Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

ALLOCATIONS FAMILIALES : NON A LA MODULATION !!!

vendredi 17 octobre 2014, par RICHARD PALAO - 16 coms

le gouvernement sans attendre le débat à l’assemblée nationale , vient d’anoncer la modulation des allocations familiales en fonction des revenus des familles , dans les faits , il ne s’agit pas d’une modulation , mais d’une baisse de la part réservèe aux allocations familiales dans le budget de la sécurité sociale :

à courte vue , cette mesure peut apparaitre "juste" comme le clame VALLS et les députés PS à l’initiative de cette loi , sauf qu’il ne s’agit pas de baisser les AF des familles les plus riches pour augmenter celles des moins riches , mais de faire baisser " le déficit" pour que la FRANCE respecte les critères de BRUXELLES .

Notons que cette mesure est prise alors que le pacte de responsabilté prévoit une baisse de 2% de la cotisation AF des entreprises , le gouvernement fait donc payer ce cadeau aux patrons , par les familles .

PLUS GRAVE : cette mesure est une remise en cause rampante d’ un principe fondamental de notre sécurité sociale crée par le CNR :

le " chacun paye selon ses moyens et reçoit selon ses besoins "

devient :

" chacun paie le maximum et reçoit le minimum"

or les AF n’ont pas été crées pour être versées selon LES MOYENS des parents , mais selon les BESOINS des enfants qui sont identiques quelque soit leur origine sociale . Les familles plus aisées cotisent plus et doivent donc recevoir les mêmes AF , c est celà la solidarité et l’universalité des AF . Le versement d’ AF d ’un montant identique pour tous , c est la reconnaissance par la société que l’enfant est un futur travailleur productif et qu’à ce titre elle doit prendre en charge une partie de son éducation de sa santé , de son bien-être .

Laisser passer cette loi , c’est ouvrir la porte au démantèlement de notre sécurité sociale solidaire et de notre régime par répartition , ou les bien portants cotisent pour les malades , les actifs pour les retraités , les familles plus riches pour les moins riches ... :

fixer des plafonds pour accorder des prestations c est donner au pouvoir la possibilté de baisser ces plafonds quand il le désire pour verser toujours moins , c est également ouvrir la porte pour que toutes les prestations ; indemnités maladies , retraite , soient versées en fonction de plafonds de ressources et non plus en fonction de ses besoins sociaux , de son activité , des cotisations versées ...

En clair c ’est mettre en place une couverture sociale minimum pour tous sur la base de cotisations identiques ou seuls les plus riches pourraient s’offrir une couverture complémentaire .

Il y plusieurs années que l’on craint la privatisation de la sécurité sociale , NOUS Y SOMMES !!! : le gouvernement socialiste applique avec zèle les directives européennes qui exigent toujours plus d’austérité , notamment dans le domaine des dépenses publiques et sociales , il va également au devant du traité transatlantique , du TAFTA , qui préconisent la privatisation des systèmes de sécurité sociale .

IL EST ENCORE TEMPS DE REAGIR , le 16 OCTOBRE a été une première étape de la lutte , il faut poursuivre le combat , convaincre qu’ il y va de la survie de notre SECU , nous sommes tous concernés , actifs , retraités , famille , salariés du privé , de la fonction publique , alors a quand le TOUS ENSEMBLE ?

Messages


  • Nous faire croire qu’ils reculent pour mieux….

    Ils ouvrent la boîte à Pandore et osent parler de victoire sur le Gouvernement ?
    ‘Les députés PS arrachent au gouvernement une modulation des allocations familiales’ osent-ils se glorifier.
    Pourtant c’est bel et bien c’est un pas en arrière dans le principe de la Solidarité de notre Sécu, de la société issue du Conseil National de la Résistance, car qui nous dit que
    demain, ce ne sont pas les médicaments, les soins qui seront modulés ?
    Et puis l’École Laïque et gratuite, puis... puis.... qu’on essayera de nous faire gober !

    Et pendant ce temps,
    les Patrons doivent toujours entre 20 et 25 mil-liards aux Caisses Sécu !

  • je pose une question qui ,peut-être, va se perdre dans les abîmes de la connerie :
    tout retraité , quel que soit le montant de ces cotisations, ne devrait-il pas recevoir une retraite identique à celle de tous les autres ?

  • PAUVRE France OU France PAUVRE
    Si pour une fois Internet pouvait servir à servir la France, les français. Déclencher une prise de conscience collective, assainir la politique, pourquoi pas ?? Utopie ???

    Cela ne coûte rien d’essayer
    Avec 500 000 élus de toutes sortes, pas étonnant ……
    Informer c’est bien mais quand allons-nous AGIR ? L’Allemagne le crie, le titre, l’écrit, dans chaque article sur la FRANCE !
    Notre déficit NATIONAL provient de notre infrastructure électorale, politicarde type "mille feuilles" au niveau des "Collectivités locales"
    Inter- Régions Pôles -Inter Pôles- - Région / Départements/ Cantons/inter communes/ !
    La différence avec l’infrastructure de l’Allemagne, au même niveau est de : 130 Milliards d’euros RÉCURRENTS !
    VOUS AVEZ BIEN ENTENDU ! 130 Milliards d’euros ! UNE PAILLE ! Vous vous rendez compte !!!?
    VOUS AVEZ BIEN LU !
    130 Milliards !!! Récurrents !!!
    Comment se fait il que personne ne réagisse ?
    Les gens de gauche eux mêmes l’ont dit comme Attali, et bien d’autres, comme Rocard, Jospin… et tous les économistes....
    On ampute aujourd’hui des postes clés pour gagner 3 milliards par ci par là (Retraites, allocations familiales...)
    On augmente les Impôts, la TVA, les radars, les PV, l’EDF, la taxe d’habitation, foncière, la CSG, la taxe TV...
    Bientôt les voitures DIESEL, le tabac etc…

    Pendant ce temps-là, les politiques "pavanent" avec les indemnités, les cumuls de mandats, les frais de fonctionnement France et Europe
    les retraites indexées, doublées, acquises dès qu’on est à un poste clé pendant deux mois etc
    REFORMONS NOTRE STRUCTURE RÉGIONALE / DÉPARTEMENTALE / INTERCOMMUNALE / CANTONALE / COMMUNALE
    ARRETONS TOUTE CETTE GABEGIE DANS LES COMMUNES ET AU DESSUS !
    (X piscines, terrains de foot, salles communales, social puissance X...dépenses soi disant pour l’environnement, augmentation des taxes de l’eau, EDF .... )

    ETES VOUS AU MOINS PRÊT À TRANSFERER CE MAIL TELLEMENT C’EST HONTEUX DE SE FAIRE AVOIR À CE NIVEAU !

    Et vous les jeunes QUE FAITES - VOUS ???
    VOUS EN PRENEZ "PLEIN LA GUEULE" ET VOUS NE DITES RIEN !

    • Ouais, y a des doublons et du gaspillage. Mais je trouve un brin démago cette diatribe de faux bon sens, amalgame anti-parlementaires anti-élus (et anti "social" en passant).
      Il semble que le différentiel de 130 milliards avec l’Allemagne comprenne le financement des services publics attachés aux diverses collectivités. On peut tout supprimer certes, mais les cocus seront les usagers, pas les actuels profiteurs.
      La disparition prévue des départements et 6 ou 7 régions, même si on sait qu’elle ne permettra pas les économies mises en avant pour la grande lessive, est bien dans la ligne des diktats de Bruxelles. Il s’agit de défaire les structures de gestion publique des affaires publiques, au profit de privatisations locales, en "autonomie". Encore une "réforme" que la droite ne pouvait pas réussir, et que la pseudo gauche solférinienne mène pour le compte de ses amis du Medef + troïka.
      Cordialement aussi.

      Nb : France Inter, pas en reste quand il s’agit de promouvoir le libéralisme sauvage, a passé jeudi matin l’interview d’un couple au revenu mensuel de 10000 euros (dix mille) qui se plaignait d’une perte des 120 euros suite à la modulation des allocs. Les auditeurs ont-il compati, ou trouvé plutôt que des privilèges de cet acabit devaient disparaître ?
      Ce matin, c’est le prix nobel Tirole qui est venu sur nos ondes publiques faire un sermon anti-service publics, anti-salaire, avec de très rabâchées et oiseuses comparaisons européennes ...

    • Pas d’allocs pour les Du Quesnoit !

      Ma première réaction a été la même.
      Puis...

      Coup bas d’autant plus sournois qu’à première vue, si on n’analyse pas un peu sérieusement, on pourrait croire à une mesure positive (un peu moins pour les riches), sauf que ça met le ver dans le fruit...

    • BIBI tu tombes en plein dans le piège tendu par le gouvernement :

      faire croire que c est une mesure juste de "moduler " les AF en fonction des revenus des parents alors que cette mesure n ’apportera rien aux moins riches mais satisfera l UE, le patronat qui demande et a obtenu une baisse des cotisations AF et qui ouvre la porte à des mesures de plafonnement des indemnités maladie , accident du travail et des retraites qui elles ne toucheront pas que les familles riches , si AMBROIZE CROISAT ET LE CNR était pour l’universalité des allocations familiales et d ’une façon générale de toute la sécurité sociale , ce n ’était pas pour privilégier les salariés les plus riches mais au contraire pour que ces derniers participent à la solidarité selon le principe chacun paye en fonction de ses moyens et reçois en fonction de ses besoins ET EN L OCCURENCE EN MATIERE D’ AF IL NE S AGIT PAS DES BESOINS DES PARENTS MAIS DE CELUI DES ENFANTS ....

      Si tu ne comprends pas ça , tu n’ as rien compris à ce qu ’est la sécurité sociale universelle et sous couvert d ’un vocabulaire pseudo anar , tu soutiens ceux qui voudraient une sécu pour les pauvres basées sur des minimums à la charge de l ’état et des maximums pour les riches gérés par des assurances privées .

Derniers articles sur Bellaciao :