Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

L’ARGENT DETTE - Vidéo pédagogique à ne pas manquer !


de : Film de Paul Grignon
samedi 25 octobre 2008 - 12h24 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires

Une vidéo à ne pas manquer, qui nous décrit les artifices financiers appliqués par les banques avec la complicité des gouvernants. Ca fait froid dans le dos. Mais il ne suffit pas de regarder, il s’agirait également de revendiquer les quelques pistes qu’y sont proposés.

A l’aube d’une séquence ou nos civilisations vont devoir opérer un virage à 180°c, il serait bon d’anticiper les pénuries et la fin des ressources terrestres à bas couts, la fin de la récré a sonné !

Pour plus de débat, consulter également le site Arrèt sur Image, dont ci-dessous un article et liens associés.

Skapad.

LE FILM DE PAUL GRIGNON

Les analyses de@SI

Depuis début octobre, L’argent-dette séduit sur la toile un public hétéroclite. L’objet de ce film ? Expliquer, de manière très ludique, le mécanisme par lequel les banques privées créent "de l’argent qui n’existe pas".

Pour "café-croissant", sur Agoravox, le film de Paul Grignon est une "vidéo pédagogique incontournable" ; pour Nicolas Cori, journaliste de Libération auteur du blog "Les cordons de la bourse", "on se sent vraiment intelligent" après l’avoir visionné. L’argent-dette a également attiré l’attention de Rue89, site qui prend ses distances avec cette vidéo considérée comme "conspirationniste" et tendancieuse.

Pour y voir plus clair, @rrêtsurimages.net vous propose un parcours guidé à travers cette vidéo. L’argent-dette est une adaptation française du film original de Paul Grignon (Money as debt), réalisée par Bankster.tv. La vidéo de Grignon vise à expliquer l’idée suivante : dans notre système monétaire contemporain, les banques prêtent de l’argent qu’elles n’ont pas. Elles créent de l’argent à partir de promesses de remboursement, autrement dit, à partir de dettes. "Comment ce « miracle bancaire » est-il possible ?", s’interroge Grignon.

Acte 1 : Il était un vieil orfèvre

Pour expliquer ce tour de passe-passe, il faut remonter aux origines du système bancaire. La vidéo met en scène un orfèvre médiéval, dans une ville qui ressemble à Venise. La "petite allégorie historique sur les banques" est présentée pendant une dizaine de minutes (de 03’50 à 11’20). Grignon y dépeint, à grands traits, la naissance du capitalisme financier.

Attention, tout de même, soulignent les spécialistes : si la vidéo est éclairante, elle simplifie à l’extrême le processus historique de développement des banques (comme l’explique l’émission d’@rrêt sur images).

Acte 2 : Le système monétaire contemporain

L’auteur nous plonge ensuite dans l’économie d’aujourd’hui. Fondamentalement, le système mis en place grâce à la ruse du vieil orfèvre fonctionne toujours. Mais les banquiers vont réussir – avec l’appui des politiques, d’après l’auteur du film – à se débarrasser de l’étalon-or et à contourner les régulations.

Conclusion (provisoire) : la création monétaire des banques privées a pour seul borne les limites légales que voudront bien mettre en place les gouvernants.

Acte 3 : Un exemple concret

Pour mieux démontrer la toute-puissance des banques dans un tel système, Grignon prend "un exemple concret" de banque nouvellement créée. De 14’40 à 19’ 00, on suit les affaires florissantes de ses dirigeants. Dotée par ses investisseurs d’un capital de 1111,12 dollars à sa création, la banque finira par récolter des intérêts sur 100 000 dollars qu’elle n’a jamais possédés.

La vidéo insiste sur le point suivant : "Quand on signe les papiers d’un emprunt ou d’une hypothèque, la seule chose réelle est notre reconnaissance de dette. Cette reconnaissance est garantie par nos actifs, qui seront confisqués si on ne peut pas payer les remboursements."

Vrai ? Faux ? Certains économistes (dont Alexandre Delaigue, du blog Econoclaste, invité sur le plateau d’@rrêt sur images) soulignent que le prêt est un service rendu par les banques, qui permet d’acquérir des biens réels : une voiture, un logement ... La présence d’un taux d’intérêt se justifie alors par le service rendu : cette mise à disposition d’argent.

Acte 4 : En finir avec la "dette perpétuelle"

A partir de 26’ 30, Grignon avertit son public : il faudra toujours des dettes pour payer les dettes précédentes, puisque elles seules sont créatrices d’argent. Pour changer ce système destructeur, l’auteur présente une variété d’options, détaillées en partie dans la vidéo (de 37’38 à 44’05).

Sommes-nous réellement condamnés à cette "dette perpétuelle", comme le dit Grignon ? Oui, si l’économie continue de se donner pour finalité la croissance. Pour sortir de l’engrenage de la dette perpétuelle, une solution à ses yeux : opter pour la croissance zéro, ou même la décroissance. Partisan de la décroissance, Grignon insiste sur ce point. D’autres économistes, dont la plupart des libéraux, soulignent que la dette est nécessaire à la création de richesse. Parallèlement, à leurs yeux, la croissance (le "gâteau qui grossit") permet de "remettre les compteurs à zéro" et justifie la création d’argent (tout en rendant la dette indolore).

Acte 5 : les présidents assassinés

Dans cette dernière partie, Grignon délaisse l’économie et la pédagogie. Il entend dénoncer et dévoiler. Qui, quoi ? Le "pouvoir invisible" qui nous trompe : "ce qu’on appelle démocratie et liberté sont devenus en réalité une forme ingénieuse et invisible de dictature économique."

Aujourd’hui, "presque tout le monde sur la planète est enchaîné à un dette grandissante", constate Grignon, avant de poser la question ultime : "Est-ce que tout cela serait arrivé purement par accident, ou est-ce qu’il y aurait ... conspiration ?"

La dernière citation du film défile sur fond noir et musique inquiétante : "Seuls les petits secrets ont besoin d’être protégés. Les grands sont tenus secrets par l’incrédulité du public." (McLuhan, théoricien de la communication)

Cette dernière partie de la vidéo pose plusieurs questions.

D’abord autour du ton "complotiste" de Paul Grignon. Deux des dernières citations du film sont des citations de présidents américains qui ont dénoncé le pouvoir des banques et sont "morts assassinés", précise le film. Exposer ainsi les choses laisse penser (en n’apportant aucune preuve) que leur assassinat a pu être commandité par des membres du milieu bancaire et financier.

Deuxième point qui fait débat : les connotations (supposées) antisémites de cette vidéo. Pascal Riché, sur Rue89, commente : "La représentation de la pieuvre portant ses tentacules sur le monde (voir plus bas), est inspirée d’une bien laide iconographie", explique-t-il, citant trois images où la pieuvre porte l’étoile de David ou le nom Rotschild (symboles Juifs), et étend ses tentacules sur le monde. "Le commentaire qui accompagne l’image est à l’avenant : « peu de gens savent aujourd’hui que l’histoire des Etats-Unis depuis la révolution de 1776 fut une lutte épique pour se libérer du contrôle des banques mondiales dominées par les Rothschild ». Et pendant que cette voix douce nous sussure cela, des mots défilent rapidement : « dépression, inflation, paniques bancaires, infiltrations, assassinats, possession de médias, tromperies des masses... »", note aussi Riché.

André Gunthert, chercheur en histoire visuelle à l’EHESS, réfute ce lien entre image de pieuvre et antisémitisme sur son blog, où il montre que la pieuvre a certes été associée à l’image des Juifs, mais qu’elle a également représenté la franc-maçonnerie, la puissance des Etats-Unis, ou encore la Russie bolchévique.

Autre détail : la ressemblance frappante de l’orfèvre du film avec Shylock, personnage – peu sympathique – d’usurier juif inventé par Shakespeare dans... Le marchand de Venise et incarné au cinéma par Al Pacino.

Quelques mots enfin sur Paul Grignon, l’auteur de l’Argent-dette

L’homme se présente sur son site.

Ce Canadien de 60 ans dit être devenu "suspicieux" à propos du système monétaire "en découvrant la fonction logarithmique" lors de ses études. Routard, proche de la nature, Grignon a vécu plusieurs années avec sa compagne sous une tente, sur l’île Gabriola (au large du Canada), faute de revenus suffisants pour acquérir une maison. En 1997, il s’établit comme vidéaste indépendant. Il crée son studio ("Moonfire Studio"), et produit ses premiers films.

Il édite des documentaires sur la politique étrangère des Etats-Unis, mais aussi un film plus surprenant. Grignon est l’auteur, avec William Thomas (un "journaliste alternatif"), de Chemtrails - Mystery Lines in the Sky, un film qui dénonce un complot climatique mondial. Pour Thomas et Grignon, certaines chemtrails (ces trainées laissées par les avions dans le ciel) sont des produits toxiques lâchés par les pouvoirs politiques pour enrayer le réchauffement de la planète.

En 2002, une organisation de défense des consommateurs (United Financial Consumers - UFC) commande à Grignon une vidéo sur les systèmes de prêts bancaires, qui sera diffusée lors d’un séminaire. La première version de Money as debt est née. Elle sera reprise sur le site du Canadian Action Party, un parti politique canadien qui milite pour une "réforme monétaire", puis améliorée et complétée à la demande de l’American Monetary Institute, une organisation non lucrative pour "l’étude de l’histoire, la théorie et la réforme monétaire". En 2006, la version finale de Money as debt est sur pied.

En France, elle est rapidement sous-titrée par certains internautes, avant que Bankster.tv n’en édite une version française.

Par la rédaction le 24/10/2008



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
L’ARGENT DETTE -Vidéo pédagogique à ne pas manquer !
25 octobre 2008 - 13h23

Paul Grignon comme les commentateurs semble omettre le principal pour nous Europeens, a savoir
l’article 104 du Traité de Maestricht qui prive les Etats de la souveraineté et creation monetaire :

La gauche et la droite ensemble ?

mercredi 15 octobre 2008

Aujourd’hui, qu’est-ce qui réunit les plombiers, les docteurs en médecine, les métallos, les femmes à journées, les avocats et les éboueurs ?

L’article 104 du traité de Maastricht ! Explications dans cette video.

Intervention d’Etienne Chouard a Aix janvier 2008

http://lacrisepourlesnuls.blogspot....



L’ARGENT DETTE -Vidéo pédagogique à ne pas manquer !
25 octobre 2008 - 16h57 - Posté par cop

Ne parlez plus de pieuvres, c’est anti-sémite, ni du cousin du calmar, c’est trop louche, c’est du refoulé, comme tout autant les marins qui parlent du cousin du lièvre avec un regard effrayé du dedans....

Il y a quelque chose de vachement louche, quelque peu anti-sémite dans le fait de parler de la crise....

Ouais ouais....

Vous n’êtes pas obligé de me croire....



L’ARGENT DETTE -Vidéo pédagogique à ne pas manquer !
26 octobre 2008 - 10h36 - Posté par Skapad

Conspiration, Complot , peut importe le classement linguistique que l’on colle à cette situation financière et économique.

Le constat à lui seule laisse présumer de la plausibilité d’un complot !

L’ampleur du krach à l’air de surprendre mème certains chroniqueurs journalistes de ASImage.

Il y a de mon avis une pyramide, dont une infime partie tente d’atteindre le sommet ! Pour qu’il en reste plus un ! Métaphore catastrophique qui nous rappel certains chapitre de la Génèse ou du premier testament. La tour de Babel jusqu’au plus haut des cieux !

Waouh ! Là c’est tordu, mais à coté de ces Magnats ??????






Contre RTE et EDF, rencontrons nous
jeudi 6 - 21h40
de : amassada Pas res nos arresta
RTS : Suisse, la mortalité 2020 inférieur à celle de 2019, malgré le covid !
jeudi 6 - 14h06
de : RTS - Suisse
LIBAN : LA FSM EN SOLIDARITÉ AVEC LES TRAVAILLEURS ET LE PEUPLE DU LIBAN APRÈS LES EXPLOSIONS
jeudi 6 - 09h47
de : jodez
Trois quart de siècle plus tard…
mercredi 5 - 22h49
de : Pierre Péguin
A Sara Dura ! Un été de mobilisation contre le TAV en Val Susa
mercredi 5 - 22h42
de : No TAV
LE SOUVERAINISME AU SERVICE DE QUI ?
mercredi 5 - 19h42
de : Nemo3637
1 commentaire
Desabrahamisation de l’anthropologie pour la PMA
mardi 4 - 01h26
de : Christian DELARUE
Désabrahamisation de l’anthropologie : ouverture hors dogmes
mardi 4 - 01h12
de : Christian DELARUE
2 commentaires
FATIGUÉE
samedi 1er - 18h47
de : jean1
6 commentaires
BLACK AND WHITE
samedi 1er - 16h21
de : Nemo3637
Pénurie de gants ? La honte de ce régime ripoux !
vendredi 31 - 17h26
de : joclaude
VENEZUELA : L’IRAN ouvre à CARACAS son premier supermarché !
vendredi 31 - 16h48
de : joclaude
Report des élections Présidentielles en Bolivie.
vendredi 31 - 11h00
de : joclaude
Des personnalités appellent Darmanin à « soutenir » le policier « lanceur d’alerte »
jeudi 30 - 23h31
de : Christian DELARUE (MRAP)
1 commentaire
ATTAC : Gisèle Halimi n’est plus, Attac est en deuil
jeudi 30 - 00h06
de : Christian DELARUE (ATTAC)
Gisèle HALIMI, une grande militante - MRAP
mercredi 29 - 21h19
de : Christian DELARUE (MRAP)
BOLIVIE : La Centrale Ouvrière Bolivienne déclare une grève générale illimitée
mercredi 29 - 16h01
de : joclaude
29 juillet 1900 : un ouvrier anarchiste tue le roi d’Italie
mercredi 29 - 15h14
de : jean1
PLAN DE RELANCE EUROPÉEN : L’ARNAQUE MACRON
mardi 28 - 16h34
de : joclaude
1 commentaire
Fin des prospectus : les c…, ça ose décidément tout !
mardi 28 - 11h10
de : Michel B.
5 commentaires
Ceux qui doivent vivre et ceux qui doivent mourir ; la sélection
mardi 28 - 00h41
de : Jean-Yves Peillard
Affaire Girard-Coffin : Un effet Obono
lundi 27 - 23h03
de : Christian Delarue
4 commentaires
Un policier révèle des centaines de cas de maltraitance et de racisme dans les cellules du tribunal de Paris
lundi 27 - 19h31
de : jean1
1 commentaire
OMISSION, DÉFORMATION, DÉSINFORMATION
lundi 27 - 17h32
COLOMBIE:L’Ambassadeur de Cuba en ce pays sollicité pour l’envoi de médecins !
lundi 27 - 15h37
de : joclaude
CASTEX : "Monsieur T2A", casseur de l’Hôpital
lundi 27 - 14h43
de : joclaude
L’Espagne se propose de rééduquer les prisonniers politiques
dimanche 26 - 22h51
de : Antoine (Montpellier)
3 commentaires
Le Covid-19 frappe plus durement les pauvres !
dimanche 26 - 16h36
de : joclaude
1 commentaire
NICARAGUA:Le président Daniel Ortega, a commémoré le 41e anniversaire de la révolution.
vendredi 24 - 11h21
1 commentaire
MEXIQUE:Certains devraient y réfléchir puisque apparemment, c’est possible !…
vendredi 24 - 10h48
de : joclaude
Séparatisme désormais !
jeudi 23 - 23h17
de : Christian Delarue
4 commentaires
LE MONDE CHANGE, l’impérialisme ne va pas tarder à s’en apercevoir !
jeudi 23 - 18h00
de : joclaude
Je n’ai qu’un cri : scandaleux !
jeudi 23 - 11h34
de : joclaude
LE SEGUR DE LA HONTE !
jeudi 23 - 11h08
de : joclaude
Tensions au Caucase : une diversion opportune pour Nikol Pashinyan ?
mercredi 22 - 20h58
2 commentaires
HONG-KONG : Pour savoir de quoi on parle !
mercredi 22 - 15h02
de : joclaude
3 commentaires
LIBÉRONS GEORGES IBRAHIM ABDALLAH
mercredi 22 - 09h46
de : jodez
MACRON PUTAIN, ENCORE 600 JOURS
mardi 21 - 21h05
de : joclaude
L’ODEUR DU CACA BRUN
lundi 20 - 18h47
de : Nemo3637
1 commentaire
20/07/2001 - 20/07/2020 : Carlo Giuliani
lundi 20 - 13h55
de : Roberto Ferrario

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite
Nouvelle affiche scandaleuse de Info’ Com...
mercredi 24 juin
de Mickael Wamen
13 commentaires
De pire en pire le bad buzz continue... Se réjouir des licenciements à BFM c’est scandaleux !! Cette restructuration est totalement injustifiée comme toutes les autres et qu’elle touche des salarié/es de BFM ne donne pas droit de s’en réjouir ... Les salariés de BFM ne sont pas des chiens comme indiqué par Info’ Com ... En plus ce sont les « petits » qui vont morfler ! Comment Info’ Com peut il être à ce point une fois de plus totalement à la rue sur un (...)
Lire la suite
La chasse continue ... tu gênes donc on te dégage !!!! Bravo info’com ....
mercredi 17 juin
de Mickael Wamen
Ce n’est plus du syndicalisme mais utilisation de méthodes patronales les plus dégueulasses.... Bien content d’avoir démissionné car c’est impossible de continuer d’adhérer à un syndicat qui vire celles et ceux qui ne pensent pas comme la direction !!!! Info’com critique la conf’ mais fait pire ...ilsfont’com leur va très bien ! Ils sont plus fort avec leur « camarade agency » qu’avec la camaraderie la vraie, la gratuite.... Ils sont (...)
Lire la suite
Info’Com Cgt, nous n’avons pas adhéré avec obligation de nous taire !!!
jeudi 11 juin
de Mickael Wamen, Sidi Boussetta
WE LOVE NOTRE SYNDICAT Et OUI, nous aimons notre syndicat qui nous a accueilli en 2016, cette super équipe de l’époque, fraternelle, humaine et profondément militante... Ce même syndicat qui a toujours su différencier la CGT des hommes et des femmes qui la composent, qui a toujours osé dire les choses, par exemple, souvent relever les manquements du secrétaire général confédéral, de la confédération, de sa fédération, sans jamais remettre en cause la CGT... On est en droit de (...)
Lire la suite
Aux dirigeants d’Info’Com-CGT
vendredi 5 juin
de Mickael Wamen
2 commentaires
Après avoir repoussé plusieurs fois cette décision, je vous informe que je ne souhaite plus être adhérent au syndicat info’com CGT et je quitte le bureau de placement de la SACIJO. Je tiens de suite à indiquer que cette décision n’a strictement rien à voir avec cette connerie d’affiches. Ce serait trop facile pour vous de prendre cet argument pour expliquer ma décision.t Depuis les démissions d’Olivier et Stéphane, la ligne du syndicat ressemble bien trop à celle (...)
Lire la suite