Archives Bellaciao FR - 2002-2021 Archives : IT | EN | ES

Cliquez ici pour retrouver Bellaciao V.3 ;)

8 Mars : La Fête du Leurre

jeudi 8 mars 2012, par Collectif Bellaciao

En hommage a notre amie et collaboratrice du Collectif Bellaciao, Franca Maï... ça fait juste 30 jours : "13H18, un mercredi 8 février 2012 Je suis partie aujourd’hui. J’ai rejoins le soleil qui brille et la lune ricanante. Sachez que je vous protège de leurs clartés lumineuses :) Je vous aime... Fuck la mort"

8 Mars : La Fête du Leurre
de : Franca Maï

Il y a des matins où tout est pourri. L’odeur, la sueur, la mort qui s’avance, que l’on devine collante et sans rémission. On voudrait pouvoir voler mais on ne peut plus.

Rien ne répond.

La chair est immobile, les sens réfrigérés.

A part, une sonnerie de téléphone laissée délibérément en jachère et qui hurle ses silences.

C’est la fête des Femmes. Le 8 mars est le symbole du leurre que l’on jette en potion magique à nos rêves avortés.

Des coups de bite ou des coups dans la tronche. Le lot commun des femelles appartenant au sexe dit faible.

C’est ainsi que l’on nous fête.

Et on nous parle égalité.

Rions avec la faucheuse. Elle seule sait rendre les humains égaux.

En tas de petits os rongés par les vers ou en cendres soufflées au visage, selon le gré de son humeur ...

Qu’avons-nous gagné ?

Allez... jetons un coup d’oeil sur les faits divers, les violences conjugales, les discriminations insidieuses, les propos sexistes, le taux de chômage féminin, les salaires et autres nourritures terrestres ingurgitées au quotidien.

Et j’en oublie...

La liste m’impressionne ...

Ouvrons nos rétines ...

Elle est haute la montagne à escalader avant d’atteindre l’harmonie. Le souffle est coupé. Peut-être devrions-nous défricher ailleurs pour faire entendre nos voix. Là, où personne ne nous attend.

La manipulation détruit les contours du possible.

Elle fait de nous des esclaves du mirage organisé.

Des truies de pacotille.

La bonne conscience qui cautionne le baromètre.

Franca Maï, 8 mai 2005

Messages

  • Franca, que te revoir ainsi si "vivante" et si belle sur cette photo me bouleverse. Un mois déjà que tu nous as quittés :-(

  • ce serait bien de nous dire si ce texte est DE Franca, ou un hommage écrit par quelqu’autre.

    en tout état de cause, (et tous droits réservés par ailleurs) ce srait chouette de retrouver ici les interventions de Franca.
    tout ne figure pas dans son site.

    (à moins qu’il y ait une manip internet que je ne connais pas......)

    soizig

  • Retrouver Franca l’impertinente et si pertinente est réjouissant, car elle manque tant !

    1 mois déjà... mais elle est là via son texte percutant. Oui c’est la fête du Leurre !!!
    l’égalité ne s’obtiendra pas avec des projecteurs 1 jour par an, ni avec des salaires égaux à ceux des mecs (même si cette avancée doit être exigée). Non, c’est tout un chemin à faire du côté masculin et leur regard sur nous. A ce sujet, quelles régressions de voir toutes ces lolitas ado (et pré ado) qui se plient, à rejoindre les modes stéréotypées sorties des tronches dominantes. Oui, on ressent comme un parfum de soumission volontaire côté jeunesse féminine. Fuck la journée des femmes, vive les filles rebelles et insoumises ( de tous les âges !) mArie

  • La Faucheuse ! Il me souvient de Mai 1968 qu’il fallut faire libérer la FAUCHEUSE de chez Fauchon ! Au cri de : Fauchez, fauchons, la FAUCHEUSE de chez Fauchon !
    Il fallut bien rire aussi ! Et dans les manifs. on trouve souvent des comiques pour inventer quelque chose qui mette un peu de gaîté en dépit des malheurs qui nous font battre le pavé !!!

  • Je débarque... et j’apprends la triste nouvelle de la disparition de Franca Maï.
    C’est terrible.
    Je présente mes condoléances à ses proches amis. Mais je sais que tout bellaciao est endeuillé — tous le sont et moi aussi.