Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !

Trotskistes, gaullistes et francs-maçons rivalisent pour contrôler FO
de : un peu d'histoire
samedi 6 février 2010 - 19h19 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

(un peu d’histoire pour les plus jeunes et de quoi se rafraichir la mémoire pour les plus vieux)

quant o n voi que certains cadres dirigeants ou responsables de la cgt aujourd’hui ont passé entre 20 et 30 ans à FO ça fait froid dans le dos


27/02/1996

Force ouvrière est une centrale syndicale. C’est aussi un ensemble de réseaux, qui ont fini par structurer toute la vie de l’organisation.

Normal, au sein d’un syndicat qui brandit le drapeau de l’indépendance et refuse, en son sein, l’existence de courants liés à des partis. Depuis sa création en 1947 d’une scission avec la CGT, Force ouvrière a attiré tous ceux qui refusaient l’emprise du Parti communiste sur le mouvement ouvrier. En premier lieu, les socialistes de la vieille maison SFIO ; les gaullistes ensuite, qui adhèrent pleinement au fonds de commerce anticommuniste de la nouvelle organisation ; les trotskistes aussi ; enfin, les survivants de l’anarcho-syndicalisme. Radiographie de la maison Force ouvrière.

Les trotskistes.

« On exagère beaucoup leur pouvoir au sein de l’organisation. Au mieux, ils ne représentent que 15% de l’appareil confédéral », tempère un des membres du bureau, le gouvernement de FO. En oubliant toutefois de préciser que les trotskistes du Parti communiste internationaliste (PCI), dirigé par Pierre Boussel-Lambert, pape de ce groupuscule, tiennent en main les secteurs clés de l’appareil. Ils ont la haute main sur FO-Hebdo, le journal de la confédération, contrôlent la formation des cadres syndicaux et occupent, avec Claude Jenet, le secrétariat confédéral à l’organisation, le ministère de l’intérieur du syndicat.

Leur influence s’étend sur les fédérations des cadres et employés, de l’éducation, de la chimie et des banques et assurances. Au point qu’en 1993, de guerre lasse, une partie de la section FO du groupe AXA rejoindra la CFTC. Leur influence s’étend également sur 17 unions départementales sur 105. Avec un bastion historique, le syndicat de Loire-Atlantique, longtemps dirigé par Alexandre Hébert et aujourd’hui tenu par son fils Patrick. « C’est quand même incroyable de voir des trotskistes inventer le syndicalisme héréditaire. C’est la Corée du Nord », se moque un proche de Jacques Mairé.

Même s’il se réclame officiellement de l’anarcho-syndicalisme, Alexandre Hébert, sous le pseudonyme d’« Armand » appartient au bureau politique du PCI depuis 1969. L’« entrisme » (noyautage) des trotskistes au sein de FO remonte au temps d’André Bergeron. Roger Sandri, un de ses proches, responsable de l’organisation, leur laboure le terrain. Il quittera ensuite FO pour rejoindre directement le comité central du PCI. Les militants lambertistes s’activeront ensuite pour préparer l’élection de leur candidat, Marc Blondel, en 1989.

Mais la nébuleuse trotskiste de FO entretient aussi des rapports étroits avec certains membres du RPR. Etienne Garnier, député RPR de Loire-Atlantique, qui a ravi le siège de l’ancien ministre socialiste des Affaires sociales, Claude Evin, reconnaît qu’Alexandre Hébert et les militants du PCI l’ont « beaucoup aidé lors de la campagne électorale ». En 1991, Alexandre Hébert défile aux côtés des syndicats de médecins contre les mesures de maîtrise des dépenses de santé préparées par Evin.

Les gaullistes.

Etroits à l’époque d’André Bergeron, les liens de FO avec le RPR se sont distendus sous son successeur. Le départ de Roland Raignoux, secrétaire confédéral et membre déclaré du mouvement gaulliste, y a contribué. Surtout, la ligne actuelle désoriente les responsables RPR, qui voient d’un oeil inquiet le rapprochement avec la CGT. Les ponts ne sont pas coupés pour autant. Quand il était président du groupe RPR à l’Assemblée nationale, Bernard Pons se rendait souvent au siège parisien de FO, histoire de discuter avec Marc Blondel.

Etienne Garnier, entre autres, contribue à maintenir des liens entre les deux organisations. Maurice Ulrich, conseiller de Jacques Chirac, ne se prive pas d’appeler régulièrement au téléphone le patron de FO. Mais c’est surtout via les sections d’entreprises, longtemps organisées par Jacques Godfrain, actuel ministre de la Coopération, que le RPR entretenait des contacts rapprochés avec les militants FO. Une section RPR existe au sein de la Caisse nationale d’assurance maladie, qui comprend une majorité de salariés syndiqués Force ouvrière.

Les socialistes.

Longtemps, ils ont constitué le terreau historique de FO. Plusieurs membres de la direction du syndicat ne cachent pas leur appartenance au PS. A commencer par Marc Blondel, inscrit dans la section socialiste de Béziers. Idem pour son rival Jacques Mairé, dont l’adjoint Jean Grosset est un proche d’Henri Emmanuelli. Le secrétaire général de FO peut également compter sur le soutien de Julien Dray, député PS de l’Essonne, qui s’est fait fort de défendre les thèses de FO sur la Sécurité sociale à l’Assemblée nationale. Il est vrai que FO avait soutenu la création du syndicat étudiant UNEF indépendante et démocratique, alors dirigé par Julien Dray. Lors de l’affaire du CIP, le secrétaire général de FO a d’ailleurs joué les intermédiaires entre les organisations étudiantes et le gouvernement.

Les francs-maçons.

Dans une organisation où il n’est pas rare que l’on se salue encore d’un tonitruant « A bas la calotte », l’appartenance à la franc-maçonnerie reste un ciment important. Un collectif de francs-maçons, militants de FO, dénonçait la semaine dernière l’utilisation faite par Marc Blondel de cette étiquette pour influencer les choix des membres du bureau confédéral.

Proche de Patrick Kessel, ancien grand maître du Grand Orient de France, Marc Blondel est inscrit dans la loge République. Via ce réseau, Blondel entretient des liens étroits avec Jean-Pierre Soisson, ancien ministre du Travail, ou Jean-Louis Giral, ex-président de la commission des affaires sociales du CNPF. Ainsi, en plein milieu de la crise sociale de décembre, un dimanche après-midi, Patrick Stéfanini, conseiller d’Alain Juppé, avait joint Jean-Pierre Soisson pour lui demander le numéro personnel... de Marc Blondel. Il devait en résulter deux rencontres, tout ce qu’il y a de plus discrètes, entre le Premier ministre et le secrétaire général de FO .

http://www.liberation.fr/economie/0...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Trotskistes, gaullistes et francs-maçons rivalisent pour contrôler FO
7 février 2010 - 09h34

Et les petits malins qui sont indignés par cet article devraient apprendre à lire car il ne date pas du tout de 2010 justement MAIS BIEN DE 1996 et c’est bien pour ça que le posteur (postrice ?) a écrit "un peu d’histoire" j’imagine...

alors les frangins on est gênés aux entournures ?
A part les dates, autre chose ?






"L’obéissance est notre problème"
vendredi 16 - 20h19
de : Deeplo
CUBA : Ce petit pays du Tiers-Monde qui va à l’étranger pour soigner des vies Humaines et non pour tuer !
vendredi 16 - 17h58
Gilets jaunes : blocage de sites pétroliers en Wallonie
vendredi 16 - 17h15
de : RTBF
Jann Halexander & Abad Boumsong proposent l’AFRIKAN KABARET
vendredi 16 - 12h36
L’équipe qui domine / C’est l’heure de l’mettre
jeudi 15 - 18h02
de : Hdm
STRASBOURG : Grève de la faim, Macron ne sait pas, ne voit pas, n’entend pas !
jeudi 15 - 16h28
de : JO
Il y a 30 ans, ARAFAT proclamait l’Etat Palestinien
jeudi 15 - 16h14
de : JO
COMMEMORATIONS du 11 NOVEMBRE : La Serbie sanctionnée !
jeudi 15 - 15h59
de : JO
1 commentaire
MARSEILLE : La Marche de la Colère dégénère !
jeudi 15 - 15h51
de : JO
Le 17 novembre sera-t-il apolitique ?
jeudi 15 - 09h19
2 commentaires
Rejet des gilets jaunes ou le mépris du peuple.
mercredi 14 - 17h20
8 commentaires
MEXIQUE : Le Président élu invite Nicolas Maduro à son investiture !
mardi 13 - 17h45
de : JO
LES 5 ARNAQUES DES AUTOROUTES : CQFD !
mardi 13 - 17h07
de : JO
2 commentaires
17 novembre : pourquoi les syndicats traînent-ils des pieds, alors que les politiques courent après ?
mardi 13 - 16h45
7 commentaires
Armes Européennes chez Daesch : Des langues se délient !
lundi 12 - 18h02
de : JO
Les grosses augmentations de certains ministres en 2018
lundi 12 - 11h58
de : JO
1 commentaire
Enfoirés de journalistes !
lundi 12 - 10h10
de : jean 1
5 commentaires
« Fêtons la gratuité ! » le samedi 5 janvier à Lyon !
lundi 12 - 09h18
de : Paul Ariès
1 commentaire
La Bible, les terres et les missionnaires du temps de la « pacification » des colonies.
dimanche 11 - 22h02
de : Christian DELARUE
CONSEIL CONSTITUTIONNEL : Censurons les censeurs !
dimanche 11 - 14h56
de : JO
1 commentaire
LE MONDE SELON MONSANTO - De la dioxine au OGM, une multinationale qui vous veut du bien
dimanche 11 - 08h46
de : Ernest London
1 commentaire
VENEZUELA : La Révolution se défend contre le terrorisme économique !
samedi 10 - 17h39
9 commentaires
Make Anti-Imperialism Great Again !
samedi 10 - 17h07
de : jean 1
1 commentaire
Réformes de l’éducation : « C’est un projet élitiste, autoritaire, réactionnaire et libéral »
samedi 10 - 06h08
Carburants ou pouvoir d’achat : les raisons de la colère
vendredi 9 - 20h44
de : Christian DLR (cgt fin pub)
Du 11 Novembre 1918… au 1er Septembre 1939… D’une guerre mondiale… à l’autre…
vendredi 9 - 13h31
de : Emission Polémix et La Voix Off
rencontre nationale des secteurs en lutte samedi 10 novembre à Paris !
vendredi 9 - 11h17
de : SUD Poste 92
2 commentaires
Ce mensonge du gouvernement qui pourrait vous coûter très cher !
vendredi 9 - 11h07
de : JO
Les GM&S attaquent PSA et Renault en justice
jeudi 8 - 16h08
Gender Recognition Act : la lutte des femmes britanniques pour ne pas être effacées
jeudi 8 - 12h36
de : Female-
5 commentaires
#fachosphère / C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 8 - 11h51
de : Hdm
Sortons du vrai-faux débat sur le prix du carburant. Défendons le droit à l’énergie élémentaire via sa gratuité !
jeudi 8 - 07h54
de : Paul Ariès et l’Observatoire international de la Gratuité (OIG)
12 commentaires
Retraite Complémentaire : Très mauvaise nouvelle qui vous attend en 2019
mercredi 7 - 15h27
de : JO
Mélenchon : les limites juridiques, judiciaires et politiques de l’enquête préliminaire
lundi 5 - 16h00
de : Foolad
2 commentaires
Les approches libertaires de l’école du Rojava
lundi 5 - 12h06
de : jean 1
Suicide d’une factrice : ses collègues exigent le départ des encadrants depuis 10 jours
dimanche 4 - 13h37
L’abécédaire de Daniel Guérin
vendredi 2 - 14h03
de : jean 1
Arkéa : les épargnants en danger !
vendredi 2 - 12h15
de : Guirec
Détermination kurde - Retour à Kobané
jeudi 1er - 19h37
de : Pierre Bance
JAMAIS TROP TARD ! C’est l’heure de l’mettre
jeudi 1er - 12h46
de : Hdm

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire. Albert Einstein, 1921.
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
https://www.facebook.com/MARCELINEL... Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINEL...
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite