Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
François GERALD (8 articles)
Sévices minimums, médias maximums
de : François GERALD - 24 septembre 2007
Répondant à un journaliste qui l’interrogeait sur la question du changement, le psychanalyste Serge Leclaire expliqua un jour combien ce concept lui semblait nourri d’ambiguïtés. « On voudrait que ça change, mais la plupart du temps, c’est surtout des réaménagements que l’on souhaite, que ça change un peu pour qu’on puisse continuer comme avant dans un ordre un peu modifié. » Appliqué au concept de rupture, on pourrait s’interroger sur ce qui, dans le (...)
Lire la suite, les commentaires...
De l’homoparentalité et autres monstres
de : François GERALD - 4 avril 2007
1 commentaire
A bien des égards les avancées de Mai 68 en matière de politique familiale ne semblent plus vraiment faire débat aujourd’hui. Certes, une partie de la droite continue d’identifier cet événement comme symbole de la décadence d’une époque où le gauchisme avait droit de cité, mais le cœur de la société française tend à considérer les modifications qu’apportèrent les avancées de la psychanalyse, Lacan et Dolto en tête, comme un fait irréversible. Il faut dire (...)
Lire la suite, les commentaires...
Sarkozysmes
de : François GERALD - 18 février 2007
6 commentaires
de François GERALD Parmi les clichés éculés qui émaillent le paysage politique français, celui de la "domination des valeurs de Mai 68" est devenu un rituel auquel la presse conservatrice n’omet que rarement de donner crédit. Récemment encore un journaliste de télévision, dans un ouvrage supposément polémique, demandait avec ou sans naïveté si on pouvait encore se dire de droite sans honte aujourd’hui. Curieusement, à jeter un œil aux programmes hertziens de notre pauvre (...)
Lire la suite, les commentaires...
Reconstructing Harry
de : François GERALD - 10 octobre 2006
2 commentaires
Il est des événements qui surprennent moins par leur contenu manifeste que par les commentaires qu’ils suscitent auprès des spécialistes. Il est même des événements heureux qui laissent un sentiment de fort malaise par l’écho qu’ils reçoivent dans la société. Il en va ainsi de la nomination d’Harry Roselmack au poste de joker du jité de PPDA sur TF1. Avouons-le, on est d’abord amusé de voir un noir présenter les news sur la chaîne des Bouygues. Pourtant, (...)
Lire la suite, les commentaires...
Les gosses de Cana
de : François GERALD - 7 septembre 2006
2 commentaires
de François GERALD A voir la foison d’éditoriaux qui fleurissent dans les pages « Opinions » des journaux du monde entier sur la guerre au Liban, on ne peut être que frappé par le peu de prise sur le réel qu’ils semblent avoir. Les uns justifient les crimes d’Israël, les autres ignorent ceux du Hezbollah, et, au-delà des prises de parti légitimes, et des informations injustement ignorées, apparaît une dimension par où il est clair que ce conflit est tout simplement (...)
Lire la suite, les commentaires...
Sharon, du faucon au vrai prestidigitateur.
de : François GERALD - 19 janvier 2006
de François GERALD A voir l’empressement avec lequel les media se sont emparés dans un bel unanimisme du bilan politique de Sharon, on en vient à se demander si le premier ministre israélien ne serait pas devenu une icône publicitaire centralisant les désirs et satellisant leurs sujets avec une plasticité de bon aloi. "Une ère d’incertitude" titrent les uns, "Sharon est irremplaçable, qui va le remplacer ?" s’alarment déjà les autres , "Après Sharon le déluge ?" se (...)
Lire la suite, les commentaires...
DADVSI : PRODUIRE, DISENT-ILS...
de : François GERALD - 13 janvier 2006
5 commentaires
de François GERALD Il aura donc fallu une nuit à l’Assemblée nationale pour que des élus du peuple traversent les clivages traditionnels et, comme souvent en pareil cas, fassent preuve d’un peu de bon sens en autorisant le téléchargement jusque là illégal d’œuvres artistiques sur le net en échange d’une contribution forfaitaire, appelée : licence légale. Il est remarquable que dans cette affaire, le gouvernement qui avait tout fait pour que ce projet de loi (...)
Lire la suite, les commentaires...
Vichysmes
de : François GERALD - 26 décembre 2005
11 commentaires
de François GERALD Il est des époques où la pensée vient à manquer. Les événements semblent s’y succéder dans un brouhaha confus, en dehors de toute positivité du désir, de tout travail conscient de l’intellect, ne laissant finalement en guise d’os à ronger que des symptômes à interpréter. Les récentes déclarations de M. Finkielkraut au quotidien israélien Haaretz semblent en participer pleinement tant la charge déconcerta par sa violence comme par son caractère (...)
Lire la suite, les commentaires...

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Opposer à la réaction en chaîne des neutrons la réaction en chaîne de la lucidité. Albert Einstein
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
https://www.facebook.com/MARCELINEL... Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINEL...
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite