à avoir bien compris ce message. Leur travail de thèse (temps plein, intense, productif, à bac+6 à +8) est rémunéré au niveau du SMIC, et pour certaines bourses, sans couverture sociale.

Mais surtout, la récompense de ces efforts est un risque de plus en plus élevé de se retrouver au chômage à la fin de leur cursus, lorsqu’ils auront 32-35 ans (risque exceptionnellement haut pour ce niveau d’études). C’est en bouchant leur avenir, en leur proposant des moyens de travail incompatibles avec la compétition internationale, qu’on favorise la fuite de jeunes talentueux, formés au terme de longues études, vers les pays qui, investissent dans la recherche et récolteront les fruits des fausses économies de la France sur son dispositif de recherche.

Lorsque, dans ces conditions, le gouvernement continue d’affirmer que la recherche reste une priorité, les équipes de recherche ont le sentiment qu’on se moque d’elles.

Certains pensent que le Plan Cancer démontre la bonne volonté du gouvernement en faveur de la recherche. De la recherche clinique et appliquée dans ce domaine, oui, tant mieux. Mais dans l’Institut National du Cancer qui sera le fer de lance de ce plan, il n’y aura pas de recherche fondamentale. Et la plaquette officielle souligne bien que le fonctionnement de cet Institut sans recherche fondamentale préfigure la réorganisation de la recherche en France.

Comment peut-on oublier que les scanners et l’IRM utilisés par les cancérologues aujourd’hui sont construits sur des principes mis au point dans des laboratoires de physique fondamentale, qui ne se préoccupaient pas du cancer ? Et au-delà, comment faire semblant d’ignorer que la plupart des avancées majeures de la recherche biomédicale viennent de découvertes fondamentales ?

La France a besoin d’une recherche fondamentale de qualité ?et pas seulement en biologie ou en physique-, mais le gouvernement semble penser différemment. En effet, on entend dire : "la recherche publique française n’offre pas assez de retour sur investissement". Mais peut-on accepter que tout s’évalue en terme de valeur ajoutée ou de retour sur investissement ? Dire cela aujourd’hui, n’est-ce pas s’apprêter à dire demain que l’éducation (ou les malades, les retraités, les personnes handicapées) n’offre pas assez de retour sur investissement ? Il semble bien que ce qui est en train de se jouer pour la recherche s’inscrive dans un cadre beaucoup plus large, celui de la privatisation des services publics au sein de l’OMC (2). Les citoyens français sont-ils favorables à une privatisation générale des services publics, et en particulier de la recherche fondamentale ?

Ce qui se prépare, ce ne sont pas de petites difficultés temporaires, mais c’est la mort annoncée de la recherche publique de notre pays. Cela concerne l’avenir de la France, cela concerne tous les citoyens de ce pays.

(1) Le budget du NIH était de 23,6 milliards de $ en 2002 et il est de 27,3 milliards de $ en 2003 ; celui de l’INSERM pour 2002 était de 0,445 milliards d’euros, et si rien n’est fait, il passera à 0,311 milliards d’euros en 2003 !
(2) Les propositions pour la renégociation de l’AGCS (Accord Général pour le Commerce des Services), dans le cadre de l’OMC, devaient être déposées pour le 31 mars, date qui vient d’être repoussée au 14 avril.

ANNEXE 2

Création de l’association "Sauvons la recherche"
Le mercredi 10 mars 2004.

Le collectif a fondé l’association "Sauvons la recherche". Cette association régie par la loi de 1901 a pour objets :

1. De promouvoir la recherche fondamentale quelle que soit la discipline ;
2. D’oeuvrer auprès du public, des instances de la recherche française, du gouvernement français, du parlement, de la commission et de l’assemblée européenne, des médias, pour améliorer la compréhension du fonctionnement, des apports et des besoins de la recherche fondamentale ;
3. De favoriser les relations entre la recherche publique et la recherche privée ;
4. De promouvoir l’enseignement de la science et la communication de la recherche ;
5. De favoriser les relations entre les Universités ou tout autre établissement d’enseignement supérieur et les établissements publics en charge de la recherche ;
6. De favoriser les relations entre la recherche publique française et la recherche publique des autres pays de la communauté européenne ;
7. D’analyser le fonctionnement de la recherche publique française et de publier ses analyses ;
8. De proposer des modes d’organisation et de financement de la recherche publique française et européenne.

Si vous désirez adhérer pour soutenir le mouvement pour la recherche dans la durée, lui permettre de mener des actions dans le cadre des objets ci-dessus, merci d’envoyer votre cotisation et votre bulletin d’adhésion ci-dessous à :

"Sauvons la Recherche"
Société de Biologie Cellulaire de France
Case 243 - Universite Paris VI
4 place Jussieu
_75252 Paris cedex 05

Bulletin à découper ou à recopier et à renvoyer avec votre règlement par chèque exclusivement :
J’adhère à "Sauvons la Recherche"
Nom :
Prénom :
Adresse :
Profession :
e-mail :
Tel :

Ma cotisation est de (cocher la case correspondante et joindre un chèque à l’ordre de Sauvons la Recherche) :
- 5 euros pour les membres dont le revenu mensuel est inférieur à 1200 euros net,
- 10 euros pour les membres dont le revenu mensuel est supérieur à 1200 euros et inférieur à 2400 euros net,
- 15 euros pour les membres dont le revenu mensuel est supérieur à 2400 euros net.

Avec nos chaleureux remerciements pour votre soutien, Mme. Catherine Dargemont, Présidente, M. Thierry Galli, Vice-Président, Mme. Isabelle Sommier, Vice-Présidente, M. Henri Audier, Secrétaire, M. Jean Salamero, Trésorier.

ANNEXE 3

mercredi 14 avril 2004, 16h43
La loi d’orientation sur la recherche sera soumise au Parlement "à la rentrée", selon François Fillon

PARIS (AP) - La loi d’orientation sur la recherche sera soumise au Parlement "à la rentrée", a annoncé mercredi le ministre de l’Education François Fillon.

Pour mettre fin au conflit avec les chercheurs, "nous avons décidé de rétablir les postes statutaires" et "de suspendre les recrutements sur les postes contractuels jusqu’à l’aboutissement d’une négociation sur l’emploi scientifique", a-t-il rappelé lors des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale. Par ailleurs, "nous avons décidé de créer, d’ici 2005, 1.000 postes supplémentaires dans l’enseignement supérieur".

Mais "la contrepartie de cet effort exceptionnel dans un contexte budgétaire extrêmement dégradé, c’est l’engagement d’un processus de réflexion et de réforme", a ajouté M. Fillon. A donc été "engagée d’ici le mois de septembre une réflexion globale sur l’organisation de notre système de recherche" et "nous vous proposerons à la rentrée une loi d’orientation". AP

ANNEXE 4

(AFP) mardi 20 avril 2004, 21h49
Les deux ministres en charge du dossier de la recherche dans les labos



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> La spectaculaire évolution de "Sauvons la Recherche"
28 avril 2004 - 15h36

Je suis tout à fait ravie de l’évolution du mouvement " sauvons la recherche " depuis le début je soutiens cette action sur la région Aquitaine plus particulièrement les relations avec le public.
Je suis étonnée et enchantée par la forte mobilisation de tous oublics,ainsi que de la part de certains élus dans cette région.
Les différentes propositions de leur part me laisse penser que l’action doit être soutenue , je pense que dans les différents plans d"action certains d’entre eux doivent être présentés dans les états généraux.
J’attends votre réponse pour une prochaine mise en place et d’zvznce je vous en remercie.
Bien cordialement M.Claire KARA
n° port 06.14.65.91.48.






Didier Maisto, directeur de "sud radio" , mais aussi, journaliste de terrain, témoigne sur l’acte 53 à Paris (vidéo)
lundi 18 - 23h02
de : nazairien
1 commentaire
3 Médias indépendants, au coeur de l’acte 53 à Paris, article de pierrick tillet (vidéos)
lundi 18 - 19h12
de : nazairien
Le peuple désarmé sera toujours vaincu ! Analyse à méditer en tout cas !
lundi 18 - 16h54
de : JO
1 commentaire
Le Préfet de police a « transformé par un tour de passe-passe bureaucratique des manifestants en délinquants »
lundi 18 - 16h40
de : JO
4 commentaires
Mémoire historique : Information et mise au point sur l’association « 24 août 1944 »
lundi 18 - 15h24
de : Miguel Campos
Dimanche 17 Novembre, Paris, Acte 53 suite, Pas de repos pour les GJ ! (vidéo)
dimanche 17 - 21h16
de : nazairien
1er anniversaire, du combat des "gilets jaunes" AN II reprise des "ronds points" (vidéo)
dimanche 17 - 20h25
de : nazairien
4 commentaires
16 et 17 novembre : pas de cadeaux pour l’anniversaire des gilets jaunes
dimanche 17 - 19h32
2 commentaires
Les Forces de l’Ordre (quoique) ne devraient-t-elle nettoyer plus souvent la visière de leur casque
dimanche 17 - 18h34
de : jean-marie Défossé
Acte 53 Gilets Jaunes : Dissuasion ou interdiction perfide des manifs ; ?
dimanche 17 - 18h01
de : JO
Acte 53 Gilets Jaunes :Des policiers se font-ils passer pour des black blocs
dimanche 17 - 17h54
de : JO
Les réformes de Macron sont les vraies armes par destination
samedi 16 - 20h54
de : Xavier Marchand
1 commentaire
Une Transition Anticapitaliste est-elle encore possible ?
samedi 16 - 14h02
de : Lepotier
9 commentaires
Damien Saez, un artiste, qui n’a jamais renié ses engagements, chante l’anniversaire du combat des "gilets jaunes"
vendredi 15 - 23h13
de : nazairien
Pour revenir sur la 4e Assemblée des Assemblées des Gilets Jaunes à Montpellier avec Demos Kratos (vidéo)
vendredi 15 - 19h35
de : nazairien
Reviens vite Evo, ton peuple a besoin de toi : Roger Waters (vidéo str fr)
vendredi 15 - 11h50
de : nazairien
2 commentaires
LES « PÉTROLEUSES »
vendredi 15 - 10h48
de : Ernest London
LA LUTTE FINALE
jeudi 14 - 20h36
de : Nemo3637
2 commentaires
Hôpital : tout le monde déteste l’austérité
jeudi 14 - 18h11
Bloc bourgeois - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 13 - 21h31
de : Hdm
Sans âme.
mercredi 13 - 21h27
de : L’iena rabbioso
Précarité étudiante : le cinq décembre dans toutes les têtes
mercredi 13 - 18h37
1 commentaire
GILETS JAUNES Acte 52 à Montpellier : La terreur bleue !
mardi 12 - 16h26
de : JO
CES 600 MILLIARDS QUI MANQUENT À LA FRANCE
mardi 12 - 12h16
de : Ernest London
BOLIVIE ! Processus électoral électronique mis en cause !
mardi 12 - 11h32
de : JO
2 commentaires
Pour poser de nouveaux jalons de laïcité
mardi 12 - 01h01
de : Christian DELARUE
2 commentaires
Intervention de Michèle Sibony, au nom de l’UJFP, à la manifestation du 10 novembre contre l’islamophobie
lundi 11 - 23h23
de : Chantal Mirail
6 commentaires
L’appel à manifester des sous-marins jaunes
lundi 11 - 21h09
de : jean1
Rassemblement contre la précarité étudiante dans toute la France le mardi 12 novembre
lundi 11 - 20h50
de : jean1
La terre a tremblé de Cruas à Tricastin ; Allo vous m’entendez ?
lundi 11 - 15h40
de : le fou du roi nucléaire pour coordi SudEst
1 commentaire
Gauche SERVILE ou gauche INDOCILE face aux intégrismes religieux
lundi 11 - 11h53
de : Christian DELARUE
5 commentaires
Coup d’Etat en Bolivie :Les syndicats annoncent un siège et donnent 48 heures à Camacho pour quitter La Paz
lundi 11 - 11h13
de : JO
2 commentaires
L’Europe doit cesser d’investir dans l’industrie du génocide
dimanche 10 - 22h29
de : DAIARA TUKANO via Christine Prat
ISLAMOPHOBIE : du SENS STRICT au SENS LARGE
dimanche 10 - 17h42
de : Christian DELARUE
8 commentaires
Le voile est-il une obligation religieuse ?
dimanche 10 - 17h22
de : Mohammed Chirani
5 commentaires
Comprendre l’instrumentalisation du féminisme à des fins racistes pour résister
dimanche 10 - 17h07
de : Lisbeth Sal et Capucine Larzillière 15 septembre 2011
3 commentaires
MRAP : La lutte contre la haine doit être unitaire
dimanche 10 - 00h01
de : Christian D (CN - MRAP)
4 commentaires
Riposte populaire face à l’islamophobie
samedi 9 - 19h00
de : jean1
8 commentaires
Montpellier : Un Acte 52 des Gilets Jaunes marqué par plusieurs blessés et de nombreuses interpellations
samedi 9 - 17h42
de : jean1
PECO : Hypocrisie du bloc pro-capitaliste
samedi 9 - 16h06
de : Christian DELARUE
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Le monde est un endroit magnifique pour lequel il vaut la peine de se battre. Ernest Hemingway
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite