Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Allain nous manque... et tout est dépeuplé

jeudi 18 août 2011 , par Dominique LOUIS - Contacter l'auteur - 3 coms
à St BONNET Pres RIOM (63) le 12 juillet 2011
L’œil pétillant pour son public

Le 16 août au petit matin,comme chaque jour je lis le journal "La Montagne". En haut de la dernière page,sur toutes les colonnes, la terrible nouvelle. Une photo et un texte pour dire ce que je redoutais depuis quelques années déjà. Pas le suicide non mais la victoire de la maladie, ce cancer implacable qui bat en retraite parfois mais pour mieux frapper ensuite.

à chaque fois que j’ai vu Allain en concert, je n’ai pu m’empêcher de penser que c’était peut-être la dernière fois,tellement son combat pour la vie transpirait dans son interprétation.
alors il m’est arrivé plusieurs fois de pleurer en silence devant tant d’émotion partagée avec son public fidèle,devant tant de talent d’expression et devant tant de génie d’écriture

à La Talaudière (près de St Étienne), en mars dernier, je suis resté prés d’une heure à ses côtés pendant la séance de dédicaces,au cours de laquelle il a fait preuve d’une grande générosité vis à vis de ses admirateurs ; il a fait un beau cadeau à ma fille en lui faisant un dessin sur le livre-disque "Pantin-Pantine", pendant plus de 10 minutes. Pour donner un teint frais aux joues de sa Pantine, il a trempé son doigt dans le verre de vin rouge qu’il avait demandé et l’a appliqué délicatement sur le dessin.

et puis il y a eu ce 12 juillet dernier, à St Bonnet prés Riom ( 63 ),pour le concert d’ouverture des 7èmes rencontres Marc Robine. Encore un moment de grande jubilation et de beauté fragile, avec Léo Nissim au piano ; mais aussi un moment d’inquiétude en voyant Allain assis pendant tout le concert, puis victime d’une toux malsaine et devant être accompagné par léo pour descendre les quelques marches depuis la scène.

et puis on oublie les craintes et je me faisais une joie d’aller voir le concert d’ouverture du festival de Marne le 1er octobre prochain.

et puis il y a eu ce putain de 15 août

C’est ainsi. Allain a pris sa décision .Il faut la respecter et il faut le respecter.

Oui RESPECT Monsieur LEPREST pour ton œuvre et pour ce que tu as donné à ceux qui ont eu la chance de croiser ta route et que tu donneras encore à ceux qui te découvriront, demain et longtemps après nous.

J’aurais aimé être à IVRY mardi prochain mais ça ne sera pas possible ; alors je présente mes condoléances à la famille et je partage l"immense peine de la famille élargie.

Et puis la fête de l’humanité approche. Tu lui as beaucoup donné ; je suis sûr qu’elle te le rendra.

Mots clés : Allain Leprest / Histoire / Musique /

Messages

Derniers articles sur Bellaciao :