Archives Bellaciao FR - 2002-2021 Archives : IT | EN | ES

Cliquez ici pour retrouver Bellaciao V.3 ;)

A Europe Ecologie, l’ouverture joue des tours

lundi 4 octobre 2010

Selon Le Monde daté du 5/10, une des bras droit de Stéphane Gatignon Maire de Sevran a annoncé 400 adhésions payées en
liquide dont près de 200 provenant de la communauté Tamoule.

Objectif : avoir un poids suffisant lors de la création de la nouvelle
coopérative verte d’europe ecologie !!

La direction se dit consternée.

J-Paul Besset Député europeen déclare : " je n’imaginais pas ça chez
nous, les ecolos jurent qu’ils seront maintenant vigilants :
"la morale est aussi importante que la mécanique dans la constitution
de notre mouvement " insiste Mr Besset.

Quand à ceux qui voulait faire de la politique autrement et bla bla bla
et bla bla bla...ce ne sera pas avec EE, surtout pas dans le 93, et encore moins avec Mr Gatignon


A Europe Ecologie, l’ouverture joue des tours

Coopérative écologiste ou organisation politique classique, parti de masse ou d’avant-garde, le débat a pris un curieux détour à Europe Ecologie, à la veille du processus de fondation du nouveau mouvement. Alors que les listes d’inscription pour participer à la création de la nouvelle organisation étaient closes vendredi 1er octobre pour permettre le début des opérations devant aboutir aux Assises nationales des 13 et 14 novembre à Lyon, une arrivée massive d’adhérents de Seine-Saint-Denis a subitement inquiété les responsables du mouvement.

" C’est énorme " Un des bras droit de Stéphane Gatignon, maire de Sevran, a annoncé 400 adhésions payées en liquide, dont près de 200 venant de la communauté tamoule. Jusqu’alors les demandes de participation avaient été enregistrées de manière individuelle après paiement d’une cotisation et la signature d’une charte. Cette arrivée massive de dernière minute a fait craindre la fabrication de fausses cartes. L’importance des troupes détermine aussi le poids des sensibilités et l’influence des dirigeants dans le futur parti.

Les amis de M. Gatignon ont tenté de se justifier en expliquant qu’ils avaient fait du porte-à-porte et proposé aux personnes intéressées de s’occuper de l’intendance.

" On a fait une campagne de masse parce que c’est notre conception de l’organisation. Et les Tamouls ont un grand respect pour Stéphane - Gatignon - et sont vraiment convaincus ", explique ainsi un proche de l’élu. Ses amis n’en démordent pas : c’est pour aider des personnes peu habituées aux démarches politiques et sans malignité qu’ils ont agi. Ils arguent aussi d’une conception ouverte du processus de fondation qu’ils ne veulent pas seulement tourné vers les militants convaincus.

Dans la direction d’Europe Ecologie, c’est la consternation. " Je n’imaginais pas ça chez nous ", tempête Jean-Paul Besset, député européen. " On n’a pas fait tous ces efforts de renouvellement et d’ouverture pour ça ", remarque Pascal Durand, délégué général d’Europe Ecologie. Même les Verts, qui ont connu certaines fraudes dans le passé, restent incrédules. " C’est énorme ", lâche un cadre. Les 400 adhésions ont été suspendues pour vérification.

L’affaire tombe mal pour les écologistes. Ils voulaient montrer qu’ils allaient construire un mouvement politique inédit. " C’est le début d’une histoire ", avait signalé Cécile Duflot, numéro un des Verts lors du dernier conseil national le 19 septembre. Les écologistes jurent maintenant qu’ils seront vigilants. "

La morale est aussi importante que la mécanique dans la constitution de notre mouvement ", insiste M. Besset. La direction d’Europe Ecologie a mis en place samedi un " comité de transparence sur les adhésions ".

Le processus de fondation est lancé et s’en remettra, jurent-ils en arguant des quelque 11 000 adhésions déjà enregistrées. Les adhérents doivent adopter, le 9 octobre, les statuts qui préciseront les règles de vie.

Sylvia Zappi © Le Monde

Messages

  • Je ne porte pas EE dans mon coeur , très loin de là, mais en quoi le comportement de une personne (qui plus est un "transfuge" d’un autre parti...) doit il être mis à charge de tout un parti ? Pour tout dire, cet article me semble d’une malhonnêteté assez énorme.

    LL

    • Pour ceux qui croyaient pouvoir faire ( au moins un petit peu ) " de la politique
      autrement " c’est raté... ( sans être naïf totalement ).
      Bien sûr un individu ne repésente pas à lui seul un parti, mais il en donne une image pas très ragoutant en l’occurence, surtout quand internet nous apprend
      que ce parti tolère des pratiques du genre : je retire mes deux cents voix Tamoul, tu retire ton amendement !
      C’est çà la nouvelle coopérative : clientélisme et instrumentalisation d’une communauté ?
      Avant même la création d’un nouvel instrument politique on en est dejà là ?
      Il n’y à pas de morale en politique ? même là ? ça donne envie...

    • Quand un parti prend Cohn-Bendit comme représentant !!! Il n’y a malheureusement pas que des Eva Joly dans ce mouvement ... Mais des opportunistes de tout poil ,suivez mon regard ...Un peu comme les écolos qui sont de droite ; bah ! voyons ...
      Faut pas nous prendre que pour des couillon-e-s
      Ciao
      Marco

  • Ils pouvaient moquer la façon que le NPA c’est créer et se croire meilleurs que les autres, hein Madame Duflot.

    Prochaine épisode la ligne politique, capitalisme vert de Conbendit, décroissance de Cochet, Anticapitaliste, non juste opportunistes voilà ce qui les rassembles.

    Beringei militant dégoûté d’avoir soutenu et participé à la campagne de José Bové en 2007.