Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Vent de fraude aux élections du CNESER
de : BuroCrados
vendredi 18 juillet 2008 - 00h42 - Signaler aux modérateurs
24 commentaires
PNG - 36.8 ko

Le dépouillement des élections étudiantes au Conseil National de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (CNESER) s’est déroulé dans la journée du mercredi 16 juillet. Le CNESER est l’organe national de représentation des différentes associations et syndicats d’étudiants. Il est consulté à chaque réforme, même s’il n’a aucun poids institutionnel. Ses membres étudiants (11 sièges) sont élus sur le principe des grands électeurs, c’est à dire des élus étudiants des universités et des grandes écoles.

Les résultats sont sans réel surprise, ou presque. L’UNEF, qui perd une cinquantaine de voix, conserve ses cinq sièges, la Confédération Étudiant (Cé) et la liste Promotion et Défense des Étudiants (Corporations) conservent également leur siège respectifs. La FAGE (Associations) perd un siège qui va à l’UNI (Droite Universitaire), qui obtient ainsi son second siège. Mais la réelle surprise a failli venir de la liste d’union du syndicalisme de lutte (FSE et SUD-Étudiant), réunissant les deux syndicats étudiants à avoir clairement pris position à l’automne dernier contre la réforme LRU et participé activement au mouvement. En effet, cette liste rate son élu de moins d’une dizaine de voix (sur plus de deux mille votants), qui ira finalement à l’UNI

Mais l’élection a surtout été entachée par les innombrables tentatives de fraudes à l’encontre d’une des listes en particulier : la liste FSE / SUD-Étudiant Le vote se faisant par correspondance, la fraude est intervenue au niveau de l’envoi et de la réception des courriers. Boîtes aux lettres fracturées, interception de courriers, intimidations, le constat est accablant. Ainsi, une large vingtaine de double-votes ont pu être constatés, démontrant l’évidence de manoeuvres de la part d’une liste concurrente. De la même manière, un nombre conséquent de votes annulés en raison d’enveloppe à moitié ouvertes ont pu être constatées, et surtout nombre d’incohérences dans le scrutin : en effet, certains élus ne retrouvent pas leur vote SUD/FSE, alors que le dépouillement se faisait par établissement.

Coutumiers des méthodes, et surtout déjà soupçonnés des mêmes agissement aux dernières élections deux ans plus tôt, à l’encontre de la liste de la Cé, l’UNEF est clairement pointée du doigt par les militants SUD-Étudiant. Il est vrai que l’UNEF (proche du PS) n’a jamais eu à gérer la présence d’une organisation à sa gauche au CNESER depuis la création de celui-ci. De plus, le syndicat SUD-Étudiant, groupusculaire il y a quelques années, a su se construire et est devenu aujourd’hui un acteur à part entière du syndicalisme étudiant, étant même majoritaire sur quelques universités (Toulouse, Arras, ou Lyon (FSE)...). De la même manière, le rapprochement avec la FSE commence à se préciser. Et tout cela ne plaît pas à tout le monde...

Finalement, ces fraudes profitent à l’UNI, qui récupère le siège qui aurait dû être celui de SUD/FSE (qui ont tout de même doublé leur score par rapport aux dernières élections CNESER). Les syndicats FSE et SUD-Étudiant envisagent de déposer un recours administratif, demandant l’annulation des élections pour fraudes. En attendant, l’UNEF, décrédibilisée, fête sa victoire électorale, soulagée.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Minoritaires au PS... euh non à l’Unef pardon.
18 juillet 2008 - 00h54 - Posté par Communiste Blasé

Il serait temps que les tendances minoritaires (JCR et JC) se rendent compte de la pourriture qu’est l’Unef !!! Pourquoi restent-ils à jouer le jeu des bureaucrates anti-démocratiques ?? Rejoignez les syndicats de lutte, ou bien restez militants politiques, mais barrez-vous !!



Minoritaires au PS... euh non à l’Unef pardon.
18 juillet 2008 - 21h39 - Posté par Virgile Besson

"Pourquoi restent-ils à jouer le jeu des bureaucrates anti-démocratiques ??"

Peut être parce que c’est là où se trouvent la masse des étudiants. Mais Lénine l’explique mieux que moi, alors voici un passage de "la maladie infantile du communisme, "le gauchisme"." C’est un passage tiré du chapitre intitulé :"Les révolutionnaires doivent-ils militer dans les syndicats réactionnaires". L’intégralité du texte se trouve ici : http://marxists.org/francais/lenin/...

"La "théorie" saugrenue de la non-participation des communistes dans les syndicats réactionnaires montre, de toute évidence, avec quelle légèreté ces communistes "de gauche" envisagent la question de l’influence sur les "masses", et quel abus ils font dans leurs clameurs du mot "masse". Pour savoir aider la "masse" et gagner sa sympathie, son adhésion et son appui, il ne faut pas craindre les difficultés, les chicanes, les pièges, les outrages, les persécutions de la part des "chefs" (qui, opportunistes et social-chauvins, sont dans la plupart des cas liés - directement ou indirectement - à la bourgeoisie et à la police) et travailler absolument là où est la masse. Il faut savoir consentir tous les sacrifices, surmonter les plus grands obstacles, afin de faire un travail de propagande et d’agitation méthodique, persévérant, opiniâtre et patient justement dans les institutions, sociétés, organisations - même tout ce qu’il y a de plus réactionnaires - partout où il y a des masses prolétariennes ou semi-prolétariennes. Or les syndicats et les coopératives ouvrières (celles-ci dans certains cas, tout au moins) sont justement des organisations où se trouve la masse. En Angleterre, d’après les informations d’un journal suédois, le Folkets Dagblad Politiken (du 10 mars 1920), les effectifs des trade-unions ont passé, de fin 1917 - fin 1918, de 5500 000 à 6 600 000 membres, accusant ainsi une augmentation de 29%. A la fin de 2929, on en comptait jusqu’à 7 500 000. Je n’ai pas sous la main les chiffres correspondants pour la France et l’Allemagne, mais il est des faits absolument indiscutables et connus de tous, qui attestent un accroissement sensible du nombre des syndiqués dans ces pays également.

Ces faits attestent de toute évidence ce que des milliers d’autres symptômes confirment : la conscience accrue et la tendance toujours plus grande à l’organisation qui se manifestent justement dans les masses prolétariennes, dans les "couches inférieures", retardataires. Des millions d’ouvriers en Angleterre, en France, en Allemagne passent pour la première fois de l’inorganisation totale à la forme d’organisation élémentaire, inférieure, la plus simple et la plus accessible (pour ceux qui sont encore profondément imbus des préjugés démocratiques bourgeois), à savoir : aux syndicats. Et les communistes de gauche, révolutionnaires, mais peu raisonnables, sont là à crier : "la masse", "la masse" ! et refusent de militer au sein des syndicats !! en prétextant leur "esprit réactionnaire" ! ! Et ils inventent une "Union ouvrière" toute neuve, proprette, innocente des préjugés démocratiques bourgeois, des péchés corporatifs et étroitement professionnels, - cette Union qui, à ce qu’ils prétendent, sera (qui sera !) large, et pour l’adhésion à laquelle il faut simplement (simplement !) "reconnaître le système des Soviets et la dictature" (voir plus haut la citation) !!

On ne saurait concevoir plus grande déraison, plus grand tort fait à la révolution par des révolutionnaires "de gauche" ! Mais, si en Russie, après deux années et demie de victoires sans précédent sur la bourgeoisie de la Russie et de l’Entente, nous posions, aujourd’hui, comme condition d’admission aux syndicats, la "reconnaissance de la dictature", nous commettrions une sottise, nous porterions préjudice à notre influence sur les masses, nous ferions le jeu des mencheviks. Car toute la tâche des communistes est de savoir convaincre les retardataires, de savoir travailler parmi eux et non de se séparer d’eux par des mots d’ordre "de gauche" d’une puérile invention."

Fraternellement,

Virgile Besson
PCF Rhône.


Minoritaires au PS... euh non à l’Unef pardon.
20 juillet 2008 - 21h27 - Posté par

L’université française et ses quelques 2% d’étudiants syndiqués est bien loin de la Russie du début du XXeme siècle.
Non ?
Il faut peut être arrêter les délires exégétiques et se confronter a la réalité du syndicalisme étudiant. A l’heure actuelle la plupart des étudiants sont salariés (51 _ % environ) et rien ne leur est proposé.
Autre chose, pour les "révolutionnaristes" syndicaux : les grands mouvements sociaux qui ont pris de l’ampleur liaient le monde du travail et et la jeunesse. A l’heure actuelle l’UNEF est déconnectée de la jeunesse (désavouée dans les AG seuls véritables espaces démocratiques) et n’ont aucune implantation dans le monde du travail...
Que les militants les plus conscients y pensent


Minoritaires au PS... euh non à l’Unef pardon.
23 juillet 2008 - 21h11 - Posté par Virgile Besson

Toujours est-il que l’UNEF est actuellement, et de loin, la seule organisation syndicale étudiante présente sur l’ensemble du territoire. Et sa tendance oppositionnelle de gauche, le TUUD, syndique plus d’étudiants que SUD et la FSE réunis et sur une ligne qui n’est pas opportuniste contrairement à tous les "syndicats de luttes".

Le fond de commerce de SUD et de la FSE est le même depuis des années : dire que l’UNEF c’est le Mal parce que l’Unef c’est le PS et le PS c’est le Mal.
Ce qui me fait sourire c’est quand ces mêmes organisations accusent l’UNEF d’être bureaucratique. Sur Lyon, après le mouvement contre la LRU et les élections gagnées par la FSE il y a eu un certain nombre d’étudiants qui se sont tournées vers la FSE et là qu’est ce qu’ils ont découverts ? Et bien que la direction du syndicat verrouillait l’appareil pour en garder le contrôle(la FSE est sur cette ville dirigées par les JCML, organisation on ne peut plus crédible auprès de la masse des étudiants...). C’est toujours comme ça que ça se passe chez les gauchistes, dès qu’ils sont plus de 5 c’est la panique parce que la majorité des étudiants ne sont ni des staliniens, ni des maoïstes et que c’est un danger pour les révolutionnaires petits bourgeois à la tête de ces organisations. A l’UNEF il n’y a pas de bureau qui valide ou invalide les adhésions une par une afin de s’assurer que chaque adhérent est en accord avec la ligne ! C’est vraiment l’hôpital qui se fout de la charité.

Quant au lien entre les étudiants et les travailleurs laisse moi rire. Pendant le mouvement de la LRU, la FSE et SUD sur Lyon n’avaient rien d’autre à faire que d’aller bloquer les gares sans en avertir les salariés de la SNCF ou alors se pointer le matin sur les piquets de grève pour faire une leçon aux cheminots. Tout ce qu’ils ont réussis à faire c’est passer pour des petits bourgeois d’étudiants (ce qui n’est pas faux) et décrédibiliser les étudiants aux yeux des salariés.

A moins d’être un anarchiste inconséquent tu devrais savoir que ce ne sont pas les syndicats qui mèneront la révolution mais le parti révolutionnaire. Les syndicats sont par nature conservateurs. C’est pour beaucoup de prolétaires leur première forme d’engagement politique et comme chacun sait on ne nait pas révolutionnaire mais on le devient par l’expérience et ça peut prendre un certains temps. C’est ce qui est expliqué dans le texte de Lénine mais visiblement tu ne l’as pas lu ou pas compris.

La tâche des militants révolutionnaires est de justement militer dans ces syndicats pour élever le niveau de conscience des militants, pour les convaincre de la nécessité du socialisme. Dans la pratique cela veut dire renverser le capitalisme en détruisant l’état bourgeois et en le remplaçant par un état prolétarien qui a pour but d’oppresser la bourgeoisie jusqu’à sa disparition en tant que classe.

Fraternellement,

Virgile Besson
PCF Rhône


Minoritaires au PS... euh non à l’Unef pardon.
20 juillet 2008 - 02h17 - Posté par petite luciole

ah que vous êtes hilarants les syndicalistes de lutte....
Juste pour rétablir deux trois vérités...
Premièrement si une liste sud-fse a pu être présentée au cneser cette année c’est uniquement par la volonté du Ministère qui a accepté uniquement pour cette liste de récupérer des pièces nécessaires au dépôt après le délai prévu...c’était déjà le cas en 2006, d’ailleurs ce n’est pas une surprise, Sarkozy ne se cache pas du fait que la lcr soit un allié objectif pour l’ump, il est donc logique de voir un tel comportement vis à vis d’organisations dites ’d’extrême gauche’...
En second lieu et contrairement à tout ce qui est dit sur une éventuelle progression des syndicats de lutte, la liste sud fse enregistre moins de voix qu’en 2004, on (138 contre 131), on peut dire que ce résultat est simplement redevenu correct après un score proprement ridicule en 2006, et oui c’est plus facile de progresser quand on part de très bas...
Troisièment, l’alliance sud fse est uniquement une imposture électorale, sur le fond leur projet notamment en ce qui concerne les aides sociales est radicalement opposé (salaire social universel pour sud, simple augmentation des bourses pour la fse, ce qui est profondément opposé...)
Quatrièmement il est assez drôle d’entendre parler de démocratie par des gens qui les jours mêmes précédents cette election au cneser se sont encore empressés de ravager des locaux syndicaux...
Heureusement qu’un certain nombre de militants de ces deux organisations demeurent des syndicalistes qui oeuvrent selon leur conviction pour la défense des intérêts matériels des étudiants...


Vent de fraude aux élections du CNESER
18 juillet 2008 - 01h07 - Posté par Fyo

Des methodes bureaucratique et de triches qui ne change pas,
et un communiqué risible, où l’Unef explique clairement une vaste progression sur toute la France et sous-entenderai même que jamais les etudiants et leur elus n’on fait autant confiance à l’Unef.

ALors que dans les fait c’est tout le contraire, l’Unef à reculé sur son terrain (les elections) un peu partout et à même perdue certain de ses Bastions (comme Lyon II).

Esperons que l’extreme-gauche (pour ne pas dire gauche tout court d’ailleur) réussissent à Obtenir leur élus, pour enfin faire savoir clairement à tout le sjeunes militant communiste, que le monde etudiant à changer et que al stratégie d’etre minoritaire à l’UNEF est inutile et ne marche pas.

La triche etant vraiment tellement enorme, qu’on ne peux qu’etre indigné face à l’Unef qui essaye de faire bonne figure en feignant l’outrance face à ces accusations (il est effectivement dur pour une orga qui se réclame de gauche d’assumer, de faire plus d’effort pour nuir à sa gauche que à la droite, -en la favorisant d’ailleur !-).

Pour exemple on citera certaine Universités où cela est d’un manque de crédibilité certain, comme Toulouse II- le Miraïl, où SUD-FSE totalise plus de 50% des voix etudiantes, et sont donc uniquement 3em force de vote au Cneser aprés l’Unef et la Cé (chose, on l’aura noté mathématiquement impossible)



Vent de fraude aux élections du CNESER
18 juillet 2008 - 08h46 - Posté par Outré

Moi je veux bien qu’on tape sur l’Unef à tout va. Y’a des raisons, c’est sûr. Sauf que vous aussi vous faîtes, en l’occurrence, le jeu de l’Uni. Parce qu’en aprlant de triche, qui a augmenté son score et qui a fait un élu de plus ? L’Uni !

Pas un syndicat étudiant de gauche (quelque soit la gauche) n’est intelligent sur ce coup là. C’est l’Uni qui a du fric et qui paye des étudiants pour qu’ils votent pour eux. L’intelligence c’est de dénoncer cela.


Vent de fraude aux élections du CNESER
18 juillet 2008 - 09h45 - Posté par

Dénonçons les deux alors !

L’uni fau nez de la droite sarko-lepéniste (et ses satellites comme le fameux collectif sois disant indépendant "stop la grève") a sans doute magouillé pour avoir un élu. Ils sont de droite, se foutent des étudiants et ne défendent les intérêts que d’une minorité de petits bourgeois contre la majorité des étudiants qui sont obligés de se salarier pour survivre.

Le problème c’est que l’UNEF utilise les mêmes méthodes détestable.
La "représentativité (médiatique) d’un syndicat étudiant se mesure au nombre d’élus siégeant au CNESER. De plus ce siège est une véritable poule au oeufs d’or puisque chaque élu reçoit une forte somme qui revient a son organisation.
Quel est l’enjeu de ces élections : le fric et la possibilité de perler a la ministre, ce qui n’est pas négligeable.

Les militants des minorités de l’UNEF doivent prendre leurs responsabilités !

Malheureusement le petit jeu des alliances minorités/majorité offre trop d’intérêt pour que les JCR ou les JC brisent le pacte...Le problème c’est qu’ils sont persuadés qu’en étant au Bureau National de l’UNEF ils arrivent a influencer les décisions des petits bureaucrates qui se servent du syndicat étudiant pour faire carrière !
Le pire c’est qu’ils contribuent a donner a ce syndicat (qui ne vit pas de la vitalité de ses militants mais de magouilles pour obtenir des subventions comme celle du CNESER) une image de syndicat de gauche ! Ils vont même parfois jusqu’à distribuer pour le compte d’une direction défaitiste des tracts prônant la privatisation d’EDF pour financer les facs comme ça a été le cas lors du dernier mouvement...ridicule !


Vent de fraude aux élections du CNESER
18 juillet 2008 - 10h03 - Posté par

Franchemement, ça va deux minutes.

Ceux qui accusent l’UNI et l’UNEF de tricher sont toujours les mêmes. Les perdants.

La FAGE aussi dit qu’il y a eu fraude. En effet, ils expliquent eux-même q’ils récupèrent les enveloppes de leurs élus en les "centralisant" : <http://www.aaepl.com/forumaaepl/vie...

La Cé aussi dit qu’il y a eu fraude. En effet, ils ont fait changer l’adresse de tous leurs élus pour qu’aucun ne reçoivent le matériel. L’un d’entre eux a du aller jusqu’à intervenir pendant leur rencontre nationale pour la récupérer.

Concernant SUD-FSE, je me marre.

1. Si certains élus n’avaient pas reçu leur matériel, il suffisait de passer à la fac (à moins qu’ils n’y mettent pas souvent les pieds) pour en redemander un. Ce qu’on fait d’ailleurs tous les élus des autres orga quand le cas se présentait.

2. Le dépouillement est public. On dépouille d’abord les enveloppes avec le nom de l’élu puis les bulletins, de manière anonyme. La liste des élus SUD-FSE n’ayant pas voté est extrêmement longue (plus de 40). Ils se seraient tous fait soi-disant volé leur enveloppe ? Et aucun n’aurait redemandé du matériel de vote ? Ou est-ce que plutôt ils n’ont pas pris la peine de voter ?

La liste est impressionnante. Comment on explique qu’une certaine Marie, élue FSE à P4 n’est pas voté ? Ou Anouk de P8, ou Romain de Lyon 2 qui sont, je crois, des militants convaincus ? Pourquoi seulement la moitié des élus de l’AGEC ont voté et seulement 1 élu de l’AGEPS ?

La liste anti-LRU loupe l’élu à 2 voix. Les quelques militants SUD-FSE qui n’ont pas pris la peine de mettre un bulletin d’en l’urne seraient bien inspirés de sen prendre à eux même.


Vent de fraude aux élections du CNESER
18 juillet 2008 - 10h46 - Posté par

En effet, le dépouillement est public...et la mauvaise foi des militants de l’UNEF aussi ! Boites aux lettres fracturées, double envoie de matériel électoral détourné etc...Malheureusement les preuves sont nombreuses.
Autre chose, si un syndicat ouvrier se permettait d’employer les mêmes méthodes il serait immédiatement dénoncé ! L’hégémonie de l’UNEF est a ce prix. Une honte !

Ps : était-ce vraiment la peine d’associer l’UNI au réquisitoire anti SUD-FSE ?


Vent de fraude aux élections du CNESER
18 juillet 2008 - 10h48 - Posté par Fyo

Tu ma l’air bien inspiré,

Mais d’une mauvaise foi absolue pour défendre l’Unef, croit-tu vraiment que SUD-FSE n’a pas redemander du matérielle de vote ?, alors que chacun de leur élus comptais ?

Tu m’a l’air bien au courant, mais visiblement pas de tout.
Quand tu parle d’une Certaine Marie-FSE à Paris IV "qui n’a pas voté", et bien figure-toi que si, elle a voté mais visiblement "trop tot" (donc vote invalidé) ;
Et Anouk, a belle et bien voté, mais son vote à de même etait invalidé le jour même du dépouillage.

Tu dit "il suffit de passerr à la fac, en redemander, si encore il y passe", oui oui...sauf que tu n’est peut-etre pas au courant que dans les université où la FSE et SUD sont majoritaire, les Boittes aux lettres on soit etaient volé, soit fracturé...

Et si tu dit que SUD et la FSE ne peuvent s’en prendre que à l’heure elues qui n’ont pas voté (car visiblement tu par sur le postulat que leur bulletins n’ont pas etait volé...c là que la triche est dénoncé justement),
Visiblement tu oublie aussi de dire qu’ils ne peuvent aussi s’en prendre que à leur élues convaincue qui n’ont visiblement pas trouvé judicieux de voter SUD/FSE (faisant que sur certaine université ou ecole, il y a moin de vote SUD/FSE que de menbres de cette organisation ayant émargée).

QUand à la redemande de matérielle, laisse moi-rire....oui oui, il y a bien une 40aine d’élue qui "n’ont pas pris la peine de voter", mais il y en a bien une trentaine qui ont "voté 2 fois" visiblement,
SUr ceux je te laisse deviner à quelle orga appartenait le bulletin dans la 2em envellope...


Vent de fraude aux élections du CNESER
18 juillet 2008 - 10h58 - Posté par

Le but de l’UNEF n’est plus de défendre les étudiants les plus précaires mais de se maintenir en tant que bureaucratie dans les instances universitaires.
L’UNEF est peut être le "premier syndicat étudiant" mais a quel prix !

Ce syndicat, qui racole lors des rentrées universitaires en faisant croire aux bacheliers qu’il est obligatoire se se syndiquer, qu’ils auront des réductions sur les livres etc... et qui leur soutire une cotisation (et éventuellement des voix en vu de préparer les congrès) est un syndicat aux pratiques détestables !

Que les militants réellement sincères, ceux qui animent les mouvements sociaux le quitte !
Qu’ils investissent les structures de lutte et construisent une syndicalisme étudiant réellement indépendant, loin des appareils politiques et notamment de l’hégémonie du PS. Les cotisations des étudiants ne doivent plus servir a la formation accélérée des futurs cadres du PS.
Ces élections sont la preuve des pratiques antidémocratiques des cadres de l’UNEF. Il est tant que chacun prenne ses responsabilités !


Vent de fraude aux élections du CNESER
18 juillet 2008 - 10h54 - Posté par Fyo

Nb :

Renseigne-toi aussi sur le paysage organisationel francais quand tu te demande pourquoi :
la moitié des militants de l’AGEC on voté et seulement 1 de l’AGEPS.
L’AGEC, car une partie de leur élue à décidé de soutenir le syndicalisme de lutte,
L’AGEPS, est une orga indépendante issue de l’Unef paris-4 ; ils n’ont pas voté car ils n’avaient personne pour qui voter, n’etant pas sur la ligne de SUd et de la Fse et dénoncant toute les autres.

Si on sait que l’AGEPS "à voté", c’est parsque une des 11 envellopes de Paris IV, contenait un Bulletin nul, sur lequel figuerait l’inscriptionsuivante : "AGEPS Le Syndicat étuidant", qui n’etait là que pour etre une provocation contre l’Unef.

à bonne entendeur salut.


Vent de fraude aux élections du CNESER
18 juillet 2008 - 13h02 - Posté par

Evidement, si toutes les orgas dénoncent les méthodes de l’Unef, c’est forcément un complot ! Tout le monde en a après l’Unef, mais c’est bien entendu impossible qu’ils aient raison...
Il y a quand même une différence entre centraliser les bulletins (de façon qui peut être ou non démocratique), et domicilier 60% de ses votants au siège de l’Unef !


Vent de fraude aux élections du CNESER
18 juillet 2008 - 12h44 - Posté par Jihad WACHILL

Monsieur "Outré", ce qui devrait t’outrer, c’est que si le vote s’était passé "normalement", l’UNI aurait eu un élu de moins et la liste FSE / SUD-étudiants aurait récupéré cet élu. Ici, on voit l’Unef faire le jeu... de l’UNI ! Ca, ça n’a pas l’air de t’outrer ?


Les élections au CNESER doivent être annulées !
18 juillet 2008 - 14h44 - Posté par

Communiqué commun de SUD et FSE :

Les élections CNESER doivent être annulées

Mercredi 16 juillet s’est tenu le dépouillement des bulletins de vote pour les élections des représentants étudiants au CNESER (Conseil National de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche). Les résultats « officiels » annoncent 131 bulletins exprimés pour la liste Sud/FSE, qui n’emporte donc pas de siège à seulement 5 voies.

Ce dépouillement a eut lieu à la suite d’une campagne et d’un scrutin entâché de plusieurs cas de fraudes.

Il faut rappeler que ces élections se font par correspondance : le matériel de vote n’est pas envoyé par des moyens sécurisés par le ministère (ni même en recommandé). Au cours de la campagne, plusieurs élu-e-s sur les listes Sud étudiant ou FSE ont vu leurs boîtes aux lettres fracturées, et beaucoup d’autres n’ont tout simplement pas reçu leur matériel de vote (devant ainsi solliciter un nouvel envoi auprès du ministère que nos élu-e-s n’ont jamais reçu).

D’autre part, lors du dépouillement (dont les résultats sont donnés université par université), nous constatons que de nombreux bulletins des élu-e-s Sud ou FSE ne sont pas arrivés jusqu’au ministère, alors qu’ils avaient été envoyés à temps.

De fait, des organisations présentes au CNESER ont reconnues hier que le scrutin était entaché de fraudes.

Nous tenons tout de même à souligner un fait important, qui déplaira à ceux/celles qui se sont rendus responsables de ces fraudes : la liste du syndicalisme étudiant de lutte Sud/FSE a su rassembler au-delà des villes où Sud étudiant et la FSE sont implantés. Nouvelle preuve de la force croissante du syndicalisme de lutte, et du courant de sympathie qui l’accompagne, et doit continuer de croître de manière unitaire.

Nous annonçons donc que nous présenterons un recours rapide au ministère (garant légal de la bonne tenue du scrutin) pour demander l’annulation de ces élections du fait de la non-sincérité du scrutin. Si l’annulation n’était pas rapidement acceptée, nous envisagerons tous les recours possibles dans les jours à venir.

Fédération Syndicale Etudiante fse.relations@luttes-etudiantes.com

Fédération des syndicats Sud Etudiant sud-etudiant@sud-etudiant.org


Les élections au CNESER doivent être annulées !
18 juillet 2008 - 15h48 - Posté par

Vous pourriez au moins ne pas faire de fautes d’orthographe quand vous rédigez un communiqué.

Si l’Uni n’avait pas triché, si L’Unef n’avait pas triché, si la cé n’avait pas triché (etc), vous auriez eu un élu. Mais vous ne l’avez pas.

Pleurons à l’électoralisme dont vous faîtes preuve.

Au fait, sur ma fac, Sud étudiant doit avoir environ 10 fois le budget de l’unef sur l’année alors ne me sortez pas l’arguement du fric. Merci.


Les élections au CNESER doivent être annulées !
18 juillet 2008 - 17h08 - Posté par

L’emmerde c’est que le seul syndicat à avoir fraudé...c’est l’UNEF !
Les autres ont juste bénéficié des petites magouilles et vices de formes.

Quant au fric...et bien oui c’est important, pour faire vivre une structure !


Les élections au CNESER doivent être annulées !
18 juillet 2008 - 17h28 - Posté par Sonny

Pour le communiqué, un point pour toi. Il a été fait dans la précipitation, mais cela n’excuse rien pour les fautes je te l’accorde.

Pour le reste, tu dénonces des tricheries de la part des autres orgas alors que personne ne les a constatées. Sur quoi tu te bases ??? Non pas que je veuille les défendre, mais la seule organisation qui avait intérêt à ce qu’on ne soit pas au CNESER c’est l’UNEF, car ce n’est certainement pas à l’UNI, à la CE ou à la FAGE que l’on prend des voix...

« Sud étudiant doit avoir environ 10 fois le budget de l’unef »
Là encore, connaît-tu leurs comptes, sur quoi tu te bases ??

Pleure tout seul pour l’électoralisme que tu dénonces, nous avons toujours été clairs sur les raisons pour lesquelles on se présente aux conseils.


Les élections au CNESER doivent être annulées !
18 juillet 2008 - 18h59 - Posté par

Que le fric des élections aille a un syndicat de lutte plutôt qu’à une bureaucratie qui collabore avec la ministre !
Plutôt militer à SUD, syndicat indépendant lié au monde du travail, qu’à l’UNEF, ENA du pauvre et pépinière a socialos.


Les élections au CNESER doivent être annulées !
19 juillet 2008 - 02h35 - Posté par Jihad WACHILL

Heu pour le siège contesté, il n’irait en l’état actuel ni à l’un ni à l’autre, mais... à l’UNI (la droite universitaire). Voici concrètement le résultat des manoeuvres frauduleuses de l’Unef : augmenter le "trésor de guerre" des sarkozystes !


Les élections au CNESER doivent être annulées !
19 juillet 2008 - 02h36 - Posté par Jihad WACHILL

Le siège et donc le fric qui va avec, ça va de soi...


Les élections au CNESER doivent être annulées !
19 juillet 2008 - 14h52 - Posté par

"car ce n’est certainement pas à l’UNI, à la CE ou à la FAGE que l’on prend des voix..."

Sauf qu’il n’est pas question de prendre des voix mais de tricher donc aucun rapport.


Les élections au CNESER doivent être annulées !
21 juillet 2008 - 11h57 - Posté par

Communiqué de la Fage :

"La FAGE manque cette année le troisième siège de 3 voix, au profit de l’UNI qui obtient un deuxième siège contestable. En effet, l’écart surprenant entre les 213 voix obtenues par cette organisation dans les établissements et les 263 voix obtenues au CNESER, pose question à la FAGE quant aux méthodes employées par cette organisation lors de ce scrutin."

A bon entendeur...





MEXIQUE : Le Président élu invite Nicolas Maduro à son investiture !
mardi 13 - 17h45
de : JO
LES 5 ARNAQUES DES AUTOROUTES : CQFD !
mardi 13 - 17h07
de : JO
17 novembre : pourquoi les syndicats traînent-ils des pieds, alors que les politiques courent après ?
mardi 13 - 16h45
6 commentaires
Armes Européennes chez Daesch : Des langues se délient !
lundi 12 - 18h02
de : JO
Les grosses augmentations de certains ministres en 2018
lundi 12 - 11h58
de : JO
1 commentaire
Enfoirés de journalistes !
lundi 12 - 10h10
de : jean 1
5 commentaires
« Fêtons la gratuité ! » le samedi 5 janvier à Lyon !
lundi 12 - 09h18
de : Paul Ariès
1 commentaire
La Bible, les terres et les missionnaires du temps de la « pacification » des colonies.
dimanche 11 - 22h02
de : Christian DELARUE
CONSEIL CONSTITUTIONNEL : Censurons les censeurs !
dimanche 11 - 14h56
de : JO
1 commentaire
LE MONDE SELON MONSANTO - De la dioxine au OGM, une multinationale qui vous veut du bien
dimanche 11 - 08h46
de : Ernest London
VENEZUELA : La Révolution se défend contre le terrorisme économique !
samedi 10 - 17h39
8 commentaires
Make Anti-Imperialism Great Again !
samedi 10 - 17h07
de : jean 1
1 commentaire
Réformes de l’éducation : « C’est un projet élitiste, autoritaire, réactionnaire et libéral »
samedi 10 - 06h08
Carburants ou pouvoir d’achat : les raisons de la colère
vendredi 9 - 20h44
de : Christian DLR (cgt fin pub)
Du 11 Novembre 1918… au 1er Septembre 1939… D’une guerre mondiale… à l’autre…
vendredi 9 - 13h31
de : Emission Polémix et La Voix Off
rencontre nationale des secteurs en lutte samedi 10 novembre à Paris !
vendredi 9 - 11h17
de : SUD Poste 92
2 commentaires
Ce mensonge du gouvernement qui pourrait vous coûter très cher !
vendredi 9 - 11h07
de : JO
Les GM&S attaquent PSA et Renault en justice
jeudi 8 - 16h08
Gender Recognition Act : la lutte des femmes britanniques pour ne pas être effacées
jeudi 8 - 12h36
de : Female-
5 commentaires
#fachosphère / C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 8 - 11h51
de : Hdm
Sortons du vrai-faux débat sur le prix du carburant. Défendons le droit à l’énergie élémentaire via sa gratuité !
jeudi 8 - 07h54
de : Paul Ariès et l’Observatoire international de la Gratuité (OIG)
12 commentaires
Retraite Complémentaire : Très mauvaise nouvelle qui vous attend en 2019
mercredi 7 - 15h27
de : JO
Mélenchon : les limites juridiques, judiciaires et politiques de l’enquête préliminaire
lundi 5 - 16h00
de : Foolad
2 commentaires
Les approches libertaires de l’école du Rojava
lundi 5 - 12h06
de : jean 1
Suicide d’une factrice : ses collègues exigent le départ des encadrants depuis 10 jours
dimanche 4 - 13h37
L’abécédaire de Daniel Guérin
vendredi 2 - 14h03
de : jean 1
Arkéa : les épargnants en danger !
vendredi 2 - 12h15
de : Guirec
Détermination kurde - Retour à Kobané
jeudi 1er - 19h37
de : Pierre Bance
JAMAIS TROP TARD ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 1er - 12h46
de : Hdm
Macron, un économiste stupide ? Ou de classe...
jeudi 1er - 09h22
de : Allain Graux
1 commentaire
Les grèves de la faim se multiplient dans les conflits du travail
jeudi 1er - 07h22
APRÈS LE CAPITALISME - Essai d’écologie politique
mercredi 31 - 07h06
de : Ernest London
2 commentaires
Ce que l’élection de Bolsonaro au Brésil nous apprend ici en France
mercredi 31 - 06h37
de : Foolad
VIDEO EN DIRECT - Meeting de Jean-Luc Mélenchon à Lille mardi 30 octobre 2018 à 19h00
mardi 30 - 12h00
Mirages 2000, chars Leclerc, canons Caesar : la France fournisseuse officielle du carnage yéménite
mardi 30 - 10h29
de : jean 1
Les tribulations d’un Vampire sous l’Apartheid le 9 novembre
lundi 29 - 11h37
Lettre ouverte des communistes du PRCF
lundi 29 - 10h35
de : JO
2 commentaires
NANTES RÉVOLTÉE – Numéro 4 - Nos désirs font désordre
lundi 29 - 07h47
de : Ernest London
Brésil. L’élection d’un chef de gang psychopathe d’extrême droite, ouvre la voie à "un nettoyage jamais vu dans l’histoire du Brésil"
lundi 29 - 00h34
de : Smaïl Hadj Ali
4 commentaires
84% des Français ne font pas confiance à Emmanuel Macron pour redresser leur pouvoir d’achat
dimanche 28 - 14h00
de : JO
1 commentaire

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

C'est le devoir de chaque homme de rendre au monde au moins autant qu'il en a reçu. Albert Einstein
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
https://www.facebook.com/MARCELINEL... Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINEL...
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite