Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Robert Gil (62 articles)
LES PETITES MAINS DU SYSTEME
de : ROBERT GIL - 4 septembre 2012
1 commentaire
L’événement sportif de l’été c’était les jeux olympiques. Londres a vécu au rythme des exploits sportifs des athlètes du monde entier et toutes les personnalités sont venues se faire voir dans la capitale anglaise qui pour l’occasion était sécurisée et policée à l’extrême : une caméra pour 16 personnes, un agent de sécurité pour 4 athlètes, 40.000 militaires et policiers, la défense aérienne et maritime sur le pied de guerre avec un navire de guerre ancré sur (...)
Lire la suite, les commentaires...
PSA ! AU FINAL ON FAIT QUOI ?
de : ROBERT GIL - 13 juillet 2012
3 commentaires
Certains opposent le «  bon  » capitalisme industriel d’antan au capitalisme financier mondialisé d’aujourd’hui. PSA, dont l’actionnaire de référence est constitué depuis plus d’un siècle par la même famille, les « Peugeot », prouve qu’il n’existe qu’une seule sorte de capitalisme qui perdure. Ceux qui vantent sans cesse les bienfaits de la concurrence libre et non faussée et du libre-échange ne manquent pas d’air ; (...)
Lire la suite, les commentaires...
COMBATTRE LES CHOMEURS, PAS LE CHOMAGE !
de : ROBERT GIL - 2 juillet 2012
Depuis déjà de longues années il est de bon ton de parler d’incompétence publique et de taxer les fonctionnaires de privilégiés. La télé, la radio, les journaux et même les séries TV, ou les humoristes, chacun y va de son clin d’œil ou de son bon mot pour accabler les services de l’Etat. La bureaucratie publique et les fonctionnaires seraient incompétents, alors que les grandes administrations des entreprises privées seraient un gage de bonne gestion. Une bonne (...)
Lire la suite, les commentaires...
TUNISIE : RESISTER A LA VIOLENCE SALAFISTE
de : ROBERT GIL - 15 juin 2012
1 commentaire
La violence salafiste a connu une métamorphose qualitative durant les derniers événements en termes de degré d’organisation et de synchronisation des actions dans plusieurs endroits et régions, et en fonction de l’ampleur de la terreur et violence, qui ont visé les locaux régionaux de l’Union régionale (UGTT), du Mouvement des Patriotes démocrates et du Parti républicain à Jendouba après le succès populaire de la grève générale dans cette wilaya combative. La violence (...)
Lire la suite, les commentaires...
L’Europe doit mutualiser nos dettes .
de : ROBERT GIL - 19 mai 2012
1 commentaire
Hollande tout frais adoubé rend visite à la chancelière allemande. Depuis deux ans Sarkozy et Merckell nous avait habitués à sauver l’Europe tous les trois mois ! De réunions en réunions, de sommets en sommets, de rencontres en rencontres, le couple franco allemand s’auto-congratulait, nous persuadant que tout allait pour le mieux. Ils faisaient fi de la colère des peuples qui affichaient de plus en plus ouvertement leur hostilité et leur mécontentement envers les politiques (...)
Lire la suite, les commentaires...
FINANCE : HOLLANDE VA METTRE CARTE SUR TABLE
de : ROBERT GIL - 18 mai 2012
1 commentaire
Dans un ouvrage intitulé « les 600 milliards qui manquent à la France », Antoine Peillon décrit comment en France les riches pratiquent l’évasion fiscale. Ces sommes, représentent en gros selon l’auteur quelques 600 milliards d’euros, soit environ 40 milliards d’euros par an. Plutôt que de participer au financement de l’état ou servir l’investissement industriel, ces sommes disparaissent dans les paradis fiscaux ! Ceux qui pratiquent l’évasion (...)
Lire la suite, les commentaires...
MONSIEUR LE PRESIDENT
de : ROBERT GIL - 2 mai 2012
1 commentaire
Cette lettre citoyenne entend simplement vous rappeler les trop nombreux engagements que vous n’avez pas tenus. Vous aviez promis en 2007 de maintenir le droit à la retraite à 60 ans : vous l’avez repoussé autoritairement à 62 ans, contre l’avis de la majorité des Français et au terme du plus long conflit social que la France ait connu depuis très longtemps. Nous n’oublierons pas ! Vous avez souhaité dans vos propositions que « la formation initiale des enseignants (...)
Lire la suite, les commentaires...
LA FABLE DU TRAVAIL CHER
de : ROBERT GIL - 19 avril 2012
1 commentaire
Depuis des décennies l’on nous persuade que le travail coûte cher, que cela est un handicap, qu’il freine l’économie, favorise les délocalisations et crée du chômage. Bref, le travail est une tare qui est la cause de tous nos problèmes, ou plutôt c’est sa rémunération qui pose problème. Si les gens acceptaient de travailler gratuitement cela irait beaucoup mieux. D’ailleurs, à une époque c’était possible, on appelait cela l’esclavage et (...)
Lire la suite, les commentaires...
DEUXIEME TOUR, A GAUCHE TOUTE !
de : ROBERT GIL - 16 avril 2012
3 commentaires
Mélenchon, sera-t-il au second tour ? Avouons que ça aurait de la gueule ! Et en rêvant on imagine un deuxième tour Sarkozy/Mélenchon, l’inverse du fameux Chirac/Le Pen. Que se passerait-il, qui appellerait à voter pour qui, qui le ferait spontanément et qui le ferait avec une boule dans la gorge ? Quelles en seraient les conséquences, que se passerait-il, et si la désillusion était une nouvelle fois au rendez-vous, que ferait le mouvement ouvrier ? Les pauvres, les chômeurs et les (...)
Lire la suite, les commentaires...
DEMOCRATIE, REFORME OU REVOLUTION
de : ROBERT GIL - 4 avril 2012
1 commentaire
Tant que le capitalisme peut pratiquer l’exploitation sociale dans un cadre dit « démocratique », il tolère des ilots de liberté. Mais dès lors que cette exploitation sociale devient compliquée, le capitalisme impose ses lois de façon plus autoritaire. Le capitalisme contient toujours en lui cette propension à durcir ses institutions. Tout le malentendu vient du fait que l’on a appelé « démocratie » ces espaces de liberté qui sont la presse, les élections, l’assemblée (...)
Lire la suite, les commentaires...
SERVICES ET PATRIMOINE COLLECTIFS
de : ROBERT GIL - 3 avril 2012
J’aimerais faire de cet article un plaidoyer en faveur du rôle de l’État que le capitalisme sauvage, complice des néolibéraux, voudrait réduire à sa portion congrue : Dans une entreprise, les charges et salaires sont en concurrence, dans un chantage permanent, avec le profit. Diriez-vous que le profit est une charge ? Non, évidemment, puisque tel n’est pas le point de vue répandu par la pensée unique. Mais du point de vue des salariés, c’est le profit et les (...)
Lire la suite, les commentaires...
LE 18 MARS 1871
de : ROBERT GIL - 17 mars 2012
4 commentaires
Ce jour là, les travailleurs de Paris prennent en mains la direction de la capitale et organisent sa gestion au mieux des intérêts de la population laborieuse. Durant cette période, la Commune de Paris sera indépendante de la République Française, gouvernée par un comité central dont les membres sont élus, et établira pour la ville une organisation proche de l’autogestion. Elle prend sans attendre des mesures d’intérêt général comme la remise en route de tous les services (...)
Lire la suite, les commentaires...
IMMIGRATION, Y’EN A MARRE !
de : ROBERT GIL - 10 mars 2012
3 commentaires
Je sais que tu en as marre de voir ton niveau de vie baisser, de subir le chômage, de cumuler les CDD et les contrats d’intérims alors qu’à côté, même si tu ne les as jamais vu, des Mohamed touchent des fortunes en allocs sans rien glander ! Dans tes mails, tu lis que Rachid gruge la sécu avec de fausses cartes vitales, et que Yasmina profite du système alors qu’elle n’est même plus en France. Ces infos que tu n’a aucune chance de vérifier, tu les crois, car (...)
Lire la suite, les commentaires...
LE FRANÇAIS, LE FN ET LES AUTRES …
de : ROBERT GIL - 20 février 2012
3 commentaires
Il parait que le français moyen est prêt à voter Le Pen ! Soit, mais s’est-il rendu compte que le FN n’est jamais là pour le défendre, ni dans les médias, ni dans la rue ! Lors des manifs pour les retraites par exemple, pas un néo-nazi à l’horizon, ni de tracts d’ailleurs, seule la voix de Marine qui demandait au gouvernement de remettre au travail la populace : on ne badine pas avec les intérêts du capital ! Lors de ce vaste mouvement populaire, si certains ne (...)
Lire la suite, les commentaires...
LA FAMEUSE DETTE
de : ROBERT GIL - 14 février 2012
1 commentaire
Depuis des décennies on nous rabâche les oreilles avec un discours culpabilisateur bien connu « les caisses sont vides, les français vivent au dessus de leurs moyens ». Ceci dans le seul but d’accepter la diminution des dépenses publiques et de justifier les baisses d’impôts qui vont avec. Ces arguments destinés à nous faire accepter les mesures d’austérité mélangent allégrement les comptes de l’Etat et ceux de la France. D’une part les recettes de (...)
Lire la suite, les commentaires...
MAIS QUE VEUT LE NPA ?
de : ROBERT GIL - 9 février 2012
16 commentaires
Le NPA, devait inventer le projet d’une société alternative : l’écosocialisme. Actuellement force est de reconnaitre que le projet est encore dans le flou, le programme difficile à trouver, et les divergences internes nombreuses. Après de rudes recherches, j’ai fini par trouver le « [programme ici ] ». Voila un bref résumé de mes recherches dans le programme et les divers documents du site : L’accent est mis sur les biens communs. La protection sociale ne doit pas (...)
Lire la suite, les commentaires...
GREVES, QUE FAIRE ?
de : ROBERT GIL - 5 février 2012
1 commentaire
Chaque année à cause des grèves, ce sont presque deux millions de journées de travail de perdues, ce qui coûte à la nation prés de 700 millions d’euros. Mais vous devez être au courant, nos médias le répètent assez souvent. Par contre ce que vous ne savez peut être pas, c’est que le stress au travail, dû aux nouvelles techniques managériales, c’est plus de trois millions et demi de journées perdues et l’addition frôle les 1,5 milliards ! Dans les deux cas, grève ou (...)
Lire la suite, les commentaires...
LE MONDE DES BISOUNOURS
de : ROBERT GIL - 25 janvier 2012
2 commentaires
Il existe certaines personnes qui sont persuadées que tout est d’une facilité déconcertante. Il suffit par exemple d’augmenter les salaires de 300 euros, de refuser de payer la dette, d’exproprier les banques, et de … pourquoi aussi ne pas réclamer un partage des richesses ? Parce que vous croyez sincèrement que si l’on décide de faire payer les riches, ils vont accepter ? Imaginez, à la fin du 19ème siècle les gens qui n’avaient plus la force de (...)
Lire la suite, les commentaires...
PARRAINAGES, LES 500 SIGNATURES
de : ROBERT GIL - 23 janvier 2012
Comme à chaque élection les parrainages font parler d’eux. Les médias, depuis cet été, ne cessent de braquer leur projecteur sur la course aux obstacles imposés aux «  petits  » candidats. 500, c’est le nombre de parrainages qu’il faut à un candidat pour pouvoir se présenter à l’élection présidentielle. Ce système, prévu au départ pour parait-il écarter les candidatures farfelues, sert en réalité à barrer la voie à l’expression des courants (...)
Lire la suite, les commentaires...
Austérité, Richesses et Propagande
de : ROBERT GIL - 18 janvier 2012
Après la taxe sur les complémentaires, les déremboursements, l’instauration de forfaits et franchises, les ponctions sur le budget de l’assurance maladie, la diminution des prestations sociales, le recul de l’âge de la retraite, la pression sur les collectivités locales pour diminuer les services publics, le gouvernement s’en prend aux salariés malades, potentiellement « fraudeurs » et « responsables des déficits publics », et en distillant des petites (...)
Lire la suite, les commentaires...

0 | 20 | 40 | 60



accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Nul n'est plus esclave que celui qui croit à tort être libre. Goethe
Facebook Twitter Google+
NON AU LICENCIEMENT DE GAEL QUIRANTE / STOP À LA REPRESSION (video)
Info Com-CGT

Souscription Le journal prescrit sans ordonnances ! Moins Une et plus si affinités
Solidarité, le sens d’une vie » de Mourad Laffitte et Laurence Karsznia
« Liquidation » de Mourad Laffitte (video)
DAZIBAO
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
https://www.facebook.com/MARCELINEL... Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINEL...
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite
Disparition de Marceline Lartigue, Communiqué de presse
dimanche 6 mai
de Micheline Lelièvre
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Marceline Lartigue. Elle s’était faite discrète les temps derniers, mais je voudrais saluer la mémoire de celle que je connaissais depuis le début de sa carrière. Elle avait 16 ans, je crois, et dansait avec Fabrice Dugied la première fois que je l’ai vue. Puis nous nous sommes liées d’amitié. Marceline avait un caractère bien trempée, une intelligence très fine et un grand talent de chorégraphe. (...)
Lire la suite
Marceline Lartigue est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en pleine distribution de tracts
samedi 5 mai
de Jean-Marc Adolphe
Aujourd’hui, 1er mai 2018, Marceline Lartigue ne participe pas aux manifestations du 1er mai 2018. Cela ne lui ressemble pas. Mais elle, tellement vivante, ça ne lui ressemble pas non plus de mourir. Et pourtant, Marceline est partie en voyage, rejoindre Antonio Gramsci et quelques autres camarades de lutte (l’un de ses tout derniers billets sur Facebook rendait hommage à Gramsci, mort le 27 avril 1937). Marceline est partie brusquement, fauchée par une attaque cérébrale en (...)
Lire la suite
Tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai...
vendredi 4 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
C’est une photo prise par Baker 5 minutes avant que tu tombe... Avec ton sourire magique, Marceline Lartigue Ma compagne, mon amour, mon amie, ma camarade tu me manque, tu est tombé devant moi pendant la diffusion des tractés pour la manif du 1ere et du 5 mai, avec tout mon courage et ma force je suis pas arrivé a empêcher la faucheuse de faire son salle boulot, tout le temps ensemble sur les barricadés contre les injustices de cet monde, aujourd’hui je part a manifester pour (...)
Lire la suite
13 Mars ! Déjà 8 ans que Jean Ferrat nous quittait emportant ses rêves inachevés d’un monde meilleur (video)
mercredi 14 mars
de Roberto Ferrario
Jean Ferrat, auteur-compositeur né le 30 décembre 1930 à Vaucresson (Seine et Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche) est intimement lié à la commune d’Ivry-sur-Seine, où il a vécu 40 ans. En octobre 1960, il s’installe avec sa compagne Christine dans un petit appartement du 129, rue de Paris (plus tard renommée avenue Maurice Thorez), qui servira de cadre à plusieurs reportages lui étant consacrés, dont cet extrait de l’émission "Au delà de l’écran" (...)
Lire la suite