Le site Bellaciao: coloré, multiple, ou le meilleur cotoie fort heureusement le pire, mélangé, bizarre, picabien et dadaîste, explorant toutes sortes de registres et de régimes rhétoriques, drole et polémiqueur, surréaliste: rencontre d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection, têtes de Lénine sur le clavier d'un piano Steinway ou Bosendorfer...
FR
ES
Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
Ingérence-Colonialisme (322 articles)
Sur les PC et le colonialisme - "Une honte", Robert LOUZON 1922-1930
de : Paris - 23 janvier 2012
Né en 1882, Louzon devint ingénieur au gaz.[6] Il adhéra au Parti ouvrier socialiste révolutionnaire en 1900, mais fut très vite attiré par les idées des syndicats. En 1906, il prêta une somme d’argent à la CGT pour l’achat de son immeuble de la rue de la Grange aux Belles. Par conséquent, il fut révoqué de la Société du Gaz de Paris où il était ingénieur. Il participa dès le début aux réunions du noyau de la Vie ouvrière, aux côtés de Pierre Monatte et d’Alfred Rosmer. (...)
Lire la suite, les commentaires...
Juppé invite l’Algérie à "la modération" pour les 50 ans d’indépendance
de : Fernanda - 13 janvier 2012
4 commentaires
Pour la célébration du 50e anniversaire de l’indépendance, la France veut que l’on ne remue pas trop le couteau dans la plaie de cette guerre. La France n’a pas hésité à ériger une loi sur le génocide arménien, dans lequel elle n’est pourtant pas concernée, hormis bien sûr à travers la forte communauté armérienne de France. Dont le plus célèbre : Charles Aznavour. L’objectif visé était la Turquie qui était derrière le massacre de dizaines de milliers (...)
Lire la suite, les commentaires...
QUAND LE GOUVERNEMENT TURC ACCUSE LA FRANCE DE GENOCIDE EN ALGERIE.
de : KURTZ - 4 janvier 2012
4 commentaires
La Turquie se fait fort de ne pas ne se laisser humilier par la France au sujet d’une loi interdisant la négation du génocide arménien. Outre les mesures de rétorsion prises à l’encontre de notre pays, elle accuse la France de s’être livrée à un génocide contre le peuple algérien au cours de la guerre d’Algérie. Si la guerre de décolonisation entraîna des massacres à Sétif et à Guelma et tout au long du conflit de 1954 à 1962, il ne paraît pas inutile de (...)
Lire la suite, les commentaires...
Cameroun ! Pour ne jamais oublier !
de : pilhaouer - 29 décembre 2011
Une guerre avec des dizaines de milliers de morts, à 5 000 km de la métropole, loin du regard d’une opinion fascinée par les « événements » d’Algérie. Et pourtant, cette vraie boucherie s’inscrit dans la lignée des pires conflits coloniaux, Algérie et Indochine. Aujourd’hui encore, peu de Français savent que leur armée fut engagée sept ans au Cameroun, de 1955 à 1962 pour éradiquer l’UPC, un mouvement « rebelle ». Sept années de guerre totale. voir aussi : (...)
Lire la suite, les commentaires...
Aliénations d’hier et d’aujourd’hui en Algérie
de : s@brina - 26 décembre 2011
Difficile de ne pas partager ce texte que Fadela M’Rabet nous envoie pour ce noël 2011. A la veille des 50 ans de l’indépendance de l’Algérie, elle nous offre des outils pour briser la chappe sous laquelle notre histoire commune est enfouie (d’un côté Sarkozy qui en a fini avec la repentance et porte le tortionnaire Bigeard au Panthéon et de l’autre Bouteflika qui avance en somnambule sur le chemin de l’islamisation). Difficile de mieux exprimer ce que la (...)
Lire la suite, les commentaires...
Agent Orange Vietnam : Nguyen – Vu Thı Xuan Phuong est partie.
de : André Bouny - 19 décembre 2011
4 commentaires
De ses enfants : « elle nous laisse un message d’amour, de paix et de dévouement que nous sommes chargés de transmettre à tous ses amis de part le monde » Petit bout de femme vietnamienne, Phuong cheminait cahincaha sous le poids des sacs, un sur chaque épaule, un autre sur le bras, la main libre tirant encore un bagage à roulettes. À l’intérieur, des objets artisanaux ramenés du Viêt Nam, réalisés par les victimes de l’Agent Orange : libellules de bambou peintes et (...)
Lire la suite, les commentaires...
La France... n’a jamais commis de génocide... (video)
de : Paris - 10 décembre 2011
15 commentaires
Sarko : "La France n’a pas à rougir de son histoire, la France n’a jamais commis de génocide , la France a inventé les droits de l’homme (wow) .. la France est le pays du monde qui s’est le plus battu dans l’univers au service de la liberté des autres" Voyons..
Lire la suite, les commentaires...
Bigeard aux Invalides ! Sa place est bien là. A côté des Napoléon, Lyautey, Nivelle...
de : linter - 4 décembre 2011
3 commentaires
Car c’est le monument lui-même qui constitue une insulte à tous ceux qui sont morts des mains de l’armée française, dans les colonies ou soldats morts pour rien du premier conflit mondial. Alors pourquoi pas "le héros" de la guerre d’Indochine. Nous avons proposé dans le précédent article un extrait du livre Retour sur la Question sur Camus. Voici ce qu’Henri Alleg disait à propos de Bigeard dans ce même ouvrage. ________________________________________ (...)
Lire la suite, les commentaires...
La Dernière Colonie de Peuplement
de : Rudi Barnet - 2 décembre 2011
L’être humain a décidément une étrange faculté d’oubli ou d’occultation de l’information. En Belgique, de nombreuses statues proclament la gloire de Léopold II, le "roi bâtisseur"... Qui, avec la collaboration des politiques, religieux et investisseurs divers, a laissé plus de dix millions de cadavres dans la colonie africaine qu’il a conquise et exploitée. ([1]) Apparemment, ces massacres sont dérisoires pour la plupart des habitants qui continuent (...)
Lire la suite, les commentaires...
REEDITION DE MES DEUX LIVRES POUR LE 50e ANNIVERSAIRE DE L’INDEPENDANCE DE L’ALGERIE
de : Bernard DESCHAMPS - 21 novembre 2011
J’ai le plaisir de vous annoncer la réédition de mes deux livres "Les Gardois contre la guerre d’Algérie" et "Le Fichier Z, histoire du FLN algérien dans le Gard de 1954 à 1962", préfacés par Henri Alleg et Raymond Huard. C’est une édition revue et augmentée qui intègre les acquis des recherches que j’ai poursuivies dans les archives qui ne sont pas dans le domaine public et auprès de nombreux témoins et acteurs encore en vie. Cette nouvelle édition éclaire des (...)
Lire la suite, les commentaires...
5 et 6 Novembre 1956 : Massacre français en Egypte
de : via patrice bardet - 4 novembre 2011
C’était il y a 55 ans. Après qu’en 1952 la monarchie ait été renversée par les officiers de l’armée égyptienne, le nouveau gouvernement cherche à s’affranchir de la domination des puissances européennes. Le 26 juillet 1956, c’est la nationalisation du canal de Suez encore aux mains de capitaux franco-britanniques. Dans un discours prononcé à Alexandrie, Gamal Abdel Nasser déclare : « La pauvreté n’est pas une honte, mais c’est l’exploitation (...)
Lire la suite, les commentaires...
Le 1er novembre 1954 à Alger la guerre était déclarée. Le FLN engage l’insurrection (videos)
de : afrik - 3 novembre 2011
Il y a 57 ans, le 1er novembre 1954, débutait la guerre d’Algérie. Le FLN, Front de libération national, engageait la lutte armée en faisant exploser 10 bombes à Alger. Une insurrection qui allait rapidement se transformer en guerre. Images du cinquantenaire du 1er novembre 1954 en Algérie France 2 : L’Algérie, maintenant... Il y a 50 ans, jour pour jour, le premier novembre 54, 10 bombes explosaient à Alger... Un instituteur français était assassiné... C’était le début (...)
Lire la suite, les commentaires...
"ICI ON NOIE LES ALGERIENS - 17 OCTOBRE 1961" DE YASMINA ADI
de : 20 octobre 2011
Bonjour, Après les fortes mobilisations qui ont marqué la commémoration du 50e anniversaire du 17 octobre 1961, le nouveau film de Yasmina Adi "Ici on noie les Algériens - 17 octobre 1961" sort aujourd’hui dans toute la France. Pour obtenir plus d’informations, en particulier les villes et les dates des projections-débats (rubrique "Evénements") : www.icionnoielesalgeriens-le... Ici on noie les algériens - 17 octobre 1961 Un film de Yasmina Adi A l’appel du Front de (...)
Lire la suite, les commentaires...
Une honte française 17 octobre 1961
de : Guillaume Dasquié - 19 octobre 2011
17 octobre 1961 : à Paris coulent la Seine et les cadavres. On en dénombre au moins 200 pour cette nuit-là. À lire les documents et les notes de la Préfecture de police de Paris, la tragédie est le résultat d’une politique de violences policières planifiée, voulue en haut lieu. Et soutenue alors que les autorités n’ignoraient rien du caractère pacifiste de la manifestation organisée par le Front de libération nationale (FLN) algérien. Dans la journée du 17, le Service (...)
Lire la suite, les commentaires...
Reconnaître le crime d’Etat du 17 octobre 1961 et permettre l’accès aux archives
de : La LDH - 17 octobre 2011
1 commentaire
La Ligue des droits de l’Homme demande que, par la voix des plus hautes autorités de la République, soit reconnu dans le crime d’Etat qu’a constitué la violente répression d’une manifestation désarmée d’Algériens à Paris le 17 octobre 1961. Cet épisode est emblématique des atteintes aux droits de l’Homme commises tout au long de la période coloniale, notamment pendant la guerre d’Algérie, durant laquelle la France s’est trop souvent éloignée (...)
Lire la suite, les commentaires...
17 octobre 1961 : témoignage exclusif Bellaciao
de : Alan Bennett - 17 octobre 2011
15 commentaires
Chers camarades, Je ne pourrai pas être ce soir à Paris, mais j’aimerais partager avec vous mon témoignage de cette nuit d’horreur du 17 octobre 1961. Je me nomme Alan Bennett, je suis britannique, et en 1961, je travaillais à l’Agence de presse Reuter, rue du Sentier à Paris. J’allais bientôt avoir 20 ans. En quittant mon travail le soir du 17 octobre, vers 19h30 je remonte vers le boulevard Poissonnière prendre le métro pour rentrer chez moi. L’accès du (...)
Lire la suite, les commentaires...
Le 17 octobre 1961 et l’esprit de Vichy
de : Nathanaël Uhl - 17 octobre 2011
1 commentaire
Pour moi, ce 17 octobre 2011, il n’y a qu’un événement dans l’actualité : l’Etat n’a toujours pas reconnu le crime commis il y a 50 ans jour pour jour. Ce jour-là, suite à la grande manifestation organisée par le Front de Libération nationale algérien (FLN), plusieurs centaines de travailleurs algériens ont été massacrés sciemment par les forces de l’ordre. On parle de 200 victimes. Ce qui est certain, c’est que quelque 11.000 Algériens, de tous (...)
Lire la suite, les commentaires...
Colonialisme : les crimes de la République
de : Olivier Le Cour Grandmaison - 17 octobre 2011
17 octobre 2011. Il y a cinquante ans, les forces de police, agissant sous les ordres du préfet Maurice Papon, se livraient à une véritable chasse à l’homme : plus de 14000 manifestants, qui s’étaient rassemblés pacifiquement à l’appel du FLN pour protester contre le couvre-feu raciste qui leur était imposé depuis le 5 octobre, furent arrêtés -presque un sur deux-, frappés souvent et détenus parfois pendant plusieurs jours. En français, n’en déplaise à ceux qui ont (...)
Lire la suite, les commentaires...
Pour honorer les Algériens du 17 octobre 1961 (Déclaration de l’UJFP)
de : UJFP - 17 octobre 2011
Il y a cinquante ans, le 17 octobre 1961, à l’appel du Front de Libération Nationale algérien (FLN), 20 000 à 30 000 Algériens de Paris manifestent contre la terreur d’Etat et le couvre-feu qui leur est imposé, contre les violences policières qu’ils subissent quotidiennement et pour affirmer la revendication d’indépendance nationale de l’Algérie, à cette époque acquise de manière certaine. Disposant d’un permis de tuer, la police se déchaîne sur les (...)
Lire la suite, les commentaires...
Massacre du 17 octobre 1961 : les morts algériens que Sarkozy ne veut pas voir
de : Robert Zaretsky - 17 octobre 2011
1 commentaire
Il y a cinquante ans, 300 Algériens étaient tués dans la « Bataille de Paris », menée par le préfet Papon. Le Président s’apprête à ignorer l’anniversaire de ce massacre. Le 17 octobre, le gouvernement gaulliste de Nicolas Sarkozy ignorera le cinquantième anniversaire d’un événement meurtrier qui, enveloppé dans le silence et la confusion jusqu’aujourd’hui, éclaire de manière cruciale la relation complexe entre le passé et le présent, entre les Français et les (...)
Lire la suite, les commentaires...

0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 |...



accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Il vient une heure où protester ne suffit plus : après la philosophie, il faut l'action. Victor Hugo
Info Com-CGT
Facebook Twitter Google+
DAZIBAO
FÊTE DE L’HUMANITÉ 2019
jeudi 12 septembre
de Info’Com-CGT
Cette année encore notre syndicat participera à la Fête de l’Humanité les 13, 14 et 15 septembre à La Courneuve. Cet événement est à la fois un moment de débats politiques, syndicaux et sociaux, mais également des moments de partages entre camarades. C’est pour notre syndicat une manifestation grâce à laquelle nous pouvons faire connaître les combats que nous portons, rencontrer des salarié.es de nos secteurs d’activité et d’autres, échanger et approfondir des (...)
Lire la suite
11 Septembre 1973 : LES DERNIÈRES PAROLES DE SALVADOR ALLENDE (video)
mercredi 11 septembre
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Mes amis, C’est certainement la dernière fois que j’aurai à m’adresser à vous. La force aérienne a bombardé les tours de Radio Portales et de Radio Corporación. Mes paroles ne sont pas marquées d’amertume mais de déception, et seront le châtiment moral de ceux qui ont trahi leur serment : les soldats du Chili, les commandants en chef titulaires et l’amiral Merino, qui s’est promu lui-même, sans oublier Monsieur Mendoza, général perfide qui, hier encore, (...)
Lire la suite
(video) LE SYNDICALISTE GAËL QUIRANTE EN GARDE A VUE. RASSEMBLEMENT DES 12H30
lundi 17 juin
de Roberto Ferrario
1 commentaire
LE RASSEMBLEMENT POUR GAËL AURA LIEU AU COMMISSARIAT DU 15e 250 RUE DE VAUGIRARD (Métro Vaugirard) aujourd’hui lundi 17 juin dès 12h30 Venez nombreux et faites tourner !! "On était au siège de La Poste pour négocier, la police a débarqué en mode Shining, à la hâche. Ils accusent T3s GaelQuirante de dégradations : mais c’est eux qui ont démoli les portes !" Gaël Quirante a été emmené en GAV ce dimanche, à 6h. "On était à deux doigts de signer un accord après un an de grève. (...)
Lire la suite
Présentation-débat « Le président des ultra-riches » Jeudi 4 juillet 2019 de 18:30 à 21:00
mardi 4 juin
de Roberto Ferrario
Pour des raisons de disponibilités de Monique Pinçon-Charlot nous sommes contraints de décaler la rencontre débat prévue initialement le jeudi 20 juin au jeudi 4 juillet à 18h30. Excusez nous pour cet imprévu et espérons que vous pourrez venir à cette nouvelle date. Monique Pinçon-Charlot (sociologue de la grande bourgeoisie) nous fait l’honneur de venir présenter son dernier ouvrage "Le président des ultra-riches". Un livre passionnant qui enquête sur la dérive oligarchique du (...)
Lire la suite
En mémoire de Marceline Lartigue 10/11/1961 - 28/04/2018
mercredi 30 mai
Le but de cet page est de récolter le maximum de souvenirs de Marceline, tout les contributions sont les bienvenues (photos, vidéos commentaires, pensée etc. etc.), et permettre doucement de faire passer ces moments si difficiles, merci https://www.facebook.com/MARCELINELARTIGUE.ORG
Lire la suite
Marceline Lartigue : une femme, une artiste flamboyante
mardi 8 mai
de Raphaël de Gubernatis
Marceline Lartigue, qui vient d’être victime d’une rupture d’anévrisme à la veille des défilés du 1er mai, à Paris, avait une beauté d’une autre époque. Éclatante et pulpeuse, un peu à la façon de Brigitte Bardot dans son jeune temps. Et avec cela un chic extraordinaire pour se vêtir, une élégance toute théâtrale dont elle était sans doute la première à s’amuser, même si elle devait être parfaitement consciente de l’effet de ses tenues si recherchées dans (...)
Lire la suite
Adieu Marceline
lundi 7 mai
de Nicolas Villodre
Une cérémonie aura lieu lundi 7 mai à 13h30 au crématorium du Père Lachaise à Paris. Marceline Lartigue est partie avec le froid d’avril, samedi 28, victime d’une rupture d’anévrisme. Elle était danseuse, chorégraphe, militante de gauche depuis toujours, de père (Pierre Lartigue) et mère (Bernadette Bonis) en fille. L’attaque l’a prise, en plein mouvement, en pleine rue. Son compagnon Roberto Ferrario l’a vue tomber devant lui « pendant la diffusion de (...)
Lire la suite