Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

23 août 1927 : Affaire Sacco et Vanzetti (videos)

jeudi 23 août 2007 - 17 coms

L’affaire Sacco et Vanzetti est le nom d’un scandale judiciaire survenu dans les années 1920 aux États-Unis, et dont les victimes furent les anarchistes d’origine italienne Nicola Sacco et Bartolomeo Vanzetti.

Contexte

Comme en Europe, les années 1919-1920 sont difficiles aux États-Unis : il faut reconvertir l’économie de guerre et faire face à l’inflation. La fin du dirigisme étatique mis en place en 1917 et la montée du syndicalisme provoquent de nombreuses grèves dans tout le pays. En 1919, on recense 4,1 millions de grévistes qui réclament de meilleurs salaires et une réduction du temps de travail. Les grèves dégénèrent en violence et donnent lieu à des affrontements dans plusieurs grandes villes, comme à Boston.

L’année 1920 est marquée par de nombreux attentats anarchistes : les responsables politiques sont touchés, comme le maire de Seattle ou celui de Cleveland, chez lequel une bombe explose. Les bureaux de la banque Morgan à Wall Street sont soufflés par un attentat qui fait 38 morts et 200 blessés[1]. Les autorités prennent des mesures de répression contre les anarchistes mais aussi contre les communistes et les socialistes américains. Certains sont emprisonnés, d’autres contraints de s’exiler. L’opinion publique amalgame les grêvistes, les étrangers et « les Rouges ». Elle craint les progrès du bolchévisme en Europe, le terrorisme de gauche et se méfie des immigrés récents qui parlent à peine l’anglais.

Début de l’affaire

Le 5 mai 1920, Sacco et Vanzetti sont arrêtés ; ils sont soupçonnés d’avoir commis deux braquages (le 24 décembre 1919 à Bridgewater et le 15 avril 1920 à South Braintree où deux convoyeurs sont tués).

Condamnation

Le 16 août 1920, Vanzetti seul est condamné pour le premier braquage à 15 ans de prison. Le second procès qui se clôt le 14 juillet 1921 les condamne tous les deux à la peine capitale pour les crimes de South Braintree, dans la banlieue de Boston, malgré le manque de preuves formelles. Des comités de défense se mettent en place dans le monde entier pour sensibiliser l’opinion sur cette injustice : le dictateur italien Mussolini prend même leur défense[2]. Comme Sacco en 1923, Vanzetti est placé début 1925 en hôpital psychiatrique.

Le 12 mai 1926, leur condamnation à mort est confirmée. Le 26 mai, un bandit dénommé Madeiros avoue de sa prison être l’auteur du braquage de South Braintree, mais le juge Thayer, qui n’aimait ni les Italiens, ni les anarchistes[3], refuse de rouvrir le dossier. Malgré une mobilisation internationale intense et le report à plusieurs reprises de l’exécution, Nicola Sacco, Bartolomeo Vanzetti et Celestino Madeiros passent sur la chaise électrique dans la nuit du 22 au 23 août 1927, suscitant une immense réprobation.

Le 23 août 1977, exactement 50 ans après, le gouverneur du Massachusetts Michael Dukakis absout les deux hommes, et déclare que « tous les déshonneurs devaient être enlevés de leurs noms pour toujours »[réf. nécessaire].

Culture populaire

La chanson Here’s to you de Joan Baez leur est dédiée. Elle reprend les mots de Vanzetti au juge Thayer (cf ci-dessous) : "Heres to you Nicola and Bart/ Rest forever here in our hearts/ The last and final moment is yours/ That agony is your triumph".
Le film Sacco et Vanzetti réalisé par Giuliano Montaldo retrace leur histoire.

Citation

Vanzetti, condamné avec Sacco à l’électrocution, répond le 9 avril 1927 au juge Thayer :
« Si cette chose n’était pas arrivée, j’aurais passé toute ma vie à parler au coin des rues à des hommes méprisants. J’aurais pu mourir inconnu, ignoré : un raté. Ceci est notre carrière et notre triomphe. Jamais, dans toute notre vie, nous n’aurions pu espérer faire pour la tolérance, pour la justice, pour la compréhension mutuelle des hommes, ce que nous faisons aujourd’hui par hasard. Nos paroles, nos vies, nos souffrances ne sont rien. Mais qu’on nous prenne nos vies, vies d’un bon cordonnier et d’un pauvre vendeur de poisson, c’est cela qui est tout ! Ce dernier moment est le nôtre. Cette agonie est notre triomphe. »

Notes

1. ↑ A. Kaspi, Les États-Unis au temps de la prospérité, 1919-1939, 1994, p.40

2. ↑ A. Kaspi, Les États-Unis au temps de la prospérité, 1919-1939, 1994, p.46

3. ↑ A. Kaspi, Les États-Unis au temps de la prospérité, 1919-1939, 1994, p.46

http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Sacco_et_Vanzetti


SACCOETVANZETTI_1




SACCOETVANZETTI_2




SACCOETVANZETTI_3




SACCOETVANZETTI_4




Dans ce court document apparaissent Sacco & Vanzetti exécutés sur la chaise électriques aux USA parce qu’ils étaient anarchistes !




Les dix dernières minutes du film Sacco et Vanzetti

Messages

  • l’absolution du gouverneur du Massachusetts Michael Dukakis engage elle un processus juridique ? ou n’est ce qu’une declaration mediatique opportune à visée politicienne et sans conséquences pour solliciter l’emotion collective à dessin telle que le pratique avec maestria dans notre pays un certain nicolas ?

  • Il reste à espérer que la pression médiatique et populaire pourra faire libérer DE SON VIVANT le Français Moussaoui, nouveau Sacco et Vanzetti, seul bouc-émissaire des événements du 11 septembre 2001, qui pourrit actuellement sans aucun contact humain dans le quartier de haute sécurité d’une prison américaine.
    En dépit de l’ alibi irréfutable de Moussaoui, l’ambassade de France n’a rien fait pour défendre son jeune ressortissant d’origine immigrée dont la condamnation arrangeait bien le grand ami américain pour son départ en croisade contre "l’axe du Mal". Ainsi le peuple américain a son "coupable" et ne se pose plus de questions sur les organisateurs du 11 septembre 2001, tout comme la condamnation et l’assassinat rapides du bouc-émissaire Lee Harvey Oswald a clos toutes les questions sur les organisateurs et les vrais auteurs de l’assassinat de Kennedy.

    Avec le communisme, le fait d’être un musulman venu de l’étranger est l’autre grand crime qui vous rend coupable d’office devant les tribunaux américains .
    Sacco et Vanzetti, Lee Harvey Oswald, Moussaoui, même combat pour la réhabilitation et surtout la libération du bouc-émissaire qui est encore vivant .

    Question : qui peut s’assurer que le jeune Français Moussaoui, condamné pour rien à ne plus avoir de sa vie le moindre contact humain ( l’horreur absolue) est encore vivant ?

    • S’il vous plait. Un peu de respect pour les Italiens...et pour les anarchistes.
      Ces gens merveilleux ne préconisaient pas la lapidation des femmes et le retour au moyen-age. Au contraire. De plus, ce n’est pas parce qu’on a le même ennemi qu’on est des amis et que nos valeurs sont semblables.
      Par pitié, cessez de comparer qui que ce soit avec vos Islamistes.
      PS : Mardi 28 août, 20 h 30 Arte. Pour vous faire une idée.
      Bisous. James

    • « S’il vous plait. Un peu de respect pour les Italiens...et pour les anarchistes. Ces gens merveilleux ne préconisaient pas la lapidation des femmes et le retour au moyen-age. Au contraire. De plus, ce n’est pas parce qu’on a le même ennemi qu’on est des amis et que nos valeurs sont semblables. Par pitié, cessez de comparer qui que ce soit avec vos Islamistes. PS : Mardi 28 août, 20 h 30 Arte. Pour vous faire une idée. Bisous. James »

      Bravo James, enfin !!

    • On peut avoir le plus grand respect pour Sacco et Vanzetti et ne pas vouloir qu’ un jeune mythomane français innocent , malgré un alibi irréfutable , soit emprisonné à vie pour rien sans aucun contact humain, quelle que soit sa culture, même si je n’approuve pas les idées qu’elle véhicule . Ma conception de la justice c’est que ce soient les vrais auteurs et les vrais organisateurs qui payent pour leurs crimes, pas un innocent .

      Même si je n’approuve pas le fait qu’à un certain moment de son histoire le clergé catholique ait brûlé vives comme sorcières des centaines de milliers de femmes qui voulaient un peu de liberté, j’aurais la même attitude si Moussaoui était catholique .

    • Le fait qu’en France les femmes à qualifications égales soient rémunérées de 25 à 30 % de moins que leurs confrères masculins n’a pas l’air de vous défriser outre mesure.

      Ne faisons pas d’amalgame, lorsqu’on se veut défendre un innocent, on ne commence pas par le juger d’aprés ses origines culturelles ou religieuses, tel que le font les bourreaux !

      Les catho aussi en ont fait des crimes, les croisades, tuer au nom de Dieu, ça ne vous rappelle rien ?

      Les femme aujourd’hui sont toujours tenues en dehors de l’église, malgé la pénurie de prêtres, les femmes ne sont toujours pas acceptées pour ce service-là.

      Les françaises ont été les dernières en Europe a obtenir le droit de vote et en 1969 il était impossible à une femme de faire une location à son nom, il fallait le nom d’un homme ! Je l’ai vécu.

      La liste n’est pas exhaustive. Aussi, sachons rester ouverts et calmes.

      bonjour à tous.

      Ouilya

  • Il est certain que cette affaire plaçait le régime fasciste dans une position embarassante et ce dans la mesure où même des italo-américains assez marqués à droite (ou plus largement, pour beaucoup d’entre eux, sous la coupe de monsieur le curé) acceptaient de plus en plus mal la passivité de Rome, face à une situation à forte composante raciste anti-italienne. Mais de là à affirmer que Mussolini aurait... pris la défense de Sacco et de Vanzetti c’est là une extravagance, que le bon sens à lui seul permet de rétablir, et que la notice ici utilisée n’aurait pas commise si elle n’avait fait confiance à un ouvrage très approximatif.

    Luc Nemeth

    • Je crains fort que 26/8 à 12h15 ne prenne doubement ses rêves, pour la réalité... D’abord lorsqu’il nous dit que Le Pen... "prend la défense des pygmées et des martiniquais". Et ensuite lorsqu’il insinue que Mussolini aurait cherché... à se faire aimer des anarchistes.

      Quoi qu’il en soit, et en ce qui concerne le cas précis de cette double exécution, Mussolini eut l’occasion de faire connaître son point de vue. Le compte-rendu des débats à la Chambre atteste que s’exprimant le 3 mars 1928 à propos de violences commises dans le Haut-Adige par les fascistes contre des ressortissants autrichiens, et de la protestation de Vienne qui s’en était suivie, il déclara, comme on pouvait s’y attendre :

      "Un Etat qui se respecte ne tolère pas de pareilles interventions étrangères. (Applaudissements). Le républicain démocrate Fuller, gouverneur du Massachusetts des Etats-Unis d’Amérique, nous a fourni à ce propos un exemple retentissant. (Applaudissements)".

      Luc Nemeth

  • TEARS TO YOU...

    ... Nicolas and Bart... chantait Joan BAEZ !!!
    Dans la trop longue saga des martyrs de l’injustice et du pouvoir des privilèges, ils ont pris leur place... Remember !

    NOSE

  • Il faudrait demander à ce que chaque ville ait un espace public nommé Sacco et Vanzetti, martyres libertaires, mais ils ne sont pas le seuls anars morts sous le joug de la dictature bourgeoise et cléricale. Nous avons un peu trop oublié Francisco Ferrer exécuté en 1909 et dont l’action en Espagne en matière d’instruction populaire a permis de montrer qu’il existait d’autres mode d’apprentissage que ceux imposés par les curés.
    Pour lui aussi il faudrait demander à ce qu’un espace public, dans chaque ville, porte son nom.

    • Bravo pour votre intervention. Je souscris entièrement à votre proposition ; il me semble que la mémoire de Sacco et Vanzetti devrait être entretenue de manière plus grandiose : ils le méritent largement.
      J’en profite pour lancer une annonce : quelqu’un pourrait-il me procurer un enregistrement de la chanson "here’s to you" que je ne possède qu’en disque vinyle rayé ? Existe-t-il une réédition en CD ? merci de me renseigner si vous le pouvez

  • d’origine italienne, j’ai toujours été passionné par l’affaire Sacco et Vanzetti sur laquelle je fais des conférences. Je regrette qu’on ne puisse pas disposer du film en DVD

  • Un chien de garde vient de lever un lièvre ...

    - "Doit t’ on remplacer le système capitaliste ?"

  • bravo pour cet article et la video relatant l’injuste exécution de Sacco et Vanzetti.

    • Si les anarchistes ont usé de violences et en cela cette video le passe curieusement sous silence c’est qu’ils étaient la cible privilégiée du gouvernement etasunien. A la fin du XXème siècle avant que les anarchistes n’usent de violences il y a eu deux massacres. Des manifestants communistes et anarchistes ont trouvé la mort.

      Les victimes du massacre de Haymarket (01/01/1886) :
      August Spics, Albert Parsons, Adolph Fisher, George Engel, Louis Ling

      Les victimes du massacre de Bay View (05/05/1886) :
      Frank Kunkel, Frank Nowarczyk, John Marsh, Robert Erdman, Johan Zarka, Martin Jankowiak, Michael Ruchalski

      Le massacre de The triangle Shirtwaist Fire (1911) : 148 morts.

      Et l’éditeur anarchiste Andrea Salsedo a été défenestré dans un commissariat de police en 1920.

      régis

  • Bonsoir.

    Je suis bouleversée par le récit de ce dramatique faits divers, qui est devenu un fait historique. la peine capitale, et l’exécution de deux innocents.
    Lorsque j’étais enfant, et que j’ai appris dans mes livres d’histoire que la peine de mort existait en France, et dans le monde.....j’ai été immédiatement sensibilisée..
    et de ce jour,je suis devenue une adepte de l’abolition de la peine de mort....

    mes parents m’ont parlé de ce drame, à maintes reprises.J’ai d’ailleurs à cet effet, publié un post sur le sujet "Sacco et vanzetti" sur le post.fr Du fait, que je sois
    franco-italienne, c’est peut-être aussi la raison pour laquelle cette histoire m’interpelle.

    Cordialement

    Nicolina

Derniers articles sur Bellaciao :